Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Eric Pairif

Membres
  • Compteur de contenus

    123
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Pays

    France

Messages posté(e)s par Eric Pairif


  1. Je réédite le message en réponse (le bon lien ne s'affiche pas autrement)

     

    Je veux bien qu'on parle de "plongeuse débutante", mais avant d'employer ce terme qui induit que l'entrainement était inadapté ce jour-là, jetez un oeil (ici, page 38) aux épreuves préalables au recrutement à la Brigade Fluviale.

     

    http://www.prefectures-regions.gouv.fr/content/download/37119/250239/file/recueil-75-2017-331-recueil-des-actes-administratifs-special%20du%2020%2009%202017.pdf

     

     

    Le niveau de plongée exigé peut sembler léger au regard des critères de la plongée sportive (en gros, VDM et LRE demandés), mais rappelons que la Seine ne dépasse pas 6m de profondeur, que la BF a sa propre formation. Il en va autrement des épreuves de nage (avec tractage d'un mannequin 60kg, par exemple).


  2. Je veux bien qu'on parle de "plongeuse débutante", mais avant d'employer ce terme qui induit que l'entrainement était inadapté ce jour-là, jetez un oeil (ici, page 38) aux épreuves préalables au recrutement à la Brigade Fluviale. Le niveau plongée peut sembler léger au regard des critères de la plongée sportive (en gros, VDM et LRE demandés) rappelons que la Seine ne dépasse pas 6m de profondeur : exigences adaptées au milieu. Il en va autrement des épreuves de nage (avec tractage d'un mannequin 60kg, par exemple).

    http://www.prefectures-regions.gouv.fr/content/download/37119/250239/file/recueil-75-2017-331-recueil-des-actes-administratifs-special%20du%2020%2009%202017.pdf


  3. déjà, le cumul tarif préférentiel et abandon de frais est assez sioux : "Les frais concernés ne doivent déjà être ni totalement ni partiellement remboursés au bénévole sous quelque forme que ce soit (remboursement, bourse de formation, subvention du club ou d’organes déconcentrés de la fédération…) explique un vieux Subaqua. il faut pouvoir distinguer frais déplacement et de formation par exemple.

    http://www.cibpl.fr/wpFichiers/1/1/Ressources/file/DOSSIERS/BENEVOLAT/reduction_impots_subaqua231.pdf


  4. Les tarifs préférentiels réduisent les sommes à débourser immédiatement et le complément est récupérer en différé au travers des dons.

     

    je ne comprends pas bien ce double système : quid sur un séjour technique par exemple, comment procèdes-tu ? Tarif préférentiel encadrant, ok. le "différé" en revanche, c'est de l'abandon de frais ?

     


  5. Surtout qu'elle décrit un cas de SP suite à RSE (vitesse de remontée 40 m/min !!!! ):eek: :eek: :eek:

    http://urgences-bretagne.fr/les%20formations/04%20JPMU/caisson%20hyperbare.pdf

     

     

    Pour une "bête" RSE en exercice : "Troubles mictionnels, sonde urinaire • Déficits moteurs et proprioceptifs prédominant aux membres supérieurs Rééducation prolongée IRM cérébrale à J2 : « nombreux foyers hyper-intenses du cortex hémisphérique droit et gauche; atteinte postischémique".

     

    ça devrait suffire, une SP n'est pas "juste" une SP. .

     

     


  6.  

     

    Quand tu dis que la FFESSM considère que c'est normal, t'es dans ton délire...

     

     

    J'ai quand même l'impression à lire le compte-rendu de nanobulle qu'il y a un peu de ça :

     

    "Quant aux risques qu’entraine cet exercice, une statistique sur environ dix ans, à laquelle l’ANMP a participé, montre qu’ils sont identiques en nombre à ceux pointés par la Marine Nationale pour les ADD au-delà de 40 m (1/3000) avec l’utilisation des MN90 (milieu militaire). Interdire l’un, c’est suggérer d’interdire l’autre"

     

    Je lis ça comme : pas plus de fréquence d'accident avec la RSE qu'avec des plongées au delà de 40. Voilà pour le "normal".


  7. Parce que tu crois qu'en bouche tu fais la différence entre une wob à 0.7 et à 1 ?

    La wob c'est du branculage pour plongeur sur internet (désolé).

     

    Un peu, oui. Comme c'est une addition des efforts inspi/expi, ça masque parfois un effort à l'inspiration... pas excellent, alors qu'avec une grosse soupape on obtient facilement un effort expiratoire faible. Il faut aussi prendre en considération le débit/minute, par exemple, pour se faire une idée d'un détendeur sur le papier. Et rien ne vaut l'essai.

×
×
  • Créer...