Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Eric Pairif

Membres
  • Compteur de contenus

    123
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Pays

    France

Tout ce qui a été posté par Eric Pairif

  1. merci de ton retour ça ravive des souvenirs (de 1999 de mémoire). Content de voir que DSD tourne toujours (le staff était à l'époque GB et Texan). En revanche j'aimais pas leurs bateaux à turbo-jets : ca évite le risque de l'hélice, mais ça tient pas la mer).
  2. je dirai comme ça qu'un un tube PVC au bon diamètre du masque devrait faire l'affaire, une fois chauffé à son extrémité pour l'aplatir, et rentrer en force dans l'embout du détendeur.
  3. tant qu'à donner des leçons d'orthographe, ça s'écrit Bescherelle, Louis-Nicolas de son prénom.
  4. j'ai eu, Apeks, purge un peu mieux, mais le seul truc pour stopper une remontée rapide, c'est les doigts dans la collerette
  5. elle est, du moins pour la Sitech, trèèèèès lente, bien plus que la wing.
  6. Apeks aussi préconise l'étanche seulement pour équilibrage. Mais il y a un mais à tout ça : un lestage correct au départ (leur manuel explique comment). Les 2 fabricants de purges/inflateurs sont raccords. Le cas de l'entrée d'eau change quoi selon les scenarios : que ce soit équilibrage à l'étanche seule ou un mix, il y a toujours la redondance de la ring, non ?
  7. hum, je doute que le fondateur de Sitech, Stig Insulán, ait passé sa vie de plongeur sous les tropiques.
  8. éternel débat auquel j'apporte ma pierre venant de lire le manuel de Sitech le fabricant d'inflateurs à l'occasion d'un changement de purge : préconisation d'équilibrage par l'étanche seule en condition normale (pas surlesté, quoi). Argument : en case de remontée rapide, plus facile de déterminer quoi purger.
  9. La référence à Farr se voulait ironique, il faut être borné pour la lire autrement (surtout quand c'est suivi d'un "sérieusement" ensuite. Je persiste : jamais Santiago, et c'est à son honneur, ne s'est dépeint comme l'introducteur en France du SM moderne, alors n'en faîtes pas trop, ça dessert vraiment votre propos.
  10. Euh, au hasard Martyn Farr ? Sérieusement, votre mise en avant de Santiago qui lui, s'y refuse, d'être individuellement mis en avant, est désopilante.
  11. Ah, où ça ? (les clubs accueillants, faut les encourager)
  12. la subtilité de la plongée sans DP donc hors club du fait du RI mais avec l'oxygéno et le plan de secours du club m'échappe, j'avoue.
  13. il y a une bonne technique, pas du tout rencontrée en formation et qui fonctionne sans la pectorale, sans la sangle d'épaule, juste avec n'importe quel plongeur. C'est celle qui doit il me semble dater de la Royale et de la fenzy : les deux plongeurs face à face, la main de l'assisté (ex, la droite) est placée sur l'épaule de l'assistant, le bras (ici, le gauche) de l'assistant venant bloquer par l'extérieur le coude de l'assisté. Essayez, je vous jure que 1) ca se fait en 3 secondes, 2) on maintient le détendeur ss pb 3) ca laisse une main libre (ici, la droite) pour purger. Adaptatif, pas intrusif. J'ai adopté depuis longtemps. Evidemment, ça se travaille...
  14. c'est bien vendu. le meme coup de ciseau en haut des faux poumons et je commencerai a y croire !
  15. pour les culots, l'air comprimé fait aussi du bon travail
  16. Euh, c'est mes yeux où les annexes de cet arrêté ne sont pas publiées encore (sauf apparemment par Alain Forêt)
  17. Même pas : un poil en arrière, on le gonfle avec les bulles sortant du détendeur qu'on garde en bouche.
  18. j'ignorais que Delmas plongeait en recycleur. Le second, est l'un des 4 instructeurs revo recensés en métropole : ca fait un peu juge et partie, c'est dommage.
  19. mais si : tu l'allumes, tu plonges aussitôt : comme il te met en sécurité, et bien il marche.
  20. oui, Bulhman ZHL-16-c avec GF. De mémoire, qq chose comme 1200 euros en full trimix, cablé en dur ou en fischer au choix. le seul truc qu'un SW ne fait pas je crois, c'est l'écran qui au choix pivote à 180°pour le porter à gauche ou a droite.
  21. ben le marché principal du sub, c'est l'Allemagne et ses lacs, hein.
  22. pour la plupart des recycleurs, il suffit de parler anglais pour s'informer. Pour _un_ recycleur, le flamand est un plus Pour Submatix, c'est allemand quasi obligatoire (et allemand de l'Est, en plus). D'où le peu d'infos de ce côté du Rhin. Pourtant; la boite fait vivre sept salariés, a des marchés militaires, mais reste discrète, c'est comme ça. Leur ordi trimix maison n'a rien à envier à shearwater, par exemple. Y compris son prix... J'ai appris qu'ils vont faire tester leur machine par RINA : là au moins le CE ne sera plus en chocolat. Le canister pour repondre a une autre question est toujours en plexiglass de 5mm : matériau à faible conductivité thermique, doublé d'une chaussette de neoprene au besoin.
  23. il faut vraiment ne pas avoir vu de près, et sans a priori, les machines qui sortent actuellement de chez Sub pour dire ça. je veux dire celles à 4 cellules, canister de 2,7kg à diffuseur, ordi trimix à écran oled développé maison, parachute de ppo2 avec double alimentation, bref... C'est comme si je jugeais le revo comme un bricolage de fond de garage car au premier coup d'oeil de la bete on voit qu'il utilise des colliers rilsan, de la gaine thermoretractable et des composants conçus pour l'industrie alimentaire. T'as vraiment pas peur de plonger avec ça. Et la si tu veux je mets un gros gros smiley.
  24. Eric Pairif

    Oceanic Softshell

    c'est un trilaminé solide, un peu épais, recouvert de nylon : costaud, mais pas aussi souple que le trilam fin des Ursuit par exemple à l'habillage. Mais dans l'eau, aucune différence.
  25. mon submatix fait 2,5kg de poids apparent avec les plombs intégrés dans la coque. et environ 18kg sur la balance, tous pleins faits.
×
×
  • Créer...