Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Eric Pairif

Membres
  • Compteur de contenus

    123
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Pays

    France

Tout ce qui a été posté par Eric Pairif

  1. Je dirai parce que un fabricant européen en a fait un argument de vente, et qu'il a été depuis suivi par d'autres. Et puis aussi parce qu'une majorité d'Européens a voté pour des types qui ont voulu tout normaliser dans nos vies, mais c'est un autre débat...
  2. le côté amusant c'est que si j'en crois le CDN dans un de ses PV, la seule norme valide à leurs yeux est la 14143 2003. Et que le seul recycleur CCR qui fait l'objet d'une qualification fédérale ne peut plus se prévaloir de cette norme.
  3. Sans polémiquer, peux-tu préciser _comment_ c'est juste que je ne vois pas quelles techniques tu mets en oeuvre pour ça, privé du poumon-ballast du recycleur. Ou alors tu es lesté comme un sagouin pour amortir la houle ?
  4. Eric Pairif

    buse sonique

    2 cellules dans le p-port du canister ça rentre, c'est prevu pour l'oxygauge qui est assez long. Apres rien n'interdit de mettre au cul du canister ton adv/buse, et le porte-celulle à la place sur le p-port
  5. Eric Pairif

    buse sonique

    ça prend, oulah, au moins 3 minutes si le ray est une version Ce et non "international" : devisser la soupape de surpression de l'épaule gauche, visser à la place un inflateur d'étanche apeks (meme diamètre et filtage). raccorder l'O2 par un flexible de DS. voilà.
  6. J'insiste : la CTN semble dire qu'il faut deux conditions réunies pour accéder à l'espace au delà de 40 m : être diplômé EFP ou CMAS, et "être positionné" (sous entendu, par le DP) PA4 ou PE4 dans la nouvelle grille de lecture des plongeurs. Donc, comment je le comprends : selon les conditions, le DP peut refuser (mer, courant, etc) d'accorder la PE4 ou PA4 à des N3 sur telle ou telle plongée. Oui, vous allez me dire, il avait déjà le pouvoir de le faire avant le code du sport. Sauf que là, les prérogatives attachées à un niveau passent un peu au second plan, supplantées par les notions de PE et PA. Je trouve que c'est quand même un poil un abus de langage de dire que "plus que jamais" les diplomes qu'ont connaît sont confortés dans leurs prérogatives, alors qu'il faut maintenant en réalité faire rentrer chaque plongeur dans l'une des 8 cases possibles.
  7. Euh, j'ai beau retourner les textes, l'accès à l'espace au-delà de 40, ce n'est pas si clair dans ma lecture des choses. Dans son guide et conseils d'application, la CTN écrit "seuls les plongeurs titulaires d’un brevet figurant dans l’annexe III-14b et positionnés comme présentant les aptitudes PE4 ou PA4 peuvent être autorisés à plonger dans cet espace (40-60). Le "et" est souligné dans le texte : est-ce que ça veut dire que ça va pas de soi en réalité qu'un N3 est PE4-PA4 ? Sinon, pourquoi le préciser ici ?
  8. Une étude expliquait : 6 secondes de temps de réponse à une montée d'02, 8 secondes pour une chute. En gros, une cellule nous informe d'un truc qu'on sait déjà, puisqu'on est vivant au moment où l'on lit une info du passé, d'il y a une voire deux inspirations
  9. c'est bien résumé. Surtout que le temps de réponse des cellules, 6 secondes je crois en moyenne, relativise ces avantages de conception quant à savoir à l'instant T ce qu'on respire.
  10. Un autre participant du fil confirme que c'est au 1er étage que ça se passe :"This model completly shuts off the HP once the adjusted IP is reached unlike the 1st generation piston 1st stage which used to have IP creeping."
  11. ça concernhe la version à piston du 1er étage Drager, la première, pas la seconde (à membrane). Le by pass n'a pas évolué entre les 2. En gros, si je capte bien : blocage des 2 orifices de l'injecteur (jamais vu perso, mais bon) => hausse de l'IP => déclenchement du by pass.
  12. Tiens, j'ai retrouvé par hasard d'où je tenais l'info sur le "safety design" du 1er étage Drager : de Narkedat90 (pas précisément un imbécile) sur RBW : "The original Drager 1st stage had a safety feature built in. If the orifice's were blocked the pressure would build up until it lifted the ADV and bled gas into the loop. This means there is IP creep if flow is sufficiently low". Alors ?
  13. Mmmm, tu penses vraiment que Balestra (directeur du département de recherche DAN Europe) s'en tient à ça ? histoire de juger, voici sa liste de publications : (dont "Heliox, nitrox, and trimix diving; hyperbaric oxygen treatment; and a flaw in Henry's law".)
  14. Ohhh! une réconciliation B52/bluedeep à mes frais ! J'admets ma rédaction erronée. On commet tous des erreurs. bluedeep a bien asséné que le Pursuit ne pouvait faire controleur
  15. oui, mais c'est chaud. L'estimation du métabolisme, meme réalisée en condition réelle (donc avec un mano tout ce qu'il y a de plus aléatoire dans son taux de descente) tu dois la faire avec de grosses marges de sécu.Le dirty little secret du Dolphin, c'est de tricher d'une buse seulement, et là, ça passe en toute condition Eric, scr dolphin cheater et content de l'etre. merci en tout cas de rehabiliter le scr. moi, j'vais plus vite dans l'eau et plus simplement que les potes en inspi et sentinel. A l'avantage en hyperoxie consenti par bluedeep, j'ajoute sur le doplhin un truc méconnu : le 1er étage est dessiné pour débiter du gaz meme en cas de buse bouchée. pour se tuer en dolphin, faut y mettre du sien.
  16. un bête moteur de recherche donne la réponse http://www.aquadao.com/web.mac.com_aquadao/Rebreather_%22Exive%22.html
  17. relis, j'ai dit "vite et bien", pas vite fait mal fait. mais je maintiens l'écart parfois entre le contenu de mon gros classeur scubapro et la pratique de tech un peu pressés. en terme de réglage, si ça marche, on n'y revient plus. or ça peut merdouiller parfois à la douzième mise en pression/dépression. si on ne va pas jusque là, c'et le client qui s'en aperçoit une fois sur le bateau.
  18. Euh, scuser moi mais qualifier un détendeur de bijou de technologie c'est un peu pousser il me semble. la formation des techniciens, c'est surtout pour leur apprendre a aller vite et bien pour une revision, avec des outils qui le permettent. j'ai eu en 25 ans de pratique des révisions bien faites, et des détendeurs fusant dès la remise à l'eau. depuis, je fais ça l'hiver à la maison, avec les manuels pour mes détendeurs compensés, avec lexpérience pour un 1er étage à piston simple servant à l'oxy. ça occupe, mais ce sont les miens et seulement ceux-là que je révise.
  19. Tout simplement, puisque tu es en RP : aller chez Plongespace Jaurès, descendre au sous-sol, demander ce que tu veux, remonter, payer, sortir.
  20. Eric Pairif

    Cyclon 5000

    MP envoyé !
  21. Eric Pairif

    Cyclon 5000

    l'un des meilleurs connaisseurs des réglages/révisions du cyklon est à Chatou....
  22. bonjour, ce qui est bizarre, c'est peut-être un standard devenu un peu juste en réalité. Pour augmenter un débit, faut (en gros, très gros) augmenter la section (et la vitesse). ça ne me choque pas si ce détendeur, se voulant performant, et de toute façon confidentiel, procède ainsi.
×
×
  • Créer...