Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Baiv

Membres
  • Posts

    1,113
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    Belgium

Everything posted by Baiv

  1. Extrait du briefing d'un capitaine qui organise des sorties en Mer du Nord (le français n'est pas sa langue maternelle) : "Bon, vérification des brevets. Beaucoup organisations, beaucoup brevets, beaucoup compliqué. Moi, je peux pas tout connaître mais toi tu sais ce que tu peux faire et ce que tu peux pas faire, alors tu fais ce que tu peux faire et tu fais pas ce que tu peux pas faire. Voilà, c'est fait pour les brevets." J'aime ce capitaine...
  2. Je faisais partie des bons camarades "apéritiveurs". J'abonde dans le sens de Pierre mais en ce qui me concerne, j'ai renouvelé mon vaccin contre Safaga pour au moins 10 ans (mon dernier séjour remonte à 7 ou 8 ans). Les 2 raisons principales étant l'appauvrissement des fonds et l'attitude désagréable du chef de bateau égyptien qui a raté sa vocation de flicaillon. J'ajouterai encore un incident (sans conséquence) quand le bateau, dépourvu de toute instrumentation (pas même un compas...) s'est retrouvé perdu dans une brume inhabituelle pour l'endroit (heureusement que les garde-côtes avaient conseillé de rester dans la baie). Au niveau de la sécurité, je n'ai pas ressenti de stress particulier mais nous n'avons pas rencontré une seule femme sans au moins le voile. Et ça, ça m'a quand même surpris... Bref, j'exclus Safaga de ma liste pour des raisons liées à la plongée mais je n'exclus pas l'Egypte toute entière.
  3. + + ... Estime-toi heureux de ne pas faire partie des statistiques... Pour ceux qui ne connaissent pas, Dongelberg c'est noir, c'est froid, le sédiment est extrêmement volatile et à la mise à l'eau, c'est une paroi parfaitement verticale qui ne s'arrête qu'à 40-41 mètres. Bref, le parfait endroit où ne pas tremper ses palmes quand on est un plongeur débutant qui fait ses balbutiements en étanche. Quant à l'encadrement de ton guide dans de telles circonstances... hm... hm...
  4. Il s'agit de 2 entités juridiques différentes mais c'est la même famille : frère (Froggies) et soeur (Bastianos). La bière est moins chère chez Froggies...
  5. D'où ma question : chez les autres (ceux qui sont revenus de 300+), quelle était leur profondeur d'entrainement maxi ? A en croire certaines infos, Gabr était lui aussi prêt à faire un bond de 100 mètres... Quant à Felix Baumgartner, il s'est quand même pris plus de 17000 mètres entre son saut d'entrainement le plus pointu et celui du record...
  6. Je suis un peu du même avis que benbulle, l'article d'Andy Davis est assez creux et tout ce qui tourne autour des aspects psychologiques (l'essentiel de l'article) pourrait être transposé à tout un tas d'autres situations, même en dehors d'une pratique sportive extrême. La seule chose intéressante que j'ai trouvé dans cet article c'est la progression rapide dans les niveaux sans consolidation de chaque niveau atteint. Et au final, j'ai quand même envie de rigoler un peu de ce monsieur Andy Davis qui donne des leçons au départ de quelques phrases sur Facebook et qui termine quand même en disant que nonobstant sa grande expérience en plongée Tek, il n'a jamais dépassé 100 mètres... Est-il vraiment bien placé pour parler de ce qui se passe bien au-delà de ce chiffre pivot ? Et comprendre ce qui se passe dans la tête de ceux qui vont au-delà régulièrement ? A titre d'info, qu'il s'agisse de Gomez, Bennett, Gabr, Bernabé, ... qui ont "tapé" au-delà de 300 mètres, quelqu'un connaît-il le gradient entre la profondeur du record et leur plongée d'entrainement la plus profonde ?
  7. Tu as raison, chez nous, ce sont les crevettes grises et les soles qui sont à plaindre Pourtant j'adore les tomates-crevettes avec de bonnes frites cuites au blanc de boeuf, le tout accompagné d'une mayonnaise maison bien poivrée... Plus sérieusement, j'ai réagi sur le sujet mais il est clair qu'il y a aussi matière à discuter sur des pratiques plus proches de nous. D'ailleurs, on annonce aussi du sale temps pour les ovins aux alentours du 24 septembre. Dans le genre spectaculaire et c'est pourtant bien européen : http://www.rtl.be/info/magazine/animaux/nouveau-massacre-de-globicephales-aux-iles-feroe-des-volontaires-de-sea-shepherd-ont-tente-de-l-empecher-video--746196.aspx Y'a pas un dépôt d'explosifs aux Féroé ?
  8. Le Dr Guy Garman disparaît au cours de sa tentative de record du monde à -365 aux U.S. Virgin Islands. http://www.thescubanews.com/2015/08/16/st-croix-diving-world-record-attempt-ends-in-tragedy/
  9. Je sais que ça n'a rien à voir mais quand un dépôt d'explosifs leur pète à la gueule, j'ai presqu'envie d'applaudir.
  10. A quelle moment de l'année le requin baleine ?
  11. Logiquement ton employeur a souscrit une assurance qui couvre sa responsabilité civile et celle de ses préposés. Ta DAN perso couvre aussi ta responsabilité civile. Que veux-tu de plus ? Le reste, c'est du luxe... S'il n'y a pas de responsabilité engagée, les bobos de tes baptisés, c'est leur problème. De la même manière que s'ils se gamellent avec une moto de location.
  12. Des gants, je crois qu'on en a enfilé plusieurs paires (à de très rares exceptions près), plusieurs intervenants ont tenté, à travers différents paramètres, de lui ouvrir les yeux en douceur mais elle s'est obstinée envers et contre toute approche raisonnable et raisonnée. Je crois sincèrement que personne n'a été irrévérencieux vis à vis de sa douleur mais ce n'est certainement pas en allant dans son sens et en entretenant une forme d'illusion ou d'optimisme déplacé qu'on lui aurait rendu un meilleur service. Christophe utilise le mot "caprice", je lui adjoins les mots "attitude puérile". @Christophe : excellent dernier commentaire, concis, complet, réaliste et direct, y trouvera de l'agressivité seulement qui le veut bien.
  13. Ah ben oui... Peut-être faudrait-il s'excuser d'avoir tenté de la confronter à la réalité... ?
  14. A en croire les images, il s'agit du même matériel utilisé par le Technical Support Team de la Police Fédérale, qui collabore avec nous pour les recherches. J'ignore ce qu'il en est de la France et la Suisse, mais en Belgique ce matériel est très sollicité, je pense même quasi quotidiennement et pas uniquement pour repérer des cadavres : il y a aussi la recherche d'indices divers, de véhicules, d'armes, d'objets en tous genres, dans le cadre d'enquêtes judiciaires. La Belgique est un petit pays et pourtant, la "torpille" n'a pas le temps de prendre la poussière. Outre la disponibilité du matériel, il faut aussi tenir compte de la disponibilité de l'équipe technique capable de l'utiliser et surtout capable de lire et interpréter les images (c'est une petite équipe qui a aussi droit à des jours de repos).
  15. Bien sûr pour vous, ça "n'a pas dimportance" (j'insiste sur les guillemets) mais en étant un peu positif ça peut signifier que 2 familles vont obtenir une réponse, tardive, certes, mais une réponse quand même. A contrario, ces 2 dépouilles peuvent aussi ne correspondre à aucune affaire en cours.
  16. @ au secours : je sais que l'émotion est vive mais je ne peux que plussoyer sur le premier commentaire de Christophe et sur ceux qui ont suivi (sidemountspirit et Jenecplu). Ca peut paraitre froid et donc choquer mais c'est juste une question de bon sens. C'est aussi le rôle des autorités et des compétences multidisciplinaires engagées dans une recherche que de canaliser l'émotion pour trouver les meilleures méthodes et techniques possibles par rapport au résultat à atteindre. En janvier 2011, j'ai perdu un ami en intervention pour retrouver 2 gamines. A côté des raisons techniques de ce suraccident, il y avait tout un contexte émotionnel qui a probablement occupé un peu trop de place et qui a probablement aussi quelque peu faussé le discernement et par conséquent l'analyse de risques. Bref, avec du recul, il est clair que l'accident était évitable nonobstant la volonté de l'ensemble de l'équipe de soulager la détresse d'une famille.
  17. Merci pour les infos. Chez moi (Protection Civile belge), c'est 60m à l'air, mais (et heureusement) il y a très peu d'endroits qui atteignent cette profondeur.
  18. Sans trop chercher à sortir de ce dramatique sujet et sans lancer une quelconque polémique, à quelle profondeur maxi les plongeurs de la gendarmerie peuvent-ils règlementairement intervenir ?
  19. Que nenni ! C'est le nouveau bateau du club de l'Université de Liège, mon ancien club mais je ne suis pas forcément fier de le dire...
  20. C'est justement ce genre de cause accidentelle "évidente" qui me fait dire que les autorités risquent de limiter les frais, car finalement, c'est toujours la question financière qui prédomine.
  21. J'y retourne le 26 mars 2016 avec une bande de grands malades... Qui sait...
  22. Je ne peux qu'abonder dans ce sens et confirmer ce qui précède. A côté de la plongée loisir, je fais aussi de la recherche de personnes disparues et ce type de recherche entre dans un cadre judiciaire strict où (peut-être malheureusement, selon les cas) les bonnes volontés n'ont pas leur place sans un appel préalable des autorités. Ca s'est déjà fait, mais c'est exceptionnel. Outre la bonne volonté, il y a un problème de sécurité et de capacité des participants extérieurs (la participation de "quidams", même avec des brevets de très haut niveau, a déjà révélé des surprises qui ont fait perdre plus de temps qu'autre chose). De plus (et comme le laisse sous-entendre DuboisP) le Bourget n'est pas un lieu anodin, par sa taille, la configuration de ses bords et sa profondeur. Il pourrait donc être nécessaire de recourir à des moyens adaptés, que les autorités ne voudront peut-être pas engager en fonction des éléments de l'enquête. Sans présumer de quoi que ce soit, je crains qu'il ne faille attendre que le lac rende le corps. En vous souhaitant beaucoup de courage,
  23. Pour l'argent et les clés, il y a "l'oeuf" (10 €), officiellement étanche jusque 30 mètres mais testé et approuvé de nombreuses fois très largement au-delà de cette profondeur.
×
×
  • Create New...