Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Hotz

Membres
  • Compteur de contenus

    516
  • Inscription

  • Dernière visite

link1
link2
link3

Réputation sur la communauté

23 Excellent

À propos de Hotz

  • Rang
    mistralopithecus borealis

Informations personnelles

  • Localisation
    entre le Lac et la grande bleue
  • Passions
    à part la plongée?
  • Profession
    ..toucher du fonds.

La Plongée

  • Féderation(s)
    FLASSA, FFESSM, VDST
  • Niveau en plongée
    Vintage Barbecue Instructor Multi-gaz
  • Professionnel de la plongée
    Non

Visiteurs récents du profil

349 visualisations du profil
  1. Je me souviens que le détendeur "Spiroclub " que j'avais amené fusait lorsque je le montait sur le bloc. J'ai appris plus tard que c'était parce qu'un étrier aux normes françaises est un peu trop grand pour s'adapter correctement à une robinettrie d'origne américaine.... qui équipait le bloc qui m'était assigné. Du coup, j'ai été dépanné avec un détendeur fourni par le bateau. Un scubapro avec un manomêtre bizzarroïde qui semblait autoriser une pression de service de 3000 bar ! Quand j'ai demandé à Jacques pourquoi il était marqué "psi" sur le manomètre, il m'avait répondu que
  2. Il y a "quelques années", j'étais jeune, j'avais des cheveux (pas blancs)... mon club d'alors me proposa de faire mes dernières plongées de certification niveau un non pas dans notre lac froid et glauque, mais lors d'un "safari plongée", alors très à la mode, en égypte. En plein mois d'aout. Première plongée en mer donc et pour bien faire, en mer rouge s'il vous plait ! Je me souviens surtout de la chaleur. Terrible. Il fait près de 50°C au soleil, 40°C à l'ombre et un froid glacial dans le messe où l'on nous sert à manger. Je suis incapable de rester dans la cabine qui m'est assign
  3. Je lis souvent l'argument "trop cher".... est-ce vraiment le cas ? La plongée en club serait plus cher que disons... le tennis?... je ne crois pas. Dans le club précité, l'abonnement mensuel pour un moins de 18ans est de 10 Eur. Celà inclu la licence, l'assurance, deux entrées piscine hebdomadaire en été ou une entrée piscine hebdomadaire en hiver, l'utilisation de tout le matériel du club (équipement complet et gonflages). ... et avec ca on a encore une caisse bien remplie. Je paie 15 Eur par mois pour le basket. Avec mon propre équipement, pour une séance d'ent
  4. C'est peut-être pas la règle, mais j'espère que celà peut redonner confiance: au club de Trèves (qui a une centaine de membres), nous avons bien plus de membres actifs "jeunes" que "moins jeunes". La session d'entrainement "jeunes" (07 à 17 ans) compte habituellement une douzaine de personnes. Pour être franc: nous sommes au maximum de nos capacités, nous devons même "refuser du monde" (enfin surtout en hiver) Si je peux me permettre de donner quelques pistes : Organisez régulièrement des journées "baptème de plongée": A Trêves, il y en a généralement deux ou
  5. Déjà, commence par régler ton problème de dents. Les dents et les oreilles sont liés, d'ailleurs tout ce qui se passe dans ta machoire affecte les oreilles et leur "passage" en équipression. Même le fait de serrer les dents sur l'embout (typique chez le débutant) crispe involontairement les petits muscles qui entourent la trompe d'eustache et rend plus difficile l'équilibrage des oreilles. Après, ne te préoccupe pas du matériel. Pas à tes débuts du moins. Tu as un bidule qui te donne de l'air à volonté, très bien, c'est tout. Savoir comment tout celà s'appelle en termes technique
  6. As-tu un lien vers ce document ? Bonjour la planquée Bon, je suis retombé sur ce thread et mes propos au sujet de l'intérêt (ou pas) du robinet d'isolation. J'ai tenté vainement de retrouver cette étude qui expliquait tout avec des sources a l'appui. Désolé. Je vais néanmoins vous résumer l'histoire, vous y méditerez à votre aise. Le robinet d'isolation centrale serait une invention des plongeurs spéléologues américains, datant de la fin des années 80. Ces gars exploraient des grands réseaux karstiques dans le sud-est des USA, en circuit ouvert (les
  7. Je plussoie rbt83. Une palme d'apnée est très efficace.... en apnée. Le mouvement de palmage que l'on effectue typiquement en apnée est cependant assez différent de celui du plongeur scaphandre. Je m'explique: en apnée, on utilise le palmage classique, qui consiste en un battement alternatif des jambes. Celà permet une nage fluide et économique, rapide, s'il le faut car le mouvement peut s'effectuer à haute cadence. En scaphandre par contre, la donne est différente. Le scaphandre est volumineux, on est moins leste, moins profilé. Par contre on a pas besoin de rechercher l'économie d'eff
  8. Cette histoire me fait surtout répéter que le "robinet d'isolation" entre les deux bouteilles d'un bi, ben c'est une mode plus dangereuse que bénéfique. Pour ceux que ca intéresse, il y a un mémoire de MF qui avait analysé en détail la chose et qui démontrait bien que plus d'accidents sont dus à la présence de ce type d'isolateur qu'à sa non-présence. Il explique aussi comment, historiquement (aux US, milieu plongée sous-terraine "DIR") cet isolateur pouvait avoir un intérêt, mais il en est autrement de nos jours en Europe....
  9. Update: Nous avons pour finir passé une semaine à plonger au centre "Scuba World" de Soma Bay (en face de l'hôtel Mövenpick). Ma fille Julie (10 ans) s'est régalée. A propos du centre: Contrairement ce que pouvait laisser attendre la présentation sur internet, il n'y a pas de "housereef" librement accessible depuis le bord. Ce n'est pas le plus approprié aux plongées enfants débutants, mais Julie avait déjà une 20aine de plouffes à son actif, donc ca allait. Toutes les plouffes se font donc depuis un bateau (de taille moyenne, bien équipé), dans un rayon de 15min. Les spots sont
  10. Nos jeunes (et les plus vieux aussi) adorent jouer au "Jenga-sous-l'eau". Rien de mieux pour travailler flotta, poumon ballast, trim, backkick etc.. Le kit du jeu n'est pas donné mais c'est de la bonne qualité teutonique. http://www.vdst-shop.de/VDST-Specials-oxid/Wiggle-Tower.html
  11. Il y a un chapitre comparant les procédures d'utilisations ici dans ce document: https://www.cpalb.fr/IMG/pdf/plongee_plaisir_tables_mt92.pdf https://www.cpalb.fr/IMG/pdf/plongee_plaisir_tables_mt92.pdf
  12. Hotz

    Problème de lestage

    Pour déterminer son lestage, il y a les vielles règles approximatives qui ont pourtant fait leur preuves: En début de plongée; bloc plein, stab vide: En expiration moyenne, il faut avoir de l'eau jusqu'aux sourcils. En expiration profonde/forcée, il faut pouvoir couler rapidement. Mieux encore, on détermine son lestage en fin de plongée; bloc 20 bar, stab vide: En expiration moyenne, il faut pouvoir tenir confortablement sa toute dernière profondeur de palier (généralement entre 5 et 3m). Lorsqu'en plonge en étanche, il faut tenir compte du fait qu'une étanche (surtout un
  13. "Débordoir", tout à fait. Et en fait je crois que avant Cousteau, cette technique avait été éprouvée par l'autrichien Hans Hass dans les années 30 quand il entaimait l'exploration sous-marine des antilles avec des recycleurs oxy pur assez rudimentaires. (Lui se servait simplement de long batôn de bois)
  14. C'est fou ce que la têcheunique avance. Mais bon. Moi pour ma part déjà que je regarde tellement peu mon ordi en plongée (si ce n'est que pour le temps de temps en temps). Il n'y a qu'en recycloptère que je me sens encore intéressé par les discussions entre cellules. (Tant qu'il n'y a pas de poulpe joueur dans les environs, j'entends...)
  15. L'Equipe Cousteau a toujours utilisé avec succès un outil dissuasif qu'ils nommaient le "débordeur". Il s'agissait simplement d'un tuyeau d'alu d'environ 70 cm de long, muni d'une solide poignée d'un coté et d'une tête hémisphérique de l'autre, cette dernière était hérissée de petites pointes. Le principe éprouvé était qu'un squale trop inquisitif était repoussé gentiment avec le débordeur. Les petites pointes très courtes servaient qu'à éviter que le débordeur ne glisse pas sur la peau du squale, ce qui empèecherait de réellement pouvoir "pousser". Les plongeurs avaient également pour habi
×
×
  • Créer...