Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

LaMahie

Membres
  • Posts

    1,221
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by LaMahie

  1. euh... le thème c'est bien "en couple" ou bien "couple de nudis".... j'ai comme un doute !! en attendant que je trouve un couple de nudis, un couple de crevettes balinaises : seraya secret nov 2014 OMD EM5
  2. un gros mérou comme, ça fait penser à Port Cros ....
  3. bravo ! piques en une (à peu libre de droits) et poste là !!!
  4. merci les garçons !! Alors pour en revenir au jeu, on dira que c'est une épave dont l'hélice et le bras d'hélice sont bien détachés du reste de la tôle ? Euh.... Finistère ??? what else ?
  5. ben oui : P.Com par exemple avec un des thèmes du mois consacrée à la faune fixée pourquoi aller chercher loin ce qui peut se trouver juste à côté ????
  6. ah ben non , m****, ça va trop vite !!!
  7. Bravo et bon courage pour l'aboutissement de votre projet. Il me semble me rappeler qu'une projection était également prévue à Brest ! Est-ce bien le cas et si oui, à quelle date ?? (ce sera bien plus simple pour nous !!! )
  8. en attendant de faire mieux (je retiens l'idée pour l'imminent voyage :bounce: ), un mode pas vraiment rafale, mais un même individu bien décidé à garder sa pitance ... (désolée, j'ai fait le montage à l'arrache pour être sûre de poster avant la fin du mois ; au retour des vacances, pas sûre d'avoir les yeux en face des trous pour répondre dans les temps au thème !)
  9. Bon, jusqu'alors j'ai gardé un silence religieux, parce que je ne voulais pas insuffler ma morosité d'il-y-a quelques mois. Il est effectivement pas toujours évident d'être dispo chaque mois pour poster ou commenter (la vie, le boulot, les autres activités... ). C'est l'enthousiasme général qui provoque l'envie, malgré tout, d'être fidèle tous les mois au TDM. Mais quand l'enthousiasme général part manifestement en quenouille, ça m'agace un tantinet de lire parfois "j'aime bien regarder, le forum en a besoin (...) et on compte sur vous mais ne comptez pas sur nous !" C'est là que l'intervention de Thierry me fait du bien : mais comment fait-il pour avoir toujours aussi viscéralement ancrée en lui ce positivisme enjoué ??? Perso mon loulou, je commence à culpabiliser grandement : j'ai l'impression désagréable de t'avoir refiler une patate chaude... Fais bien comme tu veux. Moi, je ne te reprocherai rien (même d'abandonner).
  10. Bon, c'est pas beau de se moquer. J'en suis confuse. Quoique.... Allez, une histoire qui n'implique pas Eric et rend hommage à un autre Môsieur. Oui ! Un Môôôôsieur ! Plus prosaïquement, un mec. C'est l'histoire d'un mec qui a alimenté cette salle de conseils judicieux, bien que parfois abruptes, et de merveilles photographiques. Un mec qui a inondé la salle Asie de conseils avisés, bien que parfois abruptes. C'est l'histoire d'un mec qui, à force de conseils judicieux et avisés, bien que parfois abruptes, n'a plus le droit de donner tous ses conseils et de nous montrer ses œuvres. C'est l'histoire d'un banni que nous sommes quelque uns à regretter. Et si je ne l'ai jamais rencontré, le mec, je le suis à la trace dans ses destinations plongistiques. Après avoir visité Bangka, le mec, je l'ai promu "Homme-Dieu". Et à force de le suivre pas à pas, nous connaissons maintenant des histoires sur lui : Retour au printemps 2014, Indonésie, Raja Ampat, cette fois et pour la deuxième semaine de notre séjour, au "Raja Ampat Diver's Lodge", où a déjà séjourné l'Homme-Dieu. Nous partons potron-minet, pour contourner l'île de Gam, direction, le site "le Passage". Voilà un nom, qui a force de CR, ne nous est pas totalement inconnu. Dérivante en plein courant ou macro pour les nudis à foison, voilà ce que nous en avions retenu. Dilemme s'il en est, mais bien vite réglé après que Gustin, notre divemaster, nous eût raconté l'histoire de l'Homme-Dieu. "C'est l'histoire d'un mec qui va au Passage faire de la macro, le mec. Et là, le mec, il met une palme dans l'eau.... il met deux palmes dans l'eau... et qu'est-ce qu'il voit le mec ? Hein, keskivoââââ ? Des gorgones, des lumières, de la transparence... Et là, le mec .... et ben il avale son détendeur !" "Et vous trouvez ça drôle ???" Ben oui, parce que le mec, une fois son deuxième étage recraché du gosier, il a renié sa Religion naissante de la Macrophilie Asiatique. Tout penaud d'assister à ce revirement de Foi, le Divemaster navré de lui avoir imposé l'objo macro, lui offre un second déplacement au Passage pour venir faire du grand angle. Ce qu'il y a de bien avec ce mec, c'est que même à l'insu de son plein gré, l'Homme Dieu arrive encore à nous conseiller !! Au passage, j'en profite pour vous raconter notre plongée au Passage ! Grand angle donc, mais avant de mettre la première palme à l'eau, je suis déjà baba. Dérivante qui disent. Macro qu'ils rajoutent ! Mais pas un mot sur le site en terrestre. Et pourtant : c'est franchement magique ! Des îlots multiples recouverts de verdures, aux socles rongés par les marées. L'eau verte et transparente. Le goulet formé par les îles de Gam et de Waigeo qui se rapprochent. La végétation luxuriante. Rien que cela vaut largement le détour ! Et sous l'eau, un exemple : et comme je pense l'avoir déjà postée, une seconde :
  11. un string léopard !?! ... et pourquoi pas un string kangourou, non plus !!! Bon, vous en voulez des histoires ? Et ben en v'là une avec mon ti'coeur d'amour. Et non tiens ! Plutôt une sans lui ... L'histoire se passe aux Raja Ampat. Le bout du bout de l'Indonésie, là où le plongeur tombe en pâmoison devant tant de profusion. Quatrième jour à Papua Paradise. Trois plongées de plus au carnet. Mais je n'en ai pas assez. Même si le bungalow est spacieux, même si la terrasse et son hamac donnant sur l'ouest et les somptueux couchers de soleil tentent à la rêverie .... je veux du mandarin dans ma phototèque, même si le graal serait un blue ring octopus, mais je ne me fais pas d'illusion ! Eric opte pour une balade en forêt à la recherche du trop discret cacatoès noir, tandis que je me réserve une petite sunset sur Pulau Yum. C'est la fin de saison et Papua Paradise est si peu fréquenté que les divemasters, prêts à gagner d'autres horizons, veulent se faire des plongées supplémentaires, rien que pour eux, pour le fun et les souvenirs. A la jetée, Marie 2ème du nom, divemasteuse privée de clients, me glisse dans la conversation qu'elle se ferait bien une petite plonge sur Yellow coco. Pas de problème, j'avais programmé un retour sur les mandarins, mais la muck me tente carrément. Sylvain, chef du club de plongée, vient me voir. Je lui annonce le changement de site, tandis qu'il glisse un regard vers Marie n°2, qu'il soupçonne de m'avoir torturée pour obtenir le changement de cap ! Mais de fait : ça le tente aussi, et la nouvelle fait le tour du centre, pourtant désert de tout guest... Je me retrouve ainsi seule sur le bateau ... une sunset solo, qui, du fait du programme modifié, se transforme en sunset solo avec ... 6 guides, en quête de fouilles macrophiles !!! Le festival commence avec un nudi porteur d'une crevette impériale, quelques crabillons ou crevettes bizarres, un petit crabe porcelaine dans une plume de mer, quand je découvre un trio de managers, croisant le faisceau de leurs phares sur un petit être bien agacé, tenant ses tentacules dressés agressivement sur le devant : ainsi, se présente mon tout premier blue ring octopus !! Il sera suivi par un long arms octopus et un juvénile minuscule de cacatoès - un petit cacatoès brun et sans aile, tout aussi discret que le volatile que Monsieur Mon Coeur est parti en vain chercher dans la forêt. Sur le bateau, Sylvain, persuadé qu'Eric est un gars transi amoureux et super romantique et qu'il attend fébrilement le retour de sa Belle sur le ponton, veut absolument être celui qui lui annoncera LA découverte du jour ! LE blue ring ! Oui Môsieur un BLUE RING !!! Mais non, Eric était dans le hamac, le mollet crotté de boue, la clope au bec et la bière ouverte. Du coup : c'est moi qui lui ai annoncé qu'en matière DE BLUE RING OCTOPUS, moi, je n'étais plus pucelle, moi !! Et toi mon amour ? Pas de cacatoès noir ?!!!? pas de blue ring !!??!! Ooooohhh .... pôv' ti'coeur....
  12. Si !!! Je ne suis PAS bigoudenne !! Depuis le "départ" de cooltrane je pensais que c'était réglé !!!!! Mais pour les moules-frites : pfiouuu, quelle mémoire ! Et pour le Fil : un GRAND bravo .
  13. un peu de réponses ici : http://www.plongeur.com/forums/showthread.php?t=65881 [ edit : grillée sur la référence du fil par DocTroll !!!!] J'ai fait ce fil "help!", à force de découragement, parce que, justement, ça ne marchait pas si bien que ça, avec des thèmes qui, parfois compliqués, ramenaient 3 photos, parfois super simples, n'en ramenaient pas plus. L'idée de DocTroll était d'insuffler un souffle nouveau et une formule pouvant permettre plus de réactivité. Une photo affichée permet tous les commentaires le jour même. Alors que lorqu'on postait les photos, si les comm' arrivaient tout de suite, on perdait toute lisibilité du fil et il n'y avait pas de comm' sur les photos postées auparavant. D'autres se plaignaient d'avoir à attendre quinze jours ou un mois pour commenter. Trouver une formule qui convient sur tous les plans est impossible. Revenir à la formule précédente, sans modification aucune, ne règlerait pas les problèmes soulignés en ce temps. L'idée d'un récap' est toujours séduisant, mais quel boulot .... et si je le faisais au début, pour 25 photos ou plus, ça valait le coup, pour une dizaine, voire bien moins, et sans être suivi de commentaires, là, j'avais juste l'impression de perdre mon temps, voire de jouer toute seule dans mon coin. Mais toutes les nouvelles idées sont bonnes à prendre !!
  14. C'est fou ça ... !!!.... je me fous du CDS, je fais des plongées hors structure sans me poser de questions, je ne suis ni PADi, ni 2F, ni CMAS ; je m'en contrecarre de tout ça !!!! Je ne veux rien. Je ne prêche pour personne. Ni n'ai le désir d'appliquer telle ou telle règle, ou encore aucune .... Pas d'inquiétude, je connais bien le terme jurisprudence. Je fuis habituellement cette salle, mais là, ça m'a titillée, parce que justement c'est une décision judiciaire qui sort de l'ordinaire et piétine la règle du "en HS pas de règlementation". Encore une fois (je pense avoir été suffisamment prudente sur ce point) si les références de l'article sont bons, et de la part du tribunal, à tort ou à raison (mais en tous cas -d'un point de vue juridique - de manière extrêmement surprenante)!
  15. N'empêche que si le journaliste ne s'est pas planté, c'est bien ce qui semble avoir été retenu. Ce qui s'appelle soit une boulette, soit faire jurisprudence ....
  16. Diable ! pas de précipitation ! Le système est en rodage. Pour attirer le chaland vers la galerie, on peut envisager de faire un coucou ici pour dire qu'on a posté, photo ou comm' ; non ?? Quand au manque de posts : bah oui, on n'est pas bien nombreux. Mais sur le fil des 7 pêchés capitaux, nous sommes quelqu'uns à relever ou tenter de relever le défi de poster 7 tofs. Plutôt pas mal. Et je dois avouer, perso, que les évènements nationaux ne m'ont pas poussée aux activités ludiques ces derniers temps... je remonte tout juste en surface , et ne dois pas être la seule. Bon, Doc l'a déjà fait : recommençons : un petit up pour encourager les absents ????
  17. en l’occurrence, pas si sûr ! ou alors le compte rendu de presse n'est pas précis sur la décision ... Je m'explique : toujours sur la foi de cet article, il faut comprendre que le prévenu a été renvoyé devant le tribunal pour un homicide involontaire aggravé par la violation manifestement délibérée d'une règle. Il faut également comprendre qu'il a été condamné pour ce même délit aggravé (sans requalification en homicide involontaire - tout court-) Petite référence textuelle : Article 221-6 code pénal tel qu'applicable à la date des faits (merci légifrance) "Le fait de causer, dans les conditions et selon les distinctions prévues à l'article 121-3, par maladresse, imprudence, inattention, négligence ou manquement à une obligation de sécurité ou de prudence imposée par la loi ou le règlement, la mort d'autrui constitue un homicide involontaire puni de trois ans d'emprisonnement et de 45000 euros d'amende. En cas de violation manifestement délibérée d'une obligation particulière de sécurité ou de prudence imposée par la loi ou le règlement, les peines encourues sont portées à cinq ans d'emprisonnement et à 75000 euros d'amende." Dans le premier alinéa, le tribunal peut se dispenser du non respect d'une obligation de sécurité ou de prudence, dès lors qu'une maladresse, une imprudence, une inattention ou une négligence (autrement qualifiées dans certains posts ci-dessus de faute en lien direct avec le décès) suffit à caractériser le délit. Le prévenu était ici poursuivi sur le fondement du deuxième alinéa : l'homicide involontaire par la violation manifestement délibérée d'une obligation IMPOSÉE par la loi ou le règlement. Pourquoi ? AMHA, parce que cette deuxième partie de l'article 221-6, permet de condamner pour homicide involontaire des fautes lourdes, n'ayant qu'un lien indirect avec la mort. (ce qui semble bien être le cas dans cette histoire) Dans ce cas : je ne vois pas de quelles autres règles que celles prévues par le code du sport il pourrait bien s'agir !!!! Si j'ai bien décrypté, le CDS n'a donc pas été pris comme une référence, mais bien comme LA référence textuelle violée (référence franco-française pour prévenu et victimes français). (à tort ou à raison) Je m'arrête là, mais j'ai remis un euro dans la boîte en rétablissant, je l'espère, le véritable cadre de discussion, parce que entre non assistance à personne en danger, mise en danger.... c'était un sacré méli-mélo juridique votre fil....
  18. non, non, rien de bizarre : la magie de Noël continue à opérer avec ses anges gloutons !!!!
  19. sept solutions peuvent être envisagées : pour être sûre d'être la preum's elle a : - payé cher un modérateur avare pour avoir un passe-droit ; - piqué une crise colérique en menaçant sauvagement de ne pas poster en 2015 ses habituels 23.842 messages annuels; - profiter lascivement des 5 minutes durant lesquelles le tutoriel s'est avéré efficace ; - expédié à un autre modérateur caisses de champagne, blocs de foie gras et un kilo de truffes ; - inondé la modération de messages selon lesquels "c'est moi la meilleure, je mérite d'être preum's, c'est moi la meilleure, moi, moi, moi !! " ; - inondé la planète entière de messages infantiles et puériles y allant de ses quatre mots de vocabulaire (on sait qu'elle en est dénuée la pauvre !!) "veux être la preum's ! veux être la preum's ! veux être la preum's !!!!": ce qui nuirait à la santé psychique du plus indécrottable incorruptible, avouons le ; - fait don de son corps ... Bref, tout ça... c'est dégueu .... pis en s'en fiche , c'est bien connu : les derniers seront les premiers !!!
  20. Je vais revenir sur le sujet annoncé en titre. Parce que j'aime bien le site de marcopolo, « le cri du poulpe ». Marcopolo écrit bien, sur des sujets variés et intéressants, décrit des destinations que je ne connais pas, agrémente ses textes de photos originales (l'étendue des étoiles de mer, comme une vision d'astronaute et non de plongeur), m'ouvre à des réflexions, notamment environnementales … Parce qu'il ne vend rien, ne vient pas ramener toujours les références de son blog dans les CR de ses petits camarades, n'est pas un T.O et ne se précipite pas sur les MP dès lors qu'on se renseigne sur une destination quelconque pour décrocher le contrat. Que marcopolo se rassure, je ne fais que contribuer à son fil, sans m'attendre à ce qu'il modifie son texte sur le sujet « pourquoi nous plongeons », pour me citer et me retrouver aux côtés de Jack London ou autres auteurs renommés. Nous avons tous une histoire qui nous a rapproché de la mer ou du monde sous-marin. J'ai la chance d'avoir gagné les côtes bretonnes dès l'âge de quatre ans, quand mon père, lassé du froid lorrain, a rapatrié la petite famille dans le village natale de sa jeune épousée. La mer a toujours fait partie de mon univers. La mer ! Oui. Car les bretons d'ici, qui trempent leurs pieds dans l'Atlantique, ne le nomment jamais Océan. Aller savoir, l'Océan, c'est trop vaste, trop mâle. La Mer, c'est une muse, une tentatrice, une amoureuse, parfois douce, parfois vacharde. La mer, je ne m'en suis jamais tenue éloignée trop longtemps. Trop peur du manque. Enfant je m'y suis baignée à loisir, me jetant dans les rouleaux pendant des heures ou faisant la planche sur une surface d'huile. Rien ne m'en empêchait, sauf les jours où j'ai vu la mer se teinter de noir. Mais jamais, jamais il ne fût question pour moi d'y plonger. Les plongeurs, indécents et suspects, qui descendaient dans la noirceur des eaux pour se cacher dans les algues : une bande de fous, rien de plus. Les années passant, un parisien repenti est entré dans ma vie. Plongeur ! Gast !! Un baptême de plongée en Guadeloupe, son carnet de plongée dans les mains, la vision d'une vidéo de raies manta prises par lui aux Maldives : il n'est fallait pas plus pour éveiller un certain intérêt, que dis-je : le vil démon de la tentation. On m'avait vanter l'effet incroyable d'évoluer en trois dimensions, de défier les lois de l'apesanteur, la sensation de légèreté... tout cela fût sans effet sur moi. Mais tout oublier, concentrée sur la stab., la respiration, tout ce qui me paraissait alors être d'une technicité redoutable. Découvrir que ce tout, me faisait oublier les pires dossiers laissés sur mon bureau. Quelle joie ! Quel soulagement !! L'aisance arrivant, la concentration était ailleurs. Je voulais goûter chaque seconde de chaque immersion, m'émerveiller des rayons de lumière éclairant les récifs, ne rien oublier des premières découvertes marines, savourer les nouvelles sensations qui enfin arrivaient, comme on déguste une enfilade de mets gastronomiques. Bizarrement, la plongée m'a fait redécouvrir les joies de l'écriture. Et bien souvent, sous l'eau, je rédigeais au fil de nos parcours mes futurs compte-rendus de voyage. Sans narcose, je trouvais face à un mur de gorgones, une phrase digne d'un prix Nobel de littérature …. dont j'oubliais la tournure dès le retour à la surface !!! Pour être certaine de couper tous les bouts d'amarrage qui pouvaient encore me retenir à la réalité du quotidien, à la dureté du boulot : je me suis ensuite mise à la photo ! Aujourd'hui, la plongée est un tout, un joyeux méli-mélo de délivrance et de découvertes : au dessus de la surface, d'autres pays, d'autres cultures, d'autres saveurs, d'autres langues. Sous la surface, les eaux changeantes, la force des éléments, la beauté fragile des sites, l'amusement ressenti face aux comportements de certains animaux, la voloté d'identifier certaines espèces, la recherche de l'inédit …. Il y aurait encore de quoi en dire : Mais j'ai déjà été bien longue. Le fil a été lancé le 24, nous somme les 31 : bon réveillon à tous !!
  21. :bravo: Allez ma chatounette, on se calme ; le manque de modestie ne peut pas toujours être l'apanage des vieux cons !!!
  22. surtout quand son chéri y a déjà passé quelques minutes et que l'ordi bipe à la première photo !!! .... Sinon, ch'uis déçue ... j'arrive pas à afficher les tofs de la grenouille ..... grenouille que je remercie beaucoup au passage pour le CR ! @ Gilles : c'est triché .... ils sont pas tous là !!
  23. non, non, pas question de te mettre le doute ! RX100, c'est un bon choix ; en profiter en terrestre pour maîtriser le jeunot, c'est aussi un bon choix ( hé, hé : on te sens prêt à ne plus ramener que des photos souvenirs ! ; le virus serait-il en train de te gagner ????) Pardon, j'avais cru comprendre que tu pensais utiliser la go-pro (ou équivalent) sous l'eau pour faire des tofs, mais aussi en profiter en vidéos. Bref .... j'ai rien du comprendre en fait !!! PArdon pour cette intrusion mal à propos et ... have fun !
×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.