Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Pascal.p

Membres
  • Posts

    84
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France
link1
link2
link3

About Pascal.p

Personal Information

  • Localisation
    la Yaute
  • Passions
    plongée, moto, ski
  • Profession
    trop occupé

La plongée

  • Féderation(s)
    FFESSM et TDI
  • Niveau en plongée
    N4, Trimix, CCR
  • Professionnel de la plongée
    No

Recent Profile Visitors

849 profile views

Pascal.p's Achievements

Enthusiast

Enthusiast (6/14)

  • Dedicated Rare
  • First Post
  • Collaborator
  • Conversation Starter
  • Week One Done

Recent Badges

33

Reputation

  1. Bonsoir. Les combinaison étanches respirables ont été développé pour les unités des forces spéciales pour des opérations avec changement de milieu. La combinaison étanche pour l’infiltration/exfiltration en milieu aquatique et le fait qu’elle soit en matériau respirant, type Gore-Tex, attenu l’effet « Kway » lors de la phase terrestre. Cela a peu d’intérêt pour le plongeur lambda que nous sommes, hormis peut-être celui qui resterait en étanche toute la journée. Il faut garder à l’esprit que sur le long terme l’étanchéité du trilaminé classique est supérieur au respirant. Cordialement. Pascal.
  2. Bonjour. Waterproof fait une collerette néo pour le système amovible "Si vous avez besoin de plus de chaleur autour du cou lors de plongées froides, c'est votre option. Un joint de cou super extensible très confortable qui s'adapte à WP, SI TECH Neck Tite et Quick Neck. Le joint est en néoprène Yamamoto superstretch 4000, c'est-à-dire de première classe." https://waterproof.eu/products/accessories/seals-and-stuff/1508-2/ Cordialement. Pascal.
  3. Bonsoir. Contactes Savoie Plongée, à Tresserve. Philippe est moniteur Trimix et recycleur. https://savoie-plongee.com/ Sinon essais BCH Compresseurs, aux Marches. http://www.bch-compresseurs.fr/ Pascal.
  4. Tu l'utilises donc comme un eCCR. Pourquoi avoir un hybride alors, avec l'inconvénient du risque de vider la bouteille d'O2 si tu dois attendre avant de t'immerger.
  5. Merci pour vos réponses. Pour moi, mais peut être que je me trompe, mais l'inconvénient évoqué par La Philophe prend le pas sur l'avantage lors d'un disfonctionnement du solénoïde. Si c’est un Pb mécanique de blocage du solénoïde : soit il est bloqué ouvert et l’hybride n’apporte pas d’avantage, bien au contraire, puisqu’il y aura en plus la fuite constante d’O2. soit il est boqué fermer et il faudra injecter manuellement l’O2, en hCCR ou en eCCR, donc pas d’avantage flagrant non plus. Si c’est un Pb électrique/électronique de dysfonctionnement du solénoïde, je ne me souviens pas qu’il soit possible, sur le Shark, de couper la partie gestion du solénoïde et de conserver la lecture de la PpO2. Donc, pas d’avantage non plus. En plus de 500 plongées en Inspi, je n’ai jamais eu ou vu de Pb de solénoïde. Peut être que je n’ai pas suffisamment plongé ! Pascal
  6. Bonsoir. Je précise en préambule que je n’ai nullement l’intention de lancer une polémique sur le meilleur recycleur. Je cherche juste à savoir quels peuvent être les avantages des hCCR par rapport aux eCCR. Je connais le principe de fonctionnement des recycleurs hybrides et ai essayé le Shark mais je ne vois pas l’avantage que procurerait l’hybride par rapport un recycleur électronique du type Inspi/JJCCR. Je plonge en Inspi depuis 2008 et ai eu l’occasion de plonger également avec d’autres machines (SCR et CCR). En vous remerciant pour vos réponses. Cordialement. Pascal.
  7. Bonsoir. Ci-dessous une méthode de calcul d'un gonflage Trimix, si cela peu t'aider Méthode IANTD appelée " la partition de lyre " On a Calcule des Pressions partielles initiales 80 b Pp 12 % O2 O2 : 9,6 b (80 x (12/100)) 42 % He He : 33,6 b (80 x (42/100)) 46 % N2 N2 : 36,8 b (80 x (46/100)) Vérification 9,6 + 33,6 + 36,8 = 80 On veut Calcule des Pressions partielles finales 230 b Pp 10 % O2 O2 : 23 b (230 x (10/100)) 50 % He He :115 b (230 x (50/100)) 40 % N2 N2 : 92 b (230 x (40/100)) Vérification 23 + 115 + 92 = 230 On a besoin 150 b O2 : 23 – 9,6 = 13,4 He :115 – 33,6 = 81,4 N2 : 92 – 36,8 = 55,2 Vérification 13,4 + 81,4 + 55,2 = 150 Gonflage He : on ajoute 81,4 b d’hélium N2 : pour pouvoir ajouter 55,2 b d’N2, il faut ajouter 69,9 b d’air (55,2 / 0,79) O2 : Ajout d’O2 : Pression finale - Pression initiale - ajout He – ajout air 230 - 80 - 81,4 – 69,9 = - 1,3 => ajout négatif ! Dans l’absolu, ce gonflage n’est pas possible car il faudrait retirer de l’oxygène. Je ne sais pas si j'ai été très claire. Cordialement. Pascal
  8. +1 J'ai une Fénix 6 pour tous les jours/le sport et un shearwater Perdix pour la plongée. Pascal
  9. Vplanner.chm Bonsoir. Ci-joint une doc de V-Planner si cela peut t'aider, le fonctionnement étant proche. Pascal.
  10. Ce sondage ne concerne que les palmes carbone. Pourquoi ne pas le préciser au lieu de parler " d'une nouvelle gamme d'équipements de plongée ". Pascal
  11. Wikipédia est mon ami ! " En physique et particulièrement en mécanique, un couple est un ensemble de forces de résultante nulle, dont en revanche le moment total n'est généralement pas nul. Le terme couple vient du fait que le couple plus simple est un ensemble de deux forces opposées (de même direction et de même intensité, mais de sens opposés)."
  12. +1 Un petit coup de maillet pour finaliser le serrage. C'est la pression qui " verrouille " le robinet.
  13. Bonjour. Merci pour cette proposition. Elle ne corresponde pas totalement au cahier des charges (console 2020, batterie et surtout révision récente chez AP). Je vous contacte en MP Cordialement. Pascal.
×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.