Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

GuilhemMolines

Membres
  • Posts

    2,334
  • Joined

  • Last visited

Posts posted by GuilhemMolines

  1. Voila donc pourquoi je demande les avis sur l'evolutio vision car par chance il y en a un en stock, chose rare puisque generalement il faut attendre 6 mois pour un evolution vision.

     

    Pas si sur... Ca depend seulement des stocks chez APValves, si tout est pre-commande ou pas. Auquel cas, le delai n'est que celui de la poste entre APValves et ton instructeur.

    Ceci dit, moi qui ne plonge pas recycleur :tromaran:, je rejoins tout de meme completement Bernard et Jerome sur leurs interventions ci-dessus, a savoir que la disponibilite eventuelle d'une machine ne doit pas conditionner le choix.

  2. C'était juste un test et finalement ça marche.

    Edit: Photo là.

     

    Si je vois bien sur ta photo, il y a un manifold entre les blocs (en plus tourne vers l'arriere, donc inutilisable....). Monter des blocs manifoldes avec des sangles, c'est carrement dangereux. D'abord, c'est comme ca qu'on tord le manifold, surtout en serrant les sangles... Il faut avoir des blocs vraiment bien paralleles pour utiliser un manifold. Ensuite, il n'est pas prevu pour avoir une resistance mecanique pour tenir et transporter les blocs. Ca exerce sur lui des contraintes qu'il n'est pas cense supporter. Enfin, tu as un risque non nul en posant ton bi sur un seul des blocs d'exploser les filetages du manifold, et c'est dans le meilleur des cas une simple fuite, dans le pire un arrachage. Il n'est pas inutile de rappeler que le manifold est toujours sous pression, meme robinets fermes...

    Je ne sais pas quel est le guignol qui t'a fait ce montage ridicule, surtout avec des blocs alus dans le dos, mais c'est vraiment digne des Darwin Awards...

  3. Si tu ne veux pas te prendre le choux avec ce genre de trucs, achète de l'oxygène plongée. Il n'est pas mieux que les autres, mais il est destiné à être respiré et n'est pas un médicament -et évidemment il est un peu plus cher... :hehe:

     

    Chez mon gazier, le tarif est le meme.

  4. Bernard, oui la discussion merite d'etre suivie, et comme toi je viens de voir ce qui se dit dans la discussion Oxpro, je trouve qu'entre les newsgroups, par essence non-moderes, et ce fil, il y a peut-etre un juste milieu, et si le rappel de Lionel me paraissait acceptable, le post de Fab, qui juge "les grands jaloux qui n'arrivent pas à décoller leur pauvre business" (sic) me parait de trop. Continuons la discussion par un autre biais. Dommage.

  5. autant ce peut être difficile à tenir en prsence de courant ou de forte houle, et là il vaut mieux se laisser dériver au parachute amha.

    En fait, quand il y a vraiment du jus, ce n'est pas trop la remontee qui est un probleme. On sort loin du bateau, mais si on se signale tot, et qu'on va plonger dans des structures, comme la 2ieme, qui sont rodees a ce genre d'exercices, etalent les departs des palanquees, et suivent le courant, ce n'est pas trop un souci. Le vrai souci, quand il y a du jus, c'est d'etre pret et de descendre sur le site, et de ne pas deriver en surface a fignoler les derniers checks ou a la descente et finir par faire une belle plongee-sur-sable...

  6. La topo du lieu et l'écoute de mes sensations m'ont amené à 80 5 minutes apres (avec Didier un poil plus haut (nom de nom, Guilhem va me tirer les oreilles :confus: ).

     

    Euh non, je n'etais pas ton binome ce jour la :tromaran:...

     

    Pour revenir au sujet, dans le "deuxieme", on a aussi une ligne de vie: generalement, une bouee avec un fil lachee sur le site permet de donner un repere visuel, et surtout de ne pas manquer l'epave. Certes, on ne se dehale pas dessus, mais ce n'est pas le but. Et pour la remonter, chaque plongeur a son "repere visuel de remontee", sous forme du parachute.

    Et j'irai aussi faire un tour au salon tek d'octobre :)

  7. Si la structure a un plongeur qui présente une machine homologuée CE , les conséquences lésionnelles d'une transformation revient à la responsabilité du propriétaire ou du gardien de la chose , qui ne pourra ni se tourner vers la structure ni vers le fabriquant .

    Je pose donc (a qui veut, pas qu'a toi) la question suivante. Mettons-nous une seconde dans la peau d'un directeur de centre. Prefererait-il voir arriver un gars avec une machine non CE, mais dont la fiabilite n'est pas a demontrer, ou une machine "d'apparence CE", mais qui a ete subrepticement modifiee, sans qu'on puisse juger a priori de la validation de ladite modification puisqu'elle n'est pas connue ?

     

    Et si c'était possible il est plus que vraisemblable que j'aurais déjà changé de recycleur fermé électronique , car celui qui me convient le mieux n'est pas (encore) CE :D

     

    Ca rejoint ma question ci-dessus: quel critere de choix pour un recycleur ? Le bel autocollant, ou les caracteristiques intrinseques de la machine ? attention, l'un n'excluant pas l'autre bien sur.

  8. En terme de droit ; la plongée en structure est réglementée .

     

    Tout accident , n'engagerait-il pas une causalité de fait , poserait la responsabilité de l'etablissement à s'être conformé au règlement dans sa vérification des certification et des homologations à laquelle il est tenu .

     

    Cela vaut pour la vérification d'une carte réputée ad hoc de certification , comme pour l'acceptation d'une machine réputée CE .

    Nous sommes tout a fait d'accord la-dessus. Une structure a obligation de moyens a verifier - dans la limite de ses competences - l'adequation entre la certification du plongeur, celle de sa machine, et la plongee envisagee. Je dis "dans la limite des competences" car je vois mal, par exemple, un juge tenir rigueur a un directeur de centre de s'etre fait rouler par une certification falsifiee. De meme, je ne pense pas qu'on puisse exiger d'un directeur de centre qu'il ouvre la coque de chaque recycleur CE pour verifier que ce qui est sous le capot corresponde.

    Cependant, tu parlais au dessus de "lourdes charges", d'insolvabilite et autres mots lourds de sens. Il faut distinguer deux choses: la penalite eventuelle qu'encourt une structure pour avoir failli a son obligation de moyens mentionnee ci-dessus de verification des competences et certifications. Et la peine eventuelle que peut encourir quelqu'un pour avoir volontairement ou pas, facilite, incite, laisse faire un accident grave.

     

    En d'autres termes, supposons qu'une personne se pointe dans un centre avec les competences pour une plongee, une machine reconnue pour ses qualites - mais non certifiee CE (ou ayant perdu sa qualification suite a une modification, aussi anodine soit-elle), et fasse une plongee qui lui soit fatale. Supposons qu'un proche poursuive ledit centre. Que le centre ecope d'une amende pour non-verification de la certification de la machine ne me choquerait pas. Comme tous ces centres qui ne tiennent pas de feuille de palanquee correcte, n'ont pas a bord des compressifs (lire le CR de La Ciotat du week-end dernier par ex, que tu as du voir), ou laisse un plongeur trainer 3m sous sa profondeur autorisee. Bref, une amende pour n'avoir pas suivi un reglement.

    Mais pour etre condamne sur autre chose, encore faut-il prouver une relation de causalite entre la non certification de la machine et le resultat de l'accident... Et la, bien du plaisir...

     

    Je vais prendre un autre exemple peut-etre plus tangible. Un type se pointe dans une structure, avec sa bouteille personnelle, laquelle contient, mettons du Nx40, sans que rien ne l'indique. Le centre le laisse plonger dans une palanquee a 50m. Hyperoxye => accident.

    Pourrait-on arguer de la responsabilite d'un centre qui a laisse plonger quelqu'un en dessous de sa MOD ? La non verification du contenu d'un bloc dont le centre n'avait pas le controle peut-elle etre retenue comme une *cause* (je dis bien, cause, origine) de l'accident ? J'en doute fortement...

     

    Un scaphandre réputé conforme ( un bloc réputé vérifié par son marquage par exemple) ou un recycleur réputé homologué CE sont des conditions à la pratique de la plongée en Etablissement en France .

    On est d'accord. Question: un Inspiration equipe d'un switchblock est-il "repute homogue CE" pour reprendre ton terme ?

  9. Leur risque est énorme quelque soit l'origine du pépin .

     

    Je ne suis pas juriste, mais il me semble qu'il existe quand meme une notion de causalite a demontrer. Si un conducteur monte sur sa jacky-mobile un bequet arriere ou un pot d'echappement "non homologues par le constructeur", et qu'il renverse quelqu'un avec 3gr de sang dans son alcool :eek: ca m'etonnerait fort que le juge n'en deduise que c'etait la faute des equipements non prevus...

     

    Et rappellons sur le sujet que *toute* modification a une machine CE faite a posteriori lui enleve sa qualite de certification aux normes. Qu'elle soit aussi anodine que faire des trous dans la coque pour monter des blocs lateraux, ou au contraire bien plus structurelle, comme monter un switch-block, vendu par le meme fabricant, permettant de changer en profondeur le comportement de la machine (changement de diluant sous l'eau, a l'insu meme du binome...).

     

     

    Les surprises vont , d'un piston de solénoide et de connections corrodés , jusqu'à des cracs des controleurs , inapparents à l'examen . .

    Tu vois, c'est ca qui me gene avec ces machines, qui coutent plus cher que ma voiture. Mais ma voiture - qui soit dit au passage est autrement plus complexe qu'un Inspi - je l'apporte a reviser tous les 20 000 kms (soit a 60 km/h en moyenne, toutes les 300 heures de vol, 3 fois moins frequemment que ta machine), et depuis 5 ans que je l'ai, je n'ai jamais eu de surprise. Des trucs a changer, des niveaux a faire, oui. Mais rien qui ne m'ait jamais surpris, je savais en y allant ce qu'il faudrait y faire....

  10. Qui a parle de benevolat ? Je revise mes detendeurs, sur lesquels je respire moi, pas ceux des copains. Mais tu fais ce que tu veux. Simplement, mon point ci-dessus, c'est que pour ceux qui veulent le faire, c'est tout a fait faisable, ce n'est ni complique, ni empirique.

  11. :) Tu sais c'est comme tout, si tu as eu une bonne formation et un equipement adéquat c'est pas compliqué,

    C'est pas une question de formation, c'est une question de fiabilite dans l'eau.

     

    mais chez toi comment tu règles la mp de ton détendeur, le pifomètre?

    Non, pour regler une pression, j'utilise un manometre. En l'occurrence gradue de 0 a 20 bars, avec raccord de DS. 15 E dans les bonnes cremeries.

     

    ou alors tu te dit qu'elle devait être bien réglé et tu essayes de ne pas trop toucher au réglage' c'est assez empirique comme méthode:tromaran:

    Je ne me dis rien du tout, je lis la doc pour savoir la bonne valeur, je regle le 1er etage dessus, puis je regle le 2ieme etage, et je valide le tout dans une bassine, puis dans la piscine. Quand je suis content, je vais faire quelques plongees, et je ne revise le deuxieme detendeur qu'apres etre satisfait. Pas de place a l'empirisme la-dedans.

  12. :) Pas trop d'accord avec toi, beaucoup de personnes se sentent une ame de bricoleur, mais pour ce qui est de ta voiture, le jour ou

    tu bricoleras l'abs ou l'esp préviens moi , ma famille et moi ne sortiront pas, y'a des moments ou la doc technique ne suffit pas , il faut le matériel adéquat et l'expérience, idem pour beaucoup de matériels a l'heure actuelle.:biere:

     

    Le jour ou un detendeur sera aussi complique qu'un abs, je me met a l'apnee... :tromaran:

  13. tu modères plus?

    Euh, non, ca fait un moment deja. Et tu as du voir d'ailleurs que ma presence sur les forums diminue, j'ai plein d'autres chats qui ont besoin d'etre fouettes ;).

  14. Quand on fait le permis bateau, c'est compris ans la formation ?

    Generalement non, mais certaines bateaux-ecoles proposent des packages. Ceci dit, ca fait peu de sens de passer le permis cotier ou hauturier sans le CRR.

  15. mais toujours avec la même procédure de contrôle ie : tu vas pas à 40 avec un dét qui sort de l'établit.

     

    Ou plutot... tu n'y vas qu'avec *un* detendeur tout frais remonte, l'autre lui n'ayant pas ete ouvert... C'est fou le nombre de gens qui emmenent leurs deux detendeurs a reviser en meme temps, et sautent a l'eau avec.. Si le gars etait incompetent ou mal lune, il y a fort a parier que les deux sont mal revises...

  16. j'ai 3 copains qui en ont eu un, les 3 l'ont noyé dans des profondeurs où il etait "garanti sans probleme".

    Ben alors, ca fait 4 noyes :D... Parceque le mien, dont la notice disait "teste a 35, garanti a 30", c'est a 42 que je l'ai noye....

  17. donc mon bi 12 a 250b vaut un bi 15 sans les inconvenients

     

    Quels inconvenients ? Mon 2x15 gonfle rapidos a ~200 bars contient ses 6m3 aussi, sans fatiguer le compresseur, et gonfle soigneusement jusqu'a ce que la soupape s'ouvre ;) ca me fait un bon m3 de plus quand il y a besoin. Le tout avec a peine 1 kg a la ceinture.

  18. Pourquoi un ordi gerant 3 gaz ? Exemple recent: 70m, depart du fond autour de 20min, remontee tres lente car toujours en explo, arrive a 30m, passage sur du 40%, l'ordi affiche ~70 min de remontee. Mon binome a un ordi air, j'ai un Vytec. Je change donc le gaz, puis a 6m passage sur oxy, je change a nouveau. Quand j'ai finis mes paliers, il lui en reste presque une demi-heure sur son ordi air. cqfd.

  19. - les apollo/mako etc ...

    un bon compromis qualité/prix, ça tourne aux environs de 1800€

    par exemple :

    http://www.mareadiving.com/catalog/Apollo+AV3

    A savoir qu'aux USA un Mako d'occas se trouve facilement pour 900-1000$. Si tu as l'occasion d'en prendre un, c'est une bonne affaire, le petit Mako est robuste, le moteur normalement c'est une bête.

    Attention avec les Makos en France. Si cet appareil est effectivement excellent, on est en revanche pieds et poings lies avec un distributeur unique qui pratique des marges pharaoniques. Quand je m'etais renseigne pour un achat le prix rendu en France coutait plus cher que de sauter dans l'avion et aller le chercher soit-meme aux US... Alors que ces bestioles la sont fabriques ... au japon... va comprendre.

    Donc tant qu'il marche, tout va bien, mais le jour ou il faut changer une piece, il faut la commander aux US. C'est fort dommage, il y aurait un marche pour des Makos en France, pour tous ceux qui veulent un scooter potable, utilisable en tow-behind, mais n'ont pas 3kE+ a cramer sur un scooter speleo.

×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.