Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Pp_y

Membres
  • Posts

    595
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Everything posted by Pp_y

  1. Ca me convient aussi sauf si Naya dit qu'avec le sien ça marche pas !... En testant sur le mien: PpO2 = 1,5 %O2 = 30% MOD calculée: 38,6m Ca prend ptêt aussi en compte la Patm ? En tout cas, j'ai vérifié dans le manuel d'utilisation, le Vyper est bien étalonné en eau salée (p.69). Philippe.
  2. Bonsoir, Ton calcul est bon, ça fait bien 5 bars de Pression ambiante. Le "problème" vient du fait qu'à mon avis, pour le Vyper, 5 bars ne correspondent pas à 40m ! Il me semble en effet que les Suunto sont étalonnés en eau salée (ce qui expliquerait aussi les différences de profondeur entre Uwatec et Suunto lors de la même plongée). Si je prends par exemple comme densité de l'eau 1,03, on obtient comme profondeur 40/1,03 = 38,8m... Ca semble proche de ce que t'indique ton ordi, non ? Philippe.
  3. Heu... Je vais me faire l'avocat du diable mais... C'est marqué où que Moi, là, http://www.infoplongee.fr/ctn/manmon/04_niveau1_qxp6.pdf je lis juste, page 2, que Rien n'est dit sur ce qu'il advient de son niveau s'il ne les a pas réalisées... Philippe.
  4. J'vais p'têt choquer mais... Bonjour, pour écrire ce message, je me suis assis sur un tabouret. Est-ce qu'avant de m'asseoir j'ai contrôlé l'état des soudures de ce tabouret ? Non. Pourtant il y avait un risque réel qu'une de ces soudures lâche, que le tabouret casse et que je tombe les fesses sur le carrelage voire la tête contre la table basse. Mais je n'ai pas vérifié, parce que si le risque existe, la probabilité que ce risque survienne est faible. Quand vous louez une voiture, est-ce que vous contrôlez systématiquement le niveau de liquide de freins, l'état des canalisations de freinage, la pression des pneus, leur usure, le niveau de liquide d'assistance de direction... Je ne pense pas. Est-ce que le professionnel qui vous loue cette voiture vérifie tous ces points en détail ? Là, je ne sais pas. Mais sincèrement, je ne pense pas qu'absolument tous les points possibles de faiblesse au niveau sécurité soient inspectés à chaque sortie de la voiture. Et même s'il le fait à l'instant T, ça ne garantit en rien leur état à l'instant T+1. Tout ça pour dire quoi ? Et bien que quand on va plonger, on confie sa vie en partie à du matériel, qui ne peut être fiable à 100%. Alors, on s'assure avant de partir que tout fonctionne correctement. Mais ce n'est pas pour autant qu'on démonte le bloc que l'on vient de louer pour vérifier qu'il est clean ! En gros, on vérifie tout ce qui est vérifiable "facilement" et pour le reste... Soit on n'y pense pas, soit on se dit, "bah, c'est bon". C'est ce qu'on fait tous, tous les jours, dans toutes les activités de notre vie. On fait tout ce qu'on peut pour que ça se passe bien mais on n'est jamais à l'abri d'un imprévu. Et même en tant que professionnel, le matériel que je loue ne peut être fiable à 100%. Je vais faire tout mon possible pour me rapprocher de ces 100%, en gardant à l'esprit que je ne peux les atteindre. C'est aussi pour ça qu'on apprend à réagir à des situations imprévues. Pour moi, la leçon à tirer de ce fil, c'est qu'avant de plonger, ou avant de quitter le lieu où l'on loue son matériel, on teste tout ce qu'on peut tester d'abordable. Ce qui n'a peut-être pas été fait dans le cas présent (sans aucune critique envers quiconque, on a tous fait des erreurs, moi le premier). Après bah... Faut aller de l'avant. Ca s'appelle.. vivre ?!!? Philippe.
  5. Bonjour, je me pose quelques questions sur les causes de ta mésaventure. Il y a plusieurs facteurs qui peuvent expliquer le fait de "respirer de l'eau": - avoir oublié de mettre un détendeur dans sa bouche - membrane du 2ème étage percée ou mal positionnée - embout du 2ème étage percé ou mal fixé - soupape d'expiration sale (ou son support) - gamelle du détendeur fendue Un petit test simple permet de s'assurer de l'absence de ces problèmes: avant de partir, bloc fermé, détendeur gréé et purgé, essaie de respirer avec: aucun air ne doit venir. Si tu arrives à respirer, c'est qu'il y a une de ces fuites et que tu risques d'avoir de l'eau pendant ta plongée. Veille bien en faisant le test que le 1er étage soit bouché, hein (gréé ou fermé par le bouchon ou par ton pouce), sinon, ça passe forcément. - un autre facteur: de l'eau dans le bloc. Petite expérience vécue: on loue des blocs à des scaphandriers, qui s'en servent au fond pour gonfler des parachutes. Ils les vident directement au robinet, sans détendeur. A cause d'une erreur de manip, un bloc vidé au fond, et laissé ouvert, est remonté puis redescendu. Le bloc rentre de loc, part au gonflage, est reloué. Le plongeur qui s'en sert s'immerge en canard et là: gloup ! Grosse tasse. Après avoir vidé le bloc, on l'ouvre: plusieurs litres d'eau de mer à l'intérieur !!! Le tube plongeur ne suffisait plus, l'eau passait au dessus; le bloc est parti à la poubelle, hein, complètement bouffé en très peu de temps. Donc, si tu avais deux détendeurs complets, que les deux prenaient l'eau, j'aurais plutôt penché pour de l'eau dans le bloc. Mais bon, peu importe; le tout est que tu t'en sois bien sorti. Et, si je peux me permettre, pense au petit test décrit ci-dessus, ça prend 2" et ça peut éviter bien des désagréments. Mes 2 centimes d'euros... Philippe.
  6. J'ai dit une bêêêêêtise... Re-bonjour... Autant je connais bien le Vyper pour en utiliser un tous les jours, autant je ne connais la D6 que par les plongeurs qui "passent entre mes mains"... Alors j'ai cogité toute l'après-midi, en rentrant je suis allé revoir la notice sur le site de Suunto. Donc... Donc comme j'aime pas dire des choses fausses, je vais reprendre: -pour un Vyper/Gekko, c'est comme l'a dit davidb: il somme tout. C'est à dire que si je fait un bout de remontée rapide puis que j'ai du palier obligatoire, la DTR indiquée reprend tout: le temps de rejoindre le palier, le palier obligatoire, le palier "obligatoire-recommandé" (remontée rap.) et les 3' facultatives. -pour une D6, en lisant bien la notice (p.66), il semblerait que ce soit la même chose. Or, ce week-end, j'ai encadré un plongeur muni d'une D6, et je suis sûr que la DTR indiquée ne comprend pas les 3' facultatives. Celles-ci apparaissent après. Qu'en-est il alors des paliers de remontée rapide "obligatoire-recommandé": sont-ils inclus dans cette DTR comme sur le Vyper ou apparaissent-ils en plus, une fois la "vraie" déco obligatoire terminée ? En fait, le palier "obligatoire-recommandé" à cause d'une remontée rapide sert à faire en sorte que le plongeur "s'arrête" avant de faire surface. Si ce plongeur a un palier "obligatoire-obligatoire", il va s'arrêter de toute façon. Est-ce que les deux temps ne sont pas alors, dans ce cas, confondus La notice n'est pas claire sur ce point. Pour résumer mes dires, la seule différence entre Vyper et D6, c'est que le premier inclut les 3' facultatives dans l'affichage de la DTR, pas le second. Si un plongeur a les deux ordis au poignet, au fond de l'eau, il devrait constater une différence de 3' de DTR. Dans ton cas, ARNO83, ce qui nous a induit en erreur, c'est que tu es remonté lentement en fin de plongée. Ta déco obligatoire a disparu, donc l'ordi t'a quand même réaffiché 2' de palier "obligatoire-recommandé" à cause de ton bout de remontée rapide. Si tu étais remonté directement, je pense que ça aurait été "transparent" pour toi, que ces 2' auraient été confondues avec ton palier obligatoire. Voili, voilou... Je sais, c'est vraiment du détail mais au moins j'ai réparé ma bêtise écrite... Si je vous ai pas tout mélangé dans la tête, hein... J'espère que ça ne vous empêchera pas de dormir... Philippe. PS: ARNO83, vu ton avatar et ton profil, tu plonges chez Joël ?
  7. Tu n'as pas tout à fait tort puisque c'est le cas sur Vyper I, Gekko... Par contre, sur les D6 et autres, plus "modernes", c'est séparé, ce qui me semble plus logique, car on distingue mieux les paliers "obligatoires-obligatoires" des "obligatoires-recommandés"... Philippe.
  8. Bonjour, les ordinateurs Suunto indiquent 3 types de paliers différents: - les paliers "normaux", dus à a dissolution de l'azote. Ces paliers apparaissent au cours de ta plongée, sous la forme d'une DTR de X minutes; de plus, la profondeur "plafond" à ne pas dépasser apparaît également Inutile de te dire qu'ils vaut mieux pour toi les respecter... - les paliers facultatifs: les 3 minutes entre 6m et 3m, qui n'apparaissent que quand tu franchis les 6m. Si tu redescends en dessous de 6m, le décompte s'arrête et recommence lorsque tu remontes au dessus de 6m. Ces 3' sont facultatives (palier dit "de sécurité"); aucune conséquence si tu ne les respectes pas. - les paliers dus à une remontée trop rapide: si tu dépasses la vitesse de remontée conseillée (10m/min ici) pendant plus de 5" , l'ordi prend en compte d'éventuelles microbulles qui seraient apparues. Dès lors, l'affichage du mot "stop" apparait, et lorsque tu franchis les 6m, un temps, qui dépend de la vitesse à laquelle tu es remonté, apparait à son tour: c'est le palier "microbulles". Plus tu vas remonter vite, pendant longtemps, plus cette durée sera longue. Ce temps est accompagné de plus d'une prof. plafond à respecter. Ce palier est "fortement recommandé", mais n'est pas "obligatoire". Si tu ne respectes pas ce palier, l'ordi ne se met pas en erreur; par contre, il va te pénaliser pour les plongées successives que tu pourras faire. Dans ton cas, et au vu de ton profil de plongée: tu as eu du palier obligatoire qui est apparu; il a diminué quand tu es passé sur nitrox; en remontant lentement, il a disparu. Quand tu as franchi les 6m, le palier du à ta remontée trop rapide entre 25 et 15 est apparu (2' pour ton cas). Une fois ces 2' écoulées, le "palier de sécu" de 3' est apparu. Note bien que l'affichage "STOP" que tu as vu pendant ta plongée ne correspond pas au palier de sécu, mais t'annonce en fait qu'à cause d'une erreur (remontée trop rapide), il va t'être "conseillé" de t'arrêter... Voila... J'ai réussi à être clair ? Ah voui, et puis... www.suunto.com -> plongée -> manuel de l'utilisateur -> suunto D6 Ca aide... Philippe.
  9. Ben justement, c'est là que j'ai un doute. Comme l'a dit jeanmi35800, un employeur, ça paye un salaire. Or là, le travailleur fournit une facture. Ca fait une sacrée différence au niveau comptabilité, non ? Un employeur paye des charges lorsqu'il a un salarié; un indépendant paye lui-même ses charges... Et je ne parle pas des congés, arrêt maladie, etc.. Si un indépendant passe par là... PS: je sais que ça n'est pas exceptionnel, le "capillo-tracté" portait sur l'intérêt de la question... Désolé de pourrir le sujet. Philippe.
  10. Une petite question à moitié HS en passant: La structure qui fait appel à un travailleur indépendant est-elle l'employeur de ce travailleur ou bien son client, puisqu'elle achète un service à ce prestataire de service ? Oui, je sais, c'est capillo-tracté, mais je m'ennuie vraiment, alors je pose des questions... Philippe.
  11. Bonsoir, sur un 2ème étage non-compensé, comme ton Mares Rebel, le siège (la vis que l'on aperçoit après avoir dévissé le tuyau) sert à régler l'effort inspiratoire. La hauteur du levier / de la fourchette se règle effectivement grâce à l'écrou nylstop que l'on trouve dans la gamelle. Pour cela, il faut: -démonter le capot -enlever la membrane -enlever le bouchon plastique face à l'écroiu -remettre la membrane et le capot -brancher le détendeur et le mettre sous pression -effectuer le réglage de l'écrou en vissant pour remonter le levier ou en dévissant pour descendre le levier (ton cas), jusqu'à stopper la fuite -remettre le bouchon ! Avec un clapet neuf, on peut visser l'écrou jusqu'à la fuite puis le dévisser un quart pour anticiper l'usure du clapet; le tien n'étant pas changé, tu risques peut-être d'avoir à refaire ce réglage un jour. Par contre, on NE tord PAS le levier ! C'est pas du tout fait pour ça ! Pauv'tite fourchette.... [Pour info, pour un 2ème étage compensé (pas chez Marès, ils n'ont que des simples) - un Legend par exemple, la hauteur du levier se règle grâce au siège] En espérant avoir été utile, Philippe.
  12. D'acc aussi avec cette solution.
  13. Hello, Mon secours ne traîne pas; comme je l'ai écrit plus haut, il est fixé (et vérifié fréquemment) sur mon épaule droite. Par ailleurs, mon détendeur de droite (principal) a un deuxième étage + le DS de l'étanche, mon détendeur de gauche (secours) a un deuxième étage + le DS de la stab + le mano. Je fais ainsi travailler le premier étage à chaque gonflage; de plus je contrôle le deuxième étage plusieurs fois: surface/avant l'immersion, descente/arrivée au fond, plongée et/ou palier. Ca me prend 2" à chaque fois et effectivement, je sais qu'il fonctionne. Maintenant, évidemment, il peut tomber en rade (comment, je ne sais pas...) entre deux contrôles... Pour le reste, ok. @Flo: il y a quelques années, mon Mares de secours s'était aussi pris un bloc dessus, sur le pont du bateau -> gamelle déformée. Quand j'ai sauté à l'eau, le couvercle (malgré le petit téton de retenue) et la membrane sont descendus sans moi. Je ne m'en suis rendu compte qu'une fois sorti de l'eau; heureusement je n'en n'avais pas eu besoin... Depuis, je teste mon secours régulièrement... Y'a pas, on apprend de ses erreurs... Et de celles des autres... Je ne cherche pas à discuter du bien fondé de LA config, hein... J'explique (ou du moins j'essaie) mes réflexions et mes choix... On discute, quoi. Philippe.
  14. Au temps pour moi.... Tard + fatigue = mal lu /compris C'est bien au moins tout ça, ça fait bien réfléchir à ses habitudes... que j'avais prises après avoir déjà longtemps cogité...
  15. Ca répond vraiment vite ! ->D'accord La confusion vient peut-être que mon dèt de secours est en priorité orienté pour quelqu'un d'autre. Pour que je m'en serve moi, je passe juste le tuyau derrière la tête, pour le faire arriver du bon côté, sans le retourner. Mais c'est vrai que j'ai un tuyau d'1m, avec un tuyau plus long ça risque de pas être super. 'Tain z'allez finir par me vexer...
  16. Ca répond vite... @Nics: un des arguments souvent avancés pour passer son principal est de dire "au moins je sais qu'il fonctionne". Pour moi cet argument n'en est pas un, car que ce soit l'un ou l'autre des dét, ils doivent fonctionner, et tu le sais puisque @Yannig73: Le prochain coup je mettrais que le résumé... Ah voui, tiens.... J'avoue que je suis pas trop fan de ça mais c'est vrai que ca résout le "problème"... Pour Yannig73 ---->>>Résumé: Vous avez raison
  17. Un peu HS Bonsoir, depuis le temps que je lis les avantages de cette config, je me dis que je dois quand même mettre mon grain de sel ! Deux choses pour moi: - l'argument, "je donne mon principal car je sais qu'il fonctionne": oui d'accord, ok et moi, je récupère quoi ? Le détendeur que j'ai sous le menton, c'est ça ? Et comment suis-je sûr qu'il fonctionne ? Si cette probabilité existe pour mon principal, elle existe aussi pour un secondaire, non ? Je n'ai pas (encore) cette config, mais mon secondaire, je le teste à chaque plongée, je l'entretiens comme le principal, donc là, à mes yeux, je sais qu'il fonctionne. Ou alors ça veut dire qu'il faut aussi régulièrement tester celui qu'on a sous le menton, et là, je suis d'accord. Sinon, honnêtement, cet argument ne me paraît pas recevable. Les deux détendeurs doivent fonctionner. -Le tuyau long... Je suppose qu'il est branché au deuxième 1er étage. Mais part-il du côté droit ou du côté gauche du plongeur ? Je dis cela car j'ai récemment testé la chose, j'ai récupéré un détendeur sur tuyau long monté coté droit du plongeur, j'ai trouvé ça inconfortable car le tuyau, bien qu'il soit long, faisait un coude pour que j'ai le détendeur dans le bon sens. En gros, c'est comme si je passe mon principal, mais l'assisté est moins serré sur moi... En spéléo, je comprends l'utilité; mais pour une plongée loisir, où l'on a tendance à remonter face à face, ça ne me semble pas le plus confortable.... Par contre, si le détendeur est monté à gauche, une fois donné à quelqu'un, il arrive directement dans le bon sens. Et là, l'avantage du tuyau long prend tout son sens. Donc, pour résumer mon post: -les deux dèt doivent être vérifiés régulièrement -le tuyau long, c'est super, mais c'est encore mieux s'il est monté du coté le plus confortable possible. Pour finir, ma configuration actuelle: -détendeur principal tuyau normal à droite -détendeur secondaire qui part à gauche, monte sur l'épaule gauche, passe au niveau de mon cou et est tenu par un clip à la fois résistant et facilement décrochable. Depuis quatre ans que j'utilise ce clip; il ne s'est jamais décroché involontairement ! Le nez de clown... La dernière fois que j'ai fait le signe "panne d'air" en exercice à un plongeur équipé de ce matériel, il a tiré si violement dessus qu'il a arraché le nez de l'anneau qui le retenait à la stab; je me suis retrouvé avec le détendeur encore entouré du nez de clown dans la bouche... Ben ça permet pas de respirer, hein... Le clip est fixé à un anneau inox sur mon épaule droite. Du coup mon secondaire est sous mon menton mais légèrement décalé à droite, aussi visible et accessible que mon principal. Si je dois l'utiliser moi-même, je passe le tuyau (1m) derrière ma tête pour le faire arriver à ma droite... Heu... Je suis un peu hors-sujet, non ? Philippe.
  18. Bonsoir, les toutes premières séries de Mikron avaient un défaut de serrage de la toute petite vis plastique qui maintient la molette de réglage que ta Dame a perdue. Le problème a été résolu depuis, en mettant je crois une vis plus "costaud", qui autorise un couple de serrage plus important (enfin, elle reste en plastique, alors c'est pas trop fort, le couple !) Je pense, comme dit Labrax, que l'endroit où tu l'as acheté devrait pouvoir te commander une molette avec la nouvelle petite vis qui va bien, c'est certainement pris en charge par Aqua Lung. Voilà ! Philippe.
  19. Bonsoir, Pas tout à fait, l'embout d'origine du Mikron Lady est légèrement plus petit que le modèle "Man" (?), ce qui pourrait expliquer une différence de tenue en bouche. Pour ma part j'utilise ce détendeur depuis sa sortie et j'en suis très content ! J'apprécie beaucoup sa légèreté. J'utilisais auparavant un Legend; la différence de confort ne m'a pas sauté aux yeux (enfin, aux poumons...). Par contre la façon dont arrive l'air dans un détendeur de petite taille comme le Mikron est un peu plus "brutale" que sur un détendeur de taille "standard"; le débit paraît plus important. Petite anecdote inutile: un jour en fin de plongée j'ai eu à vider un bloc; j'ai essayé avec mon secours, un Titan "normal" et avec le Mikron: le chapelet de bulles du Mikron était autrement plus important ! Depuis j'ai un Titan LX en secours... Dernière chose, le premier étage du nouveau Titan LX, équipé de l'ACD, est le même que celui du Mikron... Donc le système ACD du premier est adaptable sur le second... Je pense que ça n'a pas été fait d'origine pour ne pas grever le poids du Mikron. Voili voilou. Philippe.
  20. Hello tous, Toute la pénibilité des termes employés ressort là... Poids apparent négatif = Flottabilité positive = l'objet flotte Poids apparent positif = Flottabilité négative = l'objet coule Ah, ce *!;# de N4... Y'aurait tellement de choses à faire dessus... Philippe. PS: Et heu... S'il met les plombs à l'extérieur du caisson ? Hein ? Dis ?
  21. Bonjour, je te conseille de choisir l'endroit où tu veux passer ton niveau 1 puis de contacter par tèl ou mail les centres locaux, en expliquant ton cas - relativement fréquent quand même. Tu verras vite si les centres te proposent de tout refaire ou te font un planning "à la carte". Je pense quand même que tu trouveras sans problème un centre prêt à t'accueillir. Si tu peux avoir en plus avec toi un livret / passeport / carnet de plongée où sont inscrits les exos que tu as faits, ce sera encore mieux ! Vois avec tes moniteurs actuels pour ça... Bonne continuation ! Philippe.
  22. Bonsoir, si je peux me permettre de donner mon p'tit point de vue... Parmi tous tes témoignages assez, disons... surprenants, une phrase m'a particulièrement interpellé: Quand tu dis, "c'est compris", qu'est-ce qui est compris ? Parce que ce que je lis moi, c'est que le but soi-disant recherché, "l'aquaticité", n'est pas du tout atteint si tu as "peur d'oublier de souffler en cas de remontée" !!!! Ce que je vois aussi, c'est qu'une fois de plus, les formateurs mettent la charrue avant les boeufs; pour réussir un décapelage dans deux mètres d'eau, il faut sacrément bien maîtriser sa ventilation et l'équilibre qui en découle. T'a t-on appris à maîtriser ta ventilation avant de faire cet exercice ? Par exemple, en différenciant une expiration "normale" d'une expiration forcée, une expiration forcée longue ou une expiration forcée courte, etc... tout ce que, mine de rien, on fait lors d'une plongée quand on s'immerge, qu'on ralentit sa remontée, qu'on s'équilibre pour prendre une photo... Si pour un formateur, le décapelage sous l'eau sert à atteindre cette maîtrise, je pense alors qu'il confond le but à atteindre avec les moyens d'y parvenir: en gros, un coureur de 100m ne s'entraîne pas en faisant des 100m à répétition... Je pense aussi que souvent, lorsque l'on enseigne, on a tendance à reproduire l'enseignement que l'on a eu, en se disant "ça a marché pour moi, donc, c'est bon !". C'est vrai que ça n'est pas facile de remettre en cause, objectivement, sa propre formation. Je pense pourtant que tout formateur doit à un moment se poser la question: "la formation que j'ai eue... etait-elle si parfaite que ça ?" Voila, c'est ma façon de voir les choses; maintenant, ma vision est certainement déformée par le fait que j'enseigne en structure commerciale du bord de mer, mais quand même... Y'a certaines choses qu'on devrait plus voir... Problème de communication "verticale" entre "les grands chefs" et leurs ouailles... En tout cas, j'ai lu avec intérêt tes premiers posts, ta ténacité et la façon de surmonter tes difficultés et je te dis bravo ! J'espère vraiment que tu te feras super plaisir lors de tes premières plongées en milieu naturel ! Philippe. EDIT: en me relisant, je fais un peu "donneur de leçons"... Désolé si c'est pris comme ça, cétait pas le but recherché, hein... C'est juste qu'il y a parfois des trucs qui me font un peu bondir de mon siège, mais je reste calme...
  23. Merci à tous pour votre accueil ! J'ai maintenant l'impression de faire partie de la "famille"... En fait par rapport à l'immensité sous-marine, voui, je suis très petit, mais en fait c'est vrai aussi que je suis un *grand* timide, donc je me fais petit... M'ouais... Je pourris ma propre présentation... Comprenenez pourquoi je ne me suis pas inscrit tout de suite ? Encore merci à tout le monde ! Philippe.
  24. Depuis plusieurs années je parcours ce forum sans jamais m'y être inscrit - ch'uis un grand timide. Diverses raisons m'ont poussé à faire le grand saut alors... je me lance ! Philippe, 29 ans, et... j'aime bien la plongée ! Bonjour à plongeur.com et à tous les membres !
  25. Cela fait plus de quatre ans que je parcours ce forum en tant que visiteur; j'appréciais beaucoup les posts de Tautaz et j'admirais sa passion. Je m'inscris aujourd'hui pour lui dire merci et le saluer. Au revoir Tautaz.
×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.