Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

whiteshark

Membres
  • Posts

    297
  • Joined

  • Last visited

link1
link2
link3

About whiteshark

  • Birthday 07/01/1942

Personal Information

  • Localisation
    Espagne
  • Passions
    les assouvir
  • Profession
    corps médical

La plongée

  • Féderation(s)
    padi
  • Niveau en plongée
    dive master
  • Professionnel de la plongée
    No

whiteshark's Achievements

Community Regular

Community Regular (8/14)

  • First Post
  • Collaborator
  • Conversation Starter
  • Week One Done
  • One Month Later

Recent Badges

10

Reputation

  1. Bonjour Pellu Ci joint le lien de la CITES : [url=]http://www.cites.org/fra/index.shtml[/url] Je pense (et espère) que tu trouveras ainsi toutes les réponses à tes questions. Amitiés
  2. T'inquète...j'ai fait de même avec mes petits enfants cet été...à l'Océonografico de Valencia..et j'ai pu ainsi leur faire découvrir un monde qu' ils ne connaissaient pas encore. Ils l'ont trouvé si extraordinaire qu'ils se sont jurés de faire comme moi : le défendre avec acharnement...ce qu'ils ont déjà commencé à faire auprès de leurs copains...c'est le côté positif de la chose. Les conditions sont toutefois autres que celles que tu décris.
  3. Ben ...c'est pas, l'amabilité qui t' "étouffe ", toi ? Ce n'est qu'un extrait du programme des Nations Unis qui a été posté. Si tu insistes un peu , je le poste dans son intégralité...... Cela te feras alors ....2 leçons de français à suivre ...et la carcasse ne devrait alors, plus tenir debout , compte tenu du nombre de boulons qui vont péter !!!!!!
  4. Hop là, l'ami...tu dérapes "grave"!!!...et je pense qu'il faut te calmer un peu. Je n'ai fait que simplement rapporter un article intéressant...et ce, sans faire nul autre commentaire. Mon post te concernant ne faisait que reprendre "pas à pas" tes différents arguments...ou du moins ce que tu considères comme tels. Je m'occupe de protection et de sauvegarde du milieu marin...et plus spécifiquement des requins...peut être, parce qu'il existe des énergumènes (excuse l'expression ...mais elle vaut bien certaines des tiennes) qui comme toi les considèrent comme de simples tueurs...sans voir plus loin que le bout de leur nez !!! Cependant, tu as raison sur un point: je suis réellement passionné par le problème et je ne prétends pas avoir de compétences particulières en la matière...ce que, par contre, tu sembles avoir, à la simple vue de tes nombreuses assertions. Où t'as vu ça ??? ...c'est du pur délire...tu te gourres d'intervenants, mon ami ! Dans mon cas, ce serait plutôt "gentil papy" ...encore que parfois comme ici...je commence à montrer un peu les dents (ou le dentier...comme tu veux, je préfère me la servir tout seul...) Tu devrais donc revoir mon profil public. Tiens à ce propos: qui de nous 2 se cache ( selon ta propre expression) toi qui n'ose pas t'afficher ? Allez, un peu d'humour pour détendre l'atmosphère et pour prouver, s'il en était besoin que tu devrais relire ton texte : le jour où tu verras un requin "faire du mal à une mouche"...sois sympa...fais moi le savoir...la science aura fait un grand pas ! Discours bétifiants...cucul la praloche...j'aime bien, c'est sympa et surtout....révélateur ! Encore une fois, tu aimes bien asséner ce type d' exemple même s'ils sont hors sujet...mais bon, tu as raison de te faire ce petit plaisir. La SCIENCE connait peu de chose sur TOUT...raison pour laquelle la RECHERCHE se poursuit et continuera encore longtemps et ... ce n'est surtout pas à toi, que je vais apprendre que nul n'est infaillible...n'est ce pas? Serait ce ton cas ?????? En français, je crois que ça donne "encore une fois"...non ? Ben... encore une fois...heureusement que tu conclus de façon si magistrale ..et si pleine d'enseignements. J'en suis encore tout "remué". Sur ce ... ...et ne compte pas revenir...
  5. Je ne peux pas laisser passer, ce type de raisonnement, sans réagir....ja vais donc tout simplement le disséquer...sans plus ! Je m'occupe de la protection des requins depuis plus de 10 ans...et j'ai déjà entendu ce style de refrain. Trouve autre chose ! Epargne moi, stp, ce type de réflexion ...elle est "limite". La loi est faite pour tout le monde...il n'avait qu'à la respecter !!! Faux...il existe, en fait, pratiquement une demi douzaine d'espèces, si je me rappelle bien, dangereuses pour l'homme. Un peu facile de se servir de ce malheureux accident ( fort connu ) pour étayer ton argumentation. Qu'est ce qu'il prouve que nous ne sachions déjà ? . Là, ça tourne véritablement au ridicule...et je suis persuadé que nous sommes nombreux à en sourire !!! Là, je reste baba...je crois réver ! Ecoute mon silence... je reste sans voix ! Ah enfin... Dis moi, franchement...tu connais réellement qlq'1 qui ferait le choix inverse ? Audrey, malheureusement, n'est plus là ...et il est bien trop facile d' avancer une quelconque hypothèse de ce genre. J'irai jusqu'à dire qu'il aurait été souhaitable de ne pas aborder ce drame dans ce thread, par simple respect pour sa mémoire. C'est moi qui ai fait passer l'info sur le forum... Est ce qu'il y a eu mort d'homme ? Non...alors ? Pour le reste...tout ou presque , a été dit de bien belle façon, par les différents intervenants. Enfin, un dernier point : l'article cité a le mérite de remettre la question au grand jour. Il est d'actualité, comme tu le sais certainement...puisque la CITES (excuse du peu!) vient de prendre des directives pour tout faire pour "sauver le grand blanc"...désolé pour toi, l'ami mais, pour une fois, la balle est du côté des défenseurs des " dents de la mer" !!! A te lire et ... quand tu veux !
  6. Je serai, peut être, partant car j'hésite entre une expédition le long des côtes africaines à la recherche du requin baleine et Papua Barat. Du point de vue TO français, je crois avoir vu qu'il n'y a effectivement qu'Abyss qui vende une croisière ...et non un séjour (avec Fun & Fly qui vend de l'"Abyss" dans ce cas précis). Je pense que l'on peut, peut être, se passer de TO et se dém...der tout seul. Il y a qlq'1 qui rôde dans le coin ! Si ça t'intéresse vraiment, je peux aller à la pêche aux renseignements...en passant par un ami de Rangiroa! A noter que je m'étais inscrit, l'année dernière, pour y aller...et que la croisière a dû être annulée car nous n'étions que.....2.
  7. Jeudi 14 octobre : clôture de la treizième conférence de la Convention sur le commerce des espèces menacées (Cites en anglais), de Bangkok. ENFIN !!! ...Les délégués ont fait rentrer le napoléon, un poisson vivant sur les récifs coralliens, et le requin blanc, en grand danger d'extinction - ses mâchoires se négocient jusqu'à 40 000 euros -, dans la liste des espèces au commerce limité. La conférence a enfin étendu sa protection sur la vie marine, malgré l'opposition de quelques pays menés par le Japon. Là encore, il s'agit d'un pas d'importance, le nombre d'espèces océaniques menacées d'extinction ne cessant de croître. Lors de la prochaine conférence de la Cites, qui se tiendra aux Pays-Bas en 2007, les poissons des grandes profondeurs, telle la légine, pourraient intégrer ses listes, de même que des poissons de grande consommation, comme le thon rouge. En revanche, la conférence a rejeté la demande du Japon d'assouplir le régime de protection d'un cétacé, le petit rorqual (Balaenoptera acuturostrata) : il est en effet couvert par un autre régime international, celui de la Commission baleinière internationale.. Hervé Kempf • Extrait de l’Article paru dans LE MONDE - Edition du 16.10.04
  8. Pour faire suite à certains topics précédents et en remerciement à une amie pour sa précieuse aide sans faille. Il faut sauver le Grand Requin Blanc ! (Par Caroline Lepage - Futura-Sciences, le 11/10/2004) Madagascar et l’Australie profitent de la 13e réunion du CITES à Bangkok pour proposer de renforcer les mesures de protection du grand blanc. Si les mentalités commencent enfin à évoluer par rapport aux requins, le seigneur des mers est plus que jamais en danger… Que le CITES, encore appelé Convention de Washington signée en 1973, comprenant aujourd’hui 166 pays, requalifie le statut du grand requin blanc et l’inscrive à l’annexe II ? Voilà ce que suggèrent Madagascar et l’Australie. Ce document regroupe déjà 4100 espèces animales et 28000 végétales et stipule que celles-ci ne sont commercialisables que dans une limite de quotas stricte. Le but : réduire considérablement l’exploitation des produits dérivés du requin blanc afin de stopper l’inquiétant déclin de ce splendide animal. © http://www.oceantreasures.biz (2ème miniature attachée) Particulièrement présent en Californie, Australie et Afrique du Sud, l’imposant Carcharodon carcharias fréquente néanmoins toutes les eaux tempérées et subtropicales (parfois même tropicales) du globe. Aujourd’hui, les experts estiment qu’il ne représente que 0,5% de la population totale des requins et son avenir est préoccupant. D’une part, son habitat est en péril, d’autre part, il est la cible d’un commerce juteux… Le déclin sans fin du Carcharodon carcharias Plutôt côtier, le requin blanc fréquente les zones à forte densité humaine. Lui qui impose un tel respect parmi les créatures océanes et ne souffre d’aucun ennemi dans l’univers marin, n’est plus qu’un animal sans défense face aux hommes, féroces et inconscients. Pollution chimique, macro-déchets, diminution des ressources alimentaires en raison de la pêche, mortalité par noyade dans les filets de protection des plages… Et, s’il échappe aux filets des chalutiers, il lui faut encore éviter de finir en trophée sur le pont des bateaux de pêche sportive dans l’Est de l’Amérique du Nord ou le Sud-Est de l’Australie, pays dans lequel on estime à 500 le nombre de grands blancs tués chaque année ! © Al Giddings -(1ère miniature attachée) Le marché qu’il génère en Asie est des plus préoccupants. Ses dents se vendent jusqu’à 600 $ l’unité, ses mâchoires à des prix faramineux (50 000 $ dernièrement), sa peau est utilisée en maroquinerie pour faire du cuir de luxe, sa carcasse transformée en farines de poissons, son cartilage utilisé pour faire des médicaments et l’huile de son foie pour en extraire la vitamine A et le squalène. Et bien entendu, des braconniers peu scrupuleux lui arrachent ses ailerons (‘shark-finning’) avant de le relâcher mort ou vif ; des ailerons qui finiront en soupe en Chine. Hong-Kong, Singapour et le Libéria sont les plaques tournantes de ce triste commerce qui affecte toutes les espèces de requins. Selon la FAO, le marché de l’exportation d’ailerons serait passé de 2670 tonnes en 1976 à 6300 tonnes en 1997 ! © Al Giddings (3ème miniature attachée) La Méditerranée, un lieu de reproduction La reproduction du seigneur des océans est très lente : un problème supplémentaire pour sa survie ! Comment assurer une descendance si les femelles disparaissent avant l’âge de la maturité sexuelle (entre 12 et 18 ans, soit plus de 4,5 m de long) ? D’autant plus que la gestation est longue - plus de 12 mois pour une portée de 2 à 10 petits- et que la reproduction aurait lieu tous les 2 à 3 ans en Australie, Nouvelle-Zélande, au Japon ou à Taïwan. Et fait rarement connu… la Méditerranée pourrait être classée comme l’un des centres mondiaux de reproduction et de concentration de l’espèce ! Depuis 1996, le grand requin blanc figure sur la liste rouge des espèces menacées de l’IUCN. L’Afrique du Sud a été le premier pays à protéger le requin blanc de la pêche et la vente en 1991, rapidement suivi par la Namibie (1993), les Etats-Unis avec la Californie (1994) et la Floride, l’Australie en 1997… Il est désormais temps de ‘mondialiser’ cette protection, que chaque état prenne ses responsabilités mais dans une action collective afin que le roi de la chaîne alimentaire marine ne soit jamais détrôné !
  9. Je pense que ce serait une erreur d'effacer ce thread... Il est riche d'enseignements...et en cela, il peut servir d'exemple.
  10. C'est là tout l'art de la suggestion...mais peut être me suis je mal exprimé et donc mal fait comprendre après tout ! Tout comme toi, d'ailleurs avec ta dernière remarque...mais bon, ça va ....laisse béton !!! L'essentiel c'est que Cordu connaise les risques encourus...point barre !!!
  11. "Chapo" Apogon...il n'est effectivement jamais facile de faire son mea culpa...et c'est tout en ton honneur !!! Tu viens de prouver qu'on peut le faire avec panache! Mais bon, il va te falloir, à présent, tenir ta promesse... Les "pénitents" repentis deviennent bien souvent les meilleurs des exemples à suivre. Je suis sûr que celà peut être ton cas.
  12. Cette question m'est-elle adressée? ...si tel est le cas ...relis le post entre les lignes.
  13. Ces conseils sont parfaitement judicieux ...et pas uniquement valables en plongée...je viens de déménager et je n'ai pas du respecter mes cours de l'époque . Concéquences: mon dos me le reproche douloureusement depuis qlq jours... Autre conseil ...ESSAYE DE DIMINUER TA SURCHARGE PONDERALE...car elle met ton dos constamment à contribution. En résumé : tu muscles ton dos et tu perds qlq kilos. Dernier point : en plongée : essaye le harnais plutôt que la ceinture...ça peut aider!
  14. Kryss "écrit" tout haut ce que je te suggérais tout bas !!! Allez...décide toi vite...le 23 approche...à moins que ...???
×
×
  • Create New...