Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Eric l'Africain

Membres
  • Compteur de contenus

    39
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Pays

    France
link1
link2
link3

Réputation sur la communauté

10 Good

À propos de Eric l'Africain

  • Rang
    Rang du forum : Poisson perroquet

Informations personnelles

  • Localisation
    Voiron (38)
  • Profession
    Technico-Commercial Export

La Plongée

  • Féderation(s)
    CMAS
  • Niveau en plongée
    N2
  • Professionnel de la plongée
    Non
  1. Bonsoir et merci à vous trois pour vos retours. Je vois que vous avez plongé tous les trois avec Dive.is Je sens que je vais faire le mouton @titi33600 : Ta femme a réussi à s'occuper sur le site pendant les deux plongées, l'intervalle de surface, l'équipement, ...? @GFA : Je pense que tu as oublié un ''très'', parce qu'au prix indiqué, on peut faire 10 plongées en France si on est autonome équipé ! @cassenoisettes : Je pense que depuis 2014, les choses ont un petit peu changé excepté un seul premier étage : la casserole d'eau chaude en surface ne me rassure pas vraiment. J'emmenerai uniquement mon masque (à ma vue) et mon ordi (même s'il ne sert à rien !)
  2. Bonsoir, Je vais au mois de mai plonger à la faille de Silfra en Islande. Il y a plusieurs structures : la plus connue et la plus communicante est Dive.is, c'est également la plus chère. Il y a également Dive Silfra, DiveIceland, ... Est ce qu'il y a un intérêt de plonger avec Dive.is plutôt qu'avec les autres ? Merci d'avance pour vos conseils.
  3. Bonjour, En mars 2017 j'ai plongé avec AQUACENTER DIVING à Playa Flamingo On a plongé sur les Islas de Catalina notamment sur un ilôt rocheux entre les deux iles principales et Playa Flamingo. 30 minutes de navigation aller et au retour. C'était une double tank dive en petite palanquée guidée par un mono (PADI !). Visi de 10 m avec par endroits un contre courant léger. On a fait des aller-retours le long des roches de secs avec une boucle dans le bleu à la recherche des mantas Quelques petites murènes, poissons tropicaux, diodons, poisson pierre Sorte de krill => bancs de poissons très denses Méduses roses de quelques cm nombreuses Pas de récif. J'ai loué un 12 l alu et une combi intégrale 3mm XL. Je n'ai jamais eu aussi froid (eau à 19°C) car la combi flottait. L'air du bloc était huileux. J'ai croisé une monitrice française au club Cout Plongées : 100 $ les 2 plongées
  4. Bonsoir, Je ressors ce (déjà) vieux post pour ceux qui auront également l'occasion de plonger à Ushuaia. J'ai pu vivre en mars dernier l'expérience de Galinette13. On part maintenant pour une ''two tank dives''. D'où l'importance de bien ajuster son étanche car lorsqu'il y a une petite fuite d'eau à la première plongée, l'intervalle de surface peut être très long ... Le lest est toujours aussi lourd, le matos est bien entretenu et semble récent. Carlos se fait aider d'un deuxième aspirant moniteur d'où ce jour là deux guides pour un seul plongeur ! Les crabes royaux sont toujours là ainsi que des petits crabes sauteurs. Egalement vu des poulpes mais peu de poissons. Pas vu d'otaries mais un condor nous a survolé ! Je conseille d'avoir un couteau car le kelp adore s'enrouler autour des chevilles ! Carlos n'arrête pas de nous flasher ce qui permet de récupérer des souvenirs de notre plongée sur FB. Petit bémol, plonger à Ushuaia est comme beaucoup d'activité en Argentine, très cher, mais plonger dans le kelp dans le Canal de Beagle reste un beau souvenir.
  5. Merci Dwooppy pour ta réponse. Finalement, j'ai fait quatre plongées avec Allan Power. Trois sur le Coolidge (Cales 1 et 2 et Engine Room), je me suis dégonflé pour la Lady ! Trois jeunes australiens en formation Open avaient leur moniteur. Une plongeuse et moi-même avions chacun notre guide : conditions top sans doute due à la basse saison. J'ai trouvé les monos bien pros. Les quatres plongées, la location du matos et un tee-shirt m'ont couté 30 000 VUV (230 Euro). Le matos, notamment les stabs, ne sont plus de la dernière fraicheur ! Ils m'ont systématiquement récupéré et ramené à ma piole.
  6. Bonjour, Je souhaite plonger en novembre sur le Coolidge. Je suis un brin claustro. J'aime pas m'enfoncer dans des coursives si je n'ai pas la possibilité d'en ressortir quand je veux. Quel tour font SANTO ISLAND DIVE et ALLAN POWER ? J'ai plusieurs centaines de plongée derrière moi, mais toujours une grosse appréhension dans les tunnels ! Pour voir les poissons phosphorescents la nuit ou pour voir la Lady, il faut jouer les spéléos ? Merci d'avance. Cdlt.
  7. Bonsoir Steph7580, Finalement as tu plongé en Colombie Britannique ?
  8. Bonsoir, Si tu restes deux jours sur la côte Est tu peux partager tes plongées avec Hienghène. J'avais beaucoup aimé la plongée dans des failles (on en voit des images dans le film Océan) . Si tu n'as pas trop de sous, tu peux louer une tente (genre D4 2'') sur la plage où se trouve le club. Je ne connais pas encore Poindimié. J'ai plongé également à Bourail : je n'ai, sans doute, pas eu trop de chance lors de mes plongées car j'ai pas vu grand chose (exceptés un requin gris, 3-4 raies aigles, des requins pointes blanches, un napoléon et une tortue à grosse tête). On ne commande pas la nature !
  9. Merci Dobiti pour ta réponse. Je vais contacter FLUID. Tu as une piste pour l'IBIS local et un loueur fiable pas trop cher ?
  10. Bonsoir, Mi novembre je dois passer, pour le boulot, deux-trois jours sur Papeete. Je dormirai à l’IBIS local (comment s’appelle t’il ?(budget : 100 €)) et je louerai une petite voiture. J’aimerai faire des plongées de fin de journée ou en première partie de matinée. Quel est le rythme (les horaires) à Papeete : on démarre et on finit très tôt ou plutôt comme en métropole 8H-12H 13H-18H ? Avec quel club ? Si je peux éviter les grosses structures. Est-ce qu’il y aura encore des baleines : je suis prêt à ne pas faire de sortie plongée si je peux en observer ! Je n’aurai pas le temps d’aller à Moorea et je ne parle pas des Tuamotu ! Merci d'avance.
  11. Dommage que tu ne m'aies pas parlé de ce free shuttle qui se prend dans le hall avant mon voyage : cela m'aurait évité de faire mon grand tour J'espère que ton anecdote rassurera tous ceux qui stresse à l'idée de passer de l'apéro dans une bouteille de jus de fruit
  12. Aucun souci pour passer du T3 au T2 si on ne sort pas de l'aéroport. C'est comme à CDG, il suffit de suivre les panneaux et de prendre le petit bus de l'aéroport. Par contre lorsque l'on va à Port-Soudan avec FLY DUBAÏ et que l'on arrive de la Borj Khalifa. il faut prendre la ligne rouge puis la verte, descendre à Cargo Airport (quelque chose comme cela) et soit faire plusieurs kms à pied, soit prendre un taxi pour aller au T2 (le terminal des low cost). Je ne pense pas que l'on puisse retourner au T3 (le terminal d'EMIRATES) pour pouvoir reprendre les navettes de l'aéroport.
  13. Bonjour Pas tout à fait d'accord avec Zoe38. En effet si a l'aller c'est simple, au retour cela l'est moins car tu dois changer de terminal (qui n'est pas desservi par le métro) et donc prendre un taxi (ce qui n'est pas bien compliqué)
  14. Bonjour, Ci-dessous mon CR de plongée en janvier 2013. J'ai laissé tous détails car j'ai la flemme de tout rerédiger ! "Club FFESSM géré par des expats français. Le club est situé dans l’enceinte de l’hôtel du Phare à Kribi (200 kms de Douala), lieu de villégiature pour les weeks end des expats de Douala et de Yaoundé. Matériel de prêt en bon état, notamment des détendeurs TITAN. Blocs aciers de tous volumes jusqu’à 15 l, à simple ou double sorties, gonflés à 190 bars et plus. Les blocs sont emmenés au bateau à 100 m en voiture ou à dos d’hommes. Le bateau est en bois de type pirogue agréé avec un moteur de 75 CV. IL n’y a pas de taud, ni de GPS, ni de sondeur, on s’oriente avec le GPS du smartphone. Les sites sont entre 15 et 35 min de bateau, selon l’état de la mer, à une dizaine de miles nautiques de la marina. Malgré la durée du trajet, le club ne fait pas de double plongée, compte tenu de la marée. La mise à l’eau s’effectue en bascule arrière ou en gréant dans l’eau. On mouille une ancre ou on s’amarre au bout de la structure. Pas de bloc de secours, pas d’oxygène. Les sites sont essentiellement des structures pétrolières bien concrétionnées, sur un fond sableux, avec beaucoup de poissons (barracudas, carpes grises, rouges, carangues, murènes, …). Mes deux plongées furent sur le P34, une structure pétrolière (34 m) et sur des roches d’origine volcanique (14 m). Pour la première, on a évité de faire une déco. La visibilité d’une petite quinzaine de mètre est moyenne. Les semaines précédentes, ils ont vu, en surface, des dauphins. Une échelle permet de remonter à bord. On se rince, avec tout le matériel, dans la piscine (d’eau douce) de l’hôtel. Ensuite tout le monde se retrouve pour débriefer au bar du restaurant. L’ambiance est sympa et le plongeur de passage est bien accueilli et bien intégré. 20 à 25 000 CFA (30 à 38 Euro) la plongée équipée en fonction de l’éloignement." Bon voyage.
×
×
  • Créer...