Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

JMBL

Membres
  • Posts

    974
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2
  • Country

    France
link1
link2
link3

JMBL last won the day on May 1

JMBL had the most liked content!

About JMBL

  • Birthday 08/24/1971

Personal Information

  • Localisation
    Agen
  • Passions
    Plongée, bouquins, vins
  • Profession
    Enseignant

La plongée

  • Féderation(s)
    Pleins
  • Niveau en plongée
    N3, Trimix Normo, Intro to Cave/PS1, Triton diluant air déco
  • Professionnel de la plongée
    No

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

JMBL's Achievements

Mentor

Mentor (12/14)

  • Dedicated Rare
  • First Post
  • Collaborator
  • Posting Machine Rare
  • Week One Done

Recent Badges

239

Reputation

  1. ça c'est peut être aussi parce que tu es sur Nice... Quand on est loin de l'eau, ça me paraît plus compliqué. La rubrique dédiée du forum n'a pas été très utile pour moi, perso.
  2. Peut-être bien, peut-être pas... Je deviens pessimiste en vieillissant.
  3. @dangue Merci des infos. Questions : - qu'elle la classe supérieure à classe 1 pour un mano ? Je pensais que ça s'arrêtait là. - nettoyer la lyre, tu fais ça comment ? Merci de patience avec les ignoramus.
  4. Hello, Alors, répondre à un besoin oui : on a pas toujours un partenaire sous la main. Mais, je vois plusieurs problèmes spécifiques à la plongée : - temps et distance (tout le monde n'habite pas en bord de même ou d'un lac), - quid des questions de niveaux ? (en plongée, l'autonomie et les profondeurs d'évolution varient avec le niveau) - pour plongée à partir d'une structure commerciale ? en autonomie du bord (avec son propre matos ? son propre bateau ? quid du gonflage des bouteilles ? mélanges ou pas ?)... Est ce intégrale dans ton appli ou pas ?
  5. Bon, ben, je vois que je ne suis pas la seule victime de ces mauvaises lecture ici Un classique !
  6. Clairement ! C'est pour ça que j'ai soigneusement évité certains clubs ces dernières années
  7. Oui, certainement, mais là, c'est sous la responsabilité totale du "chasseur" selon moi et pas uniquement à la pression du groupe, qui n'admettait, par exemple, que tu décides de t'arrêter au N3/Plongeur Autonome, plutôt que de poursuivre jusqu'au N4/2ème échelon. J'emploie à dessein l'ancienne terminologie, ça rappellera sans doute des souvenirs à pas mal de monde...
  8. D'abord, bienvenue et ravi de savoir que tu as retrouvé le chemin du bonheur sous l'eau... Quant à ce sentiment de t'être perdue, malheureusement, c'est le cas de pas mal de plongeurs formés à l'ancienne... Je ne jette pas tout, mais parfois, on oubliait le vrai but : découvrir, prendre du plaisir, s'en mettre plein les yeux et pas projeter une opération militaire. Mais puisque tout est rentré dans l'ordre : bonnes bulles ! Et j'irai jeter un oeil sur ton blog.
  9. Ça confirme ce que je pensais : c'est trop compliqué, mieux vaut ne pas utiliser de compas ! Je sors.
  10. Tiens, j'ai l'impression que nous avons le même tailleur ! Même si je suis un peu plus près.
  11. Disons pour conclure que ce qui me gonfle, c'est que, vu ma passion, ce sont les magasins de plongée que je fréquente le plus (info, électro ménager, je n'achète pas tous les jours et il y a longtemps que je me débrouille sans les marchands de soupe des grandes enseignes). Et que je ne vois pas d'évolution dans la qualité des prestations, ou alors vers le bas, sachant qu'on ne partait pas de bien haut... C'est un constat navrant. Heureusement que j'ai une ou deux bonnes adresses en ligne... Où je trouve conseil et compétence, mais pour un essayage ou du SAV, c'est quand même super reloud...
  12. Il n'y a pas si longtemps, je pensais comme toi, mais j'en suis à me demander si la compétence est un critère dans le recrutement, franchement... Je m'explique... Il y a 30 piges, il y avait beaucoup moins de choix en termes de marques et modèles sur le marché et pourtant déjà à l'époque, il y avait cette foutue manie de vendre du matériel "standard" : en gros il n'y avait que deux modèles : débutant ou confirmé. Et pas question de discuter avec le vendeur, il savait, et n'écoutait pas tes besoins. De nos jours ? L'attitude n'a pas changé d'un poil ! Sauf si tu tombes sur un gars compétent, qui est l'exception et non la règle. La seule différence, c'est l'offre qui a augmenté, compliquant un peu plus le choix, surtout pour un novice. Mais on continue à t'asséner des dogmes imbéciles (pléonasme), pas démontrés (re pléonasme) et qui varient avec les modes du moment. Il y a 30 ans les palmes devaient être rigides et sans tuyères, les tuyères c'étaient de la merde. Aujourd'hui les palmes c'est rigide aussi, mais avec tuyères, ça c'est le must ! Pas plus d'argument d'un côté que de l'autre, vu qu'on te présente ça comme des vérités absolues. Et je passe sur les talibans de la flotta dorsale ou de la stab conventionnelle, ou sur ceux qui te jettent au bûcher quand tu demandes une étanche toile au lieu de néoprène (et réciproquement et vis versa...) Bref, trop souvent, tu demandes un conseil et on te raconte un tombereau d'âneries. En plus, je pense que c'est bien pire qu'en t'es une fille... Exemple : il y 4 ou 5 ans, une copine du club, N1, me demande un coup de mains pour choisir une nouvelle paire de palmes... On commence à regarder et à discuter de ce qu'elle voudrait (chaussantes, réglables...) et un vendeur arrive. Je le laisse faire. Résultat : ce sont ces palmes qu'ils vous faut ce sont les meilleures ! (Mares Avanti Quattro). Pas une question sur l'expérience, le niveau de formation, le nombre de plongées par an, le type de plongée. Pas un regard non plus sur la cliente : petite, menue, moins de 10 plongées par an, depuis 2 ans et seulement en zone tropicale. Bref, il n'en avait rien à foutre d'elle. Curieusement, elle s'est plus rangée à mes arguments qu'aux assertions de ce badabeu... Par paranthése, j'ai plongé 20 ans avec le modèle qu'il proposait, mais j'ai une morphologie différente...
  13. J'arrive un peu tard, mais merci beaucoup d'avoir partagé l'info. Dix ans déjà... Une belle idée que d'honorer la mémoire d'une personne comme Albert Falco, dans un lieu qu'il aimait. Mais on pourrait peut être aussi penser à des personnes comme lui pour baptiser rues et écoles par exemple. Trop portent des noms d'anciens hommes politiques, oubliés aujourd'hui et souvent à juste titre...
  14. Bon, une fois n'est pas coutume, je viens ici pour cracher mon venin et libérer la vapeur qui va faire exploser la cocotte minute... Préambule : il a souvent été débattu ici du pour et du contre de l'achat sur internet, par rapport à l'achat en boutique. Personnellement, habitant loin (150 km) du 1er magasin de plongée, vous devinerez où va ma préférence... Cependant, ces jours ci, étant proche de 2 boutiques, dites "spécialisées" , j'ai tenté de faire les achats suivants : tubes plongeurs et joints de cols de robinetterie (celui qui fait étanchéité entre robinet et bouteille). Suite à la dernière session de TIV au club, j'ai besoin de refaire un peu mon stock, j'aime bien avoir un peu de rab dans les fournitures au cas où... Résultats : - 1ère boutique : nous n'avons pas ce genre d'article à la vente, nous les réservons pour notre SAV. Ça ne m'arrange pas du tout, mais je peux le comprendre, il y a un certaine logique. - 2ème boutique : on m'a regardé avec un air ahuri, puis on m'a corrigé en me disant, vous avez besoin de joints toriques pour votre détendeur... No comment ! Je n'ai pas relevé, suis resté calme et poli, j'ai expliqué ce que je cherchais, mais là encore chou blanc... Je plonge depuis 1990 et j'en ai marre, mais marre ! C'est invariable, ce problème revient régulièrement : on s'adresse à un soit disant professionnel, et on a une réponse aberrante. Qu'une boutique ne stocke pas tout le matériel de la création, c'est logique et je n'ai aucun problème avec la logique, qu'on ne souhaite pas vendre certains articles à un non professionnel, pareil. Mais que le soit disant pro raconte des calembredaines (pour rester poli) en prenant par dessus le marché, un air suffisant, ça me donne vraiment envie d'ouvrir la boîte à claques ! Faut pas s'étonner des conséquences après. Pour le reste, je forme des "vendeurs" depuis 25 ans... À savoir, serveurs/serveuses en restauration, sommeliers/sommelières, réceptionnistes en hôtel... Et avec mes collègues, nous répétons souvent : si le client en sait plus que toi, à quoi sers-tu ? Visiblement, il y a quelque chose de pourri au beau royaume de la plongée...
  15. Je connais bien ces deux limites, étant anciennement licencié et breveté FSGT (mais j'ai changé d'endroit) et actuellement membre d'un club 2F ayant le minimum de membres requis. Comme quoi, quand on veut plonger, on est embêté par la météo, la marée, le temps libre et en plus les contraintes administratives On est vraiment tous des masos !
×
×
  • Create New...