Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

JMBL

Membres
  • Compteur de contenus

    663
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Pays

    France
link1
link2
link3

Réputation sur la communauté

93 Excellent

À propos de JMBL

  • Rang
    Mordu de Plongeur.com
  • Date de naissance 24/08/1971

Informations personnelles

  • Localisation
    Agen
  • Passions
    Plongée, bouquins, vins
  • Profession
    Enseignant

La Plongée

  • Féderation(s)
    Pleins
  • Niveau en plongée
    N3, Trimix Normo, Intro to Cave/PS,
  • Professionnel de la plongée
    Non

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. J'ai le regret de te tire que tu fais erreur. Je viens de remplir le questionnaire sans remplir le champs email, et la page web me renvoie un gentil rappel à l'ordre... Bon, j'ai quand même complété le champs afin de valider mes réponses, mais c'est vrai que le procédé est un petit peu maladroit. Mais bon, errare humanum est, et puis pour citer Platon : "les jeunes ont le devoir de se tromper", alors...
  2. ça par contre, ce n'est pas forcément évident à mettre en place sur tout le type de bateau, non ? C'est une simple question, pas un appel aux trolls.
  3. JMBL

    Ordinateur

    Ben pourquoi ? Je dors très bien au palier. Ok, je sors.
  4. Merci du partage, beau jeux de pistes à travers les années.
  5. Je vais appuyer le choix d'une combarde O'neill : une amie qui a sensiblement le même problème que toi ne jure plus que par cette marque depuis des années.
  6. Euh... pourrais-tu expliquer ? Parce que je ne vois vraiment pas le rapport.
  7. On a dû se croiser alors, je plonge régulièrement chez Hydrosphère et j'ai planifié avec Julien un essai du Triton il y a moins d'une semaine, et la formation ne devrait pas tarder à suivre. A bientôt, sans doute.
  8. JMBL

    Quel âge avez-vous ?

    Marrant (pour moi en tout cas) ce constat de la génération smartphone . S'il est vrai qu'on peut reprocher ça aux ados (et j'en côtoie tous les jours au boulot depuis 23 ans, vu que je suis prof) être uniquement dans l'immédiat et l'instantané, les adultes ne sont pas exempts de ce défaut, je vous renvoie aux petites phrases et grandes citations de nos 'people' en tout genre, politiques en tête... Et curieusement, le côté la plongée, il faut du temps pour ce faire plaisir, ce n'est pas mon ressenti. Je m'explique, je me suis fait plaisir dès mes premières plongées : suivre un banc de saupe, c'est facile sous nos l'attitude, et ça a été magique dès la première fois. D'ailleurs 30 ans après, ça l'est encore, et zut à ceux qui trouve cela ridicule. C'est vrai que c'est aussi une affaire de contexte : avec un formateur bourrin sur le dos, c'est moins simple, mais croyez moi, on y arrive, tant qu'on arrive à reléguer les contraintes de l'activité au second plan.
  9. JMBL

    Quel âge avez-vous ?

    Il y a aussi un long épisode sous plafond au Belize dans un trou bleu (pas le titre en tête là) et une balade en grotte dans "Les Requins dormeurs du Yucatan"
  10. là, tu mets le doigt sur une triste réalité
  11. Je pense qu'on peut aussi rajouter comme cause de désaffection et de côté pas fun, la lourdeur trop fréquente du discours en club fédéral (svp je ne fais pas de FFESSM bashing et je la pratique depuis 30 ans). Je m'explique, en prenant l'exemple d'un copain, j'ai envie de dire un gamin, je le connais depuis qu'il a 3 ans. Il s'est mis à la plongée, suite à un baptême en eaux tropicales, avec le discours : la plongée c'est facile, c'est la liberté. De retour en France, il se trouve un club 1901, pour cause de budget serré, et le disours devient : attention, tu ne sais pas, tu ne peux pas, tu ne dois pas... Qu'on le veuille ou non, même s'il y a de bonnes raisons pour parler ainsi, c'est lourd à entendre, frustrant et trop souvent ça bouffe la confiance en soit. Il a passé son N1 puis son N2 maintenant, mais par moment, ce discours est pesant. Je pense qu'on peut former à la sécurité et à la prudence, sans couper pour autant les ailes (en l'occurrence, les palmes) aux gens. Autre boulette qu'on trouve trop souvent en club : la course au plus beau matos. Quand mon pote a demandé des renseignements sur quel détendeur acheter, on lui a dit : à moins de 600 € tu ne trouveras rien. Faut peut être pas exagérer... Et ça aussi, ça lui a mis un coût. Je sais bien que tout ça, ce n'est que du détail, que de l'image, mais je crois que ça nuit.
  12. Le coût financier de l'activité doit y être aussi pour quelque chose, non ? J'ai commencé étant étudiant, et franchement, ce n'était pas de la tarte...
  13. JMBL

    Combi étanche, Santi

    La vache ! Jamais eu ce problème, un petit coup à prendre je reconnais, mais je n'ai jamais eu une pareille galère. Effectivement, les manchons silicones 'claquent' comme je l'ai dit, d'où lubrifiant pour les passer dans un sens où dans l'autre. Mais c'est tout, pas de déchirure possible par les ongles notamment (les filles aux ongles longs sauront de quoi je parle) ou d'abrasion avec le sable ou le sel quand tu passes la journée sur le bateau.
  14. JMBL

    Combi étanche, Santi

    Chacun est libre de choisir ce qui lui convient le mieux en fonction de ses besoins, c'est pour ça qu'il est intéressant d'avoir plusieurs solutions. Par contre, je vais refuter le côté gadget : c'est durable dans le temps, alors que le latex lui s'altère mais quand la combi est au sec. Cher ? Quand tu n'as pas la possibilité de changer toi même les manchons latex, ça reste à voir, sans parler du délais d'immobilisation, compliqué non plus quelques secondes pour changer (sans doute un coup à prendre je suis d'accord). Quand à recouper du silicone ou du latex, vu la facilité du latex à se déchirer... Après comme j'ai dit, à chacun sa solution idéale : on n'a pas les mêmes contraintes, ni les mêmes possibilités, et on ne plonge pas tous dans le même contexte.
×
×
  • Créer...