Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

emmanuelC

Membres
  • Posts

    545
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1
  • Country

    France

Everything posted by emmanuelC

  1. Franchement, le gus qui remonte systématiquement sous la réserve et/ ou avec des paliers excédant ceux fixés par le DP... Ça craint, surtout s'ils connaissent bien les sites, il ne doivent plus être surpris... Les accidents (en général pas seulement en plongée) surviennent dans la routine, on ne fait plus attention aux fondamentaux de la sécu et paf. Surtout qu'en Martinique, on peut plonger profond à l'air (et ça c'est top, changez rien ;o))).
  2. Souvent on reproche aux formations FF le côté exigences délirantes "qui peut le plus peut le moins", et là on parle de lacunes ? Faudrait savoir ;o) Lacunes, lacunes, je veux bien mais si les formations sont correctement conduites et que les compétences acquises sont bien celles demandées dans le MFT, je ne vois pas où seraient les lacunes d'un N1, N2, ou N3 FFESSM... Mais déjà celui ou celle qui est un(e) bon(ne) N3, avec une expérience diversifiée, pourquoi pas PNC et qui plonge régulièrement dans l'année, je ne vois pas pourquoi il ou elle serait mauvais plongeur/plongeuse. Après, je ne nie pas qu'il puisse y des choses à glaner ailleurs pour des spécialités... spéciales ou de niche. Et puis être curieux, c'est aussi une qualité (même ou surtout pour les Moniteurs ;o))).
  3. À lire cela, ce sont de sacrés conn.rds dans ton nouveau club (je serai toi, j'en ferai rapidement un ex-club ;o) Certain plongeurs "autonomes" aussi ;o) À se demander comment ils ont eu leur N3 :o/
  4. C'est bien ça, il y a un délai à respecter faute de quoi on peut transmettre le virus. Le vaccin, malgré les incantations, c'est pas magique, ni instantané.
  5. Ah, dans ce cas là, c'est limite de l'abus de bien social ;o) Dans mon Club, les encadrants payent un peu moins cher leur voyage mais ils payent bien les 3/4. C'est pas des voyages à l'oeil payés par les "petits" encadrés. Après on peut aussi voir cet "avantage" comme une "reconnaissance à postériori" de leur investissement personnel dans leur formation MAIS AU BÉNÉFICE du Club et de ses adhérents (renvoi d'ascenseur). Après si un gars veut devenir moniteur pour se la raconter mytho une fois le diplôme obtenu sans se maintenir au niveau, et faire péter les galons jusqu'à sa mort, c'est beaucoup d'emmerdes pour si peu et, c'est une motivation bien naze.
  6. @Chedo Le problème, c'est que si tu n'as plus de formateurs, tu n'auras plus de validation d'autonomes non plus ;o)))
  7. Il faudrait vraiment voir du côté FSGT si les stats de licenciés et de passages de GP/MF1 baissent aussi. Tu fais bien de souligner l'écart abyssal entre les modalités de passation de niveaux GP / MF1 entre la FFESSM et la FSGT. Entre le mode examen performatif sur 2 jours sans autre support que le MFT et un contrôle continu accompagné sur une semaine avec accès libre aux ressources documentaires... Franchement, soit-on en demande trop à l'un, soit pas assez à l'autre. Je ne dis pas que l'un fait de meilleurs encadrants/formateurs que l'autre mais au final, ils ont chacun leur carte E3 (pour les MF1). Personnellement, il y a de l'ajustement à travailler d'un côté ou de l'autre. @caolila "Oui tout a fait c'est la conséquence inéluctable de la disparition des formateurs." OUI, et parmi les conséquences de ce fait organisationnel : par exemple dans mon club FFESSM, hémorragie des candidats vers les formations GP/MF1 FSGT puis retour à la FF avec la cacarte E3 avec les mêmes préro que les E3 "maison" (sans compter les velléités de formation genre OWSI/IDC pour espérer se faire payer à l'étranger (elle est pas belle la vie ?). Ensuite, vu le pognon et le temps de dingue que coute un MF1, nombre de plongeurs ne peuvent ou ne veulent pas se livrer à ces contorsions. Résultats, ils restent N2 ou N3 et ne plongent qu'en autonomie, sans retour d'ascenseur vers l'association qui les a formés. Conséquence, érosion en cascade à prévoir du nombre de MF2, MF1, GP, N3, N2. S'il n'y a plus (assez) de MF2, moins de MF1, donc moins de formation et passage de GP/E2, donc moins de formateurs/encadrants pour les N3 et N2. Bonjour la galère du DP pour arriver à encadrer les non-autonomes (faire faire des "tours" aux rares encadrants, comme pour les baptêmes ?... Que restera t'il pour se former au delà du N1 en Club ? Les SCA ? Rien ? Bref, un peu d'harmonisation OK, une baisse des niveaux NON !
  8. Franchement, je ne sais pas si c'est une bonne idée de coller les gosses aux personnes âgées... (Même si vaccinées, il y a un délai pour être immunisé contre la souche première. Quand aux variants, rien n'est certain pour tous les vaccins...).
  9. C'est vrai que sur un bateau encombré, elles, elles n'encombrent pas. Pour répondre à ta question, je n'ai pas noté de tendance à déraper latéralement. Malgré la mauvaise hydrodynamique de ma platine aérophoto, j'arrive à progresser en dépit de leur souplesse. Et pour toutes les raisons indiquées plus haut dans ce fil, je les aime bien ;o)
  10. Franchement, le DP qui ne prends pas 20 secondes pour demander le carnet de plongée ou le nombre de plongées ou la date de la dernière... C'est limite faute "professionnelle". Un N1 que je ne connais pas, soit il est encadré, soit... il plonge avec moi ;o) Si le N1 falsifie on expérience, il se met en tord.
  11. C'est clair que c'est pas toujours simple mais ici, ça va au-delà des simples critères d'âge et de fumeur/pas fumeur. Heureusement, pour "informer" sur les risques et que chacun se situe à peu près sur l’échelle , il y a les séances de théorie sur la prévention des accidents "de" plongée, les analyses d'accidents (comme parfois, celles dans la revue Subaqua) et pour les N3, le RIFAP... Autant d'occasion de bien marteler ces conduites et facteurs de risque, dont celui de l'âge, (et l'augmentation de ce risque quand ils se cumulent...). À compétence égale, je suis plus tranquille de valider le N3 d'un plongeur/euse de 70 berges sportif d'endurance qui a une hygiène de vie saine plutôt qu'un trentenaire fumeur/chouilleur sédentaire (surtout avec l'IMC de 35 ou 40 qui va avec). Quelqu'un qui ne maitrise pas sa ventilation et part 2 fois en essoufflement dans sa semaine de validation de niveau 3, et/ou se pointe vaseux de la foire de la veille ne remplit clairement pas les compétences attendues. Il faut lui expliquer que lui donner un niveau 3 dans ces conditions (qui peuvent s'améliorer plus tard, ça dépend aussi de lui/elle), c'est engager sa propre sécurité, celle de ses binômes et la responsabilité du "valideur" et des DP à venir. "Donc, là, aujourd'hui, comprends que ça ne peut pas être "Oui pour ton N3". C'est clair. C'est une des difficultés d'être formateur et/ou DP et/ou Président de Club.
  12. Ravi de lire que tes "éducatifs" semblent avoir débloqué la situation. C'est cool ! D'après la description de son moniteur, à part les remontées, ce plongeur est plutôt pas mal (gestion, paramètres, etc...). Avec 140 plongées, il n'est pas forcement inexpérimenté (reste à voir s'il n'a pas fait que des plongées encadrées à 25 mètres, toujours dans de l'eau claire et chaude ;o)... Par contre, à mon avis, ce qu'il doit bien intégrer, au delà des compétences techniques acquises, c'est que son état et sa condition physique actuellement dégradés ne lui permettent pas d'envisager sereinement des plongées profondes très "engagées". De même, les modifications de la ventilation (et de la circulation sanguine) en profondeur nécessitent quand même un fond de forme qu'il ne semble pas avoir. Il doit comprendre que pour lui (et ses binômes, et tout le monde) ça craint. Je lui suggérerai de ne pas trop trainer au fond pour éviter des saturations obligeant à des paliers longs, évidement pas d'effort en profondeur. Il me semble avoir un profil "à risque ++". Et puis quand même..., éviter la chouille les veilles de plongées (parce que ne pas prendre soin de soi pendant les semaines de formation ne présume rien de bon une fois le N3 acquit... Perso, j'aime vraiment bien le whisky mais il faut bien s'avouer qu'il y a un vrai problème avec l'alcool chez pas mal de plongeurs... Dans mon Club, on est très clairs aux réunions d'avant voyage "Chacun fait ce qu'il veux à l'apéro, mais le lendemain, le DP peut être amené à devoir ne pas autoriser quelqu'un à se mettre à l'eau". En général, ça se passe bien, et les apéros sont mesurés mais sympa quand même ;o)
  13. Bonsoir, (à la modération : je ne sais pas si c'est dans la bonne rubrique...). Hier soir, j'ai regardé par hasard sur France5 un documentaire consacré à une campagne de fouille subaquatique dans le lit du Rhône, à hauteur de la ville d'Arles (13). Les reconstitutions 3D très soignées, des séquences sur l'urbanisme passé et actuel de la cité Romaine, le cheminement des hypothèses des chercheurs et l'intérêt des objets mis au jour en font - je trouve - un 90' à voir ou à revoir. C'est en rediffusion sur le site de France5 jusqu'au 24 avril (il faut visiblement se créer un compte...). https://www.france.tv/documentaires/histoire/2329735-le-tresor-du-rhone.html
  14. Il est volontaire, mais surement stressé par cet exercice (c'est vrai, pas évident, quoi qu'on en dise...). S'il est surlesté (bien que sans lest), essayer avec un bloc de 12 litres si dispo ? (flotteurs sur le 15 litres ?). Comment il se stabilise à 40 m (ou 30, comme sur ta courbe) ? S'il est à 40, est-ce qu'il n'est pas déjà un peu narcosé ? (même si la régulation après ses décollages est semble t'il bonne). Comment est la stabilité de son vidage de masque à 40 ? Comment est sa ventilation ? Rapide ? très/trop ample ? Quel gilet gonfle t'il ? Est-ce qu'il vous dégonfle régulièrement et pas trop fort ? Est-ce qu'il purge sur expi ? Est-ce qu'il gère son ralentissement à mesure qu'il remonte ? Est-ce qu'il prends bien des repères de profondeur (fond, ordi, luminosité, surface ?) Essayer de se faire des répétitions à sec pour visualiser le déroulé de sa remontée (un peu comme les skieurs avant de s'élancer). Question subsidiaire, est-ce que ça lui fait ça avec d'autres Moniteurs ? (Parfois malgré la volonté, la pédagogie et la bienveillance du Moniteur, ça ne suffit pas toujours hélas). Ça fait beaucoup de pistes, j'avoue... Mais merci pour le partage de ton interrogation.
  15. C'est clair que pour les composants électroniques, je ne pense pas qu'il en sorte encore des usines de France. Mais ce que j'attends d'un produit "Français", c'est une qualité de conception (voir plus ci-dessous), dans le choix des matériaux utilisés, l'assurance de la qualité des composants choisis (Led, accus), un soin dans l'assemblage (encore que la dextérité asiatique n'est plus sujette à doute), et surtout un circuit de distribution et un SAV à toute épreuve. Donc, un indice de réparabilité avantageux. À ce titre, je n'achèterai plus de phare Dragonsub (Espagnol), les 4 leds sur 6 ont claqué et il est impossible de démonter la tête. Donc pour moi, cette marque, c'est ter-mi-né. C'était pourtant une jolie pièce, à 400 Euros, voici 5 ou 6 ans...
  16. Il faut dire qu'au sein des Clubs, j'ai rarement vu les candidats président(e)s très nombreux. Après, quand on en a un, c'est un score de 100% (moins l'opposant habituel ;o) Souvent pas grand monde veut y aller. J'ai même vu un gars volontaire se faire interdire de candidature par... sa femme ;o))) Après, pour les élections fédérales, je n'ai jamais vu de débat interne pour savoir pour qu(o)i le Club va voter. Je ne sais pas si c'est pareil ailleurs, mais dans mes clubs, on n'en parle pas. Comme si la démocratie n'intéressait personne :o/
  17. Perso, je suis tous les jours sur le forum et (je ne connais pas tout le monde), mais je ne m'étais pas aperçu de l'absence de @whodive. Que l'intéressé soit mis au courant par les modérateurs, ça va de soi. Par contre, je trouverai "pédagogique" pour tout le monde, s'il y avait un post "sanctions, exclusions, modérations". Pas forcement dire "qui" mais pourquoi il a été sanctionné... Que tous ceux qui, ici, "manque de discernement et d'humilité" (les 2 ou un des deux) doivent faire gaffe. Le manque d'humilité semble une des qualités les plus présentes dans le monde de la plongée (surtout en ligne ?), non ? On est quelques-uns dans le cas, non ? Alors fézons gaffe ;o)))
  18. La circulation du virus en IDF n'a rien d'étonnant, quand on voit le nombre d'heures que l'on passe (perd ?) dans les transports en commun. Ça fait un joli bouillon de culture bien dense et bien long, idéal pour les échanges de postillons... Dans l'Ouest, c'est balèze, il y a même le Breiz-Variant ;o)))
  19. Mon camarade @berny, tu ne veux pas comprendre que la question est de plonger NON encadré au delà de 40, donc que des Clubs sans E4 ont toute latitude pour valider des vrais N3, autonome au delà de 40... @iove fais gaffe tu vas devoir modifier ton lestage ;o)
  20. Oui mais de ce que j'en sais, il y a une formation complémentaire entre le PA40 et le PA60 non ?. Et comme elle se déroule en dessous de 40 m, il faut donc un E4 non ? À tord ou à raison, le N3 FFESSM est PA40 ET PA60 et n'est validé "que" par des E3, donc à 40 mètres ;o)))
  21. Oui, ça mériterait un autre fil de discussion. Si les modérateurs veulent déplacer mon intervention dans un nouveau sujet, pas de problème pour ma part. Pourquoi pas avec les références aux sujets cités. @Youdivemecrazy, je suis étonné sur le PA60 seulement réservés aux N3, pour moi, seul les N1ne pouvaient être déclarés PA60. Je vais regarder plus précisément. Merci ;o)
  22. Ce genre de "précision" fout la merde dans des Clubs, notamment FFESSM, pour plusieurs raisons : 1°) Cela favorise les gens qui ne savent pas lire le Code du Sport; il n'est donc pas OBLIGATOIRE mais POSSIBLE qu'"un plongeur en cours de formation technique PEUT évoluer dans l’espace de 0 à 60 m". MAIS dans ce cas là ça se passe "sous la responsabilité d’un E4". Ok, pas de problème, mais ça n'est qu'une possibilité, hein. 2°) Cela conduit les sus-cités à se dire qu'en l'absence de E4, on ne peut pas faire passer de N3 au sein du Club. Alors, que ""L’enseignement et la validation des compétences s’effectuent dans l’espace de 0 à 40 m par un E3 minimum.". On se rabat (rabaisse ?) bêtement à ne proposer qu'un "simple" PA40. Alors, balpo pour l'épave à 42 en autonomie... Et si pas de E4 pour encadrer, balpo pour le PE60, donc balpo pour l'épave ;o))) 3°) Cela induit aussi l'impossibilité de former des GP au sein du Club, puisque le N3 est un pré-requis et en cascade, pas d'accès aux formations de MFx... En même temps, cela ne fera qu'accélérer la mort de ces Clubs par l'émigration de ses postulants N3 et plus vers d'autres Clubs moins bêtes... Les PA-PE, c'est pas pour délivrer des formations et des cacartes, c'était fait pour accueillir en France, les plongeurs validés dans d'autres systèmes. Maintenant, le gars qui est N2 expérimenté à 40 et qui veut rester en binôme autonome à 42 pour l'épave (c'est 2 emmerdeurs de palanquées, photographes macro comme moi par exemple ;o))), il peut soit justifier de son expérience pour que le DP le mette PA60 sur cette plongée (le sable est à 42, il n'iront pas plus profond), soit passer le N3 puisqu'il CHOISI de ne jamais aller jusqu'à 60 mais juste de faire les bêbêtes de son épave favorite à 42... C'est pas parce que mon permis de conduire me permet de rouler à 130 sur autoroute que je roule dans toutes les conditions à 130 sur autoroute ou si j'ai pas envie (110, ça peut être très bien, si on aime se caler entre les camions...).
  23. @Olivier_V Est-ce que tu as regardé vers le Bersub Focus Max (en piles AA ou batteries Li-ion ? https://www.bersub.fr/produits/645/focus-max-aa.html Il est plus léger que celui que tu envisage. À voir ?
  24. @Amore Si c'est ça, il faut changer le Code du Sport (qui s'appuie et traduit des Directives Européennes (notamment sur la définition des qualifications professionnelles pour exercer)... Bon courage). L'objectif de la suppression d'environnement spécifique < de 40 mètres aurait sans doute un effet sur la possible rémunération des non-DE / BE... @christophe 38 "A ton avis, qui plonge à l'air sous les 40 mètres ?" Les vrais plongeurs, non ? ;o)))))
×
×
  • Create New...