Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Scubacastor

Modérateurs
  • Compteur de contenus

    11 976
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    4
  • Country

    France
link1
link2
link3

Scubacastor a gagné pour la dernière fois le 2 juin 2020

Scubacastor a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

197 Excellent

À propos de Scubacastor

  • Rang
    livré sans fromage
  • Date de naissance 04/08/1976

Informations personnelles

  • Localisation
    Lorient, 56
  • Passions
    L'élevage de fromages sauvages
  • Profession
    Sauveteur de morues

La Plongée

  • Féderation(s)
    Fédération des Planètes Unies
  • Niveau en plongée
    N3E1
  • Professionnel de la plongée
    Non

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Pas mieux, j'ai regardé cette vidéo puis lu le message explicatif. Je pense que le problème est la mise en scène de personnes bien réelles du coup on se demande si c'est un film sur HdT ou sur le salon, l'industrie de la plongée... Avec des acteurs, le message aurait été plus clair en dépersonnalisant le sujet. Après je pense que les organisateurs de gros salons s'en sortiront sans doute mieux que tout le staff dans l'ombre parce qu'ils ont les réseaux, la comm' et qu'au final, ces salons restent des évènements incontournables. C'est une mauvaise tempête à passer mais c'est probab
  2. J'ai pour ma part fait mon recyclage TIV la semaine dernière (7h de visio). Pas inutile mais en étant TIV actif chaque année.
  3. Techniquement l'interval d'inspection visuel est d'un an au maximum ce qui peut être plus court si c'est jugé nécessaire. Dans la dernière année, si l'inspection visuelle est ok, le bloc reste conforme tant que la date gravée sur le fût est dans les clous.
  4. Y'a un truc que je comprends pas: pourquoi prendre un scooter ou assimilé quand le reste de la palanquée n'en a pas ? Je pense pas que le scooter soit la solution miracle en photo car ça prend de la place et en plus c'est le fait de faire la photo ou video qui fait généralement consommer davantage.
  5. Scubacastor

    quel parcours suivre

    Comme dit Christophe38, j'ai suivi un cursus océanologie biologique jusqu'au doctorat, post-doc et je bosse pour un organisme de recherche avec des plongeurs après avoir vécu à l'étranger par 2 fois où j'ai vu des labos marins fonctionner. Avec le recul et l'expérience, je pense que ce n'est pas forcément très réaliste (mais c'est le privilège de la jeunesse) de penser plongée pour faire de la recherche ou même l'inverse. Ce sont deux choses distinctes et pouvoir concilier les deux professionnellement est très rare et je pense que la France n'est pas la mieux lotie de ce côté là.
  6. Le seul conseil que je peux te donner c'est de suivre une formation video sous-marine de la fédé dans ton département, ta région ou en stage national. Tu apprendras les bases au niveau 1 comment filmer de façon stable, à assurer ta sécurité, à cadrer correctement, les régles de compositions, les échelles de plans, le montage... Plonger en club c'est casse-pied quand on fait de l'image mais si tu as un binome, que tu communiques avant la plongée sur vos objectifs respectifs, ça n'empêche pas de filmer. Au contraire et ça peut être un motif de satisfaction mutuelle par exemple entre le
  7. C'est sûr youtuber/vlogger c'est un métier d'avenir. Y'a 10 ans c'était star de la téléréalité. Certain(e)s comme Nabila ont bien réussi certes dans le métier de l'image (mais juste l'image... et encore)
  8. Bin justement c'est ça le problème, pour du film d'entreprise ou un mariage, tu peux être freelance et tout gérer. Il y a une forte concurrence et un nombre non nul de chasseurs de pigeons qui proposent de payer en "visibilité" ou qui se font faire des prestations gratuites par des amateurs via des concours divers ce qui casse un marché tendu. Pour une activité sous-marine, tu peux certes avoir le statut d'indépendant mais ça implique d'avoir le matériel (bateau, matériel de plongée, caméra), organiser la logistique pour le tournage et... ensuite il faut trouver les clients. Le mi
  9. Je suis d'accord sur le fait que connaître un peu toute la chaîne c'est mieux et un amateur qui part dans le pro avec un bon background c'est mieux... mais je pense qu'il faut pas faire son projet pro en se mettant en tête le fait qu'il faille tout connaître du storyboard jusqu'à la commercialisation d'un documentaire ou d'un reportage. Car au final, en dehors de l'indépendant freelance qui fait toute la chaîne par exemple pour filmer un mariage, les productions restent essentiellement l'affaire d'une équipe où les travaux des uns et des autres sont définis donc suivre toutes les f
  10. Si tu regardes les formations de la fédé, il y a des stages départementaux, régionaux et un national en photo/video dans beaucoup de départements qui sont soit fractionnées sur quelques dimanches en hiver qui valent qq dizaines d'euros en frais de participation et d'autres bloqués sur une semaine plus honéreux qui impliquent hébergements, nourritures, déplacements qui coutent forcément beaucoup plus chers. Pour ma part, je déconseille de passer par les stages et workshop des pros car ce n'est pas diplômant et c'est très cher. Et concrètement sur une semaine, on ne peut traiter qu'
  11. Je connais quelques personnes qui sont passées par https://iffcam.net/ pour ce qui est apprendre à filmer pour des documentaires. Après pour en faire un métier sous l'eau, le Certificat d'Aptitude à l'Hyperbarie est nécessaire comme il s'agit d'une activité professionnelle sous l'eau. Les autres formations donnent au mieux des niveaux (celles de la fédé) avec une progression du débutant au niveau expert. En tant que formateur vidéo pour la fédé, je ne sais pas dans quelle mesure ça pourrait passer en validation des acquis dans une reconversion mais pour avoir passé peu à peu les d
  12. Disons que certains professionnels de la plongée pensent vraisemblablement qu'ils gagneront plus d'argent avec une clientèle qui ne peut se former via les associations. Le modèle marche dans les les destinations touristiques où l'eau reste chaude tout comme le climat toute l'année ce qui permet d'avoir un roulement sur la clientèle mais la saisonnalité du littoral métropolitain fait qu'il y a une saison haute et une saison morte ce qui limite déjà les actions des pros. On peut me rétorquer qu'il pourrait y avoir des cours piscine mais dans les faits, peu de pro proposent ce genre
  13. Scubacastor

    accu 26650

    La réponse est oui, tu peux le remplacer. Tu auras en théorie plus d'autonomie... si l'accu est de meilleure qualité.
  14. Le genre de truc que l'on avait pas vu venir du tout...
  15. M'étant déjà fait arnaqué sur un autre site de vente, c'est une mésaventure pénible sans énormément de recours d'autant que même en montrant pattes blanches, il y a un lot monstrueux de fausses pièces d'identité, factures qui circule et autres sites bidons sur le web. Peut-être comme c'est fait sur d'autres forums, imposer un nombre minimum de posts pour accéder aux PA en tant que vendeur (et peut-être aussi acheteurs) ?
×
×
  • Créer...