Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Scubacastor

Modérateurs
  • Posts

    12,058
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    6
  • Country

    France

Posts posted by Scubacastor

  1. Le 22/04/2024 à 18:13, deudeuche38 a dit :

    lors de notre dernier voyage je me suis posé la question pour le transport de nos (le mien et celui de Mme)  détendeurs.

    Comment les transporter sans qu'ils risquent trop de casse?

    hormis les mettre au milieu de la pile de vêtement..... hormis les mettre dans le sac à dos?

    Avez vous des astuces? confectionner des choses? 

    A vous lire

     

    Valise ou sac enregistré. J'ai jamais vécu ou entendu une histoire sur les forums francophones ou anglophones de détendeurs cassés durant un vol en avion. Par contre, les gens qui ont eu des soucis à faire passer leur détendeur en bagage cabine, il y a en a quand même pas mal. Quand le matériel est bien emballé dans des fringues, y'a pas de soucis. Et s'il est pas emballé, y'a pas de gros soucis non plus à prévoir. Le 1er étage reste un bloc de métal basiquement, le 2eme étage risque simplement plus. Pour la petite histoire, le seul détendeur en ma possession qui ait été détruit est arrivé lorsque sur un bateau surchargé, quelqu'un a eu la bonne idée idée de caler son bi sur mon 2 étage. Boitier fissuré. Sinon jamais aucun problème en avion. 

     

     

  2. Le 19/02/2024 à 19:20, McLean a dit :

    Est-ce qu'il y a des nouvelles d'Alain Foret et son étude ? J'ai l'impression que c'est un peu tombé à l'eau.

     

    J'ai pour ma part reçu un mail faisant la pub d'un site qui teste les ordi ( https://fr.deeplysafelabs.com/ ) Dans les mentions légales, l'auteur du site est Eric Frasquet donc on peut supposer que cela fait suite à l'étude. Le site est intéressant car il détaille un peu plus le matériel utilisé pour les tests et ce que affichaient les ordi durant les tests.  

    • J'aime 2
  3. Le 25/01/2024 à 17:49, bardass a dit :

    il est normal que, pour un simulateur, le type d'eau ait une incidence sur le plan de désat : une colonne d'eau de 42 mètres en eau salée représente un masse, donc une pression, supérieure à la même hauteur en eau douce. Or les calculs sont basés sur les pressions et pas sur les profondeurs.

    Pour les comparaisons, il faut absolument que vos ordinateurs soient réglés en eau douce, seul type d'eau pour laquelle on est certain de la valeur de salinité : 0.
    Et comme les tests de Foret ont été réalisés dans un caisson, on peut raisonnablement supposé qu'il a utilisé de l'eau douce pour ses tests.

    En revanche, on ne sait rien de la pression atmosphérique pour ses tests, qui a aussi un impact, moindre, sur les plans de déco.
    C'est la raison pour laquelle j'ai précisé altitude et type d'eau dans mes tests.

     

    Un autre problème de l'article est justement ce réglage eau douce/eau de mer: l'auteur n'en parle pas du tout. Les vieux modèles style Vyper ne se réglaient pas dans mon souvenir (probablement pareil pour les Aladins). 

     

    Les calculs de l'ordi étant basés sur la pression ambiante plutôt que la profondeur, a priori on s'en fout de la profondeur... sauf que si le réglage de la chambre est basé sur la lecture de l'affichage de l'ordi (le caisson de test est transparent ce qui est le cas pour les petits modèles), la pression ambiante ne sera pas la même selon le reglage de l'ordi. Il n'y a pas de mention sur le fait que la chambre est réglée par mesure de pression ou visuellement par rapport aux indications de l'ordinateur... 

     

    Si à l'inverse le contrôle de la pression est effectué independamment via un mano sur le caisson par exemple, là normalement on est dans les clous mais la profondeur indiquée par les ordis pourra être différentes si le choix de l'eau de mer est différent.  

     

    - Du coup si tous les ordis ont été mis en caisson en même temps, ils font tous la même plongée à la même pression donc normalement la déco est comparable mais les profondeurs max peuvent changer selon le réglage eau mer eau douce.

     

    - S'ils ont été mis séparemment et que la profondeur est controlée sur l'affichage de l'ordi, c'est beaucoup moins comparable car s'ils sont bien à la même "profondeur" affichée, la pression ambiante n'est pas la même.  

     

    Bref, pour la reproductibilité des résultats, c'est pas gagné:

    - on ne sait rien sur le réglage eau douce / eau de mer pour les tests.

    - on ne sait pas si les ordis ont tous été testés en même temps. 

    - A quoi correspond le 30m (équivalent pression ou affichage ordi). 

     

    Il aurait été intéressant d'avoir un même graphe temps*profondeur tous les profils de tous les ordis... 

     

     

     

     

     

     

    • J'aime 2
  4. il y a 11 minutes, Xabi a dit :

    Fraude à l'assurance ?

    Accident ?

    Faute de manipulation ?

    Erreur de cible ?

    ....

     

    On n'est pas enquêteurs, et c'est tant mieux 😁

     

    J'ai plongé dans les deux structures (très bien toutes les deux au passage au point que j'envisageais d'y retourner). Deux bateaux de plongée, sur des quais complètement différents, qui bossent quasiment ensemble et qui sont victimes de vandalisme, ça oriente quand même pas mal vers quelqu'un qui avait pour cible le monde de la plongée. 

     

     

    • Merci 1
  5. Les bateaux des centres de plongée Seacretdive et Eden Plongée ont selon les premiers éléments relevés sur la place été la cible d'un acte criminel le 26 janvier 2024. Deux bateaux de pêche voisins ont également subi des dommages collatéraux.

     

    Seacretdive est fermé jusqu'à nouvel ordre car leur bateau est quasiment calciné et coulé. Pas d'info sur l'état des dégats pour Eden Plongée. Courage aux deux structures  en espérant une reprise rapide de leurs activités dans ce joli coin de Guadeloupe.  

     

    https://rci.fm/guadeloupe/infos/Faits-divers/Deux-bateaux-de-plongee-fortement-degrades-Port-Louis

    • Paumé 1
    • Triste 5
  6. Le 11/01/2024 à 09:02, jeancri25 a dit :

    bonjour et bonne année!

     

    Je suis en pleine réflexion sur l'achat d'une caméra. Je suis tombé sur les essais de l'insta par argonaute et je doit dire que du coup, il y a une grosse hésitation entre une gopro et l'insta.

    C'est juste pour avoir des souvenirs, rien de pro.
    Ce qui me séduit, c'est l'idée de la fixation sur l'épaule ou sur le dos avec une perche, de mettre la caméra en marche à la mise à l'eau, de l'oublier et de faire un montage par la suite en sélectionnant les passages intéressants le tout sur 360° (par exemple le gros barra qui est passé dans le dos et qu'on a pas vu...). du coup, je profite de ma plongée à 100% sans m occuper du cadrage par ex.

     

    Avez-vous des retours d'expérience avec ce type de caméra et/ou votre avis sur la question.

     

     

    Pour avoir une One X2, une One RS et une One RS 360, j'ai pas trop de soucis pour dire que les produits Insta360 sont sympas. C'est une alternative sérieuse à Gopro (j'ai aussi eu). 

     

    Après, il faut oublier l'idée (Gopro ou Insta) de laisser une caméra tourner pépère pendant toute la plongée car le résultat est simplement très indigeste à monter puisqu'il faut re-faire la plongée pour tenter de trouver le plan intéressant. 

     

    En 360°, ça implique aussi de devoir naviguer dans l'image pour identifier les parties intéressantes (avec un écran par nature plat, c'est pas non plus idéal), puis mémoriser les paramètres de cadrage...  

     

    Après, le piqué d'image en 360° à la meilleure résolution insta est inférieur à ce qu'on avec une caméra non 360 pour la simple raison qu'un pixel des deux capteurs en 360° a une couverture angulaire plus forte qu'avec une prise de vue monocapteur même à plus de 100° de couverture angulaire. 

  7. Il faut séparer la plongée de la bio marine. Il n'y a aucune formation qui permet de devenir plongeur biologiste professionnel. Ca n'existe pas car on peut être biologiste marin sans savoir plonger (ce qui est le cas pour la majorité des chercheurs en bio marine) et on peut être plongeur professionnel sans devenir biologiste marin (ce qui est aussi le cas pour la majorité des plongeurs loisirs ou professionnels).  

     

    Pour la bio marine, il n'y a vraiment que 2 parcours en France: le format court (diplome à bac+3) via Intechmer pour devenir technicien et le format long avec des études universitaires en océanologie/graphie/halieutique à bac+5 mini (UBO, Paris-Sorbonne, Marseille, La Rochelle, Agro Rennes, etc...) voire souvent doctorat. Il faut se méfier aussi des formations style "Diplome Universitaire" car ces diplomes n'ont pas une grosse reconnaissance sur le marché du travail par rapport à licence, master ou doctorat. 

     

    Pour la plongée, on n'est plus du tout dans la plongée loisir mais dans la plongée professionnelle ce qui signifie qu'il faut obtenir un certificat d'aptitude à l'hyperbarie qui est une formation payante assez onéreuse et qui n'est pas acquise de façon permanente puisqu'il faut se recycler tous les 5 ans. C'est en principe l'employeur qui paie quand le chercheur ou le technicien en justifie le besoin

     

     

    • J'aime 1
  8. Il y a 3 heures, papiboilo a dit :

     

    Pas si facile, de "donner une leçon / correction" à un inconnu : pas envie de le faire, pas l'autorité pour le faire, .... et au final ....  jouer les "gros bras" ce n'est pas mon truc, chacun sa personnalité, je passe à autre chose.

     

    Il ne s'agit pas de donner une leçon / Correction à un inconnu mais simplement de signaler poliment et avec une attitude positive que son comportement t'a posé un problème. Ca ne me gène pas de le dire quand ça m'arrive et aussi de m'excuser quand je suis fautif. 

     

    Y'a des gens aussi qui s'imaginent assez régulièrement qu'un plongeur qui filme ou photographie a forcément besoin de lumière et donc ils vont éclairer le sujet même si tu as un filtre orange, même si leur faisceau est pointu et pas adapté à la vidéo, même si ça crame tout, même si la bestiole n'aime pas la lumière... mais cela part toujours et sincèrement d'un bon sentiment, de la volonté d'aider. Et donc en discuter passe bien en général.  Y'a un mec une fois qui m'a ruiné une plongée de nuit avec son phare à faisceau bien pointu qui cramait mes images alors que j'avais des phares vidéos très largement suffisants et conçus pour faire le boulot. Je lui ai expliqué images à l'appui. Le reste du séjour s'est très bien passé d'autant qu'on était en binome.  

     

    Et tu as parfaitement autorité pour dire à quelqu'un de ne pas venir t'embetter quand tu es en train de filmer, y'a des articles entiers sur "les bons comportements" en plongée photo/video et laisser tranquille, attendre son tour fait partie des bonnes attitudes profitables à tous.  

     

    • J'aime 2
  9. Le titre du sujet est maladroit. Ce serait plutôt "incivilités de certains plongeurs photographes" mais en réalité cela pourraît être aussi "incivilités de certains plongeurs". Quelqu'un a pointé qu'il est plus utile d'en parler in situ que sur un forum et c'est un commentaire très censé car ça évite de généraliser, de stigmatiser. 

     

    Je forme des gens à la vidéo sous-marine. Je croise des vidéastes, des photographes. Quand cette population suit une formation, ils sont en principe sensibilisés aux bonnes pratiques mais certains (oui certains) vont s'en foutre comme dans toute formation et il y a aussi de "mauvais plongeurs" qui seront mauvais avec ou sans appareils photo. Effectivement si on veut faire de belles images, il vaut mieux se mettre à l'écart. Malgré cela je suis des fois dérangé par des curieux, des laboureurs avec ou sans appareils. Bref, on peut pas généraliser.

     

    Après ce n'est pas au DP de savoir quels sont les couples qui marchent. Un plongeur contemplatif avec ou sans caméra ne sera pas forcément un bon match avec quelqu'un qui veut tracer ou creuser. Le mieux c'est toujours de parler à son binome quitte à demander à réorganiser la palanquée. Une fois je me rappelle qu'on m'avait mis avec une binome qui avait une aversion pour les photographes qui passent 3 plombes devant un nudibranche. J'avais une caméra avec de gros phares donc j'étais assimilé à un photographe qui passe 3 plombes devant un nudibranche. Cette personne faisait la grimace à la mise à l'eau mais était très contente à la remontée car sur un tombant riche en couleurs quand on a de bons phares, qu'on ne passe pas 3 plombes devant un nudibranche car je pense à mon binome, ça le fait au final !  Ca m'empêche pas de passer 3 plombes voire 5 devant un nudi quand j'en ai l'occasion mais je m'adapte aussi aux gens avec qui je plonge ou sinon je m'arrange pour être tranquille dès le départ. 

    • J'aime 2
    • Merci 1
  10. Perso j'ai utilisé plusieurs fois des logger GPS. Ce sont des petits boitiers sur pile ou batterie qui enregistrent dans un boitier la trace GPS. C'est sans abonnement, ça délivre en sortie une fichier txt, gpx, nmea ou kml selon la config qui permet d'être importé dans n'importe quel soft de carto. 

  11. Ca fait quelques années (juste avant le COVID) que je n'ai pas replongé sur ces épaves que je connais bien mais la règle par le passé sur ces bouées n'était absolument pas de s'amarrer mais de larguer les plongeurs à proximité pour qu'ils attrapent les bouts et descendent dans le courant... puis remontent en pleine eau. Dans ce système les éventuels bateaux qui tentaient de s'amarrer (généralement des gens pas du coin) se faisaient dégager assez rapidement par le premier bateau d'une SCA qui arrivait sur site. 

     

    Du coup je comprends pas trop l'intérêt de retirer ces bouées. 

  12. Tu peux aller sur cette page pour avoir les contacts des présidents de commission

    https://imagesub.ffessm.fr/les-contacts-de-la-commission

     

    à noter que

     

    -en dehors du "stage national" qui a lieu une fois par an et qui est annoncé courant mars-avril, tu as aussi des formations régionales ou départementales, c'est pour cela qu'il est intéressant de contacter le référent régional pour savoir ce qui se fait localement. Les formations régionales et nationales sont généralement bloquées sur une semaine tandis que les formations départementales se déroulent sur plusieurs sessions espacées. 

     

    -beaucoup de formations se font à la belle saison "quand c'est plongeable" donc il y a en général peu d'options à l'automne ou en hiver mais plutôt sur la fin de l'hiver, printemps voire début été. 

  13. Un mérou a été capturé il y a quelques années à Arromanches.

     

    Après le changement climatique ne va pas forcément déplacer l'entièreté de écosystème méditerranéen davantage en Atlantique. La température de l'eau c'est une chose mais il y a d'autres facteurs physiques et biologiques qui peuvent favoriser ou défavoriser la présence d'une espèce comme les courants qui transportent les larves, l'effet des marées, des tempêtes sur les habitats. 

     

    Accessoirement les eaux du golfe de Gascogne se réchauffent actuellement de 0.1°C par décennie en moyenne donc il est très difficile de voir des tendances vis à vis des nouvelles espèces. 

    • J'aime 1
  14. Les ondes radios ne passent pas sous l'eau donc un GPS immergeable ne fonctionne pas sauf pour des systèmes industrielles où il y a des balises en surface qui dialoguent sous l'eau avec des systèmes de basés sur les ultrasons. Ca coute très cher. 

     

    Il y a des traceurs GPS avec SIM sur lequel tu envoies un SMS et tu reçois la coordonnées en retour ou qui communiquent la position en permanence avec un serveur. Un de ces traceurs dans une boite étanche et madame peut savoir où ta bouée est. 

  15. La valorisation des échouages d'algues n'est pas un sujet simple sinon il suffirait de les ramasser et de les traiter ;) . Par chez moi, en bretagne, les algues vertes sont un aussi scandale sanitaire au delà du simple problème pour les touristes.

     

    Aux Antilles, les sargasses, c'est pas l'algue la plus valorisable car elle a arrive pas régulièrement et elle est complexe à traiter d'autant plus que les échouages s'accompagnent aussi d'émanation de sulfure d'hydrogène (toxique) et d'ammoniac (toxique et explosif) au point que des écoles ferment parfois suite à un échouage sans compter les forts soupçons de dégradation accélérés de tout ce qui est éléctrique. 

    • J'aime 1
    • Merci 1
  16. Il y a 1 heure, stef75 a dit :

    Autonome sur le donator à 17 ans. C'est beau. Mais poilu. J'imagine l'organisateur du stage en train de choper les ados défoncés le matin ou encore bourrés (/mode vieux con). Bon, en vrai je le faisais avec des personnes plus âgées :) 17 ou 18 ça change pas grand chose. 

     

    A une époque où le code du sport et l'arrêté de 98 n'existaient pas encore, ma première plongée encadrée sur le Donator, je l'ai faite à 14 ans dans une structure commerciale. 2 ans plus tard, j'étais en autonomie dessus. J'en suis pas mort et j'y suis retourné depuis un nombre considérable de fois. Un ado bien dans sa tête et conscient des risques est sans doute moins à risque qu'un plongeur plus agé dont la condition physique et la pratique ne sont plus adaptées (et ça j'en ai vu quelques uns)

     

    • J'aime 4
  17. Autour de 5600-6500K pour un phare vidéo c'est les valeurs courantes. 

     

    Après, à moins qu'il y ait des mesures effectivement réalisées sur le produit assemblé, l'IRC indiqué relève souvent plus de la théorie que de la réalité... tout comme la puissance effective en lumen d'autant que le spectre de couleur n'est pas spécialement constant quand la diode ne fonctionne pas dans son régime optimal. 

    • J'aime 2
  18. Il y a 23 heures, Motardplongeur a dit :

    Dans un comparo récent sur MotoMag, le tracker Invoxia était sorti dans les 1° ; prix comprenant un abonnement de 3 ans

    https://www.invoxia.com/fr/product/gps-tracker

    Pas vraiment donné (150 €) mais étanche, batterie rechargeable, et bien plus performant que les tracker "BT".

    Par contre, je ne sais pas si la couverture "monde" est disponible.

     

     

     

    Mauvaise expérience pour ma part avec invoxia dès lors qu'on est en dehors des grandes villes . Ce système fonctionne sur le réseau Sygfox dont la société était en faillite en janvier 2022. Ca ne marche quasiment qu'en France... quand ça veut marcher c'est à dire qu'il faut être très patient quand on veut avoir une mise à jour de la position de la balise. Je pense pas être une quiche en matière d'electronique mais chez moi à la campagne, ça veut rien savoir et en ville c'est quand il veut. A noter que LoRa n'est pas un réseau d'une marque mais un type de communication sans fil (comme le wifi)

     

    Le mieux c'est à mieux le trackeur GPS qu'on appelle ou qui envoie sa position à intervalle fixe... sauf qu'en avion en principe les fonctions de téléphonies doivent en principe être désactivées.

    • J'aime 1
  19. Le 17/10/2022 à 10:42, pmk a dit :

    Lorsque j'ai découvert le sujet, j'avais lancé une recherche sur le forum avec le nom du bateau. Peu de sujets, généralement anciens, des avis plutôt négatifs à l'exception de quelques-uns (dont toi).

    As-tu des infos ?

     

    Les avis sur le forum sont pour la plupart pollués par cette histoire de théière qui remonte à 2005 et qui est revenu presque systématiquement au cours des 17 années écoulées sur le forum dès lors qu'on a évoqué ce navire.

     

    Moi je vois plutôt que les avis de google sont bons, parfois moins mais finalement assez représentatifs d'un bon nombre de structures commerciales.

     

    Je n'ai pas navigué avec eux mais j'espère que l'équipe se relèvera de ce désastre. 

  20. Il y a 6 heures, Matt a dit :

    Je pense que c'est très difficile de proposer ca avec un bon niveau de service et a un prix compétitif.

     

     

     

    Oui, le sud de la France est devenu très cher. Quand on prend le transport auto ou train, l'hébergement, la bouffe, le fait que se garer dans bon nombre de ville de bord de mer est payant et/ou compliqué plus le prix des plongées (et parfois aussi la qualité de l'accueil), il est difficile de rester compétitif par rapport à d'autres destinations. Entre une semaine tout compris sans prise de tête en Mer Rouge et une semaine avec toute sorte de suppléments dans le Var, c'est vite choisi.

     

    Après sur du "haut de gamme", si on a les moyens de s'offrir du HDG, faut aussi vouloir plonger en méditerranée quand on pourra avoir du haut de gamme tropical ailleurs pour moins cher. 

    • Merci 1
×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.