Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Scubacastor

Modérateurs
  • Posts

    12,038
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    5
  • Country

    France

Everything posted by Scubacastor

  1. Je suis d'accord avec toi pour la révolution culturelle dans un contexte où les pratiques et le niveau de pratique d'une activité change. Par contre, je ne suis pas d'accord sur l'aspect économique car la plongée en France est comparativement à d'autres pays peu onéreuse dans les structures et peu onéreuse à l'apprentissage grâce au tissu associatif. J'ai plongé 3 ans aux USA dans des zones peu touristiques et l'absence d'association fait que toute l'activité est gérée par des boutiques ou des charters plongée du gonflage de bloc à la formation. La crise de 2008 a conduit à des dépots de bilan en série que ce soit les magasins ou les charters car c'était clairement une activité élitiste en terme de tarifs quand une sortie coutait entre 80 et 100$ sans prêt d'équipement parfois. Les tarifs des formations étaient du même accabit. Plus près de nous, j'ai payé 110 euros la plongée du bord en Islande. A ce tarif là tout est compris mais bon on est en Islande. Un professionnel qui vendrait 110 euros la plongée à Ploumanach ou au Lido fermerait probablement vite ses portes. Après on peut prendre l'inverse où les plongées indonesiennes par exemple coutent peu, où le portage de bouteille n'existe pas par le client... mais pour porter les bouteilles, il faut des bras (donc soit des gens en plus, soit prendre plus de temps entre des rotations quand certaines structures font parfois 4 rotations par jour) ou l'équipements pour gonfler à bord et devoir alors sécuriser les blocs contre les vols. Bref, tout ça pour dire que le non-portage du bloc par le client a un coût lui aussi et il semble difficile d'espérer transposer les couts de fonctionnement indonésien (ou autre) dans le modèle économique européen au regard des frais de fonctionnement. A l'inverse, le modèle US conduirait probablement à une diminution drastique de l'accès à l'activité. Bref, je pense qu'économiquement la plongée française est équilibrée en terme de coûts.
  2. Je suis d'accord sur le fait qu'il faut beaucoup de lumière en video mais là il y a en a trop d'un côté et pas assez de l'autre. Dans un univers chargé en particule, trop de lumière finit par faire un voile blanc (regardes la video à 0:34) un peu comme quelqu'un qui roulerait plein phare une nuit de brouillard. A l'inverse, à gauche, y'a pas assez donc du grain sur l'image. Pour moi il s'en sortira pas mieux avec 2x9000lm puisque l'image sera blanche independamment du positionnement des phares du fait du côté laiteux de l'eau. Avec 2x1800, y'aura du grain mais on verra un peu de détail et moins de voile blanc. Donc la bonne valeur est probablement entre les deux.
  3. Le problème c'est que tout est lié: un phare trop puissant en eau laiteuse crée un effet voile indépendemment de sa position et un déséquilibre d'éclairage dans l'image accentue encore l'effet parce que la caméra n'aime pas les zones sombres. Pour limiter les particules, il faut positionner ses phares de façon divergente et écartée sur des scènes en grand angle mais tant qu'il y a un déséquilibre de puissance, l'image aura de toute façon un problème qui sera accentué sur des scènes au grand angle. Bref, commence par changer de phare, réduit la puissance et travaille le positionnement
  4. Déjà, il faut voir si tes lampes ont la même température de couleur. Entre un éclairage LED à 5500K et un a 6300K, mis côte à côte ça se voit facilement. Mais là je planche sur un problème de déséquilibre de puissance. Sur la video je dirais que à gauche, y'a le GF et à droite le Graalmarine. Si ta camera est en exposition automatique, elle va tenter de compenser le côté sombre en augmentant l'exposition donc le côté droit sera plus blanchatre. Après dans le noir, 9600 lm c'est beaucoup trop fort à moins d'avoir une eau limpide et de filmer avec un très grand angle genre un dome. Ces deux conditions ne sont pas présentes de ce que je peux voir de ta video.
  5. rondelle + rondelle brisée + rondelle le long de ta vis et tu sers . La rondelle brisée va pousser les rondelles de part est d'autres ce qui bloquera ta caméra.
  6. 2 Venom 50 sont largement suffisant pour la video sub. Eclairer de jour un sujet au dela de 3-4m, ça sort de ton budget. En méditerranée ou en mer rouge, selon la profondeur, il vaut mieux utiliser un filtre orange que tenter vainement d'éclairer une scène. Accessoirement plus le phare est puissant plus le gradateur doit pouvoir être réglé finement. Un phare 15000lm à 3 niveaux de puissance n'est pas polyvalent puisque le niveau le plus bas sera 5000lm ce qui est déjà beaucoup trop pour filmer des petits sujet.
  7. non, s'il suffisait d'un phare collé contre la caméra, les gens ne s'embeteraient pas à avoir des config avec 2 phares avec des bras. Et un phare plus il est puissant plus il accentue la nécessité d'être écarté de la camera.
  8. L'idée est bonne mais... à mes yeux elle n'est pas très originale car déjà existante sous diverses formes (il suffit de taper dans google "carnet de plongée en ligne". Je pense que tous les ans on a quelqu'un ici qui va nous révolutionner le carnet de plongée avec une version en ligne avec carte, photo, base de site, de club, etc... La pluralité c'est bien mais bon dans ta présentation, hormis le layout sympas, je ne vois aucune plus-value avec l'existant ni avec les logiciels tels DivingLog (hormis pour le partage des sites). Comment envisages-tu de te différencier les autres surtout que les gens qui sont déjà sur un site de ce type ne vont probablement pas réentrer manuellement leur plongée ? Pour moi il faudrait, comme le font les ordi UEMIS pouvoir charger ses plongées sur la base du site. La programmation n'est pas forcément très compliquée d'autant que des librairies opensource existent et que les protocoles sont connus. Le plus gros problème à mon avis c'est que stocker ses plongées sur une base externalisée fait que du jour au lendemain tout peut disparaitre, que la notion de copyright est facilement contournable. Il y a quelques années on a eu Scubadata qui malgré son succès a fermé ses portes du jour au lendemain après quelques années d'existence sans préavis, laissant les contributeurs avec des questions et rien derrière. Aucun de ces sites ne semble proposer une version imprimable, format agenda ou autre d'une fiche plongée, de son carnet de plongée, etc... C'est probablement quelque chose qu'il faudrait développer. Enfin Divein est très proche en nom de Diveinn qui est l'enseigne Scubastore en Espagne.
  9. ce n'est pas prévu pour être vissé... c'est fait pour être tenu encore qu'il y a des modèles avec filetages pour planter une minicam dans le sable... http://www.digital-underwater.com/detail/index/sArticle/34412
  10. Y'a des techniques qui permettent de minimiser son impact sur le fond mais parfois faut lacher l'affaire. Sinon: - éviter de se poser c'est mieux. Si la camera a un trépied, c'est plutôt la camera qu'on pose voire qu'on lache. Gros avantage: la camera posée fait des plans stables... - un mud stick est pas mal pour certains appuis. - s'il faut se poser prendre un fond meuble en vérifiant qu'il n'y a rien enfoui. Se poser sur ses genous avec les palmes en l'air. - pour avoir une image stable en mouvement, personnellement je ne trouve qu'il n'y a que le frogkick pour donner de bons résultats mais filmer en déplacement doit rester l'exception. - ne pas filmer bras tendu - pour filmer en pleine eau, en mouvement, le caisson doit être le plus neutre possible alors que s'il est posé pour de la macro par exemple, il vaut mieux qu'il coule pour que les mouvements d'eau ne créent pas de vibrations parasites.
  11. Bon j'ai édité le texte pour rajouter des sauts de lignes. Après, comme d'autres l'ont dit, les membres sont toujours très méfiants quand on voit débarquer un nouveau membre qui commence sa vie sur le forum par un long texte très précis sur une mauvaise expérience vis à vis d'une structure. Je ne connais pas cette structure non plus mais parfois, quand le professionnel se retrouve à lire ce genre de pavé, il lui arrive de répondre sur le forum ou via un de ses salariés et on découvre alors des choses qui ne mettent pas forcément non plus en valeur le client "victime" donc il est normal de se méfier de ce genre de récit. Accessoirement, notre forum n'est pas un forum pour régler ses comptes avec les professionnels ou d'autres plongeurs donc j'espère que cette contribution ne sera pas comme souvent une unique contribution visant à dégommer quelqu'un Et sinon 2 appuis en fin de chaque paragraphe sur la touche entrée, c'est pas mal pour aérer les longs textes dans un sujet
  12. Ce sont des modes qu'il n'y a que sur les minicams (gopro et autres). Ca change la couverture angulaire en utilisant plus ou moins de pixels sur le capteur. Le S95 est un APN donc avec un zoom optique. Il n'est pas concerné.
  13. Ca dépend de ce que tu utilises. Les modes sous-marins sont généralement adaptés uniquement aux eaux bleues style tropiques. Le mode "auto" marche très bien pour débuter. Après on peut expérimenter... Sur une minicam ce qui compte pas mal aussi c'est le mode de vue allant de étroit à (super)large. Moyen ou étroit sont généralement plus adaptés à la plongée que superlarge. Il faut éviter le zoom. Il faut déjà travailler sa propre stabilité dans l'eau, éviter les mouvements parasites. Après la platine est indispensable. Pour la macro, un petit trépied style gorillapod. Les logiciels de stabilisation dégradent les images donc idéalement, il est préférable d'avoir dès le départ une image stable. Une erreur courante de débutant est de filmer un sujet en se déplaçant ce qui n'est jamais idéal alors qu'en réalité les images sont plus belles avec des plans fixes ou des sujets qui se déplacent avec un arrière plan fixe. "Suffisamment long" pour pouvoir orienter correctement ses phares. Je dirais 30-40cm avec des bras flexibles mais ça dépend de la couverture du phare à la base. Pas de phare, ça porte pas assez en paysage. Soleil dans le dos. Filtre orange si pas trop profond ou pas trop de la surface. Sur le coté avec 2 phares, sur le dessus ou dessous avec un phare... l'idéal étant d'avoir peu d'ombres dans l'image mais du relief (nuances).
  14. 25 ips c'est bien. Après au montage c'est kif kif que tu sois en 25 ou 30...
  15. J'ai un TG3 et une Gopro. Le TG4 a un très bon mode macro. La Gopro, même avec un complément optique n'a aucune chance de lui arriver à la cheville. Par contre sur le grand angle, il faut un complément pour le TG4 pour arriver au niveau de la Gopro. Bref, quelqu'un qui est "bestiole" préfèrera le TG4 alors que pour le reste la Gopro est un bon choix. Après le TG4 est moins sensible à basse lumière qu'une gopro. Pas un soucis avec des éclairages mais peut être génant en lumière naturelle. Il n'a pas non plus de mode 4K mais c'est pas forcément non plus un argument de choix prioritaire quand on débute. Comme je l'ai dit j'ai les deux donc je varie selon le type de plongée. Ceci dit je pense que le TG4 est le plus polyvalent des deux mais aussi parce que j'ai toutes les optiques qui vont bien pour alterner entre macro et grand angle.
  16. Pareil chez nous. 10 plongées c'est pas beaucoup mais ça permet déjà aux gens de plonger hors formation et aussi de mesurer aussi qui est motivé pour continuer sachant que les places dans nos formations sont limitées. Sur le N3, il y a en principe une plongée d'évaluation avant la formation.
  17. En fait, ces formations visent plus ou moins à acquérir outre le CAH les bases nécessaires pour conduire des échantillonnages en plongée. Le stage brestois est un peu la référence dans ce domaine car c'est probablement l'un des plus anciens donc ne pas négliger cette option. Ensuite, le DU n'est hélas pas en soi un diplome très reconnu sur un CV. C'est une formation officielle mais elle ne devient pleinement avantageuse dans un CV que si il y a une autre formation principale adéquate... Bref, ce n'est pas en passant une formation "plongée scientifique" qu'on devient plongeur scientifique pour autant. C'est plutôt l'inverse c'est à dire que les gens qui viennent de master orientés océanographie, écologie marine ou de formation style celles d'intechmer, qui dans le cadre de leur boulot ont besoin d'aller plonger ponctuellement et qui donc se forment à la plongée scientifique. Ceci et le fait que la plongée scientifique en France est très limitée (à Ifremer, sur 1200 employés, il n'y a peut-être que 1 à 2% de plongeurs pro et c'est transposable aussi aux labo cotiers du CNRS) donc il n'est pas étonnant qu'il y ait très peu de possibilité de formations dans ce domaine.
  18. La différence majeure c'est que sur Ikelite, y'a rien à dévisser, il faut juste appuyer sur le bouton sur la poignée ce qui permet entre autre de rincer plus facilement les pièces du montage s'il n'y a pas de bac de rinçage correct. Chez SRP et consors, le bras est généralement attaché par une vis 1/4-20 à la poignée. Ca complique un poil le démontage. http://www.snakeriverprototyping.com/Products/srp-tray-arms.aspx http://www.raspail-photo.com/ikelite-quick-release-kit-for-gamma-1887.3
  19. Une platine plus elle est triangulaire plus tu pourras la poser sans que la camera bouge. Après, il faut prendre en compte si tu souhaites à terme rajouter de l'éclairage. Ikelite a un systeme de poignée ou tu peux décrocher facilement le braS. C'est du solide mais l'adaptateur qui sert de base coute un peu cher. Les bras seront en place de façon permanente pour les autres marques mais ça coute moins cher.
  20. Sur les voyages hors de France, je ne prends qu'un premier étage et deux 2eme étages.
  21. Tout le monde aime bien Kroll En fait, Carole a décidé d'elle-même de partir du forum. Certes un peu abruptement. Elle ne s'est pas fait "remercier", c'est un choix perso qu'on regrette dans l'équipe mais que l'on ne peut que respecter. Comme le dit Christophe, donner du temps aux autres finit par user (je le vois aussi dans mon asso) et comme vous avez pu le constater au printemps, la vie du site n'est pas un long fleuve tranquille ce qui est aussi parfois très stressant pour nous et sur laquelle s'ajoute aussi des contraintes, d'autres envies que nous avons tous dans nos vies loin de l'ordi. Bref, il n'est pas anormal de vouloir un jour prendre un peu de recul sur ces choses ou de passer à autre chose. C'est la vie. Tout le monde en tout cas autant dans l'équipe que parmi les membres a pu apprécier l'immense boulot que Carole a fait tout au long de ces années pour le site. Aujourd'hui on ne peut que la remercier pour tout ça. Et dans le futur, on l'accueillera sans réserve dans l'équipe si l'envie lui vient de revenir parmi nous.
  22. Je pense que la marque vise surtout sur le combo Gimbal/Drone Karma pour se refaire une santé, plus que sur la Gopro 5 qui n'apporte pas grand chose en l'état. Le drone a des avis positifs et d'autres moins par rapport à la concurrence en terme de spécifications donc ce sera probablement lui la pierre angulaire de l'avenir de Gopro Après j'ai l'impression qu'on est aussi sur un plateau dans le créneau des minicams: elles sont devenues courantes alors à moins de créer un nouveau besoin sur un produit finalement plutôt résistant à l'usure, ça va pas s'améliorer d'autant qu'en parallèle, le marché des compacts antichocs et nativement étanches (style Olympus TG4) me semble une solution plus polyvalente pour faire de la video où la taille de la caméra n'est pas un critère essentiel.
  23. Arg... j'avais laissé un petit mot hier soir suite au nettoyage mais visiblement il n'est pas passé. Donc je recommence en m'excusant pour le message perdu surtout que j'ai quand même dû supprimer 3 pages de posts... Le sujet concernait la suite à donner suite à un echec N4. Au final, il y a eu une dérive HS initialement gentille puis certains ont cru bon d'enchaîner vers des propos franchement nauséabonds et diffamants (donc totalement hors charte) envers certains cadres fédéraux, propos signalés à la modération également par un membre. Donc le sujet a été nettoyé pour revenir dans le sujet initial.
×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.