Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Scubacastor

Modérateurs
  • Posts

    12,036
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    5
  • Country

    France

Everything posted by Scubacastor

  1. Sur FB, les américains parlent d'un groupe équivalent à 100 000$ . Ils étaient une petite vingtaines donc 4000-5000$ le voyage. Personnellement je ne réserve en direct que lorsqu'aucune agence ne propose la prestation que je cherche. La différence de prix quand elle existe entre l'agence et la résa directe vaut largement le confort du transfert de responsabilité en cas de pépins (qui arriveront tot ou tard dès qu'on voyage un peu).
  2. J'avais eu vent de cette histoire par mes contacts aux USA. Effectivement c'est choquant: https://www.facebook.com/ThePacificFleet/ (post du 10 mars)
  3. L'important c'est de prendre très soin de son caisson autant pour l'optique que l'étanchéité donc il faut entre autre veiller à ne pas poser le caisson dans le sable et à ne pas laisser trainer son appareil sous l'eau sans surveillance (par exemple accroché sans surveillance à son gilet comme on accrocherait un octopus).
  4. Outre ce qui est dit, il y a de l'aquaculture de mérou en Indonésie ce qui explique qu'il puisse être exporté massivement.
  5. https://newsinfo.inquirer.net/1554971/indonesia-to-cut-quarantine-period-for-travelers-as-covid-19-numbers-drop A suivre. Et évidemment il faudra aussi prendre en compte pour s'y rendre les éventuelles règles sanitaires sur les aéroports de transit à l'aller... comme au retour.
  6. J'ai un TG5 comme APN "de tous les jours" et étant très tourné vidéo (mes caméras principales sont des GH5s/GH5M2), je prendrai plutôt le RX100 car il est quand même mieux armé pour la vidéo que le TG5/TG6. Ceci dit, en tant que formateur video pour la fédé, le TG5/TG6 va très bien pour le PV1 et PV2... d'ailleurs on vient d'investir dans un TG6 comme appareil de prêt pour notre stage départemental PV1/PV2. Pour le PV3, on est en mode complètement débrayé en vidéo donc ce n'est pas le produit idéal. Le RX100 lui par contre est un compact expert donc il est acceptable pour tous les niveaux vidéo et photo mais pour de la macro, il faut lui adjoindre une bonnette macro. Après sans prêcher pour une chapelle, les formations vidéos fédérales permettent de progresser plus vite plutôt qu'en apprenant seul autant au travers des cours que par la rencontre avec d'autres passionnés. Avec ou sans cours il faut pratiquer aussi pas mal. Je pense qu'il faut aussi être critique par rapport à ce qu'on trouve sur Youtube car y'a de bons conseils mais aussi quelques tendances très discutables. Par exemple y'a cette mode de mettre du ralenti dans toutes les vidéos pour donner un style... au point d'entendre certains recommander des caméras pour leur mode de prise de vue "ralenti" mais ce n'est pas comme ça qu'on progresse pour apprendre à filmer de façon stable et personne n'irait voir un film Star Wars ou un Marvel au ciné avec que des ralentis.
  7. Histoire de doucher un peu les rêves de bonnes affaires sur ces prochains mois, il y aura peut-être des bonnes affaires aux salons mais c'est peu probable car il y a comme dans d'autres secteurs un problème actuellement de coût des matières premières, de transports, etc... - Scubapro a par exemple augmenté ses prix de 10-15% depuis le 1er septembre (et concrètement, l'Everdry achetée l'année dernière coute maintenant 200 euros plus cher soit presque 20% en plus). - Certains ordis (Shearwater Peregrine par ex) ont légèrement augmenté. - Les fabriquants de matériel pour la photo/video sub ont aussi augmenté leurs de tarifs de 10-15% pour la plupart (Ikelite, Nauticam)
  8. Sauf si quelqu'un a une solution miracle, il faut changer complètement le zip. J'ai eu plusieurs combis qui ont eu exactement le même défaut et à part réussir à faire des réparations temporaires, y'a rien qui a tenu sur la durée.
  9. Non (je ne sais pas) mais il est peu probable qu'il y ait de grosses affaires côté revendeurs photo car beaucoup de fabricants subissent actuellement des hausses de tarifs des matières premières, de l'acheminement. Nauticam a une nouvelle fois augmenté une partie de ses prix au 1er janvier. Idem pour Ikelite, AOI.
  10. Nice est probablement l'une des zones de plongée en France parmi les plus sous-estimées. L'essentiel des sites va de la sortie du port jusqu'à Saint Jean-Cap Ferrat. Bien pour ceux qui aiment les profondes avec de beaux tombants mais pas d'épaves hormis un petit avion dans la baie de Villefranche/Mer. Il y a plusieurs structures commerciales sur le port de Nice, de l'associatif aussi (Plongée Aigle Nautique qui regroupent plusieurs associations, Nausica à Villefranche/Mer).
  11. Il y a un croisiériste plongée en amérique latine (je sais plus où) qui embarque sur son bateau un sous-marin sur le concept de la bulle. Dans les 2000$ la plongée.
  12. Y'a que des écouteurs filaires sous l'eau relié à un caisson avec lecteur à l'intérieur ou avec un recepteur. Le sans fil sous l'eau c'est le plus souvent par onde ultrason et c'est compliqué à mettre en place donc cher pour l'utilisateur.
  13. Difficile, non ! Il suffit de rester chez soi. Ce qui est mon plan car m'entasser dans un train, métro puis dans un salon à cette période compliquée me semble pas une bonne idée. Après, le marché de la plongée patine tant matériel que côté voyage. Côté matériel, sur le matériel photo, il y a déjà pas mal d'augmentations et d'autres sont prévues dans les semaines à venir (Nauticam, Ikelite, AOI, Seafrogs). Sur le matériel "scaphandre", il est probable qu'il y ait la même tendance. Sur les voyages, les conditions de voyage restent très compliquées et ne sont franchement pas en train de s'assouplir sur pas mal de destinations y compris françaises. Tout ça ne justifie pas pour moi une virée au salon (et j'ai pas besoin du salon pour voir les potes).
  14. Pour moi, j'ai un cheminement assez basique mais ma priorité n'est pas de faire des plongées "hors structures" surtout dans les régions que je ne connais pas: - Je commence par chercher s'il y a un centre ou un club de plongée local (ce qui pourra générer une prise de contact, réservation, etc). Les informations sur le fonctionnement du club/centre permettent parfois de comprendre les conditions de plongée locale (ex: horaires calqués sur la marée, sites éloignés du port, etc...) - Sur le site du centre. Il y a généralement les principaux sites parfois en 3D, souvent juste listés. A partir de là je cherche sur Youtube (pour voir les conditions) et Google pour avoir des infos sur les sites, la faune. La recherche doit préférentiellement être faite en français pour les régions françaises et en anglais pour le reste du monde car il y a énormément de ressources pour les sites de plongée... mais en Anglais. - Ensuite, Amazon et Google à la recherche d'un éventuel guide local (la plupart du temps en anglais)
  15. Je n'ai vu à l'enregistrement quelqu'un mesurer les dimensions d'un bagage. Par contre, s'il bloque sur le tapis à l'enregistrement, ça passe en bagage hors taille. A l'enregistrement au comptoir, c'est surtout le poids du bagage qui est regardé .
  16. J'y étais il y a 10 jours (mais à côté à Porto Santo). Je confirme que l'eau était à 23°C.
  17. Je ne sais pas d'où vient ce 0.7 mais c'est pas bon. Pour mesurer le poids apparent de ton équipement, tu remplies une bassine d'eau et tu trempes toute ta configuration au bout d'un pèse bagage. Le poids indiqué est le poids apparent que tu vas vouloir compenser avec des flotteurs. J'ai les Weefine en question, il y a deux modèles sous la même référence WFA37, un qui ne fait qu'un peu plus de 300 gr et un autre qui fait 525gr je crois. La différence entre les deux se voit sur la longueur (18cm ou 22cm, le diamètre reste le même). J'en suis content même s'ils demeurent insuffisants pour neutraliser ma config lourde Nauticam qui fait plus de 2 kg encore sous l'eau. Le côté ajustable est pratique sur les caissons comme le mien où je change régulièrement d'objectifs, d'optique, humide. Sur une platine Gopro, il y a en principe beaucoup moins de changement donc le côté ajustable n'est peut être pas fondamental mais peut être pratique quand même.
  18. Personnellement, ma fibre écologique n'aime pas du tout ce genre de mise en scène car la plongée c'est aussi d'une certaine manière quitter le monde des humains... mais en me faisant l'avocat du diable, qu'est ce qui te permet de dire que la partie sous-marine a été filmée à Port-Cros ? On voit quelqu'un sur un bateau et peut-être que c'est Port-Cros derrière mais sous l'eau, ça me paraît plus difficile à décrire l'emplacement du site. Si ça avait été à la Gabinière ou un des sites de ce côté de l'ile ça aurait été plus simple.
  19. Pour avoir la réponse, il faut contacter Scubapro car effectivement un tour rapide sur le web sur ces sondes autant en français qu'en anglais n'explique pas qu'elles sont oxyclean là où d'autres fabriquants sont complètement explicites sur le fait qu'on puisse ou pas utiliser 100% oxy. Après certaines sondes "oxy" sont appelées comme ça car outre la matière des joints, le lubrifiant, le circuit électronique présente un déphasage pour éviter d'entrer en conflit avec une autre sonde du même fabriquant. Shearwater/Aqualung/Oceanic qui utilisent la même sonde font ça apparemment. Quant à un dégraissage d'une sonde, à moins de la démonter complètement, je vois pas trop comment on peut nettoyer proprement l'intérieur et surtout le capteur. Et en démontant ce qui n'est pas prévu pour l'être, rien ne dit qu'on ne va pas casser quelque chose ou ne pas réussir à le remonter. Bref, acheter une sonde neuve compatible O2 est la solution la plus sage.
  20. Tu peux te rapprocher de l'APECS en Bretagne pour avoir une idée du parcours des membres de cette association très sérieuse sur les requins. Il n'y a pas de formation "biologiste marin spécialisée dans les requins" à proprement parler et viser une université qui bosserait sur le sujet n'est pas nécessairement la route la plus simple dans la mesure où l'on se forme d'abord à la biologie marine en général dans une filière biologie orientée milieu marin (Université de Bretagne Occidentale, Paris 6, ou univ Aix-MArseille par ex) et seulement à partir de là on arrive éventuellement à se spécialiser dans un domaine en fonction des opportunités de stages, de thèses puis quand on est en poste des appels d'offres pour les projets ou de collaborations, etc...
  21. Chez nous, le formateur nous a plus ou moins dit le contraire mais c'est son interprétation je pense. Il y a eu ensuite un débat sur comment mettre un QR code sur le bloc (qui pourrait s'étendre au probleme du filet à enlever à chaque fois pour pouvoir scanné le QRcode contrairement au poinçon qui ne nécessitait aucun smartphone ni liaison internet.) Dans tous les cas, ce qui ne change pas c'est que - le propriétaire doit être capable de montrer que son bloc est à jour de son inspection visuelle/réépreuve avant le gonflage. - le gonfleur doit le vérifier. L'autocollant était une méthode simple mais en dehors des structures/magasins, qui vérifiait réellement ? Le nouveau système n'a pas gagné en simplicité pour la vérification.
  22. Il y a des arrêtés qui fixent le conditions de mise en service, d'inspection périodique et de suivi (par ex https://www.legifrance.gouv.fr/loda/id/JORFTEXT000036128632/ ). Ce genre d'arrêté sert de base légale en cas d'accident d'autant que l'exigence de suivi et d'inspection par un organisme ou du personnel habilité est absolument sans ambiguité. Sur cette base, une assurance a tous les élémnts pour indemniser ou pas en cas d'accident. A partir de là, si des clubs (ça arrive) ou des personnes ne sont pas dans les clous, ils/elles engagent leur responsabilité en cas d'accident si par exemple, le robinet décide de se satelliser quelque part. Le fait de dire qu'un particulier "hors système" bichonne ses propres blocs et mieux que certaines structures, c'est à son honneur mais légalement ça ne pèse rien en cas de pépin si derrière il n'y a pas un certificat d'inspection/Réépreuve à jour. Pour être dans le concret, nous avons 20-30 blocs qui partent chaque année en réépreuve dans notre association, je pense qu'il y a chaque année 1 ou 2 bouteilles rebutée appartenant à des particuliers. Il s'agit souvent de mauvaises occases ou des gonflages assez itinérants. Les blocs qui ne sont utilisées qu'au club sont généralement en excellent état car le compresseur est très bien entretenu et les blocs bien stockés.
  23. A minima il faut ouvrir et regarder à l'intérieur du bloc chaque année. C'est le principe de l'inspection visuelle et ça peut mettre en évidence des problèmes potentiellement sérieux sur le bloc... mais aussi le compresseur. C'est ce que les TIV font en club, ce qui est pratiqué en magasin. Dans les clubs, en cas d'accidents de plongée sérieux, une enquête bien faite de la part des autorités peut aller jusqu'à regarder les registres de TIV et de gonflage. Pour un individuel, il y a des dates de réépreuves gravées sur les bouteilles, les inspections visuelles sont consignées en magasin, en club. Le tout a un cadre juridique donc ne pas être dans les clous en cas d'accident permettrait assez facilement à n'importe quelle assurance de refuser de payer pour un motif aussi réel qu'un mauvais suivi des bouteilles (et par extension de leur contenu ?).
  24. Pas mieux, j'ai regardé cette vidéo puis lu le message explicatif. Je pense que le problème est la mise en scène de personnes bien réelles du coup on se demande si c'est un film sur HdT ou sur le salon, l'industrie de la plongée... Avec des acteurs, le message aurait été plus clair en dépersonnalisant le sujet. Après je pense que les organisateurs de gros salons s'en sortiront sans doute mieux que tout le staff dans l'ombre parce qu'ils ont les réseaux, la comm' et qu'au final, ces salons restent des évènements incontournables. C'est une mauvaise tempête à passer mais c'est probablement pas les plus à plaindre que toutes les petites entreprises fermées ou dont le chiffres d'affaires a fondu du fait de toutes les joyeusetés passées et actuelles qui n'ont pas toutes droit à des aides et qui subissent des dommages collatéraux par rapport à des annulations de commandes, de prestations, etc... du fait d'évenèments impossibles à réaliser.
  25. J'ai pour ma part fait mon recyclage TIV la semaine dernière (7h de visio). Pas inutile mais en étant TIV actif chaque année.
×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.