Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Scubacastor

Modérateurs
  • Posts

    12,057
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    6
  • Country

    France

Everything posted by Scubacastor

  1. J'aime bien le magazine anglais "Diver" mais bon on le trouve pas en France donc faut s'abonner (et évidemment c'est en anglais)...
  2. C'est la bonne question à se poser dès lors qu'on part en voyage. Perso, je n'emmène pas le matériel dont je n'ai pas une confiance totale... ce qui explique que mon DR5 et ma D6 voyagent avec que mon UEMIS ne fait que de la plongée franco-française.
  3. En dehors du gradateur 0-100% (qui n'apporte pas grand chose par rapport à un système ayant 4 ou 5 niveau), pour le même prix en France, y'a la I-Torch Venom 50 qui apporte aussi lampe rouge et une lampe UV. Elle est bien distribuée dans le monde. Les produits LDY ont une distribution beaucoup plus confidentielle donc, à moins d'être près d'eux , c'est quelque chose à considérer aussi. Pas vu l'orion à l'oeuvre mais j'ai vu les I-Torch dans différents modèles et mode de fonctionnement.
  4. Ca depend de la plongée. Si la mise à l'eau est "sportive" au sens courant, immersion immédiate, je saute avec. Si la mise à l'eau est plus relaxe, je préfère qu'on me le passe mais je m'arrange pour briefer la personne sur comment le passer. Avec des bras locline, il est fréquent que quelqu'un attrape le caisson par les bras plutot que les poignées donc risque de déboitage du bras et casse. Même remarque à la remontée. Par défaut, je prends l'option de sauter avec dans les destinations avec peu de photographes et je préfère qu'on me le passe ailleurs. C'est écrit un peu partout de ne pas sauter avec mais j'ai l'impression que c'est un peu une légende urbaine de la plongée (il y a probablement plus de drames dans les bacs de rinçages suite à des chocs avec d'autres appareils qu'à la mise à l'eau). Les portes des caissons sont souvent coté plongeur donc en admettant le choc de la mise à l'eau c'est plutôt l'avant qui prend le premier. Par contre, il est totalement vrai qu'un joint mal posé, coincé dans la porte voire oublié engendre une noyade assurée en sautant alors qu'on peut éventuellement s'en rendre compte et limiter la casse si quelqu'un passe délicatement le caisson après le saut.
  5. Personnellement, j'éviterais cette période. J'y ai fait une croisière Malé Nord-Ari assez classique une fois, très peu de mantas, quand même un requin baleine mais rien à voir avec la même croisière faite durant l'hiver fin février où là il y avait beaucoup de manta. A l'automne, les courants changent, les mantas migrent donc si ta croisière tombe au moment où elles migrent, bin les sites à manta sont alors beaucoup plus aléatoires.
  6. Ce que j'ai lu sur cette lentille est très positif. Je vais en acheter une d'ici quelques jours pour agrandir ma famille de lentilles macro (j'ai déjà UCL165 et UCL330 d'Inon).
  7. J'ai des "vrais" Miflex depuis 2009 je crois. Ils n'ont pas bougé et pourtant ils font entre 80 et 100 plongées par an.
  8. Et remodifié pour virer le nom Miflex du titre. Désolé mais pseudo-Miflex et Miflex, ça prête à mauvaise confusion vis à vis de la marque. Les flexibles en question sont des flexibles "tressés", pas des miflex ni des pseudomiflex
  9. IntechMer est une très bonne école. Je cotoie pas mal de gens issus de cette formation et ils n'ont apparemment pas trop de problème pour trouver du travail. Après ne connaissant pas ton cursus, tes notes, ta motivation, ton projet professionnel et surtout n'étant pas de le jury de selection à l'entrée d'IntechMer il me semble qu'il est difficile d'évaluer tes chances d'être prise ou pas . La reconversion en cours d'étude n'est en tout cas pas un critère négatif pour cette école.
  10. Attention à pas tout mélanger: Uber/airbnb c'est vendu comme de "l'économie solidaire ou du partage" mais ça n'a rien à voir avec le monde associatif: ça reste des particuliers qui utilisent leurs biens pour se faire du fric le tout chappoté par des gros groupes. Bref, ça reste au final purement commercial. Dans une association, les biens appartiennent à l'association, il n'y a pas de bénéfices pécuniers individuels et ce qui est mis de côté sert uniquement à des investissements/fonctionnements (changement de bateaux, réparations, etc). Bref, la pseudo "economie solidaire" est un problème dans certains secteurs mais on ne peut pas parler d'une situation identique entre associ et structures plongées.
  11. Pas d'accord: si les gens qui plongent beaucoup, dépensent de fait un budget conséquent par an, disent qu'ils plongeront moins ou ailleurs si le prix des plongées explosait, est-ce que tu crois honnêtement que quelqu'un qui gagne moins ou qui s'intéresse moins à l'activité va continuer à plonger ? Dans notre association (fermée aux "touristes") , 5 plongées coutent 45 euros. 45 euros c'est ce que dépensent en moyenne nos plongeurs sur la saison estivale... Une poignée seulement part en vacances et plonge chez des pros. Parallèlement on a des gens qui paient en 10 fois leur cotisation. Vas leur expliquer la misère des structures commerciales qui justifie une augmentation. Ils ne viendront pas plonger plus pour autant quand eux-mêmes trouvent déjà que l'associatif leur coûte. Donc les délires de grandeur sur ce que devrait couter la plongée en structure se heurteront toujours à cette réalité. Il y a quelques années, mon centre préféré est passé de 25 à 29 euros la plongée soit pour moi une différence conséquente pour mon budget sans amélioration de la prestation. Plutôt que refaire des sites archi visités, je dépense moins chez eux et je pars davantage à l'étranger découvrir d'autres destinations.
  12. Je pense que tu as mal interpreté les propos de Christophe. En dehors des intérêts personnels de Christophe (et de probablement tous ceux qui n'en vivent pas de la plongée), je pense qu'il disait qu'il regretterait que l'augmentation du prix des plongées conduisent des gens à ne plus plonger. Et pour ma part, quitte à me répéter sur la base de choses que j'ai vu ailleurs, c'est illusoire de croire que le monde des pros fonctionnerait mieux sur le long terme avec une plongée à 70 euros en France. Les gens iraient simplement ailleurs où c'est moins cher, plus chaud, plus tropicale. Quand je vois que dans mon asso, on tergiverse sur l'impact d'une augmentation de 1 euros sur les plongées et 10 euros sur les adhésions, que des gens demandent à payer en 10 fois leur adhésion annuelle, je me dis qu'effectivement une augmentation substantielle du prix des plongées aurait un effet négatif sur leur activité.
  13. Peut-être que les structures commerciales sont en fait dans une situation de marche ou crêve. D'un côté, une majorité d'associations qui forment des plongeurs qui vont consommer pendant leur vacances en structure mais qui créent une pression pour que la plongée reste peu chère, de l'autre des commerciaux qui doivent faire avec cette pression (attention, je ne parle pas de concurrrence de la part de quelques associations, je parle simplement d'une culture de la plongée peu chère) mais également avec un contexte touriste qui est plus onéreux qu'ailleurs si bien que pour rester attractifs, ils doivent faire avec. Ce n'est probablement pas un hasard non plus si dans le Var on trouve de plus en plus de formule plongée avec repas et hébergement inclus... Je pars faire un stage de formation dans quelques jours avec 7 plongées en France. Avec l'hotel, la bouffe et les plongées, je m'en sors à 1000 euros... Je l'accepte mais je sais aussi que je pourrais plonger ailleurs pour moins cher. Si je ne suivais pas cette formation je garderai mes sous et j'irai ailleurs.
  14. Effectivement, tout dépend où tu plonges... Je paie en France 30 euros ma plongée en structure. J'ai payé 90-100$ la sortie deux-blocs aux USA. 110 euros la plongée en Islande avec tout le matériel (étanche) fourni. 200 euros la journée de plongée très au large dans le bleu. Pour avoir vu en Californie comment la Crise a laminé dans une "ville de plongeurs" les charters et les dive shops, je pense que la plongée "standard" à 70 euros en France en structure conduirait beaucoup de centres à leurs pertes même (et peut être encore plus) si le monde associatif disparaissait. En californie, il n'y avait pas d'associations de plongée comme les nôtres et tout le monde passait forcément par un intérmédiaire commercial ne serait-ce que pour gonfler un bloc ou se former. En quelques années, de 6 charters, ils sont passés à 3 et de 4 magasins, il n'y a en a plus que 2. Pas d'associations mais prestations trop élevées par rapport à la dégradation de la conjoncture économique locale (malgré le pognon a 2h de route dans la Silicon Valley) Il y a beau y avoir telle ou telle prestation, y'a un moment où les gens ne débourseront pas la somme... parce que c'est trop cher pour leur budget. Croire le contraire, c'est croire au Père Noel.
  15. La seule chose à faire est de faire changer la pièce. Ecris au fabriquant ou vois avec ton revendeur.
  16. Hi, La discussion a été scindé. Pour ceux qui souhaitent parler de décret hyperbare notamment pour les pros, c'est là: http://www.plongeur.com/forums/showthread.php?t=68089 Pour les autres, la discussion continue ici . Merci pour votre compréhension.
  17. Le problème est que si on veut une image précise et un parcours "rapide" du sondeur multifaisceau, il faut que le sondeur soit suffisamment haut par rapport au fond pour avoir un champ de détection large. Plus il est haut plus la largeur du faisceau est large mais moins l'image est précise. Donc si on veut du précis, rapide, il faut un dispositif puissant pour avoir la résolution et transmettre les informations... ce qui ne tient pas sur le format boite à chaussure d'OpenROV. Dans mon boulot, on fait de la microtopographie de fond marin avec une gopro qui enregistre les variations d'un faisceau laser projeté sur le fond. La bande analysée fait 1m de large. Le système est tracté à moins d'1 noeud. Avec le sondeur multifaisceau embarqué sur le même navire, la bande fait 400m de large mais il faut une pièce entière pour stocker l'informatique d'analyse. Le navire se déplace à 10 noeuds. Pour faire le parallèle avec le drone aérien, tu dois piloter le drone pour être suffisamment proche et analyser correctement le QR Code. Avec une caméra avec une plus haute résolution, un logiciel de traitmeent plus élaborée, au lieu d'être pres du QRCode, tu pourrais être beaucoup plus loin. Si tu cherches un QR Code dans le paysage, avec la premiere camera, il va falloir du temps pour trouver l'emplacement alors qu'avec l'autre caméra, ce serait plus rapide.
  18. Début mai, pas mal de mammifères marins apparemment... sauf qu'à moins d'être photographe pro avec l'autorisation qui va bien, tu peux pas plonger avec. J'y ai plongé il y a qq années fin juin. Beaucoup de balistes, cigales de mer. Princess Alice très calme mais déjà visité par les Mobula. Pas encore la saison pour les Peaux Bleus. Bref, vaut mieux garder les Açores pour l'été si c'est pour y plonger principalement.
  19. En dehors de Plongée Mag, un peu scotché de voir que finalement Apnea passe aussi à la trappe. C'était l'un des plus vieux magazines qui parlaient de plongée.
  20. Accessoirement ça ne coute rien de mettre une étiquette sous la gopro à l'interieur du caisson avec le nom, un numéro de tel, un email... Je sais que certains diront que ça ramène pas une gopro mais quand quelqu'un l'a trouvera, si la personne est un poil honnête elle contactera le propriétaire alors que s'il n'y a pas d'étiquette, qu'elle ne lit pas le forum (comme la majorité des plongeurs), difficile de retrouver le propriétaire.
  21. Vu qu'on cite mes propos en tant que modérateur, je réagis... C'est effectivement un sujet "accident" et je vous rappelle une fois encore que la charte du forum mentionne que les accidents sont là uniquement à but d'information par respect de la victime, des familles. Peut-être faudrait-il rajouter que ce genre d'appels devraient également être proscrit car même s'il est compréhensible que la douleur d'un drame peut aboutir à des demandes particulières, on ne peut pas tout accepter non plus pour les raisons exposées dans ce fil... surtout s'il n'y a pas d'urgence vitale. Les accidents sont tolérés à titre d'information aussi il n'est pas acceptable non plus de disserter sur le fond comme sur la forme de la demande, des réponses des uns et des autres et leur empathie respective, etc... par respect là aussi pour les proches des victimes. S'il y a des règles et une charte c'est aussi pour éviter ce genre de dérive où l'on part d'une situation douloureuse à toute sorte d'analyses techniques (valables ou non mais manquant d'empathie) et autres digressions soumises à toutes sortes d'interprétations. Ce sujet est par conséquent fermé. Merci pour votre compréhension.
  22. Pour ma part, je ne pense pas qu'une compensation soit nécessaire malgré la taille de la vitre. Il y a des formules qui indiquent la pression admissible sur du verre compte tenu de sa surface et de son épaisseur mais d'un autre côté, si tu as la place dans le caisson pour mettre au centre du caisson un, deux ou plusieurs supports sur laquelle la vitre appuierait, la compression serait moindre permettant d'utiliser simplement des joints comme sur des caissons classiques Par ailleurs, il y a deux écoles pour étanchéifier qq choses via un différentiel de pression: soit mettre plus de pression dans le caisson pour réduire le déséquilibre de pression entre les deux côtés de la paroi , soit faire le vide pour accroitre la compression du joint d'étanchéité.
  23. Le problème n'est pas très bien posé pour qu'on puisse y répondre simplement: - type d'application ? - profondeur maximale d'utilisation ? - matériaux envisagés ? - durée prévue d'immersion ?
  24. J'ai rencontré qq années de cela sur une croisière John Bantin de la revue Diver et auparavant Alex Mustard. Le modèle économique de ces personnes est franchement freelance entre articles, conférences/salons, voyages/workshop. Diver en Angleterre est un groupe: - Diver, le magazine. Il est dit que le magazine a une réputation d'intégrité reconnue internationalement. - 2 salons plongée totalisant plus de 500 stands. - Divernet.com incluant un forum, newsletter. - Underwater World Publications (UWP) qui publie des livres - International Ocean Systems, un magazine pour l'industrie offshore La différence majeure avec nous semble être que le groupe est focalisé sur une niche (la publication plongée) mais de façon massive là où chez nous on est diversifié sur la plongée (matériel, centres) si bien que l'aspect publication n'est qu'une facette d'un conglomérat.
×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.