Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

cms

Membres
  • Compteur de contenus

    23
  • Inscription

  • Dernière visite

link1
link2
link3

Réputation sur la communauté

10 Good

À propos de cms

  • Rang
    Autorisé au grand bain

Informations personnelles

  • Localisation
    Geneve
  • Profession
    informaticien

La Plongée

  • Professionnel de la plongée
    Non
  1. cms

    Crampes

    Oui, ce mouvement entraine une contraction permanente du muscle, de la fatigue (qui peut être retarder par en échaufement) puis des crampes... Ces crampes arrivent d'autant plus vite que le muscle est mal irrigué (chaussons étroit,eau froide, ...). Oui, c'est cela. Mais le mieux c'est de choisir une palme qui ne te demande pas d'avoir un angle plat entre le pied et le tibia (et souple pour diminuer l'effort musculaire) => tu n'auras presque plus de contraction permanente des muscles.
  2. cms

    Crampes

    L'effort avec une contraction constant du mollet et un facteur déclenchant. Pour limite cette effort, tu peux -travailler ton mouvement en incluant un relâchement du mollet (en fin de palmage, tu fait une inclinaison de quelque degrés de la chevilles) - choisir une palme ayant un gland angle entre l'axe de pieds et l'axe de la palme
  3. Oublie les scratchs. C’est bien pour les club qui prêtes les palmes, mais pour une mono perso ce n’est pas top. Le chausson doit être chaussant. Le carbone ne se repart pas. Je te conseil la fibre. Dans les caractéristiques, il a y aussi l’angle du chaussons/voilure et le poids. Suivant ton profile, ton style et ton utilisation, le choix de la palme est différent. Voici quelques ligne directrice pour le choix de ta mono : Débutant : - chausson droit, palme très souple (phase de 1 à 2 ans en club. Une palme trop dure au début te donnera des défauts) Puis : - Faiblement musclé ou style plutôt lent -> palme plutot souple - Musclé, ou styler apide -> palme plutot dure - Chevilles raide, dos raide -> chausson incliné - Chevilles souple, dos souple-> chausson droit - Entrainent ou longue distance -> palme légère - Performance, compétition ou poids constant -> palme plus lourde possible (suivant le lestage) Un trés bon constructeur est WaterWay : - palme débutant : « Model 2» - palme perforante : « Glide» Contrairement aux bi-palmes, le mouvement juste de la mono n’est pas « spontané ». Ce mouvement demande un vrai apprentissage avec un instructeur. Si tu ne passes par cette apprentissage technique, tu nageras en mono, mais tu vas y perdre en efficacité et tes inévitables défauts seront plus difficile a corriger par la suite.
  4. Lorsque j'ai commencé l'apnée, je plongeais seul sur 5, 10 m , avec des apnéea de 30 secondes a 45 secondes, durant des sortie de 2 à 3 heures. Sur une sortie, la première apnée était plutôt "difficiles", les dernières apnées étaient plus faciles, plus longues et plus profondes que celles du début…(mais toujours sur des 15m max) L'on m'avait dit que c'était dangereux mais, comme toi, je me disais " c'est quand même pas si dangereux que ca. Il y en a qui plonges bien plus profond, bien plus longtemps" .... Pensez cela, c'est une erreurs de débutant ; -) Aujourd'hui : - Je prends moins de risque en plongeant à 40m en 2mn qu'à cette époque ! - Je ne plonge jamais seul. Même à 10m. A+, cms Note : Il n'y a pas que la syncope. Tu peux avoir un malaise vagale durant les premières secondes de ton apnée…
  5. Pour le point 2, tu peux travailler sur ces axes : ---------------- Capacité anaérobie lactique ---------------- nage rapide en crawl sur des distances courte avec un temps de récupération moyen. Exemple Série lactique (95% FCM) [15mn]: 1 x 100 R 1', 3 x 50 R:1' Série lactique (95% FCM) [15mn]: 2 x 100 R:2', 2 x 50 R:1' Série lactique (95% FCM) [15mn]: 150 R:3' - 100 R:2'- 50 R:1' Série lactique (95% FCM) [15mn]: 150 R:3' – 100 R:2', 2 x 50 R:1' ---------------- Puissance aérobi ---------------- nage soutenue, sans excès, en crawl sur des distances plutôt longue avec un temps de récupération court. Exemple Série puissance aérobie (80% FCM) [25 mn]: 6 x 200 R: 30 " Série puissance aérobie (80% FCM) [25 mn]: 4 x 300 R: 45" Série puissance aérobie (80% FCM) [25 mn]: 2 x 600 R: 1'30 " Série puissance aérobie (80% FCM) [25 mn]: 2 x 500 R:1'15 ", 1 x 200 ---------------- Acceptation de l’acidose musculaire ---------------- apnées longues distance et rapide avec de longues récupérations. Exemple 6 X 70% votre distance maximun (Dist.Max) à allure soutenue avec une récupération suffisante de 2 à 3’. ---------------- Tolérance à l’hypoxie ---------------- apnées longues distance avec de longues récupérations Exemple 6 X 70 a 90% votre distance maximun (Dist.Max) avec une récupération suffisante de 2 à 3’. ---------------- Tolérance à l’hypercapni ---------------- apnée avec de courtes récupérations Exemple 10 x 25m, récupération en 6 respirations. ---------------- "Barrière psychologique" de distance et "Barrière du mur" ---------------- Faire de apnée de x % de votre distance maximum avec une sortie sécurisée par un apneesite avec une planche. Progresser sur de longues distances A+
  6. Salut Tu peux regarder ici pour avoir quelques idées : http://apnee.weebly.com/programme-sur-9-mois.html A+
  7. cms

    Une question de poids...

    Salut Oliouache Ce n'est pas le canard qui doit déterminer ton lestage. Ton lestage : Pour la chasse/photo, tu devrais adapter ton lestage pour être neutre au fond. Si tu chasse (ou prend des photos) a 6m, ton lestage doit pouvoir te permettre d'être neutre a 6m. Toutefois, en surface, ton lestage doit être suffisamment légère pour que tu garde bien le tète en dehors de l'eau et que tu puise récupère sans te fatiguer. Cette équilibre est plus simple à trouver lorsque l'on chasse (ou prend des photos) plus profondément. Le principe de lestage pour le chasse/photo ou pour les apnée profonde n'est pas le même : pour apnée profonde, tu te lestes pour être neutre a mis profondeur. Ton canard : C'est une question de technique. De nombreux livres la décrivent. Le mieux c'est de trouver une personne pour qu'il te corrige (ton binôme?). Au dela de cela quelques astuces peuvent t'aider… mais ces sont pas de vrais solutions. Astuce: Allonge toi en surface, respire calmement, regard ta zone de photo. Lors que tu est prêt, commence à nager 2 ou 3m en surface, puis fait ton canard. Lors que tu vas incliner le buste, grâce a la vitesse prise, l'eau vas exercer une pression sur ton dos et cela vas t'aider à descendre (efficace surtout si ton canard n'est pas très vertical… donc pas bon). Une autre astuce : Lors du canard, ne regard pas le fond, mais fait toucher ton menton et ta poitrine (cela aide à corrige le canard, en obligeant a bien rentrée la tete) Plomb aux chevilles : …. travail plutôt ton canard …. (Peut de chasseur mettent des poids aux chevilles, mais il y en a ...) @+, amuse toi bien et fait belles photos. Notes : Prend de bonnes habitues: ne garde pas ton tubas en bouche lors des apnées, et bien sur… ne plonge pas seul, même sur 6m... (deux choses que l'on fait souvent lorsque l'on débute).
  8. Le fait d’avoir des symptôme cutanée de manque d’oxygénée (lèvres bleu, visage blanc, lob des oreilles violet,… ) à la fin d’une apnée n’est pas problématique L’hyperventilation peut te permettre rapidement de faire de grosses performances en statique. Et tout aussi surement, elle te conduira rapidement aux syncopes qui elles sont a évité car, d’après certaines études, elles provoquent des lésions au cerveau. Les signes cutanée de manque d’oxygénée chez une personne entrainé apparaissent parfois rapidement et ils sont sans importances (c’est l’un des effets d’adaptation du corps a l’entrainement). Par contre chez un débutant ces signes sont plus significatif... de la proximité de la limite. Au regard de ton récit, je pense que tu ne devais pas être très loin de la samba voir de la syncope…. Le bon sens à conduit de nombreux clubs et les associations à interdire la pratique de l’hyperventilation dans toutes les pratiques de l’apnée. L’hyperventilation repose sur une illusion. L’hyperventilation est parfois gérable en piscine (avec de bonnes conditions d’encadrement), mais elle ne l’est pas en milieux naturel. L’hyperventilation en apnée profonde (snorkeling, poids constant,…. ) est absolument proscrite. Progresser en statique par de l’hyperventilation ne te permettra pas de progresser en apnée dynamique ni en apnée profonde (snorkeling, poids constant,…. ). Tant que tu faits de l’hyperventilation, toutes recherche d’équivalences entre ton temps de statique et un temps de plonger est illusoire. Apprendre à faire des apnées en hyperventilation tu conduiras à faire mécaniquement la même chose en milieux naturel. Et la ce n’est pas un risque therorique de lésion que tu cours, mais un risque reel de mort par noyade. A+, Christophe A lire pour les infos CO2 O2,... : http://www.scf.asso.fr/docs/Risques_et_Dangers_de_l_Apnee.pdf
  9. cms

    Nouveau, besoin de conseils ;)

    Peut-être pourais tu voir avec la commision d'apnée de la FFESSM de normadie ? http://www.ffessm-pays-normands.org/joomla/les-commissions/apnee/index.php a+, Christophe
  10. cms

    Nouveau, besoin de conseils ;)

    Très schématiquement, des statiques de 3, 4 mn donnent des apnées en poids constant de 1minutes 30 à 2 minutes max, et des profondeurs max de -30 à -40m. Cette grossière estimation n’est la que pour te donner quelques indications (ce n'est pas plus que cela). Pour le reste, tu as de bon reflexes : - Trouve-toi un club. La pratique ne s’apprend pas sur les forums (je n’en connais pas sur ta region). - Oui tu as raison d’avoir peur. Avec ton profil, descendre sans encadrement adapaté à 20m, rester pour regarder les poissons, puis remonter est une pratique à risque. Faire des apnées seul ou sans encadrement adapaté (et en plus sans connaitre ces limites) est parfois mortel. - Par contre faire des apnées à 20m ou plus avec un encadrement adapaté, est une activité sans risques (ou plutot c'est moins riqué que de traverser la route) Avec une bonne condition physique, une bonne conscience de ton corps, des premières « performances » plutôt bonnes, tu devrais progresser plutôt vite – dans un club bien sur - A+
  11. cms

    Musculation et assouplissment

    Bonjour grandbleu Pour joindre la musculation "gainage" et assouplissent, tu peux faire du yoga. Je te suggère les postures suivantes : * Trikonasana / Parivrtta Trikonasana * Virabhadrasana I (main au ciel) * Prasarita Padottanasana * Adho Mukha Svanasana * Sarvangasana * Sirshasana * Dhanurasana * Urdhva Dhanurasana * Salabhasana * Matsyasana Un recherche sur google avec Yoga + [nom de la position] te permet d'avoir le détail des postures. Je suis en train de construire mon planning d'entrainement pour la saison 2011, 2012. Je n'avais pas prévu de le mettre en ligne avant la fin de l'été (Il manque notamment la partie Yoga justement ...) mais vu ton poste je l'ai publié. Tu peux peut-être trouver quelques éléments pour la partie cardia et entrainement en piscine (notamment sur les exercices de mono palmes). Le tous est ici : http://apnee.weebly.com/programme-sur-9-mois.html (Je ferais la partie Yoga dans des semaines a venir.) A+
  12. cms

    syncope à l'entrainement

    -- REC ? DEP ? REC = temps de récupération . "Apnée 25m avec rec 50 s" = tu fais 25m puis tu te reposes 50 secondes. Ton chronomètre commence a la fin de l'apnee (Si tu as mis 30 s pour faire 25 mettre, cela te fait un depart "DEP" toutes les 80 secondes). DEP = départ tous les x minutes, durée de l'apnée comprise. "Apnée 25m avec DEP 50 s" = tu fais 25m avec un depart tous les 50 secondes, quel soit le temps que tu a mis pour faire les 25 m. Ton chronomètre commence au debut de l'apnée (Si tu as mis 30 s pour faire 25 mettre, cela te fait un repos de 20 secondes). % est en fonction de la distance maximum maitrisé (pas le "Personal best* qui est plus aléatoire) -- Temps de recup long : oui sur le papier-- Tu as raison, au regard de ta question secu, le canevas n'est pas bon. Les temps par défaut en étape 1 sont trop longs, même pour des 60% a 50m. Le réponse est ici : "Les Récup sont à adaptés en fonction des besoins, il est souhaitable de la diminué dès que possible. Je les est mis pour donné la tendance générale" Pour un travail hypercapnie, les récupes doivent être courtes, voir inferieurs au temps d'apnée. Ici ce n'est pas le cas (ce n'est qu'un canevas à adapté). Pour adapté, la variable des ces exercices est le temps de recup. Pour augmenter l'intensité, en étape 1, c'est bien le temps de recup qui doit diminuer. Dans cet exemple sur 9 mois, l'étape 1 est en début de saison. L'on ne force pas trop pour ne pas dégouter les participants. Ce même type de travail en fin de saison serait construit pour être bien plus engagé. Le début de chaque mois et prévue pour être facile, la fin de chaque mois doit être dure. Les séries (en étape 1) en milieu du mois doivent être difficile en début de serie et facile à la fin de la série. Cela permet de gérer la motivation. Dans ton cas : "25m + virage Rec 1'30 : trop facile; 25m + virage Rec 30 : trop difficile " OK, il faut adapté en diminuant les récup. Par exemple : - Etape 1, mois 3 : semaine 1 : 60% "doit être facile " (25 m + virage) REC 60 sec - Etape 1, mois 3 : semaine 4 : 60% "doit être difficile " (25 m + virage) REC 30 sec A+
  13. cms

    syncope à l'entrainement

    Bonjour superjeje Tu trouveras ci-dessous une structure de programme d'entrainement que j'avais fait il y a quelques temps. La première etape est dans une logique qui limite les risques de syncopes. Ce n'est pas le cas pour les 2 autres. Le risque est maximum à la fin de la 3em etape. Ce n'est pas un modèle, juste une exemple pour t'aider. Pour compléter, je te joints aussi un exemple sur une séance de sans palmes. A+ ---- progression entrainement sur 9 mois --- Au début faible intensité (distance courte) et gros volume( Km de nage globale) aspet recherché : Technique , hypercapnie , aérobie . L'aérobie permet d'augmenter la capacité de récupération et ainsi d'encaisser des entrainements lourd physiquement et physiologiquement . En milieu de saison de l'hybride en intensité avec un volume moyen. Aspect recherché : Hypercapnie , Hypoxie , lactique . L'hypercapnie pour résisté à l'envie de réspiré sur les apnées longues. L'hypoxie pour commencé à basculé sur du long . Lactate pour commencé à resisté au jambe lourde surtout lorsque l'on attaque au dela de 60 s . A la fin période d'affûtage , intensité élevé et volume très réduit. Aspet recherché : hypoxie et lactate . Conditionnement avec des échauffements courts , entrainement physicologique : echauf court + une longueur le tout avec la pression du chrono et pas de max . 1 etape : dominante hypercapnie 1 mois : 1 sem : apnée 50 % (du max acquit)*10 rec 1 min 2 sem : apnée 50 % *10 rec 50 s 3 sem : apnée 50 % *10 rec 40 s 4 sem : apnée 50 % *10 rec 30 s 2 mois : 1 sem : apnée 55 % *10 rec 1 min30s 2 sem : apnée 55 % *10 rec 1 min20s 3 sem : apnée 55 % *10 rec 1 min10s 4 sem : apnée 55 % *10 rec 1 min 3 mois : 1 sem : apnée 60 % *10 rec 2 min 2 sem : apnée 60 % *10 rec 1 min50s 3 sem : apnée 60 % *10 rec 1 min40s 4 sem : apnée 60 % *10 rec 1 min30s 2em etape : apnée Hybride + lactique 1 mois : 1 sem : apnée 65 % *10 Dep 2 min 30 2 sem : apnée 65 % *10 Dep 2 min 20 3 sem : apnée 65 % *10 Dep 2 min 10 4 sem : apnée 65 % *10 Dep 2 min 00 2 mois : 1 sem : apnée 70 % *10 Dep 3 min 00 2 sem : apnée 70 % *10 Dep 2 min 50 3 sem : apnée 70 % *10 Dep 2 min 40 4 sem : apnée 70 % *10 Dep 2 min 30 3 mois : 1 sem : apnée 75 % *10 Dep 3 min 30 2 sem : apnée 75 % *10 Dep 3 min 20 3 sem : apnée 75 % *10 Dep 3 min 10 4 sem : apnée 75 % *10 Dep 3 min 00 3 em etape : apnée hypoxie + (lactique) Echauffement très court , diminution des repetitions Sécurité sérrer impérative 1 mois : 1 sem : apnée 80 % * 8 Dep 5 min 00 2 sem : apnée 80 % * 8 Dep 4 min 50 3 sem : apnée 80 % * 8 Dep 4 min 40 4 sem : apnée 80 % * 8 Dep 4 min 30 2 mois : 1 sem : apnée 83 % * 6 Dep 5 min 30 2 sem : apnée 83 % * 6 Dep 5 min 20 3 sem : apnée 83 % * 6 Dep 5 min 10 4 sem : apnée 83 % * 6 Dep 5 min 00 3 mois : 1 sem : apnée 85 % * 4 Dep 6 min 00 2 sem : apnée 85 % * 4 Dep 5 min 50 3 sem : apnée 85 % * 4 Dep 5 min 40 4 sem : apnée 85 % * 4 Dep 5 min 30 Les Récup sont à adaptés en fonction des besoins , il est souhaitable de la diminué dès que possible . Je les est mis pour donné la tendance générale. --- exemple séance “sans palme” en étape 1 ---- - Echauffement : libre ou brasse 100 m calme, sans efforts -200m : “Jambes de brasse sur le dos” : Les mouvements doivent être effectuées en gardant les genoux sous l'eau. Mouvement sans flexion excessive des genoux. - 100m “latéralisation” Lors de chaque mouvement gardez un bras et une jambe immobiles (bras gauche et jambe droite ou l'inverse). Vous pouvez changer de côté à chaque mouvement ou réaliser toute la longueur avec le même bras et la même jambe. (matériel optionnel : tubas) - 4x25 apnée ; recup 1 mn : “brasse que jambes” - 4x25 apnée ; recup 45s : “brasse que bras” - 4x25 apnée ; recup 30s : “1 fois les bras, 2 fois les jambes” Faîtes un mouvement de bras puis placez-vous en position profilée pour faire deux mouvements de jambes. - 4x25 apnée ; recup 30s: “brasse inversé”. apnées en brasse, mais dos au sol, visage face au plafond. - “Pyramide sur les longueurs” apnée ; recu 45s : Pyramide 2 : 3x25m - 2x33m - 1X50m - 2X33m - 3X25m, (suivant niveau) - 200m “Relais : brasse + immersion libre “ : 25 m apnée en brasse, récupération, retour 25m immersion libre sur la ligne du bassin. la récupération constante ou en pyramide. Pour 4 apneiste départ tous les 15 secondes = 1 apnesite tous les ½ bassin - Fin de séance : 200m nage libre
  14. Bonjour danstreize Quel est ton budget ? Christophe
  15. cms

    syncope à l'entrainement

    Lutin Merci pour ce complément d'info. Définition de vos max : Tom partenaire a fait presque son Max. Si toi tu faits régulièrement de type de "performance", je présume malgré tous que ce n'était pas loin de ton max parfaitement maitrisé (que je suppose être a 60 ou 70 mètres). Le temps d'apnee max théorique de ton partenaire avec effort régulier est de 1 minute (temp pour les 50 mettre). Ton temps temps d'apnée max théorique avec effort régulier est de 1 minute 30 (temp pour les 75 mettres). Analyse de votre séance (d'un point de vue theorique): Pour ton partenaire : 8x 50% du max en distance, de 60 a 110 % du max en temps en effort réduit Pour toi : 8x 40% du max en distance , de 50 a 80 % du max en temps en effort réduit. Pour ton partenaire, c'est sans doute excessif à la fin. Pour toi, c'est OK. Au regard de votre profile, ce type de séance est clairement un travail d'accoutumance à un faible taux de 02. Dans tous les cas, pour ton partenaire et toi, le risque de syncope est bien réel même lors de vos 25 m. Sur ce type de serie, il n'ais pas évidente que t'on partenaire est ressentie fortement ca limite (peut être des contractions comme si il fessait de la statique, mais pas sur). La progression progressive permet une accoutumance. C'est d'ailleurs l'objectif de ces séries progressives : accoutumance au manque de O2, avec recherche de disparition des synptome de manque d'O2. Sur ce type de travail, tu peux augmenter le temps de récupération (2 a 3 minutes). Les séries seront faciles, mais le risque augmentera de manière très significatif. C'est un travail parfois pratiqué par compétiteurs de bon niveau, juste avant la saison de compétition. C'est un travail séduisant pour l'apnée loisir car il y a peut de sensation négative, et souvent une augmentation rapide des distances. Mais ce type de travail est très sournois. Il ce fait directement sur la recherche de diminution des sensations (signaux d'alerte) de manque d'oxygène avec un maintien du taux de CO2 faible (si le taux CO2 est important, l'envie de respirer est aussi important). Le taux de CO2 faible ne donne donc plus de signal d'alarme, et la chute de taux de O2 provoque la syncope… sans que l'apnéeiste ai eu d'alerte. C'est le même résulta que pour les hyperventilations expliquer par Tux. Dans ton cas : La séance d'entrainement a vraiment bien marchée … Sans doute même en peux trop ! Tu as fait une séance d'accoutumance à un faible taux de O2, avec une recherche de disparition des alertes liés a ce faible taux de O2. Lors de tes 50 mettre, tu n'as pas eu d'alertes lies a ce faible taux de O2. C'est plutôt logique. Mais pourquoi toi et pas ton partenaire ? Ton partenaire avait conscient que pour lui c'était un max. Toi, tu pensais sans doute que 50 m c'est facile : "habituelle" . Mais tu avais mangé une heure avant de nager. Hors la digestion consomme énormément d'oxygène et diminue d'autant tes performances en apnées (Il y a aussi peut être du stress, la fatigue, la covalence de l'otite,…). Bref ce jours la, ta capacité max n'était sans doute pas de 60 ou 75, mais plutôt 40 à 50 mettre… Tu ais parti en confiance. Grace aux séries précédentes, il n'y pas y eu de signe d'alerte. Lorsque tu as atteint ton max du jour… tu es parti en syncope. Dans ce contexte, il est claire qu'une ventilation un peut forcée (comme décrite par tux) peut encor venir s'agouté aux facteurs de disparition des signaux d'alerte. Il est aussi possible que le médicament aient légèrement modifiée ton équilibre sanguin, et donc qu'ils aient modifies ta réponse au taux de O2 et CO2. Dans le mesure ou le traitement est fini depuis 10 jours, cela reste une hypothèse très théorique. Cette hypothèse n'est pas nécessaire pour expliquer ta syncope. Bien sur, tous ceci n'est que mon point de vue, et je comprends qu'il y en ais d'autres (nous n’étions pas au bord du bassin avec vous...) . A+
×
×
  • Créer...