Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

la philoche

Membres
  • Compteur de contenus

    1 760
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    22
  • Pays

    France

Tout ce qui a été posté par la philoche

  1. https://jj-ccr.com/gue-instructors/ Ils ont encore gardé un doigt (la main, l'avant bras ?) dedans Après je les comprends, j'ai plongée (et de temps en temps je le fait encore) avec un clone du rb 80 (je l'ai mêmes utilisé en double) , c'est quand mêmes très adapté à certain profil et vraiment chiant sur d'autres. Après n'étant pas dans cette mouvance là , je ne sais pas ou ils en sont sur leur direction "politique"
  2. L'Humanité est pour moi un journal d'opinion, qui reste globalement "encré" sur ses idées et globalement avec le temps son lectorat c'est réduit comme peau de chagrin. Murdoch travaille sur un système complétement différent, il donne au gens ce qu'ils ont envie de lire, ce qui les conforte dans leurs idées quitte à raconter n'importe quoi, ce qui est important, c'est de ne pas heurter le lecteur. Pour Baudis, je l'associé vraiment par erreur à Médiapart, alors que c'est Plennel.
  3. Logique, comme tout organisation commerciale, ils ont besoin de grossir et d’élargir leur marché. Tu ajoutes à ça , les insultes, le mot »stroke » (pour désigner tous les blaireaux qui ne font pas comme eux) , les pages de forums de disputes sans fin ( je vous assure on est des gentils ici), leur reniement technique : le ccr, le sidemount, il valait mieux faire disparaître les références au DIR
  4. DIR est l'acronyme de Do It Right (or don't do it) en gros : fait le bien ou ne le fait pas, c'est plus une logique de pensée qu’une école de plongée . Historiquement, ça a été crée par les plongeurs du wkpp. Ils se sont appuyé sur 2 choses , la pensée de William Hogart, qui va donner le système "hogartzien" , pour faire court, on emporte que ce qui est strictement nécessaire ( à l'époque, il faut dire que ça partait un peu dans tout les sens et qu'avec le "what if" et ça empilait pas mal de matos) et une analyse de leur plongées pour définir l'équipement, la configuration, la standardisation des équipes, des gaz ect ... pour être à la fois le plus efficace et le plus sur possible pour leur plongées. A partir de là, un des leader du wkpp, jaron Jablonski c'est dit, on fonctionne bien , on a des résultat probant sur nos explo, on fait un peu de buz et si je créais ma propre école de plongée : c'est comme ça qu'a été créé le GUE . UTD n'est qu'une éniéme scission d'école de plongé, le GUE. Le phénomène est toujours le mêmes, il y a un désaccord sur le partage des revenus entre la structure et les moniteurs, on en crée une autre; c'est comme ça qu'est né TDI à partir d'IANTD. Donc oui, elles peuvent toutes se revendiquer DIR.
  5. Oui, il est très sérieux . C'est ce qui rend ce type de débat profondément inutile. Mais il n'a rien de nouveau, dans les années 50/60/70 les lecteurs de l'Humanité lisaient ça comme d'autre lisent les évangiles. C'est juste un biais de confirmation. Mediapart, Marianne des conneries ils en écrivent aussi(comme tout le monde), l'affaire Baudis par exemple, qui ne fait pas spécialement honneur à médiapart et il y en a d'autres. Ce qui a tout changé, c'est l'arrivé d'internet et la possibilité de diffuser à grande échelle avec des moyens extrêmement limité une information qu'elle soit vrai ou fausse. Les gens n'ont pas envie de changer d'avis, ils ont envies qu'on les conforte dans leur système de pensé. Il n'y a qu'en France ou les journaux et les journalistes s'imaginent qu'ils vont "éduquer" l'opinion et ils ont perdu. l'Humanité (le cas est emblématique) ne survie que grâce à des aides d'état et ça a fait la fortune de Murdock, on peut penser que c'est triste mais c'est la réalité.
  6. la philoche

    Waterproof SD Combat ?

    A ce prix là, achètes une étanche !
  7. Avec la FFESSM peut être , si c’est avec la FFS ça va à l’encontre de ce qu’on a défini. Résurgence ou fond de trou ne change rien : le principe c’est que si tu perds un bloc au point le plus loin, tu disposes tu double du volume de gaz nécessaire pour ressortir. La règle peut paraître contraignante mais elle est dans une logique de sécurité pour des plongeurs solo.
  8. En config bi séparé la règle des 1/3 a été abandonné depuis longtemps. A la FFS ça doit faire au moins 20 ans qu'on ne l'enseigne plus : on est passé au 1/5
  9. Pour moi c’est vraiment un truc de base que n’importe quel débutant devrait connaître. Cette histoire me rappelle que ça n’a toujours pas infusé dans les plongeurs. Cette été quand j’ai encadré j’ai du rappeler plusieurs fois que quand on vérifie les détendeurs, on regarde les manos en même temps. Pour le reste ça c’est bien terminé c’est l’essentiel. Aucune remontée en conditions réelles ce passe comme dans les livres, il faut sortir vivant et si possible en bon état, il n’y a que ça qui compte.
  10. Venant d'une autre époque, je n'ai jamais utilisé de run time sur des plongée trimix mais uniquement des tables. Maintenant je n'utilise que des ordis , il m'arrive dans prendre 3, mais c'est relativement rare. Ca ne veut pas dire que je n'anticipe pas ma déco/conso/bail out, mais tout ça c'est calculé avant. Pour la plongée proprement dite, ordi (s)
  11. Sécher le solenoide, à mon avis tu te fais chier pour rien. Sur le defender Tout se démonte en 1 minutes, et je laisse tout démonter jusqu’à la plongée suivante.
  12. Ne te précipite pas pour la BOV , on vie très bien sans
  13. Il n’y a rien qui te prépare à se type de plongées, il faut juste une grosse paire de couilles. Je sais c’est vulgaire, mais c’est la réalité La question de rentrer dans la course je me la suis posé à cette époque là : la réponse c’était non, j’avais déjà un gamin , un deuxième en route, la prise de risque est vraiment trop grande. Au stage perf ffs on en a parlé, c’est un cercle vicieux : 90/110 devient une plongée banale, tu glisses à 150 , puis tu te dis a l’aise à 150 , 200 c’est un chiffre rond. Puis un jour tu ouvres les yeux et tu te dis « mais qu’est ce que je fais? » . La plus part d’entre vous plongent encore en club, vous avez fait une 60 et vous avait fait La profonde, mais quand tu as sauté le pas, tu vis dans un monde où tout les plongeurs font ça et la il faut poser des limites ou ça peut mal finir. Pour finir sur l’expérience, au stage j’ai encadré des plongeurs qui avaient 20/25 ans et 30/50 plongées, quand je vois ce qu’ils sont capable de faire quand ils en auront 300 de plus ça va envoyer du bois , ce qui est important pour nous c’est qu’ils passent les étapes en sécurité, mais a partir d’un certain moment ce sera leurs choix qui feront la différence.
  14. C’était un grand classique à l’époque. D’un autre côté, tu peux faire 2000 plongées entre 10 et 40 rien ne t’auras préparé à ce type de plongée. Il y a des gens plus ou moins doué et surtout qu’est ce qu’il y avait dans les 300 plongées : toutes les plongées ne se valent pas .
  15. Il plongeait avec un biomarine MK XV , une machine exceptionnelle.
  16. Le choix du recycleur, ne se résume pas qu'a une question de cout. la simplicité logistique (quand on est dans la pampa sa compte), des gaz optimisés, des plongées tout simplement impossibles à faire sans recycleur (ou alors il faut une équipe de 10 personnes). Bref rien de mieux qu'un recycleur pour des "grosses" plongées.
  17. La réponse de @Humuhumu on la connaît depuis des lustres : ce n’est pas un inspi , donc c’est de la merde, circulez il n’y a rien à voir. Je me suis suffisamment accroché avec lui sur le sujet. Pour revenir à l’Optima, le dorsal c’est du super classique, la position du filtre est inhabituelle, ce qui empêche de mettre n’importe quel type de bouteille, c’est mon plus gros reproche. Pour le reste c’est drivé par du Shearwater comme un revo, jj, certain meg, on est dans le connu qui fonctionne tout seul. Il y a quelques options intéressantes. Chez eux c’est plutôt le ventral qui me fait de l’œil.
  18. On plongeait avec une bouée collerette Monsieur, la stab c'était un truc d'américain dangereux qui ne te maintenait pas la tête en surface si tu étais inconscient (il fallait surtout être inconscient pour ne pas voir que la stab c'était l'avenir .... ou trop con au choix). C'était à la tannerie, je pars avec un bi 12 "gonflé", je suis en étanche avec une config assez lourde. Les 700 premiers mètres sont peu profond (entre 5 & 10 mètres), je me suis bien lesté pour gonfler un peu et ne pas avoir froid. Arrivé au puits il me reste un peu de gaz sur mes tiers (sic) , je décide d'aller faire un tour dans le puits, à la descente ca file, quand je décide me stabiliser vers 30/35, nada, je gonfle l'étanche mais elle est déjà a bloc, elle fuit par la collerette et la purge purge toute seule, je palme comme un dératé, je m’essouffle, je narcose et en me débattant ma main accroche la corde de déco posé entre -6 (sommet du puits) et -45 , je l'agrippe et je sort pas franchement fier de moi. La mêmes dans un puit comme L'ecluse , c'était plié. J'ai eu du bol, de temps en temps, il en faut, mais j'ai franchement merdé.
  19. il y a 30 ans, j'ai failli me tuer ne m'équilibrant juste à l'étanche avec un scaphandre bien trop lourd. C'est une corde posé pour la déco qui m'a sauvé la vie .... comme quoi, ca tient à pas grand chose.
  20. A partir du moment ou tu vas plonger en structure, avec des inconnus, tu ne peux pas raisonner au plus juste sur ton binôme et toi. Tu dois pouvoir gérer un boulet (au sens propre ) donc D30 .
  21. C'est une sombre merde .....
×
×
  • Créer...