Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

paigran

Membres
  • Compteur de contenus

    2 159
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    4
  • Pays

    France
link1
link2
link3

Réputation sur la communauté

190 Excellent

À propos de paigran

  • Rang
    Rang du forum : Requin baleine
  • Date de naissance 22/06/1964

Informations personnelles

  • Localisation
    Montpellier/Nice
  • Passions
    Moto, Guitare, cuisine
  • Profession
    Chercheur biologie cellulaire et moléculaire

La Plongée

  • Niveau en plongée
    N3, Nitrox conf.
  • Professionnel de la plongée
    Non

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Où vois tu dans cette discussion, un discours arriériste ou une invitation à faire des bêtises? On te parle de nos débuts en plongée avec le matériel dont on disposait et pas de vouloir plonger dans les mêmes conditions. Ce n'est pas l'existence de matériels très techniques qui est mise en cause mais l'utilisation de ce matériel qui peut créer des mauvaises voire dangereuses habitudes, cf le surlestage dont parlait Christophe. Tu parlais de quelque chose de super dangereux de partir sans sa jauge d'air et on te réponds juste que dans certaines conditions il est possible de le faire sans se mettre en danger de mort. Une pratique globale de la plongée avec une bonne connaissance du milieu, de ses pratiques de plongée et de son matériel avec une planification peuvent permettre tout de même de plonger sans manomètre même si je le répète je plonge toujours avec un mano et je ne recommande bien évidemment pas de partir sans. Quand je vois quelquefois que certains binômes avec qui je plonge par hasard me demande toute les 5 minutes ma pression et qu'eux même consultent leur consommation tout le temps , je me dis que soit ils sont super stressés, soit ils ne maitrisent pas bien leur consommation ou les deux. Pour revenir au sujet, comme ordinateur j'ai un Divesoft Freedom qui n'a pas l'option gestion de l'air et comme je préfère utiliser un algorithme sans composante propriétaire (Suunto ou Scabapro par exemple) que d'avoir quelque chose qui est à mes yeux plutôt un gadget et surtout que je ne veut pas changer un ordinateur qui me convient parfaitement, la question ne se pose pas.
  2. Bien évidemment que connaitre sa réserve d'air au cours de la plongée est un plus au niveau sécurité et confort mais ce n'est pas pour autant super dangereux comme tu l'écris. Comme d'autres l'ont précisé, ça va dépendre de ta façon de plonger (connaissance de ta consommation, maitrise de la respiration, planification...), des conditions de plongée (présence de courant, site connu, pression de l'entourage...) et de ton équipement (mono, bi, déco...). Pour l'histoire qui m'est arrivée, il s'agissait d'un site que je fais régulièrement avec un tombant qui descend jusqu'à 47m, j'avais un bi8.5 avec une déco 70%, 7l. Je suis resté dans ma planification habituelle avec une DTR de 20minutes. Mais je préfère tout de même avoir un mano .
  3. Je n'ai jamais eu de sonde mais en tous cas plusieurs types de problèmes sur des mano classiques, 3-4 fois un flexible HP avec une belle bosse et une fuite légère, 2-3 fois un tuyau HP qui s'est rompu et 2 fois une aiguille qui ne descendait plus, bon sur 2000 et quelques plongées ce n'est pas énorme non plus et avec un changement plus fréquent des flexibles j'aurais pu éviter la plupart de ces incidents. Pour moi le mano est juste un outil de contrôle, je le regarde avant l'immersion pour contrôler la pression de gonflage, quelques minutes après pour s'assurer que la pression diminue et avant de quitter le fond et à peu de choses près je sais combien il me reste d'air. D'ailleurs pour ma dernière plongée, à la mise sous pression une énorme saillie sur le flexible avec une belle fuite qui m'a obligé à plonger sans mano, bon j'aurais préféré l'avoir pour confirmer la pression mais en fait rien qui n’empêche de plonger.
  4. C'est en tous cas une publication importante que l'on peut lire ici: https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0092867420306206
  5. Habituellement vers 40-45m, ma respiration devient plus audible et je suis très (trop ?) bien. Après 50m, la narcose est installée, je suis toujours bien (dans le sens d'être très relax et de se sentir dans son élément) mais je reste plus concentré, la respiration devient de plus en plus sonore et le champ de vision commence à se rétrécir, vers 60m beaucoup de réflexions internes souvent sur des choses sans grande importance, une mémoire éphémère, une grande sensibilité aux bruits, à 70m (fais dans les temps anciens) les doigts et le nez qui deviennent tous engourdis, une mémoire de poisson rouge, un jugement complètement altéré et des hallucinations sonores, plus beaucoup de souvenirs de cette zone après la plongée, et un retour à la réalité arrivé aux 40m.
  6. Aux endroits où je gonfle le plus souvent pour un bi-manifoldé de 2x8.5l je paye un seul gonflage, à partir d'un bi-manifoldé 2x10l, c'est 2 gonflages. Il m'est arrivé à marseille de payer 2 gonflages pour mon bi 2x8.5l.
  7. Mais que c'est fatiguant, toujours ce même baratin. A moins que ce ne soit de la provoc.
  8. Pour une eau à 15°C pas besoin de 9mm, une refendue en 6/7mm sera bien suffisante. J'ai souvent plongé dans une eau entre 4 et 8°C, une refendue de 6.5mm avec une souris en refendue de 2mm ça le fait très bien. Le problème vient plutôt des extrémités.
  9. Une étanche trilam avec ce qui faut dessous pour des températures inférieures à 10°C, il va te falloir pas mal de plomb aussi.
  10. Aussi bien pour la plongée que pour la chasse, pendant plus de 10ans, j'ai plongé avec une combinaison de chasse en refendu à part l'habillage qui nécessite de l'eau savonneuse elles conviennent très bien aussi à la plongée.
  11. La mienne doit avoir 5 ou 6 ans avec une trentaine de plongées par an, pas mal de petits soucis: chaussons en néoprène qui se sont fendus au niveau de la couture transversale, frottements au niveau des genoux qui ont percés la toile, au niveau du pli ventral la toile s'est amincie et devenue poreuse, les manchons en latex HD qui se sont désintégrés, la fermeture étanche qui commence à se délaminer.
  12. L'avantage est qu'est est légère mais effectivement aux zones de frottements elle devient vite poreuse.
  13. paigran

    robinet d'occasion

    Pour le robinet c'est bien le cas, et s'il n'a pas les bonnes bagues par exemple pour tester un 3/4gaz, le robinet est considéré comme bon, expérience vécue.
  14. Tout à fait et en plus on a une redondance complète, on a les robinets plus près du corps pour un valve drill plus facile et c'est très compact bon ça coute le double à la réépreuve.
  15. Jamais eu ni vu. Par contre effectivement ne pas le changer pour la révision sous peine d'avoir beaucoup beaucoup de mal à le remettre.
×
×
  • Créer...