Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Arno54

Membres
  • Posts

    27
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    Italy
link1
link2
link3

About Arno54

  • Birthday 10/08/1972

Personal Information

  • Localisation
    Nancy
  • Passions
    Les poissons, les poissons...et un peu les poissons aussi.
  • Profession
    Ca dépend si vous êtes jeune et jolie ou employé du FISC.

La plongée

  • Féderation(s)
    koissa?
  • Niveau en plongée
    0
  • Professionnel de la plongée
    No

Arno54's Achievements

Apprentice

Apprentice (3/14)

  • First Post
  • Collaborator
  • Conversation Starter
  • Week One Done
  • One Month Later

Recent Badges

10

Reputation

  1. Arf, j'ai plus c** : authentique, vu en belgique (çà s'invente pas) sur l'emballage de lingettes nettoyantes pour lunettes de vue, dans la section mode d'emploi : "1) ouvrir le sachet et retirer la lingette" -Noooooooooooooon??? "2) nettoyer les lunettes propres" -euh...oui, bien sûr..... "3) jeter la lingette - ne pas avaler" -ah tiens??? Et question subsidiaire, si on a des lunettes vraiment crades et qu'on est vraiment miro, comment on peut lire un mode d'emploi imprimé en caractères de 0.5 mm ????
  2. Edouard : j'adore ton style ! Claqué de rire, j'ai lu chaque plongée avec un vrai plaisir. La flotte à 2°C ferait presque envie!
  3. Je suppose qu'il devait normalement y avoir un lien à cet endroit Crois bien qu'il est difficile d'en être plus convaincu que moi Tu viens joliment de résumer toute l'histoire de ma vie! lol
  4. C'est très curieux, jusqu'à une date récente j'étais persuadé que c'est dans ce seul et unique but qu'un plongeur plongeait... Mais en fait je viens de découvrir que c'est une spécialité dans une activité qui en compte de nombreuses autres. Ndiver - si je ne m'abuse c'est toi le fou-fou du nudribanche? Je suis prenneur de toutes photos (surtout espèces tropicale) avec (autant abuser pour de vrai) le lieu de collecte, la profondeur et (soyons fou) l'identification. Je crois que les plongeurs ont bcp a nous apporter, les récifalistes. Tiens au fait, dans cette ordre d'idée, quelle est la régementation en vigueur sur la collecte des pontes d'invertébrés? (et non pas des animaux eux -même) Quelqu'un le sait-il?
  5. négatif, je ne sais meme pas ce que c'est...alors en lisant ce thread j'ai cherché de quoi qu'on causait ici et j'ai trouvé ça... comme quoi en cherchant on trouve
  6. l'interface pour le stunto (en français): http://sppb.free.fr/Fichiers/inter_su.doc aladin : http://membres.lycos.fr/marc_lancel/plans.htm Je crois que c'est ça que le monsieur cherchait en français :-)
  7. D'ailleurs, je pense à un truc, j'ai lu sur ce topic que certains d'entre vous en aurait croisé beaucoup plus bas : alors il est possible que ce ne soit pas le môle commun (Mola) qui lui ne descend pour ainsi dire jamais, mais plutôt une des deux autres espèces (qu'on trouve jusqu'à 300 mètres) : Ranzania laevis (un poil plus allongé) ou Masturus (masturius? chuis plus sur, faudrait vérifier) lanceolatus, qui a été au moins une fois péché vers -1000m. ( celui là a un moignon de queue touti riquiqui, mais un moignon quand même, si on peut le voir 3/4 arrière, en principe on peut pas confondre avec le Môle commun)) Pas évident de les différencier, déjà, "à sec", alors j'imagine qu'entre deux eaux par -60 et à 20 mètres de distance, on peut aisement se planter. Donc en fait je pense que vous ne parlez surement pas du même animal. Les uns en ont vu une espèce descendre exceptionnellement, les autres une autres espèce monter exceptionnellement.
  8. Je me permets de vous faire remarquer que ça dépend surtout de l'espèce d'oursin... Si c'est un chouette diadème tropical, ça fait hyper mal sur le coup (les aiguilles sont extremement fines donc entrent loin) mais ça passe spontannément en 12 heures, sans urine ni eau de javel ni rien. Elles sont tellement fines qu'elles sont dissoutes par le corps. (et heureusement parce que j'en ai 2 maousses et comme j'ai du mal à comprendre la leçon, j'y mets la main au moins une fois par semaine). Le risque est surtout infectieux car certaines aiguilles contiennent un genre d'encre qui est un vrai nid à bactérie. Si c'est un vulgaire oursin rouge atlantique, bien trapu, on peut bien mettre dessus 18 litres d'urine ou 23 berlingot d'eau de javel, ça changera pas grand chose... La seule astuce qui marche un peu, c'est de se tremper les piqures avec du vinaigre tiède. (ou n'importe quel acide en fait). Le vinaigre va se propager dans la piqure et dissoudre partiellement (très partiellement) le fragment de test. L'intêret c'est que ça "émousse" la pointe, et c'est surtout ça qui fait mal. En plus, l'acide limite le risque de micro-infection qui rend encore plus sensible. Mais bon, ça va bien quand on est piqué à la main...rentrer une fesse dans un verre de vinaigre c'est pas bien commode, sauf si on est maigre à prendre un bain de pieds dans un canon de fusil de chasse.
  9. Super photos! Deux questions : 1) prises dans quel coin? (géographiquement, parce que les nom de spot ça me dit peu de choses!) et à quelle profondeur? 2) Je peux pomper les tofs pour mon site? C'est le genre de bêbêtes nous qui passionne!
  10. Le poisson-lune (Mola mola) est une espèce pélagique d'extrème surface. L'essentiel de ses déplacements a lieu dans moins de 3 mètres d'eau. Il a presque toujours la dorsale a fleur d'eau voire, au dessus de l'eau. Il se nourrit de petit poissons, de gros zooplancton, ce genre de chose, donc essentiellement dans les 10 premiers mètres. C'est une espèce d'eaux chaudes, occasionnellement rabattue sur les côtes française par le Gulf-stream, qu'on peut aussi croiser de temps en temps en méditerrannée. Une quarantaine de mètres doit représenter à peu près le maximum de profondeur où on peut le rencontrer : si il y a suivi un banc de petits poissons ou si il a voulu éviter un plongeur. Mais je pense que ça doit être assez exceptionnel, d'une part parce qu'en profondeur l'eau n'est plus assez chaude pour lui (optimum vers 18 à 25°C), d'autre part parce que son alimentation se trouve en quasi-totalité au ras de la surface (si on exclus des rapports douteux comme quoi il mangerait des ophiures et des étoiles de mers). Il va sans dire que c'est parfaitement inoffensif.
  11. Super sympa ça, en temps que pêcheur (et futur plongeur) je me dis que la plongée doit aussi permettre des observations intéressantes en eau douce! Juste une chose, la "carpe" c'est un Hotu (chez nous on appelle ça une chiffe).
  12. j'avoue que je suis un peu perplexe par rapport à ta démarche Oui, je comprends bien. Tu n'es pas le premier à me le dire, on me l'a même dit avec moins de tact la bio ou la photo ou les deux La Bio. Si par la suite, dans deux ou trois ans je pense que la photo peut apporter qqc à la bio, j'apprendrai la photo. Mais comme je ne suis pas déjà foutu de prendre une tof correcte en aquarium, au sec, j'imagine ce que ça doit être par 15 mètres avec un gentil courant et des poissons qui vont et viennent à volontés! T'as pas envie d'aller voir les belles gorgones à 30 mètres ? Si bien sûr! Mais pour le coup, il est exclus d'y aller seul (ça me semble trop dangereux) et avant que je fasse le tour de ce qui est à voir... (rien qu'en pmt y'a de quoi occuper toute une vie...) Pourquoi aussi vouloir absolument plonger seul C'est peut-être là que je ne suis pas assez clair. Je ne veux pas "absolument" plonger seul. J'aimerais en être capable (c'est l'objet initial de ce topic). car il est à peu près certain que je n'aurai pas toujours, à volonté et à portée de main, un plongeur qui aura les mêmes desideratas que moi. Ne pas confondre "savoir le faire" et "vouloir ne faire que ça"... Si j'avais une vraie chance de plonger toujours encadré, à volonté, en suivant le parcours qui M' intéresse et que J' ai décidé... la question ne se poserait pas, ça serait N1 et point, on y va. Mais je n'ai pas une mentalité à dépendre de quelqu'un et encore moins de demander l'autorisation. Mais qui acceptera de faire trois descentes sur le même mètre carré de roche pour y rester quasi sans bouger? en plus la plongée solo ça revient cher Oui, ben ça, je me ferai une raison. Plaie d'argent n'est pas mortelle, SP, si. Je veux bien y laisser tout ce que j'ai, si c'est exactement comme je veux. Que ça coûte cher n'est pas un réel problème. Je suis pas riche, mais assez pour mettre toutes les chances de survie de mon côté. J'ai l'impression que tout le monde à compris que demain matin je voulais me suicider sous l'eau! C'est vraiment pas le but En fait, je me rends compte que je sais exactement ce que je veux faire, mais que ce n'est pas tellement prévu. Moi je croyais que tous les plongeurs étaient fana de bio, parce que les seuls que j'ai rencontré, c'est précisemment des fana de bio qui se sont tournés vers la plongée. J'ai fouillé tout le forum, et il semble que la seule idée d'être seul sous l'eau hérisse le poil à une écrasante majorité. Je me demande pourquoi??? Pas pour des raisons de sécurité : les mêmes qui aux long des forums protestent contre le solo se vantent dans d'autres thread de descendre à 60, 80, 100 mètres à l'air!!! (c'est pas pour toi Paul0) Alors pourquoi? Alors pourquoi? Parce que j'arrive en disant que je suis même pas encore débutant? J'ai pas dit que je comptais avoir cette marge d'autonomie demain matin au reveil, je parle même de 3 ans dans le post initial. Parce que je ne veux pas entrer dans la course à celui qui claquera son profondimètre? Je parle de plongée loisir, de plongée-moyen-d'investigation, pas de sport extrème. par conformisme? par pudeur? Je ne pige pas. Peut-être que je comprendrai mieux quand j'aurai 100 descentes derrière moi? possible. Chacun trouve son pied où il peut les copains. Et si moi c'est sans bouger par douze mètres, et même si par la force des choses ce sera souvent seul, ça me semble aussi respectable qu'autre chose. Je ne vais tout de même pas renoncer parce que ce qui me botte ne botte que moi? Je me rend compte que vu ainsi, le risque est plus grand. Raison de plus pour être encore mieux préparé. Comment se préparer alors? Sachant que j'ai le temps et les moyens? C'était ça ma question. C'est ça que je veux faire, c'est ça que je ferai, comment attaquer l'apprentissage dans cet optique et garder le maximum de chance de pas finir dans un fauteuil, voilà ce que j'aimerai savoir. Renoncer à cette possibilité, ce serait comme d'interdire de passer le permis moto sous pretexte que les voitures sont plus sûres. Y'a combien de motard parmi vous? NB, moi c'est une mobylette que je demande, je vous rapelle, seule la zone puissament ensoleillée m'interesse, donc les quelques mètres sous la surface, à la limite de ce qu'on peut faire en pmt. Et si un jour je veux voir plus bas, à 40 ou 50 mètres pour une raison ou pour une autre, et bien : je ferai le nécessaire, je prendrai les cours et l'entrainement qu'il faut, et on sera plutot trois que deux, parce que vraiment, je n'ai rien d'un suicidaire. Que ce soit plus ou moins déraisonnable, je le savais déjà. Mais je ne vais pas m'arreter pour si peu.
  13. J'ai toujours su que je pouvais compter sur toi ma kixounette C'est pas d'actualité pour ces jours ci, mais promis juré craché c'est sur le calendrier dès que possible
  14. Y'en a bien qui aiment les nudibranches Ah ben justement je cherche des berghias verrucicornis
  15. Rien ne t'empeche dans les lois de plonger seul, hors structures[...]Tu n'as finalement meme pas besoin d'un quelconque niveau de plongée pour cela Ah bon??? Essaie donc plutot de trouver qq'un qui partage ta passion!!! La nutrition des polypes ou le comportement social des gobidés, c'est un peu moins répendu que le foot...Mais si j'ai la chance de rencontrer du monde partant pour ça je signe tout de suite! Ceci dit, je comprends parfaitement qu'on puisse trouver plus d'interet à aller à 30M sur une épave pour y voir des grands crustacés ou d'autres grands animaux, ou qu'on veuille rencontrer un mola... et là envidemment, ça ne pose aucun problème pour trouver 10 volontaires de palanquée à chaque descente. Maintenant ceci dit entre nous, je ne plongerai JAMAIS avec quelqu'un qui annonce ouvertement préferer plonger seul, jamais je ne pourrai avoir confiance en lui sous l'eau.... C'est parfaitement compréhensible. C'est peut-être aussi parce que 1)on ne se connait pas personnellement ; j'ai fait mon bapteme avec un gars qui plonge solo 99% du temps mais je le connais mieux que ma femme, et je le laisserais m'opérer du coeur sans tiquer. 2)je n'ai aucune expèrience (ayant passé en tout et pour tout 55mn sous l'eau avec une pointe vers 14m, et pas seul), donc je n'ai aucune conscience des réalités de la plongée. Ceci dit, j'ai conscience de ne pas avoir conscience, sinon je ne chercherais pas l'approche qui me convient, je m'achèterais du matos et plouf, point. Mais je ne suis pas non plus totalement inconscient Le but de mon entrée sur ce site n'est PAS de dire "moi je vais faire mieux que vous, plus libre, plus profond, plus longtemps, moi je sais, moi je peux, moi je..." mais de trouver la meilleure voie pour assouvir raisonnablement une passion qui est toute ma vie. Je crois que ça fait une sacrée différence!
×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.