Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Humuhumu

Membres
  • Compteur de contenus

    3 558
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    5
  • Pays

    France
link1
link2
link3

Humuhumu a gagné pour la dernière fois le 8 mai

Humuhumu a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

445 Excellent

À propos de Humuhumu

  • Rang
    YBOD addicted
  • Date de naissance 24/02/1964

Informations personnelles

  • Localisation
    Brumath
  • Passions
    Plongée
  • Profession
    Consultant

La Plongée

  • Féderation(s)
    FFESSM - IART
  • Niveau en plongée
    MF2 FFESSM (E4) - DEJEPS/CC (E4) - Instructeur CCR Inspiration/Evolution
  • Professionnel de la plongée
    Oui

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Humuhumu

    niveau 1 en 6 sorties

    Le N1 en club associatif sur une année est une vieille pratique débile, qui fort heureusement se fait quand même de moins en moins. Il faut effectivement 5 plongée après un baptême pour correctement former un N1, il n'a pas besoin de plus. Le faire en Guadeloupe est une bonne idée, le faire avant chez un professionnel ou dans une association "sérieuse" aussi: se renseigner d'abord auprès de l'association pour éviter de tomber sur les derniers ayatollah du para-militaire sur un an Où serez vous en Guadeloupe, parce que tout le tous les coins ne se prêtent par forcément à la plongée ? Si vous avez besoin de conseils sur le choix des endroits: je connais très bien, j'ai moi-même commencé à plonger là bas, il y a presque 30 ans et j'y vais tous les ans, mais ça sera en MP. Amicalement Bertrand Aucun moniteur, à fortiori professionnel, ne fera des plongées consécutives. Les plongées successives ne posant aucun problème, si ce n'est intervalle surface et le nombre de ti'punch La différence entre consécutive et successive, vous sera expliqué, tout comme la préparation du ti'punch Amicalement Bertrand
  2. Humuhumu

    niveau 4

    Un N4 (comprendre un Guide de Palanquée) ou un DM n'ont pas de prérogatives d'enseignement. Malheureusement on ne peut pas empêcher les gens de parler, la preuve ? Ce forum
  3. Humuhumu

    niveau 4

    Alors, il convient de ne pas critiquer, sans s’être donné la peine de comprendre. Je suis devenu Guide de Palanquée en 2006 et j'ai comme quasiment tout le monde eu un exercice de calcul de table. Depuis quelques années, il n'y a plus ce genre d'exercice au GP (c'est dans une épreuve écrite appelée "désaturation"). Le plus difficile c'est de savoir l'enseigner et pire d'apprendre à l'enseigner, surtout si tu dois considérer le fait que tu dois te mettre à la portée de ton public et celui-ci peut être très hétérogène.
  4. Humuhumu

    niveau 4

    Si tu veux je peux t'enseigner les éléments de calcul de table. C'est pas très utile en plongée, mais la compréhension de ce modèle, permet de comprendre la plupart des modèles de désaturation et à ce jour, il n'y a aucun modèle utilisé sur le marché qui s'en affranchit. J'ai également quelques trucs de derrières les fagots, du genre modèle "sigmoïdal" et autres machins exotiques en stock. Excuse moi, mais je ne comprends pas à quoi tu veux en venir ?
  5. Humuhumu

    Sonde

    Aucune importance, d'un point de vue technique ça va fonctionner pareil, puisque c'est la baisse de pression dans le temps qui est mesurée et corroborée avec la profondeur et la décompression pour t'afficher l'information, quand tu dois entamer ta remontée pour arriver en surface avec la pression résiduelle que tu as paramétrée. Il vaut mieux la mettre sur le premier étage secondaire, comme toi. Pourquoi ? Tout simplement pour que si tu as un givrage, tu puisses fermer le robinet du premier étage principal, sans perdre l'indication de pression. Petite remarque subsidiaire: j'ai utilisé 2 systèmes de sonde, UWATEC et SUUNTO. Le premier est très fiable, mais je ne dirai pas la même chose de SUUNTO, j'ai souvent perdu la communication avec l'ordinateur et là c'est un peu la m.... Bon, en plongée loisir, où l'on utilise ce genre de zigouigoui, ça ne pose pas un gros problème, mais c'est quand même embêtant... Amicalement Bertrand
  6. Et si t'essayais ? Tu regardes ce qui se passe et yallah !
  7. Humuhumu

    question N5

    Ouaip, là tu as raison, j'avais pas vu, je vais me servir un verre
  8. Ce n'est pas parce que tu n'as rien compris et que tu es frustré, que le DM est l'équivalent d'un Guide de Palanquée et aurait, d'après toi le même savoir faire issue d'une formation et d'une certification équivalente, ce qui est loin d'être le cas Un DM étant préalablement un Rescue Diver (faut pas déconner, il faut vendre des cartes...) sait forcément faire des remontées assistées, mais le Tristan92, lui ne le sait pas, il parle, c'est tout. Un GP qui doit faire une remontée assistée a forcément un soucis de prévention, cela ne doit pas arriver, il doit tout faire pour que cela n'arrive pas. La méthode n'a rien à voir avec le résultat à atteindre...
  9. Premièrement: la FFESSM n'a rien à voir la dedans et ne crache sur personne. Ensuite, pour travailler dans la plongée dans les Départements d'Outre Mer français, il faut un BPJEPS ou un DEJEPS, émis par l’État. En Polynésie, qui est un Territoire d'Outre Mer, ils ont une législation particulière, que je ne maitrise pas totalement. Dans les faits, il va te falloir passer par les fourches caudines locales et tout ceux que je connais qui sont établis là bas, sont tous des diplômés d’État. Tu pourras aisément le vérifier en recherchant les offres d'emplois: la demande est toujours pour des diplômés d’État et en complément ils demandent des OWSI PADI anglophone, mais il faut les 2 pour avoir une chance d'être retenu, PADI tout seul ne suffit pas et je ne pense pas, en plus, que cela soit reconnu par la législation locale. Attention ! En Polynésie ça sonde sévère, 60m et plus à l'air, du courant de fou, avec de la vraie décompression, sont des plongées normales. Donc dire, comme je l'ai lu ici, qu'en tant que DM tu as facilement le niveau et tu vaux facilement un Guide de Palanquée local professionnalisé, me fait doucement rigoler.
  10. Le DM n'est ni un encadrant au sens Guide de Palanquée, mais ça on s'en fout un peu hors de France, ni un enseignant. Donc pour les aspects pédagogique, c'est pas du tout au programme du DM et même les OWSI sont enfermés dans des standards à outrance. Le DM est un accompagnant facilitateur éventuellement le laquais d'un OWSI. Pourquoi ne pas rester dans le Tech et devenir instructeur ?
  11. Humuhumu

    Blocs Roth limité à -50m !

    Merci de lire la nouvelle parution d'Alain FORET à ce sujet, il y a contre ordre et précisions et je dois avouer que je suis mort de rire !
  12. Humuhumu

    plongée en fosse

    J'aurais tendance à la voir comme ça aussi. Les 2 plongeurs sont certifiés, ils ne s'enseignent donc rien mutuellement. Pas d'acte d'enseignement = pas besoin de DP E3, car cette fosse à plus de 6m.
  13. Le phénomène thermodynamique dont il est question est une oxydation violente, le feu est un phénomène d'oxydation. Lorsque l'on gonfle un bloc vide, surtout sans vanne de laminage, on prend le risque que le bloc contienne des poussières, même de métal et que le tout s'oxyde violemment au contact de l'O2 = explosion. Effectivement, il est prudent d'ouvrir le robinet de la bouteille d'O2 vers la lyre doucement, mais c'est pas facile, il est souvent grippé à cause justement de l'O2 et de l'absence de lubrifiant. Avec une lyre de qualité, tu as la vanne de laminage que tu peux laisser fermée, ça diminue un peu le volume. Je fais des gonflages O2 depuis plus de 10 ans et dans mon club on plonge Nitrox très couramment. Les blocs ordinaires (non dégraissés) reçoivent du Nitrox jusqu'à 40% des tampons, que nous gonflions avec un mixer, depuis 2 ans, nous avons investit dans une membrane, donc plus de soucis de gonflage, ou plus exactement plus les mêmes (la membrane qui d'ailleurs n'en est pas une, est sensible à l'échauffement, il faut donc bien refroidir l'air et l’assécher avant de l'alimenter). A l’intérieur d'un CCR tout ce qui est en contact avec de l'O2 moyenne pression est graissé avec de la Molykote 111, donc une graisse silicone de très bonne qualité, il n'y a que si vraiment tu veux graisser le filetage du détendeur, par exemple, que j'utilise de la Christo-lub, ou autre graisse O2, mais c'est celle que j'ai en ce moment et qui est facile à se procurer (bon, c'est cher).
  14. Humuhumu

    DEJEPS Plongée

    L'entretien de positionnement est le 22 novembre 2019.
×
×
  • Créer...