Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Humuhumu

Membres
  • Compteur de contenus

    3 656
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    5
  • Pays

    France
link1
link2
link3

Humuhumu a gagné pour la dernière fois le 8 mai 2019

Humuhumu a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

464 Excellent

À propos de Humuhumu

  • Rang
    YBOD addicted
  • Date de naissance 24/02/1964

Informations personnelles

  • Localisation
    Brumath
  • Passions
    Plongée
  • Profession
    Consultant

La Plongée

  • Féderation(s)
    FFESSM - IART
  • Niveau en plongée
    MF2 FFESSM (E4) - DEJEPS/CC (E4) - Instructeur CCR Inspiration/Evolution
  • Professionnel de la plongée
    Oui

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Absolument, le terrain d'échange est au niveau du Ministère et la FFESSM n'a que très peu d'influence, contrairement à ce que l'on lit ici régulièrement. D'ailleurs un des négociateurs n'est autre qu'un dirigeant de CREPS... Par ailleurs la position de la FFESSM est justement de permettre sous conditions aux MF1 de travailler légalement, point de vue non partagé par le Ministère pour le moment. Quant au salaire: comme de toute façon c'est déjà payé au "ras des pâquerettes", ce n'est pas un sujet. Il suffit aussi de lire les annonces pour voir que très souvent les centres demandent du PADI (de plus en plus SSI), plus une langue étrangère, en plus du DE/BE qui est la base de légalité en France. Personnellement je pense que les PADI ou SSI ou autre IANTD et TDI ne sont pas préparés pour le monde de l'entreprenariat, ni pour le monde salarié, comme le sont nos DE/BE et je suis aussi bien placé pour pouvoir dire que les UC1 et 2 qui traitent de sujets "business" sont très très loin d'être insurmontables. Alors quand je vois des candidats suivis par des "Pro", qui échouent à 3 reprises, je me pose la question du sérieux de leurs patrons. J'aurai honte d'envoyer un mec que j'ai formé aux "casses pipes" et se faire "dézinguer" alors que je suis responsable de sa formation et pourtant je l'ai vue. Mon opinion est d'envoyer mes padawans à l'examen quand il sont prêts à aller "chercher leur diplôme" et ça c'est de ma responsabilité de formateur de cadre, que ce soit un cadre fédéral ou DE.
  2. On ne fera jamais boire un âne qui n'a pas soif. Plus de réponse de ma part, de toute évidence, tu ne sais pas de quoi tu parles.
  3. J'ai pu constater lors de tous mes voyages que les insulaires sont naturellement grégaires. Je ne leur en veux pas pour ça, c'est juste un constat. Quand je regarde les annonces pour des moniteurs des plongée à Tahiti: le BE/DE est demandé, l'OWSI est un plus et au moins l'anglais. Personnellement quoi qu'il arrive, je ne vois pas bien l’intérêt de me payer un billet d'avion à 1200€ A/R pour travailler en CDD dans un endroit ou la vie est à minima 20% plus cher qu'en métropole, pour gagner 1500€ par mois sans nourriture, ni logement. Je ne dois pas être le seul, les annonces sont régulièrement répétées et s’émaillent de "urgent" (tu m'étonnes !)... Regarde les annonces d'emploi (il y en a sur ce forum), tu verras ce qui est demandé par les employeurs potentiels et ce qui est proposé comme salaire et avantages en nature.
  4. Tahiti c'est la France... Le diplôme professionnel, son contenu de formation est normé, c'est tout. N'importe quel entrepreneur a désormais besoin d'une formation, même minimaliste et dispensée par une CCI pour s'établir. Après tes propos provocateurs, par exemple "racket", alors que du caches soigneusement ton identité, comment te dire: on s'en fout ? Je vais arrêter de donner des informations à un individu de ton genre, qui n'a d'autre objectif que de troller...........
  5. Alors on va récapituler encore une fois, car il y a confusion dans les dénominations... La CMAS.ch est un organisme de formation et est adhérente de la CMAS (à Rome qui est une confédération "chapeau"). Par exemple, le pendant de la CMAS.ch est le VDST en Allemagne. Dans les standards CMAS (Rome), il existe 3 niveaux de moniteur: CMAS * qui correspond à un E2 en France (GP+Initiateur) - prérogatives encadrement jusqu'à 40m, d'enseignement à 20m sous la responsabilité d'un DP E3 minimum. Il peut devenir P5 et donc DP mais uniquement pour l'exploration, dès qu'il y a enseignement il est sous la responsabilité d'un E3 (le baptême est un acte "d'enseignement"). CMAS ** qui correspond à un E3 en France un MF1. Il est DP et peut enseigner jusqu'à 40m. Il a les UC3 et 4 du DEJEPS, si il est Nitrox confirmé. CMAS *** qui correspond à un E4 en France un MF2. Il est formateur de moniteur, et peut encadrer et enseigner jusqu'à 60m à l'air et plus profond si il est moniteur Trimix. Il a le CC du DEJEPS (plongée profonde et coaching). Spécialité française le E1 qui est un plongeur N2 minimum (le N2 standard CMAS est différent du N2 français) ou N3 (le N3 standard CMAS est différent du N3 français) et il est Initiateur, c'est à dire DP en piscine de moins de 6m, a des prérogatives d'enseignement jusqu'à 6m et peut réaliser des baptêmes sous la responsabilité d'un DP E3 minimum et tout ceci est même valable dans le Vaucluse. L'UC 1 et 2 sont des UC de "gestion / commerce / marketing". Tu devras à la fin de ces UC préparer un mémoire et le soutenir devant un jury. Les sujets sont "cadrés" par les différents CREPS. A celui de Montpellier il s'agit de réaliser un travail sur la création, la reprise d'une centre de plongée ou l'ajout d'une activité à un centre de plongée existant. L'UC 3 et 4 sont des UC pédagogiques/techniques . A partir de ce moment tu es DEJEPS E3 (enseignement jusqu'à 40m). Si tu passes le CC (Certificat Complémentaire) composé de 2 UC (plongée profonde et coaching de futurs DEJEPS) tu deviens E4 (enseignement et encadrement jusqu'à 60m à l'air). Le référentiel est public. Il a été modifié récemment et il suffit de le demander au CREPS de ton choix.
  6. J'ai relu le texte. Comme le DP est responsable techniquement de l'organisation, des dispositions à prendre pour assurer la sécurité des plongeurs et du déclenchement des secours, je ne vois pas comment il peut être sous l'eau et responsable du déclenchement des secours. Pour moi, ces 3 conditions sont cumulatives.
  7. De toute façon il te faudra un OWSI en plus de ton diplôme d'état, plus savoir enseigner en anglais pour avoir une chance de trouver un boulot rémunéré 1500€ à Tahiti... avec un coût de la vie 20% supérieur à la métropole.
  8. Les diplômes CMAS Suisse sont pleinement reconnus en France. Ainsi un M2 sera reconnu MF2 en France, aucun soucis à ce niveau, sauf si tu veux faire parti d'un jury et tu n'auras jamais la carte MF2 FFESSM. Un MF1 ou un M1 CMAS Suisse est un E3, pas un E2, il suffit de demander la carte moniteur "conventionné" ou "associé" https://mft.ffessm.fr/395ea1c7-e241-496d-8f59-e6dd55d55214 (chapitre 12). Pour travailler en France et dans les DOM (Départements d'Outre Mer) il faut un diplôme d'état. Il ne s'agit pas de faire un chèque de 8000€, mais de suivre une formation diplômante... Si tu es M2 tu auras des allègements, mais il te manquera l'UC1 et 2, dont tu trouveras le contenu de formation sur le site des CREPS. Dans les TOM (Territoires d'Outre Mer) comme Tahiti par exemple, ils ont leur propre législation, qui diffère sensiblement. Pour autant ne te fais pas d'illusion, pour y travailler, n'importe quel centre de plongée te demandera un diplôme d'Etat ou un ancien Brevet d'Etat, et une carte professionnelle à jour des recyclages (annuels et quinquennaux) obligatoires. Si tu veux en savoir plus fais des recherches sur la législation des TOM, mais sans diplôme ou brevet d'Etat et compte tenu de la mentalité particulière dans ses régions, je ne te donne que peu de chances de succès. Merci de ne pas raconter n'importe quoi ! La formation est détaillées en nombre d'heures et le contenu est public. Un MF2 avec une certification "Nitrox confirmé" aura automatiquement l'UC3, l'UC4 et le CC, il devra passer l'UC1 et l'UC2 qui sont des UC "commerciales": projet professionnel et mise en œuvre. Il n'y a rien de caché, les compétences et les capacités attendues sont publiques. Si tu veux les détails, il suffit d'en prendre connaissance sur les sites des CREPS qui proposent cette formation.
  9. Je me contrefiche des "recommandations", je me fie aux textes de loi et je ne suis pas uniquement à la FFESSM. Dans le cas qui nous intéresse, le Code du Sport est limpide, ça me suffit. Tu as absolument raison ! Le Code du Sport me suffit.
  10. Donnes toi une année pour ta préparation physique. Je me suis préparé avec un vélo elliptique (un Skylon S que j'utilise toujours 3 fois par semaine depuis) et de la natation PMT en milieu naturel. Assures-toi avant d'y aller que toutes les épreuves techniques "passent". Le "mannequin" n'est pas une simple formalité (entraines toi en piscine, il faut que tu passes "crême" 25m en apnée horizontale après les 200m d'approche pour être tranquille), ensuite le tractage c'est une formalité et en plus c'est la première épreuve que tu devras passer au début de la semaine de stage: il vaut mieux la réussir et garder sa solidité psychologique pour les épreuves de pédagogie. Pour les autres épreuves, cela va dépendre de toi. Personnellement, je ne suis pas un bon apnéiste, pour moi descendre à 18/20m représentait un défit. Avec de la volonté et de l'entrainement, dans un club d'apnée local et chez Remy Dubern, j'ai finalement atteint 30m. Pendant la première semaine, économises toi et prends ta journée de repos avant la deuxième semaine d'examen. Je n'ai jamais eu aussi froid au palier que le vendredi de la première semaine, tellement j'étais fatigué et tu peux me croire que je ne suis pas du genre à me les geler pour 10 minutes de palier à 3m en Méditerranée au mois d'octobre. Autre point: fais ton choix de combinaison dès le départ et travaille à ton lestage: plus tu seras nickel, moins tu te feras chier (mon choix personnel: 3mm, lestage 1kg en plongée "libre"). Attention, à Niolon ils ont des blocs FABER, qui sont très légers. Tu peux changer de bloc pour les différentes épreuves: un 15l pour la 50m et un 12l, si jamais, comme moi, tu dois te faire le 1000m capelé à l'examen. La première semaine tu feras le 1500m PMT et le 1000m capelé. Non, ça a beaucoup évolué tout ça. Mais il n'est pas inopportun de faire usage de son "devoir de réserve" quand même
  11. Je garde un super excellent souvenir de mes deux semaines d'examen pour mon MF2: j'ai rencontré des IN quelquefois "haut en couleur" mais toujours bienveillants et très généreux. On peut ne pas approuver tout ce qu'ils racontent, à condition de le justifier pas des arguments factuels, c'est même cet esprit critique qui est recherché pour les futures MF2.
  12. Humuhumu

    Niveau 5 - DP

    Un président de club FFESSM ne peut pas valider un GP, c'est un examen organisé par une CTR... Un président de club peut nommer un P5, mais il faut comme prérequis justifier d'une certification de GP valable, ce qui est hyper simple à vérifier...
  13. Je pense que la FFESSM peut écrire ce qu'elle veut dans le MFT, ce qui fait foi c'est le Code du Sport auquel est également soumis la FFESSM. Art. A. 322-72. - Sur le site de l'activité subaquatique, la pratique de la plongée est placée sous la responsabilité d'un directeur de plongée présent sur le lieu de mise à l’eau ou d’immersion de la palanquée. Il est responsable techniquement de l'organisation, des dispositions à prendre pour assurer la sécurité des plongeurs et du déclenchement des secours. Il s'assure de l'application des règles et procédures en vigueur. Il fixe les caractéristiques de la plongée et établit une fiche de sécurité comprenant notamment les noms, les prénoms, les aptitudes des plongeurs et leur fonction dans la palanquée ainsi que les différents paramètres prévus et réalisés relatifs à la plongée. Cette fiche est conservée une année par tout moyen par l’établissement. Le directeur de plongée est titulaire d'une qualification mentionnée à l'annexe III-15a. Lors d’une plongée aux mélanges, le directeur de plongée justifie également des aptitudes PN-C ou PTH-120 correspondant aux mélanges utilisés conformément aux annexes III-17a et III-18a. Par conséquent, il n'y a pas de doutes à avoir, si tu respectes les règles. La seule alternative est de plonger en structure, sans DP, mais entre N3 minimum et limité à 40m ou de plonger hors structure. Pas besoin de demander, relis l'article A. 322-72 du Code du Sport, c'est suffisant. Je pense que tu auras la même réponse du responsable juridique FFESSM pour le connaître personnellement (il est IN et était dans le jury lorsque j'ai passé le MF2).
  14. Comme tu voudras, m'en fout ! Détend toi, l'année n'est pas terminée ! Sinon contact Charlie. Il pourra profiter de la trêve pour faire corriger les bogues de l'application, ça serait pas mal
×
×
  • Créer...