Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

nico501

Membres
  • Posts

    560
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    8
  • Country

    France
link1
link2
link3

nico501 last won the day on November 9 2022

nico501 had the most liked content!

Personal Information

  • Localisation
    Manche
  • Profession
    dessinateur

La plongée

  • Professionnel de la plongée
    No

Recent Profile Visitors

6,449 profile views

nico501's Achievements

Proficient

Proficient (10/14)

  • Posting Machine Rare
  • Dedicated Rare
  • Conversation Starter
  • First Post
  • Collaborator

Recent Badges

519

Reputation

  1. oui mais dès qu'il entrent dans de eaux d'un pays ils deviennent soumis à leur réglementation! bien plus compliqué avec plusieurs pays!!
  2. Pour qualifier ce type d'engin il y a des texte réglementaires, c'est utilisé par ceux dont c'est le métier. Dans mon entreprise lorsque je travaillais nous utilisions aussi des caissons d’essai sous pression en faisant de cyclages à des pressions bien supérieures a celle auquel sera soumis le matériel cela a un cout non négligeable. De mémoire le plus gros caisson doit faire 82m3 pour 200bars (le plus grand d'Europe) et d'autres plus petits 10m3 600bars, sont disponible avec toute l'instrumentation pour surveiller et faire fonctionner le matériel dans le caisson. Des entreprises extérieures nous demandaient régulièrement des qualifications. Certains que les américains ont aussi ce type de caissons et de réglements , c'est une volonté délibéré de ne pas passer par la case validation au risque de retourner à la planche à dessin et de reprendre les études! Là c'est un peu comme la conquête spatiale à l'époque soviètique, Gagarin fut le premier homme dans l'espace , mais combien avant lui aurait du l'être?
  3. Malheureusement Dipi avait vu juste, un incident on remonte ou alors c'est fini. d'après les information implosion avant d'atteindre leur objectif, le cylindre (qui était une première pour un véhicule allant à de telle profondeur) et en carbone (c'est utiliser pour tenir de fortes pressions, mais généralement à usage unique réservoir de missile) n'a pas résister. on verra si les morceaux sont remontés et quelle sera la suite pour les corps des victimes, si on arrive à les retrouver vu le volume d'eau et le temps passé cela me semble bien difficile!
  4. Oui , d'accord cela tien tout seul avec la pression, mais il faut prendre en compte un choc,la moindre infiltration et c'est fini ! Le hublot mais parait aussi très large pour ces profondeurs! En générale on va faire des accès le plus petit possibles J'ai eu l'occasion de voir des sphères (c'est mieux pour tenir le fortes pressions qu'un cylindre) en titane en court de réalisation ainsi que de hublot pour ce type de véhicule dans mon entreprise , pas l'impression qu'ils avaient le même cahier de charges! Ne pas oublié la maintenance surtout au viveau des traversées de la coque; joints...
  5. Étonnant qu'il n'y ait pas au moins un pinger pour le localiser, ni une bouée largable qui connaitre sa position, c'est courant comme équipement pour ne pas perdre ROV, AUV et autre sous marin scientifiques ou militaire. Apparemment pas de moyens de communication direct avec le navire de surface non plus, cela fait un peu léger! Je n'ai pas réussi à aller sur le site (momentanément indisponible) qui propose ces plongées, mais sur les photos disponibles c'est l'avant qui s'ouvre en entier, charnières et verrous sont bien faibles, Aucun système pour le faire remonter de façon automatique après une durée programmée? Dommage de ne pas avoir plus d'informations sur sa conception, les entreprise capable de faire ce type de produits sont très peu nombreuses rien que les soudures (faisceaux d'électron sous vide), formage de fortes épaisseur...
  6. Sinon pour avoir le bout le plus à la verticale, utilisation d'une bouée avec réglage automatique de la longueur selon le courant: 2 poulies, 1 fixe sur la bouée, l'autre 2, mobile avec un leste récupère la sur-longueur lorsque le courant baisse. Évidement à condition de savoir laisser descendre la gueuse au bon endroit!
  7. Utile lors de plongé en dérive dans le courant, en cas de découverte... (a avoir avec soi en version éco!
  8. EN premier c'est faire soi même du "survey", on enregistre position et profondeur avec un combiné gps/sondeur et on avec ce nuage de points on obtient un modèle 3D. Là on passe un peu de temps sur l'eau selon le type de sondeur et la surface à couvrir. C'est valable surtout pour de petites surface, ne épave, un tombant... 2 heures sur l'eau et quelques minutes avec un logiciel simple à utiliser pour avoir un bon résultat. autres source pour avoir des données , il y a le Shom (et quelque autre sources comme par exemple tout les sociètés qui font des relevés pour des travaux et qui ont eu des aides de l'Europe doivent les mettre à disposition dans une grande base de donnée , il faut d’enregistrer pour y avoir accès et faire des demandes de data , gratuit ou payant selon votre statu , (particulier/étudiant c'est généralement gratuit!) qui met gratuitement à disposition les relevés bathymétriques (avec différente précisions (1 point par mètre à un point par 20 m ou 100m . sur mon secteur j'ai fais ma carte 3 D de toute la cote du département de la Manche 'donnée 1 point par m²(Lidar et multi-faiceaux) un peu de temps pour télécharger les données(selon le réseau, gérer chaque fichier(on télécharge des dalles de petites surface) , faire le tri de celles utiles,analyse selon le formats (pas mal de conversions à faire!!) quelques heures sur un bon PC pour avoir une vue 3D avec un fichier final de 200giga.(rien que l'affichage prend 2 heures) J'utilise 3 logiciels: Un logiciel facile à prendre en main ReefMaster:https://reefmaster.com.au/ Un logiciel un peu plus "pro" mais nécessite un peu d’apprentissage :https://www.bluemarblegeo.com/purchase-global-mapper/ Et pour finir "Autochart" lié à la marque du mon sondeur/GPS afin de mettre les données finale au format compatible. https://www.navicom.fr/catalogue/goodies/logiciel-cartographique/logiciel-autochart. J'ai fait il y a quelque temps quelques cartes pour des membres du forum. Je n'ai pas regardé ou la personne souhait faire sa carte, peut être les données sont disponibles en cherchant un peu!
  9. Pour réaliser ce type d'image tu as 2 solutions soit avoir des compétences artistiques et une bonne mémoire/vue en 3D soit passer par un logiciel professionnel type "global mapper" que j'utilise ou un logiciel "grand publique" comme ReefMaster tu va obtenir ce type d'image 3D que tu vas pouvoir utiliser pour illustrer le spot de plongée (avoir une fibre artistique!). Quelques images de ce que je fais.(rade de Cherbourg, spot d'une épave, île...) capturerécif1.bmp
  10. +1 Surtout en ce moment de tensions! entre guerre, anti éolien,...il y d'autres spot!
  11. Ne pas oublier les webcam de plus en plus présentes sur les cotes, cela donne l'état de la mer avant de se déplacer!
  12. Il y en a de plus en plus en Normandie et ils vident les casiers, homards et tourteaux ne font pas le poids devant eux! 'Maintenant ce sont les pieuvres qui arrivent, on va voir qui des 2 va être rester! (les 2 ont les même habitudes alimentaires et habitat) pour l'instant aucune attaque ici et ils se font facilement attraper à la main!
  13. voilà aussi un métier pour un plongeur, écoute bien ce qui est dit dans cette vidéo ce sont d'abord des techniciens, ils ont un métier avent d'être plongeur. Après ce type de plongée ou l'on va recevoir des doses importantes cela revient à d'autres métiers liés au nucléaire, jolie prime encore faut il ne pas en pâtir une fois en retraite! Autre belle plongée pro en station d'épuration: sinon dans les professions d'état gendarmerie, douanes, militaire, là c'est systématique d'abord gendarme ou douanier...et une spécialisation après. (pas toujours glamour quand il faut aller chercher un corps) Attention pour le salaire c'est en premier ton grade qui compte les primes de plongée sont faibles (de mémoire un copain des douanes touche environ 10€ par mois et comme c'est une prime cela ne compte pas en retraite! Ce sont des métier loin de moniteur en mer rouge ou plongeur au DRASSM!
  14. Pour réponde, dans nos chantiers naval, nous avons des équipes de plongeurs, pour par exemple réaliser l'échouage d'un navire pour son carénage (durée de quelques mois à 2 ans selon les travaux prévus) donc peu d'intervention) tous sont plongeurs loisir et ont un métier au sein de l'entreprise avant de postuler à un poste plongeur pro. Ce type de métier nécessite de bien connaitre son boulot en premier, ou doivent être les tins sous la coque donc être charpentier naval est un plus. Les formations sont dans ce cas prises en charge par l'entreprise, maintien du salaire et cout de la formation. Avoir un métier permet de se reclasser le jour ou on ne peut plus plonger... Lors des étude tout est fait pour limiter les intervention de plongeurs , par exemple la connectique sous marine et connectable par un ROV (çà ne tombe pas malade, ça n'a pas de limites sous l'eau) Idem pour les inspections de coque ou de ballast qui sont faites par des mini ROV plus rapide moins de risques. Bien regarder les débouchés avant de se lancer et une voie de secours en cas d'échec!
  15. oui mais mal équipé! https://www.liberation.fr/international/europe/pourquoi-le-navire-moskva-a-coule-20220509_UVVVNC3PK5GODJY5ATIEBDKJEQ/ Et aussi quelque détournement de fond...les responsable du chantier OSK (chantier qui avait la charge en coopération de la France de réaliser 2 BPC, un seul de fait en France vendu à l'Egype) risque d'être suicidé!! https://www.marianne.net/monde/europe/naufrage-du-moskva-la-marine-russe-compense-son-inferiorite-par-des-armes-de-qualite-superieure
×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.