Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

bonjo

Membres
  • Compteur de contenus

    23
  • Inscription

  • Dernière visite

link1
link2
link3

Informations personnelles

  • Localisation
    thailande
  • Profession
    educateur sportif, moniteur de plongee

La Plongée

  • Féderation(s)
    FFESSM, CMAS, PADI
  • Niveau en plongée
    MF1 FFESSM, Moniteur CMAS **, MSDT PADI
  • Professionnel de la plongée
    Oui

bonjo's Achievements

Apprentice

Apprentice (3/14)

  • First Post
  • Collaborator
  • Conversation Starter
  • Week One Done
  • One Month Later

Recent Badges

10

Réputation sur la communauté

  1. bonjo

    Thaïlande - octobre

    Tu as raison, Lanta est effectivement exposé en basse saison, tout comme la côte ouest de Phuket. Il y a possibilité de surfer, au moins à Phuket, et Kata Noi est un bon spot.
  2. bonjo

    Thaïlande - octobre

    Il n'y a malheureusement pas de spot de surf à Phi Phi... les falaises à l'ouest protègent toute l'île de la moindre vague, à part une petite partie au nord en fonction de l'orientation de la houle. Il y a possibilité de surfer à Long beach au sud à partir de 2m50 de houle en mer, ce qui donne une vague surfable d'un bon mètre. Mais ça arrive très rarement, meilleure période: juin/ juillet. En ce moment il y a une houle d'1m, mais la majorité des bateaux dans la région ont un fond presque plat... donc ça bouge à la moindre petite vague. Une houle d'1m en Atlantique... c'est une mer calme.
  3. bonjo

    Thaïlande - octobre

    A long terme, les "prévisions" de Mr Martinoo sont sûrement la meilleure réference pour avoir le plus de chances de trouver du soleil... ou de la pluie si c'est votre truc... au moins c'est plus calme...
  4. bonjo

    Thaïlande - octobre

    Merci Mr Gillot Pétré, Je ne pense pas avoir dis des choses bien différentes en ce qui conserne le climat, à part que je fais la différence entre pluie et mousson puisqu'il y a bien sûr des périodes de pluie en dehors de la mousson et des période de beau temps durant la mousson... Effectivement la mousson commence vers Songkran (fête de l'eau, nouvel an thai...), mi-avril et fini vers début novembre. On voit clairement les vagues changer de direction. Je ne vais pas prendre la défense de winguru c'était juste pour comparer PP et Tao... Ils se sont d'ailleurs trompés pour la pluie mais pas pour les vagues. Hé Martinoo, tu as l'air de lire en diagonale... Je n'ai bien sûr pas dit qu'il n'y a des Mokens qu'à Phi Phi, ni que c'est "La" seule zone de repli pour les pêcheurs du "Sud-Ouest de la Thailande", je parle d'"Une" zone de repli de "la Région". Par contre PhiPhi est la seule zone de repli de la côte ouest, avec Phuket je crois, pour plonger pendant la mousson.
  5. Le but de ce post... comme tu le dis dans ta phrase suivante: de trop nombreux plongeurs n'ont pas encore conscience de leur impact écologique! Pour trouver des solutions, mieux vaut identifier les problèmes avec précisions. Par exemple, en théorie de la plongée on n'étudie pas les accidents pour se faire peur mais bien pour apprendre à les éviter...
  6. bonjo

    Thaïlande - octobre

    Petite précision météo, Dans mon dernier message, il y a 5 jours, le temps devait se gâté, mais comme souvent, quand les prévisions annoncent un peu de pluie, en fait il ne pleut pas. Donc durant ces derniers jours, il a plu 1h, du beau temps, un peu de vent et entre 50cm et 1m de vagues
  7. Je suis bien d'accord avec ça. D'ailleurs, j'espère que ce n'est qu'une impression, mais je trouve que la jeune génération (15-30ans) a une très faible conscience écologique (économiser l'eau, l'électricité, tri des ordures...) alors qu'on en parle beaucoup plus qu'avant dans les medias... Désolé, je me suis mal exprimé, je ne voulais évidemment pas dire qu'on pouvait toucher la faune aquatique à condition de porter des gants en plongée... Je parlais de la manipulation d'animaux hors de l'eau à soigner ou à marquer d'une balise. Il ne faut effectivement rien toucher et ça c'est de la responsabilité de chacun. Il n'y a pas de lobby (comme celui qui nous oblige à consommer du pétrole) qui nous oblige à toucher à la faune sous l'eau! Je ne crois pas non plus à une révolution rapide, du type "grand soir", mais j'essai d'être optimiste sur une révolution (tour complet) à long terme. J'espere que les choses pourront évoluer vers du durable, du renouvelable... Je pense que d'ici 10ans, 50ans, ou peut être 100ans, on pourrait se retrouver dos au mur, dans l'obligation de changer...
  8. Je viens de lire la dernière discution sur ce thème qui a tournée à la plaisanterie. C'est vrai qu'il est difficile de savoir par quel bout commencé, le sujet est tellement vaste. J'ai tendance à croire que les petites économies au quotidien vont dans le bon sens, mais peuvent aussi nous faire penser que nous, les consommateurs lambda, sommes les uniques responsables de la situation écologique de notre planète... Cette économie, qui doit toujours être en croissance (et donc polluer) pour survivre n'est pas de notre volonté puique pas réellement à notre avantage. On nous impose des produits ou des manières de consommer, le lobby du pétrole par exemple n'a évidemment pas intérêt à voir se développer la recherche sur les énergies renouvelables. On nous crée toujours plus de besoins, qu'on paye, donc on n'en tire pas de bénéfice financier... Mais une fois qu'on a gouté à tout ce confort matériel, rares sont les gens qui peuvent revenir en arrière à moins d'y être contraint et forcé... On peut ainsi facilement voyager partout dans le monde, plonger, on a du matériel au top, mais qu'on change régulièrement... Je ne veut pas avoir l'air de cracher dans la soupe, je suis moniteur de plongée en Thailande, et je vis de ça toute l'année. L'industrie de plongée, comme pour n'importe quelle acitivité économique, pousse à la croissance, donc plus de plongeurs, plus de bateaux, plus de matériels de toutes sortes... Evidemment, j'ai du mal à dire qu'il faut arrêter le développement de la plongée, c'est une activité merveilleuse et c'est un vrai plaisir de voir les gens découvrir ce monde. J'ai même eu, plusieurs fois, des baptisés finir leur 1ère plongée et 2 secondes après, se mettre à pleurer d'émotion en me disant que c'est la plus belle chose qu'ils ont fait de leur vie! Vous imaginez la satisfaction qu'on peut ressentir en tant que moniteur. Le coeur du métier est là. Mais j'aimerais penser à long terme. En Thailande, vous devez bien vous douter que l'écologie n'est pas encore une préoccupation majeure. Il n'y a pas vraiment de règles pour les bateaux et les moteurs, donc il y a de tout. Mais en France aussi chacun fait ce qu'il veut... carénage fait sur la plage ou presque, moteur hors-bord nettoyé à l'acide qui est ensuite rejeté à la mer... quelques exemples de ce que j'ai pu voir et qui sont des habitudes. En tant que plongeur sous l'eau, notre impact est aussi réel. On m'a parlé d'une étude concluant qu'un moniteur de plongée va toucher (ou tellement près que tout est remué) 5 fois en moyenne durant 1 plongée, ce qui ne m'étonne pas du tout. Imaginez sur la quantité de plongées d'un moniteur... et les plongeurs pour qui le contrôle de la flottabilité n'est pas encore une seconde nature... En Fance particulièrement, les plongeurs ont tendance à beaucoup toucher à la faune, ce qui ne me semblait pas un problème sur des sites peu plongés et avec des encadrants qui connaissent bien la bio... Je ne croyais pas que toucher un animal aquatique pouvait réellement lui refiler des bactéries mortelles puisque je voyais des scientifiques attraper des tortues, des requins ou autres pour les marquer ou les soigner. J'ai chercher un peu, certains sites de préservations de la faune auquatique conseillent bien de mettre des gants. Un ancien marin pêcheur, maintenant moniteur de plongée m'a dit que la pêche sportive, qui relache tous les poissons connaissait en fait une mortalité de 50% dûe au stress et aux bactéries...
  9. bonjo

    Thaïlande - octobre

    Salut, Vivant à PhiPhi à l'année, je peut dire qu'il est très difficile de prévoir le temps. Je n'ai pas le recul suffisant, mais je trouve que ces 2 dernières années la pluie s'est arrêtée très tard, en janvier! mais le début de la mousson, comme les années précedentes commençait très tard, vers septembre pour le plus gros des précipitations. Mais cette année on a eu un temps pourri en mai/juin... Cette semaine on eu un très beau temps, une mer très calme et même d'huile certain jours avec une visibilité de 25/30m, parmis les meilleures conditions que j'ai pu voir cette année. Mais si vous venez 2 jours après, ça peut être les pires de l'année... J'arrête donc d'essayer de trouver une règle à tout ça, c'est peine perdue... En gros on peut juste dire que les vagues et les vents dominants venant de l'ouest en basse saison (ça ça ne bouge pas), on a forcément en moyenne plus de pluie, mais surtout plus de mer. Dû à sa position, à la sortie de la baie de Phan Ngna, protégé en partie par Phuket, Koh PhiPhi possède un microclimat (moins pluvieux) et est une zone de repli traditionnelle des gitans des mers (pêcheurs) de la région en cas de mauvais temps. Du fait de sa forme allongée en direction nord/sud, la côte est de l'archipel de KohPhiPhi offre donc des sites plongeables toute l'année. Beaucoup de mes collègues (une majorité en fait) ont travaillé à Koh Tao, il me parle de mauvais temps en cette saison. Je viens de regarder les prévisions de winguru pour cette semaine, qui à l'air d'être en train de se gâté un peu à PhiPhi: plus de vent à Tao, un peu plus de pluie à PhiPhi, et pour les vagues c'est à peu près équivalent.
  10. bonjo

    plongée en thailande en décembre

    Désolé que ces échanges passent pour un conflit, tel n'était pas mon but. Je précise juste que je travaille bien à PhiPhi mais je n'ai pas mis mes coordonnées sur ce site et en plus j'utilise un pseudo. En gros je ne me vends pas, mais j'aime la plongée et l'endroit où je vis... la Thailande, mais surtout cette région: Phuket, Krabi, la baie de Phnag Nga, Kao Sok les îles du sud de Lanta... J'ai donc un point de vue très positif de cette région y compris pour la plongée, et je ne suis pas le seul... Je sais qu'une partie des visiteurs peuvent être surpris et déçus par le nombre de touristes sur certains sites en Thailande, mais il est très facile et rapide de s'éloigner des circuits touristiques. Je me suis sûrement mal exprimé, mais mon propos était de dire que même à PhiPhi on peut facilement sortir des sentiers battus, et qu'on peut rapidement arriver à la chambre de recompression (24h/24, 7j/7). La Malaisie est aussi un pays magnifique pour la plongée, l'Indo, les Philippines... enfin toute l'Asie du sud est.
  11. bonjo

    plongée en thailande en décembre

    Quand on fait 2 plongées à PP, on fait 1h, 1h15 d'intervalle. Vous prenez donc à peine plus d'intervalle quand vous faites 3 plongées, c'est comme quand on va au King Cruiser et Shark point depuis PhiPhi. S'approcher de la courbe de sécu n'est pas dramatique... J'ai beaucoup plongé en France, donc avec de la décompression, et je n'ai pas l'impression de prendre un risque à faire des paliers obligatoires... Mais en analysant les statistiques d'accidents, plonger à plus de 30m augmente nettement la probabilité de faire un ADD, même si ça reste encore très faible, c'est toujours largement plus sûr que de conduire à Phuket. La déshydratation est un important facteur favorisant d'ADD mais ce n'est pas le seul, il fait parti d'une longue liste comme la fatigue, le stress, l'âge, le taux de graisse, la prise de médicaments, d'alcool, de drogue, etc... La vitesse de remontée est aussi comme tu l'as dit quelque chose de primordial, mais comment peux tu dire qu'il n'y a pas de corrélation entre profondeur et ADD!!! Il y a aussi une corrélation entre le nombre de plongées successives et ADD.
  12. Si vous voulez passer quelques nuits à PhiPhi, je vous conseille: Garden View Bungalow (à côté du stade de boxe Aswindum) ou Tee guesthouse (à côté de la mosquée): belles chambres (ventilo ou clim), très calme, 10 min du centre, le meilleur rapport qualité/prix de l'île.
  13. Salut, Pour les croisières Andaman, les Similans sont fermées, c'est sûr, mais pour les croisières sud je ne suis pas sûr, les intervenants de Phuket pourront t'en parler. Les sites sont aussi exposés... Il n'y a pas de croisière côté Siam. A Koh Tao, le temps est meilleur en cette période, 4 ou 5 très beaux sites, mais malheureusement côté usine à bulles... là on est en plein dedans! Côté Andaman le temps n'est pas forcément dégueulasse. C'est plus variable, qu'en haute saison, mais il y a de longues périodes de beaux temps. C'est dur à dire mais en moyenne plus de nuages et de vagues. Si vous n'êtes pas trop malchanceux vous aurez très peu de pluie (surtout la nuit). La plongée peut être aussi magnifique en cette saison. Beaucoup de sites de PhiPhi sont abrités et les conditions de plongée sont aussi faciles qu'en haute saison, et toujours très poissonneux, même plus qu'en haute saison.
×
×
  • Créer...