Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

g-e-o-f-f-r-e-y

Membres
  • Compteur de contenus

    622
  • Inscription

  • Dernière visite

link1
link2
link3

Réputation sur la communauté

10 Good

À propos de g-e-o-f-f-r-e-y

  • Rang
    Détendeurophile
  • Date de naissance 10/07/1991

Informations personnelles

  • Localisation
    Brest ou Royan ou Angoulême
  • Passions
    plongée , hockey subaquatique, apnée
  • Profession
    Apprenti ingénieur d'études

La Plongée

  • Féderation(s)
    ffessm, TDI
  • Niveau en plongée
    N3 adv Nx, full cave , TIV
  • Professionnel de la plongée
    Non
  1. Ahlala, ça c'est quand même pas si mal, et ça lève toute ambiguïté ! http://www.plongeur.com/forums/showpost.php?p=1255004&postcount=2
  2. Oui, a première vue je dirais aussi comme DuboisP Quel 1er étage est-ce ?
  3. Je parlais bien de masse et du volume de contenance des bouteilles, par exemple : Bouteille acier 12 L long 232 bars, Roth : 12,2 kg (vide) Bouteille acier 12 L long 232 bars, Faber : 13,6 kg (vide) Bouteille acier 12 L long 232 bars, ECS : 14 kg (vide) Bouteille acier 12 L long concave 232 bars, ECS : 14,5 kg (vide) Bouteille aluminium S80 (11,1 L) 207 bars, Luxfer : 14,3 kg (vide) Bouteille acier 7,5 L long 232 bars, Roth : 8,2 kg (vide) Bouteille acier 7 L long Faber 232 bars, : 8 kg (vide) Bouteille aluminium 7 L Luxfer : 8,8 kg (vide) Et ça marche PRESQUE pour tous les volumes (contenance) existants, et pour tous les autres fabricants de blocs.
  4. J'ai déjà pris le tram à Bordeaux avec 2 blocs, on me regardait bizarrement, mais je n'ai rien entendu de beau
  5. Oui, j'avais tout de suite pensé à toi en entendant ça
  6. Sinon, il y a aussi les classiques : - "Le nitrox ça sert à plonger plus profond que l'air" - "Les blocs alu sont beaucoup plus légers que les blocs acier de même volume" (celui-ci je ne compte même plus le nombre de fois ou je l'ai entendu ! - "Si on se mets tête en bas avec une combinaison étanche on remonte par les pieds" - "Il faut mettre un dé à coudre d'huile dans les blocs pour ne pas qu'ils rouillent" - "Le filetage de la robinetterie a du jeu, pas grave mets du teflon" !!!!!!!!!!! - "Pas besoin d'acheter de la graisse spéciale genre Crystolube pour lubrifier les détendeurs, de la graisse végétale ça suffit et ça risque rien c'est comestible" - "Les détendeurs en DIN, c'est un truc américain ça"
  7. Entendu l'été dernier à St Sauveur pendant que j'étais en sécu/attente surface, les plongeurs faisaient leur dernier palier dans la vasque : Un guide de randonnée arrive avec son groupe, - "Alors là vous voyez les bulles, ce sont des plongeurs qui font des paliers pour s'habituer à la profondeur avant de partir" - "Sinon vous voyez, ils ont plein de bouteilles d'oxygène parce que ça leur permet d'aller à plus de 100 m" Il y avait aussi une autre énormité comme ça mais je ne m'en souviens plus...
  8. Salut, Je connais un peu le coin, si l'épave est là où elle est indiquée, elle est sur un fond de 5 à 9 m (selon la marée), en plein dans le Banc de la Mauvaise, qui porte bien son nom... notamment à la vue du nombre d'épaves qui s'y trouvent et au nombre de sortie des secours dans cette zone. C'est aussi un coin réputé pour y pêcher le bar. En tout cas si une épave de 100 m de long se trouve au point indiqué, elle doit être très ensablée ! Cette zone est effectivement peu propice à la plongée, le courant y est fort, le clapot permanent et la visi très mauvaise. Comme l'indique Christophe, pour y plonger il faut viser l'étale après la marée montante avec un petit coef. Mais il y a toujours quelques jours par an où les conditions sont idéales.
  9. Merci pour cette info, c'est très intéressant. Je suis du coin et je n'avais jamais entendu parlé de ça. Je vais essayer d'aller voir avec des plongeurs du coin du ROC plongée de Royan. Par contre, là où c'est situé, l'épave est probablement très ensablée. Mais ça vaut la peine d'y aller.
  10. C'est aussi ce que je pense.
  11. Conservatif = qui va dans le sens de la sécurité. Donc oui, un profil plus conservatif est plus sécuritaire.
  12. Pas de pbm, je ne prends rien mal Je comprends ce que tu veux dire, je n'ai pas d'expérience pour dire si les solénoïdes foirent plutôt ouverts ou fermés. Mais si ils sont de technologie "Normalement Fermé" (et je pense qu'ils le sont) alors quoi qu'il arrive, il y a un ressort de rappel qui ferme l'électrovanne en cas de défaillance. Elle ne peut donc théoriquement pas rester ouverte, sauf peut-être par grippage comme tu le dis Mais en général les systèmes se grippent lorsqu'ils ne fonctionnent pas, c'est à dire solénoïde(s) fermé(s) pour les eCCR.
  13. J'avais mis un point d'interrogation (?) car je peux me tromper, mais il semble évident d'utiliser des solénoïdes NF (Normalement Fermés) pour justement qu'ils se ferment en cas de disfonctionnement et qu'ils n'envoient pas en continu de l'O2 dans la boucle de manière incontrôlée. Quoi qu'il arrive, comme Tybo l'a souligné, on peut passer en manuel par la suite. Mais il faut que les solénoïdes soient fermés.
  14. Oui, tout à fait, j'aurais plutôt du dire que ça entraîne une défaillance de la fonction "e" de eCCR et (heureusement) pas une défaillance de toute le machine. Tout à fait, cette redondance à quand même pour effet d'améliorer la fiabilité (au moins au niveau théorique) du système.
  15. ???????? ???????? Peux tu reformuler, je ne vois pas ce que tu veux dire, ou veux tu en venir ?
×
×
  • Créer...