Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Scaphinfo

Membres
  • Compteur de contenus

    14
  • Inscription

  • Dernière visite

link1
link2
link3

Réputation sur la communauté

10 Good

À propos de Scaphinfo

  • Rang
    Les pieds sur Terre?

La Plongée

  • Professionnel de la plongée
    Non
  1. S'il n'y avait que des poissons... Sirènes, Céphalopodes dorés d'Alpha du Centaure ou civilisations antiques cachées dans les abysses, que savons-nous des êtres mystérieux qui vivent au fond des océans? Scaphinfo vous invite à laisser libre court à votre imagination. Nouvelles, articles, dessins, tout est bienvenu pour cette anthologie qui sera accessible en libre téléchargement sur le site Scaphinfo. Les jeunes et vieux artistes peuvent envoyer leurs oeuvres via le site http://scaphinfo.free.fr François
  2. He bien... En tous cas, merci pour ce soutien. Bien sûr, j'ai essayé de contacter le responsable, mais il semble que le serveur mail de ce site fasse preuve d'un manque de coopération flagrant. Aller raler auprès de son hébergeur, je ne sais pas... l'héberheur n'y est sans doute pour rien... C'est pas grave, c'est juste une question de principe et de correction... J'espère que suite à ce poste et celui que j'ai fais aussi dans les news le responsable va se sentir piteux et, soit effacer de son site ce contenu pillé, soit rajouter la référence de l'auteur... et donner la possibilit
  3. Quelqu'un connait-il un certain Martin, administrateur du site http://www.plongeur.fr? Juste parce que ce type s'est permis de mettre en ligne sur son site les deux premiers chapitre de mon livret péda sur le nitrox sans, ni me demander mon avis, ni citer l'auteur... Devans tant d'incorrection, que faire? Alors que tout ces documents sont disponibles en libre accès sur Scaphinfo, que leur repro est autorisé... sous réserve de citer les auteurs! pour ceux que ça intéresse, l'ensemble du livret Nitrox est disponible sur : http://scaphinfo.free.fr/pedagogie/nitrox.html Désolé pour
  4. Scaphinfo, qui n'en est plus à une fantaisie près, vous invite à participer à un formidable sondage : Comment les plongeurs se posiotionnent-ils par rapport à la préservation et à la connaissance de l'environnement marin? Oui, la mode est passé d'utiliser les gorgones pour se tracter sur le fond et de faire boire de la tequila au nudibranches pour observer les curieux changements de couleurs. Alors, qu'est ce que les plongeurs ont aujourd'hui à dire en matière d'écologie marine? <a href="http://scaphinfo.free.fr/contestation.html">Les enquêtes de Scaphinfo</a>
  5. Scaphinfo

    Effet Paul Bert

    Merci pour les réponses de tout le monde. Qu'est ce que la crise hyperthermique chez les enfants? As tu un peu de doc que tu pourrais me transmettre sur le sujet? François
  6. Scaphinfo

    Effet Paul Bert

    Oui, c'est bien ce genre de réponses que j'ai trouvé... Rien de particulier à faire. Mais quand je demande si, dans le cas ou la personne montre des signes de faiblesse, il est bon de la mettre sous o2 (par exemple, mais ca peut être d'autres options de secourisme), là j'ai toutes sortes de réponses. Ici (cf post précédent, Balane me dit 'Surtout pas d'O2"! Mais un médecin réanimateur m'a dit le contraire il y a un mois et "qu'a priori", il n'y avait pas de raison de ne pas donner de l'O2 si on pense que c'est important pour aider l'accidenté! Mais cette personne ne connait pas particul
  7. Scaphinfo

    Effet Paul Bert

    Comme vous le savez tous, l'Effet Paul Bert est un accident neurologique dut à la toxicité à haute pression de l'oxygène. Les recommandations des écoles de plongée (et la règlementation française dans le cadre de la plongée loisir) fixent le seuil de PPo2 à ne pas dépasser à 1,6 bars (même si les médecins réanimateur balancent des type à plus de 2 bars de Ppo2 en caisson). L'accident est un accident neurologique en phases succssives. En cas d'assistance d'un accidenté en plongée, les consignes sont de le ramener en surface (sauf durant la première phase où il y a risque de surpression) et lu
  8. Salut, pour organisr une session d'initiation à la combi étanche, je cherche un plan d'eau en région parisienne (le plus près possible de Paris). Je n'ai pas besoin de beaucoup de fond (entre 10 et 15 mètres). Si vous connaissez des coins (autre que les fosses de plongée)? Merci François
  9. Bien la page!!! On apprécie les fautes d'orthographes (je suis moi même très compétent) ainsi que les fautes de français (la, je suis moins bon). Ben oui, c'est un peu chiant! Toute la systématique, la taxonomie pour blonde en mal de mots magique etc etc... Et puis, parle nous de la formidable collaboration entre les petites algues unicellulaires et ces monstrueux récifs. Aussi, les cnidaires, il y en a à 500 mètres de fond... Tu les oublies ceux là... Merde c'est de la discrimination! Tu vois coco (on appelle les gens comme ça dans le monde du spectacle, et puis cocotte c'est pas terrib
  10. Orienté??? Mais non, ce n'est pas orienté! Enfin, si un peu... allez, j'avoue, ça l'est. Mais cette spécificité française (dictature du sacro saint BEES) n'est-elle pas un sujet qui pose des questions? Qui a des conséquences (sur la vie des moniteurs, l'avenir des structures associatives et le cadre de pratique de la plongée en France)? Je suis un démocrate. J'ai envie de laisser les gens dire ce qu'ils pensent et tranmettre ces opinions aux "décideurs" afin que ces derniers se creusent un peu la tête pour trouver des solutions qui vont dans le sens de ce qu'expriment les "citoyens pl
  11. A voter! Toujours ouvrir sa gueule quant on n'est pas d'accord!
  12. Bonjour à tous les observateurs des petites bêtes et autres légumineux qui vivent sous la surface Vous le savez, ce monde sous-marin est mal connu. Nombreux sont ceux qui ne peuvent distinguer la morue du cabillaud (je vous assure que ces deux poissons se ressemblent ENORMEMENT ! !), les scientifiques n’arrêtent pas de sortir de nouvelles espèces plus bizarroïdes les unes que les autres des profondeurs, le corail vit et meurt (surtout il meurt) et on ne sait pas bien ce qui le motive, les dauphins viennent s’échouer régulièrement sur nos plages et, a part penser que c’est l’amour qu’ils n
  13. Bonjour, Souvent, le cadre de pratique de la plongée en France diffère de celui rencontré dans d’autres pays. Spécificité française oblige. Nous souhaitons connaître et faire connaître comment cette spécificité française est perçue par les plongeurs afin que les instances responsables (ministère, fédérations, etc) puissent, à partir de ces opinions exprimées, en conclure si certains aspects doivent être modifiés dans la façon dont la plongée est réglementée en France. Nous vous invitons à répondre à notre enquête sur la réglementation de la plongée en France : http://scaphinfo.f
×
×
  • Créer...