Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

bardass

Membres
  • Compteur de contenus

    7 830
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    30
  • Pays

    France
link1
link2
link3

bardass a gagné pour la dernière fois le 30 septembre

bardass a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

1 913 Excellent

À propos de bardass

  • Rang
    Lord of SteelDicks

Informations personnelles

  • Localisation
    Autour de Lyon
  • Passions
    La plongée, le ski, mes femmes, la lecture sous toutes ses formes
  • Profession
    Dirigeant SSII

La Plongée

  • Féderation(s)
    2F
  • Niveau en plongée
    MF1 - E3 - Trimix Hypo
  • Professionnel de la plongée
    Non

Visiteurs récents du profil

222 visualisations du profil
  1. Voici une photo qui montre l'alignement parfait du 5e port en parallèle du buste. même si le plongeur n’utilise pas son étanche, même si le bloc ne possède pas une robinetterie adaptée au side mount, on voit que le montage adopté permet d’avoir un alignement parfait du bloc : le mousqueton du bas est aligné avec le robinet, la tension de l’élastique est suffisante pour opérer la rotation du bloc sans que celui plonge la tête en bas ou qu’elle soit coincée sous son aisselle.
  2. non, pas du tout si tu as ce problème, je pense que c'est dû à des élastiques trop laches qui ne viennent pas faire tourner le robinet vers l'extérieur pour aligner le 5e port en parralèle du buste et non en perpendiclaire, ce qui te gêne.
  3. ton dernier commentaire montre que tu n'as rien compris, désolé
  4. il semblerait aussi que depuis qu'il utilise cette méthode, certains de mes élèves n'ont même plus besoin de respirer, des écailles ont poussé sur leur torse. sans déconner, t'es sérieux là ? arrête de potasser en imaginant ce que pourraient penser des plongeurs moins intelligents que toi pour te faire une idée réaliste, plonge, utilise la méthode de planification que tu souhaites et libère tes noeuds au cerveau. dois-je te rassurer ? aucun de mes élèves, et aucun des plongeurs, que je connais, utilisant DTR et pression de décollage n'ont des maux de tête. ces maux arrivent plus généralement aux débutants qui font des micro apnée, sans s'en rendre compte. ces plongeurs ont bien d'autres choses à acquérir qu'une méthode de planification ...
  5. bardass

    Gtr ???

    Un temps fond inclus toujours le temps de descente. Tu dois chercher une explication ailleurs, quant à la formation, je n’ai aucun vocation à être le porte parole de la ffessm. de mon coté, j’enseigne dtr et pression de décollage dans plusieurs clubs de la région, boire même dans d’autres régions qui m’invitent parfois. et je ne respecte pas le mft puisque je n’enseigne pas les tables mn90. C’est la fameuse liberté pédagogique à la française. Il est donc tout à’fait envisageable que des plongeurs n’aient pas entendu parler de DTR et de pression de décollage, toutefois, je constate de plus en plus de DP professionnels qui donnent ces mêmes consignes dans leur brief, puisque les creps d’aix et de montpellier enseignent aussi ces paramètres. quant à ceux qui plongent hors structure, qui veulent rester 26 minutes sur un fond de 40m avec un 15l sans savoir planifier correctement, je pense qu’ils le feront une fois, pas deux.
  6. J’en utilise une sur un petrel très bon produit
  7. bardass

    Gtr ???

    Temps fond de 17 minutes pour un run time de 32 ou 33 minutes
  8. bardass

    Gtr ???

    j’utilise multi deco et pastodeco qui donnent entre 59 et 61 minutes avec tes paramètres. mais peu importe. ton exemple n’est pas viable : tu utilises un temps fond qui n’est pas compatible avec l’utilisation d’un bloc 15l. soit tu t’adresses à un public loisir et les consignes des DP, de type DTR 15 et pression De décollage de 80 bar avec 50 bar de pression de sécurité, sont viables. soit tu t’adresses à un public technique, utilisant des volumes de gaz compatible ton temps fond de 26 minutes. Alors ce public est formé à calculer par eux même une pression sécurité (de type 1/3).
  9. bardass

    Gtr ???

    Pour répondre, il faudrait déjà que ton exemple soit crédible et juste. 1 - Si je planifie ta plongée sur mes outils de simulation, j’obtiens non pas une DTR de 26 minutes (26 minutes fond + 26 minutes DTR = Les 52 minutes de run rime que tu indiques). mais 35 minutes de DTR, soit un runtime de 61 minutes. 2 - si je reprends tes éléments de consommation (sac 15l/min), le plongeurs aura consommé 125 bar au terme des 26 minutes fond. Il lui restera donc 75bar pour assurer 35 minutes de DTR. Joueur ou inconscient ... 3 - je ne connais aucun DP qui autorisera un temps fond de 26 minutes à 40m pour des plongeurs en 15l. Un DP sérieux donnera une DTR max et une pression de décollage. En général, 15 minutes pour 80 bar. 4 - à aucun moment dans ma méthode de planification, j’indique qu’il faut utiliser un temps fond pour planifier une plongée à l’air. Au contraire même, je l'écris en rouge et gros. Pas assez gros semble-t-il J’indique deux paramètres : une DTR max à choisir et la pression de décollage associée (incluant une pression de sécurité, égale au minimum à la pression nécessaire pour la remontée + paliers). Donc si le plongeur souhaite utiliser ma méthode, il planifiera pour cette plongée une DTR de 35 minutes, soit une pression de décollage de 105b. Ce qui ne lui laisse de 95 bar pour descendre et rester au fond à 40m. avec qlq rapides calculs, la pression de décollage le fera décoller bien avant tes 26 minutes. Au mieux à la 18e minutes pour une DTR réelle de 15 minutes. du coup, les 105 bar de pression de décollage lui permettront de réaliser ses propres paliers, voire même d'assurer ceux de ses deux équipiers qui sont tombés en panne. il est très agréable d'être cité ou pris en exemple. Mais si cela est possible, autant le faire sans interprétation et avec des exemples crédibles.
  10. bardass

    plongée en fosse

    En tant que E3, je suis parfois DP de ma propre palanquée ou pour des amis. et ma présidente n’a rien à voir avec cela, elle n’a pas à me donner une quelconque autorisation
  11. bardass

    plongée en fosse

    Le DP, c’est Dieu le Père le roi n’est que son représentant sur terre
  12. Et voilà l’association de fait ... hé bé ...
  13. Les 3 capteurs disaient vrai, j’étais en train de respirer un mélange à 5% d’o2 et de m’endormir tout doucement ...
  14. Pour avoir vécu une hypoxie sous l’eau (5% affichée sur mes 3 cellules), je peux te dire que je l’ai senti venir. sinon je ne serais plus là pour l’écrire Cette expérience m’aura permis de connaitre la sensation d’hypoxie que je ne siuhaite pas connaitre à nouveau
  15. exemples de panne : hyperoxie : l'injection manuelle ou automatique est trop importante et engendre une ppO2 au dessus de 1,6b hypoxie : l'injection manuelle ou automatique trop importante d'un diluant hypoxique ou l'absence d'injection manuelle ou automatique d'oxygène hypercapnie : la chaux ne fait plus son travail, soit par une mauvaise préparation du canister, soit par une chaux trop utilisée boom drill : un flexible ou plusieurs ont pété la formation sur recycleur consiste à trouver une solution rapide et adaptée au problème rencontré, soit en corrigeant sur le recycleur (exemple : robinet d'oxy fermé malencontreusement, rincage sur diluant en cas d'hyperoxie) ou via les bailout quand les corrections sont impossibles :
×
×
  • Créer...