Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

bardass

Membres
  • Compteur de contenus

    8 454
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    62
  • Country

    France
link1
link2
link3

bardass a gagné pour la dernière fois le 14 mai

bardass a eu le contenu le plus aimé !

3 abonnés

Informations personnelles

  • Localisation
    Autour de Lyon
  • Passions
    La plongée, le ski, mes femmes, la lecture sous toutes ses formes
  • Profession
    Dirigeant SSII

La Plongée

  • Féderation(s)
    2F - TDI - IANTD
  • Niveau en plongée
    MF1 - E3 - Trimix Hypo OC - Trimix Hypo Triton CCR - Full cave CCR
  • Professionnel de la plongée
    Non

Visiteurs récents du profil

2 572 visualisations du profil

bardass's Achievements

Grand Master

Grand Master (14/14)

  • Dedicated Rare
  • Conversation Starter
  • Week One Done
  • One Month Later
  • One Year In

Recent Badges

2,8 k

Réputation sur la communauté

  1. Autre piste que celle proposée par Philippe et que nous utilisons lors de baptêmes avec des stab trop grandes ou blocs trop lourds pour des enfants : on leur met la stab sur le ventre, les enfants enfilent la stab par le ventre et on scratche la ventrale dans le dos. sous l’eau, le moniteur contrôle le volume de la stab et l’enfant enserre, s’il le veut, le bloc dans ses bras. ainsi il n’a aucun poids sur le dos. ça fonctionne super bien pour les baptêmes. si l’enfant veut continuer, alors il faut passer sur les solutions proposées par Philippe.
  2. Pourquoi des plombs de chevilles ? ne serait-ce pas le poids du bloc qui le fait vriller ? À cet âge, les enfants ne sont pas gainés pour contrôler la rotation du buste.
  3. je ne sais pas quel type de téléphone tu utilises. mais sur Iphone et Ipad en version 2.7.0 du logiciel, j’ai signalé il y a des mois déjà que la mise à jour était très lente, plus de 40 minutes et qu’elle terminait 4 fois sur 5 sur une erreur liée au délai trop long de mise à jour. c’est toujours le cas. Le support a promis un correctif rapidement mais cela semble plus complexe que prévu.
  4. je ne crois pas. Uwatec a été créé en Suisse et est toujours en Suisse. Uwatec AG, Bodenäckerstrasse 3, 8957 Spreitenbach, Suisse http://paradise-plongee.com/articles-et-reportages-sur-la-plongee/uwatec-une-autre-maniere-de-plonger.html Eric Frasquet en a été le directeur technique pendant qlq années avant qu’il ne s'installe à Bormes http://ffessm74.com/wp-content/uploads/2014/03/2014-07-SUBAQUA-Jacquet_FOSSE74.pdf
  5. chez Suunto, tout dépend des modèles Vyper : inclus " ASC TIME (Temps de remontée) indique le temps minimum nécessaire pour remonter à la surface lors d'une plongée avec décompression. Ce temps inclut : • les trois (3) minutes du palier de décompression recommandé ..." Vyper Air : non inclus Mais il existe deux versions de manuel utilisateur Sur l'une, paliers profonds et obligatoires impactent la DTR " ASC TIME (Temps de remontée) indique le temps minimum nécessaire pour remonter à la surface lors d'une plongée avec décompression. Ce temps inclut : • le temps nécessaire pour le palier profond • le temps nécessaire pour remonter au niveau du plafond à une vitesse de 10 m/min (33 ft/min). Le plafond correspond à la profondeur minimale à laquelle vous devez remonter. • le temps nécessaire à passer au niveau du plafond • la durée requise pour le palier de décompression obligatoire (le cas échéant) • le temps nécessaire pour atteindre la surface après que les paliers de décompression obligatoires ont été effectués" Sur l'autre, pas de paliers profonds mais des paliers de sécurité "obligatoires" qui sont activés quand la vitesse de remontée a dépassé 10m/min. Dans le cas où les vitesses sont respectées et aucun palier obligatoire, les paliers de sécu ne sont pas inclus. ASC TIME indique le temps minimum nécessaire pour remonter à la surface lors d'une plongée avec décompression. Cette mention comprend : • le temps nécessaire pour remonter au niveau du plafond à une vitesse de 10 m/min (33 ft/min). Le plafond correspond à la profondeur minimale à laquelle vous devez remonter • le temps nécessaire à passer au niveau du plafond • la durée requise pour le palier de sécurité obligatoire (le cas échéant) • le temps nécessaire pour atteindre la surface après que les paliers de décompression obligatoires aient été effectués Vyper novo : rien n'est écrit clairement dans la doc. Mais l'on peut supposer être dans le cas précédent car il est seulement précisé : " Vous pouvez uniquement faire surface lorsque ASC TIME (Durée de la remontée) et CEILING (Plafond) ont disparu. Cela signifie que le palier de décompression et le palier de sécurité obligatoire ont été effectués." Rien n'est simple chez les finlandais ...
  6. Au vu des DTR que tu donnes GF 80/80 sur des plongées jusqu’à 50m, GF 85/85 sur des plongées jusqu’à 40m Tu peux aussi faire un mix GF80/85. honnêtement, cela ne change pas grand chose. mais j’ai plutôt tendance à sécuriser la désat, l'âge aidant … et tant pis si les équipiers sont pressés de boire l’apéro sur le bateau.
  7. C’est quoi que tu ne comprends pas quand j’écris « dans le cadre fixé par le DP » ?
  8. relis ce que j’ai écrit : « si le DP ne donne pas de consignes contraires ». où inscrit-il ces consignes ? Sur la fiche de sécurité, seul document légal. si le DP inscrit 50m sur la fiche, que les plongeurs PA60 décident au brief de descendre à 40m seulement et que sous l’eau un truc sympa est à 45, ils peuvent décider d’y aller. contrairement à un PA40 ou N2. c’est l'interêt du N3 de pouvoir moduler dans le cadre fixé par le DP
  9. dans le contexte cité par Christophe, c’est valable. un N2 encadré ne peut pas dépasser 40m. un N3, si le DP n’a pas donné de consignes contraires, peut décider de plonger à 40m et glisser plus profond s’il y a un intérêt : il reste dans les prérogatives de sa qualification.
  10. c'est quand même très courant au niveau des clubs associatifs et très courant aussi sur internet, qui sert souvent de base de cours à des E2 qui n'ont pas été formés à l'enseignement des tables autrement que par les cours qu'ils ont eux même reçu il y a des années de cela ... Rien que le message transmis par leur tuteur de formation ("servez-vous de votre expérience personnelle") est un blanc seing pour faire perdurer les enseignements d'antan.
  11. même dans certains centres hyperbares, les médecins se réfèrent à un jeu de table pour vérifier la pertinence du protocole de désaturation du plongeur arrivant au caisson.
  12. vaste sujet ... - pour beaucoup d'enseignants, l'enseignement des tables est indispensable parce qu'ils l'ont eux même subi plus jeunes et qu'il faut continuer à l'enseigner ... Avec tout ce qui va bien : les heures de sortie à la minute près, l'utilisaton d'oxygène en début ou fin d'intervalle de surface ... DTR, bof, mais groupe de plngée successive, super important ... - pour d'autres, l'enseignement des tables permet d'expliquer les principes de saturation et désaturation en azote. Elles sont alors un support. Ce qui est déjà une belle évolution. Mais ils existent pleins d'autres outils pour cela, très bien fait : https://e-plouf.com/ par exemple. - pour d'autres enfin, elles sont un support à la planification. Sauf qu'il manque la consommation ... A ce sujet, la FFESSM ne dit rien du type de tables. Dans son MFT, elle précise : "Connaissance des différents moyens de décompression, fonctionnement des tables de plongée ..." Il est donc parfaitement possible d'enseigner tout type de table (PADI, Buhlmann ou autres modèles). Seul contrainte : le code du sport indique que les pratiquants disposent sur le site d'un matériel d'assistance composé entre autres d'un jeu de table de décompression (Art. A. 322-78-2). En tant que plongeur autonome, ce dernier doit donc savoir les utiliser (si tant est qu'ils connaissent tous les paramètres notamment lors d'une successive ...)
  13. Ma réponse initiale partait de l'hypothèse qu’il y a un problème mécanique sur la stab ET sur l'étanche en même temps. Ce qui est particulièrement rare … si le problème vient de l’air (perte ou débit continu), il y a quand même une réponse beaucoup plus simple et fiable que de remonter au parachute ou en marchant (escaladant le long d’un tombant) : c’est de souffler dans l’inflateur pour retrouver un volume d’air dans la stab Ca marche très bien, quelle que soit les profondeurs. Il faut juste être rigoureux que ce soit en circuit ouvert ou fermé.
  14. Seul, tu peux utiliser ton parachute. plusieurs techniques : s’il est pourvu d’un spool de longueur suffisante, tu peux le lâcher en surface et te hisser le long du fil. si le fil est trop court, tu peux tenir le parachute en main, le parachute t’aide à enclencher le décollage. si le parachute est muni d’un bec de canard et d’une purge, tu peux le retourner en cours de remontée (purge vers le haut) et te servir de la purge pour contrôler la vitesse de remontée. A deux, l’assistant va travailler uniquement sur sa stab. si elle ne suffit pas, utilisation du parachute comme vu précédemment.
  15. tu n'as pas compris : qu'un gérant demande un E2 pour tenir le rôle d'un DP est un non sens. D'une part, parce que le plongeur doit être à minima N5. D'autre part, parce que le brevet E2 n'apporte rien au fait qu'un plongeur puisse postuler au brevet N5. Après, la madame suisse n'a peut-être rien compris à la demande du gérant, c'est fort possible
×
×
  • Créer...

logo.png.82da6b1cbfb259c1df0e18cf18904a1e.png

 

Plongeur.com propose des services gratuits et n'est financé que par la publicité. Nous faisons de notre mieux pour éviter les formats intrusifs (au dessus du contenu, avec du son,etc...) et pour que celle ci soit la plus acceptable possible.

 

Si vous aimez les services de Plongeur.com, que vous trouvez des informations utiles et que vous voulez continuer a en profiter longtemps et gratuitement, désactivez votre bloqueur de publicité pour notre site !