Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

bardass

Membres
  • Posts

    9,093
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    87
  • Country

    France
link1
link2
link3

bardass last won the day on September 14

bardass had the most liked content!

4 Followers

Personal Information

  • Localisation
    Autour de Lyon
  • Passions
    La plongée, le ski, mes femmes, la lecture sous toutes ses formes
  • Profession
    Dirigeant SSII

La plongée

  • Féderation(s)
    2F - TDI - IANTD
  • Niveau en plongée
    MF1 - E3 - Trimix Hypo OC - Trimix Hypo Triton CCR - Full cave CCR
  • Professionnel de la plongée
    No

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

bardass's Achievements

Grand Master

Grand Master (14/14)

  • Dedicated Rare
  • Conversation Starter
  • Week One Done
  • One Month Later
  • One Year In

Recent Badges

3.6k

Reputation

  1. feignasse c'est juste histoire d'aider, hein ...
  2. c’est facile de répondre : as-tu lu le code du sport ? si oui, as-tu lu une seule fois le mot cagoule dans ce texte ?
  3. le mk2 n'est compensé en rien du tout, c'est un détendeur non compensé bas de gamme chez Scubapro dont l'avantage est d'être très simple à maintenir et fiable. Mais c'est une pioche au delà de 40m : dur à respirer en profondeur et en fin de bloc. Si tu dois l'utiliser ou le donner à un plongeur en stress à 60m, le mk2 n'est vraiment pas la meilleure option.
  4. dans ton premier message, tu écris "digne d'intérêt" et "tu ne roules pas sur l'or" mon conseil est déjà de ne pas mettre tout ton budget dans les détendeurs. D'autant plus, que vu le parcours que tu décris, ce n'est pas un mais deux détendeurs complets (1e et 2e étage) de qualité équivalente qu'il te faudra acquérir. Encore une fois, il existe des détendeurs moyens de gamme parfaitement "digne d'intérêt" qui t'accompagneront longtemps et en tout confort/sécurité Mais surtout dont le budget moindre te permettra d'investir, puisque tu ne "roules pas sur l'or", dans le reste du matériel nécessaire ou indispensable pour plonger en sécurité à 60m et au delà : combinaison étanche de bonne qualité, ordinateur lisible en haut sombre, un voire deux bons phares/backup vu les plongées que tu pratiques actuellement ... C'est un point de vue de "raison". Si tu as la volonté/possibilité d'acheter le top des détendeurs (dans ta liste, ils sont tous aussi excellents les uns que les autres), alors tu es dans un achat "plaisir", sans jugement de ma part. Mais n'oublie pas le reste, surtout si tu n'as pas des moyens financiers illimités
  5. qu'elle est déjà surdimensionnée par rapport à tes besoins honnêtement, tu te fais des noeuds au cerveau : j'ai autour de moi des plongeurs qui utilisent des détendeurs moyens de gamme, type Scubapro MK17 ou Aqualung Titan jusqu'à 120m en lac. J'utilise des Apeks DST + DST40 ou 2e étage Legend depuis des années en lac ou sout jusqu'à 110m avec bonheur. Tu peux te faire plaisir évidemment avec les modèles haut de gamme, tu ne seras pas déçu , ils sont tous aussi bons les uns que les autres. En gros, tu compares des hauts de gamme mercedes avec ceux de bmw (ou autres audi ...). Comme tu ne seras pas déçu en mettant moins d'argent avec des modèles moins haut de gamme qui suffiront amplement pour rouler à 130km/h en tout confort. Et qui te laisseront du budget pour d'autres achats. Maintenant, si tu as tout le budget nécessaire et que tu veux te faire plaisir, prends n'importe lequel de ta liste, assure toi d'avoir un magasin agréé pour les révisions près de chez toi et roule
  6. en restant dans ces marques, tu as aussi les apeks DST + XTX40 ou 50 qui fonctionnent parfaitement et bien moins cher
  7. j'ai effectivement lu de travers, désolé
  8. as-tu contacté la fédé pour te mettre en relation avec leur informaticien ? sur l'accès TIV mis à notre disposition, nous n'avons pas l'information mais l'informaticien a l'information du club qui a procédé à l'inspection et donc le proprio.
  9. pour la "soit disant" procédure de rattrapage que les plongeurs n'ont pas mis en oeuvre. pour résumer : les deux plongeurs (membres de P.com) ont fait une profonde à l'air en lac. un des deux plongeurs ne se sentaient pas bien et est remonté "rapidement" jusqu'à 23m. Le 2d plongeur l'a rejoint, ils sont restés 5 minutes dans cette zone en rentrant avant de faire leurs paliers. Une fois à la voiture, alors qu'il se déshabillait, le plongeur me demande de le mettre sous oxy alors que je rentrai de ma plongée en dernier. Nous avons alors mis le plongeur sous oxy et déclenché les secours. Les gendarmes sont arrivés vraiment comme des cowboys en expliquant que l'on faisait n'importe quoi (il y avait eux deux décès qlq semaines avant, à leur décharge). Ils ont voulu voir la fiche de sécu, il n'y en avait pas vue que sortie entre amis. Ils n'ont rien dit. ils ont saisi le matos du plongeur accidenté, et ont vu que les deux étaient des plongeurs expérimentés (bi, wing ...) ils ont été voir le plongeur sous oxy et discuté avec le pote secouriste qui a donné toutes les billes, confirmées par les pompiers présents. Après ils ont attendu la suite des secours. Du coup, je suis allé les voir avec les ordinateurs et comprendre en quoi on avait pas respecté les procédures. J'avais récupéré la courbe du plongeur accidenté avant que les gendarmes saisissent son matériel. Sur les écrans, on pouvait suspecté une remontée rapide des deux plongeurs. Pour eux, les plongeurs auraient du redescendre à mi-profondeur pour faire 5 minutes et tous le tralala. Je leur ai expliqué que : c'était une procédure MN, pour eux militaire, et que nous, nous sommes aux ordinateurs. un courrier de la fédé nous demande de suivre les préco de nos moyens de déco, les ordinateurs. Les fabricants ne donnent aucune consigne, sinon de sortir vivants le plongeur n'était pas bien sous l'eau, on allait pas le remettre à 30m la remontée n'était pas totale puisqu'ils se sont arrêtés à 23m. Donc la procédure MN90 ne s'applique pas en gros, je leur ai expliqué qu'il n'y avait de mon point de vue aucune faute de sécu sous l'eau. Et quand le 2e plongeur est allé à la gendarmerie, il avait avec lui l'étude de la courbe de plongée que j'avais faite qui montrait certes une remontée franche, mais qui n'a jamais dépassé 13m/min au max. Pas mal pour un plongeur stressé. La plongée n'était pas en cause, les facteurs étaient humains et multiples : fatigue, absence d'hydratation avant de plongée ... Nous avions fait ensuite un retex de cet accident que l'on avait publié à l'époque. Accident bourget 20141102.pdf nan je vérifie qu'il ne s'est pas évaporé je vérifie surtout que cela fonctionne
  10. pour les pompiers, je confirme pour les gendarmes, un peu moins ... pendant au moins 30 minutes, on a fait canard après ce délai j'ai pu les voir, ils étaient calmés et ouverts à la discussion.
  11. ton club n'a pas le choix : soit il investit dans un kit oxy qui répond aux exigences du code du sport. soit ut mutualises les coûts avec un autre club et vous vous partagez le kit, en espérant que vos dates de sortie ne sont pas communes (ou alors vous allez sur le même site) un kit oxy, c'est de l'argent certes. Mais quand tu en as besoin, tu es content d'avoir payé ce montant. Je connais un club pas loin de chez moi qui a investi dans un 2e kit oxy (ils sont autonomes avec bateau et compresseur) suite à un incident qui aurait pu mal tourner pour les deux plongeurs. Après de multiples discussions auxquelles j'ai pris part, le président du club a fait voter cette disposition à son comité directeur. @benbulle pourra en parler mieux que moi. lors d'une sortie hors structure où un plongeur (un ancien de P.com) a fait un ADD vestibulaire, j'ai sorti mon kit oxy perso. A l'époque, ce kit était un véritable kit oxygénothérapie tout comme il faut, sauf que la date de péremption était dépassée de loin, très loin ... plusieurs années. Quand le plongeur m'a demandé de le mettre sous oxy car il était pris de vertiges, nous avons déclenché la procédure et appelé les secours. Hors structure, je ne courrai pas un grand risque avec ce kit même dépassé, l'oxy ne se transforme pas en vinaigre avec le temps. Quand pompiers et gendarmeries sont arrivés, aucun d'entre eux n'est allé vérifier la qualité et la date de l'air. Les pompiers ont attendu que le plogeur siffle l'oxy de ma bouteille pour passer sur la leur. Les pompiers nous ont même félicité sur la qualité de la prise en charge (avec un pisteur secouriste pro, c'était pas le plus dur ...). Les gendarmes, eux, ont joué aux cowboys sur une autre sujet, j'ai attendu qu'ils se cament pour aller leur parler et leur expliquer les différences de procédures que des pro et des loisirs peuvent avoir en plongée. Au final, je n'ai jamais pu remplir ce bloc oxy, n'ayant aucun contrat avec Airliquide ou une pharmacie. J'ai jeté le bloc et monté mon propre bloc oxy à base de s40. Il est plein d'oxy plongée depuis 6 ans, jamais utilisé, jamais respiré dessus sauf pour tester que c'est encore respirable.
  12. @LGF a répondu : en tant que particulier, tu peux disposer ou pas d’un bloc d’oxygénothérapie avec oxy médical ou pas, tu n’es pas concerné par le code du sport. quand tu vas à la GDF, c’est à eux, en tant que structure, de disposer d’un kit oxygéno. tout comme une SCA sur la côte quand tu vas plonger en tant que client. dans mon club, nous utilisons le kit de la piscine quand on est à la piscine, celui des SCA qui nous accueille en groupe auto encadré. Nous n’avons pas de kit oxygéno. et quand je fais des sorties club en lac, je fournis le mien en sécu, qui n’a pas d’oxy médical mais plongeur. Ou on s’en fait prêter un par un club ami qui en dispose, c’est exactement la réponse à donner quand on entend ce genre d’affirmation péremptoire : où est-ce indiqué dans le code du sport ? fournir un contre exemple parlant
  13. je t'explique que ma fille avait un niveau départemental, le plus bas niveau pour des nageurs de compétition. en termes "d'explosion" de record, on fait mieux ...
  14. faut pas délirer non plus : c'est quoi le temps pour avoir la moyenne au 800m PMT du N4 : 15min ma fille, quand elle avait 12 ans, nageait ce même 800m en moins de 10 min sans palme, avec un niveau de natation départemental. Idem pour le 500m capelé : il faut le faire en moins de 16 min. Nous l'avons tous fait en moins de 13 minutes lors de mon N4 et il n'y avait pas que des bons palmeurs. C'était plutôt tranquille. chaque épreuve, prise individuellement, n'est pas d'un haut niveau physique. c'est l'accumulation d'épreuve physique, pratique et théorique qui est un challenge pour certains au N4. il faut se préparer
×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.