Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

abysse-rider

Membres
  • Compteur de contenus

    39
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Pays

    France
link1
link2
link3

Réputation sur la communauté

20 Excellent

À propos de abysse-rider

  • Rang
    plongeur
  • Date de naissance 10/03/1989

Informations personnelles

  • Localisation
    Isère
  • Profession
    ingenieur materiaux et structure

La Plongée

  • Féderation(s)
    ffessm
  • Niveau en plongée
    E2 / Nx conf / TIV / PB1
  • Professionnel de la plongée
    Non

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Une pression de service est une pression de service, il ne faut normalement pas la dépassé. Je suis le premier à le faire avec mes blocs persos... Normalement il faudrait gonfler le bloc à 200 bars max, attendre le refroidissement et compléter jusqu'à 200 bars. Au club c'est ce que nous faisons: on les gonfle après la séance à 200 bars à chaud, et à la séance suivante avant la distribution du matos on rajoute pour avoir 200bars à froid.
  2. Du travail d'orfèvre! Il doit falloir une sacrée patience et une grande motivation. Bravo pour ce beau résultat
  3. D'après le mft il s'agit d'un test physique, donc pas vraiment en accord avec une situation réelle mais qui permet de juger d'un niveau global. On m'a toujours dit que pour enseigner quelque chose, il fallait avoir un niveau supérieur à ce qu'on souhaite enseigner. Pour en avoir une meilleur compression et/ou gestion. Ici on cherche juste à évaluer tes capacités en créant une situation pas/peu réaliste (mais qui peut arriver, il ne faut jamais dire jamais ) Personnellement je préfère que l'on évalue mes capacités globales, plutôt que de multiplier les exercices de conditions réelles qui sont, par définition, infinies.
  4. Je ne connais pas mais ça a l'air pas mal. Pour ma part je ne protège pas le perdix, je trouve sa conception assez robuste. Espérons que je n'ai pas tort!
  5. Top! Les gants se montent facilement sur la blizzard?
  6. Bonjour, Je me pose une question concernant ce triste événement: ses équipiers se sont retrouvés coincés dans le S1 sans autre choix que de rejoindre l'inter-siphon, ou la sortie était encore possible?
  7. Idem, pas de problème pour moi. Quel argument était avancé par la partie adverse durant la discussion qui t'a mis le doute?
  8. Je l'ai lu depuis une autre source et je suis parfaitement d'accord avec toi. Un bel hommage. Toutes mes condoléances à sa famille et ses amis.
  9. Heureusement que sur certaines techniques les différentes écoles soit très proches malgré une différence de philosophie globale. Et je trouve sain qu'une école soit capable d'apprivoiser les bonnes idées des autres et vis et versa. Je t'encourage à lire le manuel technique de plongée souterraine de Franck Vasseur qui répondra, sans jugement, à tes questions. A plus!
  10. Hello, les deux approches sont très différentes et sont liées historiquement à la typologie des siphons rencontrés côté américain et côté européen. L'une est plus orientée solo et l'autre en équipe. Il y a du bon à faire les deux formations pour pouvoir adapter son approche en fonction du siphon mais attention à ne pas mélangé les deux approches!
  11. Certains souteux le font avec des scooters, mais il ne faut pas se trompe de cap
  12. Merci pour les infos. Espèrons que le troisième s'en sorte sans trop de mal.
  13. Pas d'info. Geneve, c'est la procédure normale d'envoi au caisson? Les plongeurs concernés pourrait être Suisse? J'espère qu'ils s'en sortirons avec seulement une bel frayeur.
×
×
  • Créer...