Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Laurentbelge

Membres
  • Compteur de contenus

    14
  • Inscription

  • Dernière visite

link1
link2
link3

Réputation sur la communauté

10 Good

À propos de Laurentbelge

  • Rang
    Poisson clown
  • Date de naissance 01/05/1990

Informations personnelles

  • Localisation
    Bruxelles
  • Passions
    Piano, musique, badminton, plongée, apnée, escalade, informatique
  • Profession
    Développeur

La Plongée

  • Féderation(s)
    LIFRAS
  • Niveau en plongée
    1* CMAS
  • Professionnel de la plongée
    Non
  1. En Belgique, réépreuve optique = seulement tous les 2,5 ans et réépreuve hydraulique tous les 5 ans. Inspection visuelle, s'agit-il d'autre chose ? Je ne pense pas. Si ce problème aurait du être détecté à la réépreuve optique, je peux alors réclamer au magasin un rabais sur la réépreuve vu qu'ils me l'ont rendue en l'état en disant qu'elle était ok Sur Decathlon Belgique, 260€ pour la même bouteille :-) Ah oui, détail, ma bouteille de 1987 est limitée à 200 bars et non 230. Un inconvénient en plus. Mais reste moitié prix d'une neuve.
  2. Dernier topo : - Le magasin me confirme l'incompatibilité par rapport à l'emplacement prévu du joint comme expliqué plus haut. Le vendeur me confirme que même s'il n'avait plus plongé avec depuis 4 ans, il avait plongé sans souci avec depuis la pose de cette nouvelle robinetterie par un magasin de plongée. Donc mystère... - Le vendeur est sympa et m'a remboursé la bouteille au vu de ce problème, et me la laisse si je veux en faire quelque chose - Du coup 2 choix s'offrent à moi : --> mettre la bouteille au rebus et m'acheter un mono 15l 2 sorties neuf chez Decathlon à 260€ (je ne veux pas mettre plus ; j'imagine qu'elle doit peser à peine moins que la vieille bouteille) --> payer 130€ pour mettre une nouvelle robinetterie 3/4 gaz 2 sorties sur ma bouteille Je me retrouve dans les deux cas avec une bouteille bonne pour 5 ans avant réépreuve hydraulique mais dans un cas j'ai une bouteille neuve, dans l'autre une qui ne fera peut-être plus beaucoup de réépreuve ?
  3. Dernière news : - Le vendeur est très étonné, il me confirme que, même si ça faisait 4 ans que sa bouteille était au garage, il avait préalablement plongé de nombreuses fois avec y compris avec cette nouvelle robinetterie qui avait été installée par un autre magasin de plongée Bruxellois (qui n'existe plus aujourd'hui). J'ai tendance à croire en sa bonne foi, mais comment est-ce possible si ce que dit mon magasin de plongée qu'il y a incompatibilité totale ? - J'en reparle à un technicien de mon magasin qui dit : "très étonnant, j'irai voir si je n'ai pas quand même des joints spéciaux à mettre dessus" Tout d'un coup ce serait juste une question de joint ? Bref je vais voir sur place cette semaine, je prends full photos, je challenge leurs conclusions, et j'essaie que celui qui m'a vendu sa bouteille soit là aussi. @nics : le vendeur me reprend bien la bouteille à 50€ sans souci. mais il me reste la réépreuve à 69€. je tenterai de faire participer le magasin et/ou le vendeur pour partager les frais en fonction des responsabilités... Par contre, garder la robinetterie, ok mais ça reste une 3/4 gaz donc je ne me vois pas acheter une bouteille neuve 3/4 gaz sans robinetterie :-) donc au rebut @nico501 : je pense qu'ils ont bien vu eux-mêmes que c'était un filetage 3/4 gaz mais ils étaient étonnés que l'inscription ne se trouvait ni sur le robinet ni sur la bouteille, et m'ont appelé pour confirmation. Dénouement cette semaine j'espère !! (je pense à vendre les droits pour une adaptation cinématographique)
  4. Le bloc est toujours au magasin donc pas possible de le prendre en photo. Dixit un bricoleur de mon club qui aide de temps à autre à ce magasin et qui a vu la bouteille : "oui la robinetterie est bien 3/4 gaz mais elle ne correspond pas car il en aurait fallu une dans laquelle tu aurais pu intégrer le joint" "il aurait fallu un joint enchassé" Donc si je comprends bien apparemment pour les 3/4 gaz le plus fréquent est d'avoir le joint côté robinetterie mais parfois il est plutôt côté bloc. Et ici la robinetterie n'intègre pas de joint, et le bloc non plus ? Oui mais pourtant il y a bien un joint qui a pété lors du gonflage... Mais cela semble rejoindre ce que disait @Xabi et aussi ce que l'on dit sur ce fil : https://www.plongeur.com/forums/forum/le-matériel-de-plongée/le-coin-du-matos/42530-compatibilité-filletages-bloc-robinet?p=1074866#post1074866. @sacha.r merci pour l'info sur la directive européenne mais pourtant en Belgique on dirait que les magasins présentent ça comme si c'est le bloc uniquement qui est rééprouvé. En tout cas eux démontent la robinetterie puis l'envoient pour réépreuve avant de remonter la robinetterie. Penses-tu que je peux invoquer cette directive pour dire que la bouteille n'a donc pas passé la réépreuve ? J'envoie les photos dès que je peux, après avoir réglé la réépreuve (et tenté d'avoir un rabais). Et surtout je vais demander au vendeur comment il plongeait avec ce montage, c'est ce qui semble le plus louche dans l'histoire... Peut-être n'avait-il plus plongé avec depuis le changement de robinet... https://www.plongeur.com/forums/forum/le-matériel-de-plongée/le-coin-du-matos/42530-compatibilité-filletages-bloc-robinet?p=1074866#post1074866
  5. Dernier épisode : Le magasin me précise que cette bouteille 3/4 gaz aurait nécessité une robinetterie avec un joint enchâssé. Celle qui était présente était bien 3/4 gaz mais avec un autre type de joint qui pète systématiquement à haute pression. Ce n'est donc pas le même danger qu'une incompatibilité M25 / 3/4gaz mais c'est quand même pas top. Bien sûr on me précise que les 69€ de la réépreuve sont dûs puisque techniquement le bloc a passé la réépreuve... et que si elle n'avait pas passé, rien ne serait dû. Moi je suis un peu étonné qu'ils n'aient pas remarqué le problème de robinetterie en démontant, et encore plus qu'ils me l'aient rendu sans l'avoir vu (même si le gonflage était inclus dans la réépreuve et que c'est bien à leur magasin, le jour où je suis venu la rechercher, qu'ils ont regonflé et ce sont alors rendu compte que le join pétait. Mais si ça tombe le joint n'aurait limite pas pété et ils m'auraient rendu une bouteille dangereuse). En plus de demander un geste commercial au magasin (qu'ils renoncent au moins à leur marge), je vais bien sûr rendre sa bouteille au vendeur mais bien sûr celui-ci va sans doute rechigner à me payer le prix de la réépreuve en plus du prix d'achat... Je le contacte, suite au prochain épisode...
  6. Salut à tous, Retour sur ce forum après 5 ans d'arrêt de la plongée. Mini-présentation : je suis sur le point de passer mon dernier exo pour le N2 à la LIFRAS (Belgique). Et j'ai enfin acheté le reste de mon matos : notamment 2 détendeurs complets eau froide dont un que j'ai fait réviser, et un bloc acier 15l que j'ai fait rééprouver. Une connaissance m'a donc laissé son bloc acier 15l pour 50€ (pas cher, sans doute parce qu'elle est assez ancienne et assez lourde, et dernière épreuve 2013). Il me dit que la bouteille est assez ancienne mais qu'une nouvelle robinetterie a été installée plus ou moins récemment. Avec 2 sorties DIN. Je donne ma bouteille à rééprouver à mon magasin de plongée, qui démonte la robinetterie et envoie le bloc pour inspection hydraulique chez Arpagaz. Problème, ils m'appellent pour me dire que le bloc a bien passé la réépreuve mais lors du remontage de la robinetterie, ils se demandent si je sais quel est le type de filetage car c'est étonnamment marqué nul part. Il leur semble que ce serait du 3/4 gaz mais pas sûr. Je n'en sais rien non plus. Ils finissent, je ne sais pourquoi, par être convaincus que c'est du 3/4 gaz et je peux venir rechercher ma bouteille. Là, au gonflage à 200 bars, ça fuit : le joint a pété. La vendeuse me dit que c'est un joint très spécifique, elle va chercher auprès de ses fournisseurs pour en avoir un autre. Plus tard, elle m'appelle pour me dire que finalement, la robinetterie n'est PAS compatible avec le bloc. C'est entre 80€ et 120€ pour changer la robinetterie. Du coup, plusieurs considérations me viennent : - je me demande quelle est la dangerosité de cette incompatibilité - je me demande comment le propriétaire précédent a pu plonger avec cette robinetterie et comment il n'a pas fait gaffe au moment de la changer - quand j'apporte une bouteille complète pour entretien dans un magasin de plongée, je trouve ça inquiétant qu'on me la rende sans s'être rendu compte de ce problème, même si je comprends qu'Arpagaz ne fait qu'entretenir le bloc J'hésite à rendre sa bouteille au vendeur, mais j'aimerais alors récupérer au moins partie du prix de la réépreuve... ou à la garder en mettant une nouvelle robinetterie, mais cela devient cher pour un bloc de 1986 (!) qui ne passera peut-être plus beaucoup de réépreuves... Qu'en pensez-vous ? (âge de la bouteille, comportement du magasin de plongée, du vendeur ?) Merci et bonnes bulles
  7. Une super profonde c'est le kif parce qu'il y a moins de poissons (trop caractérielles), mais une profonde dans une épave ça le fait moins. Et ne parlons pas des baleines.
  8. Merci à vous tous pour ces réponses précises et directes. Je comprends bien que mon but étant simplement de développer mon apnée pour le plaisir c'est à dire pour en profiter en snorkeling et, détail important, en faible profondeur (-10m), il ne sert à rien de m'entraîner en hyperventilant. sansbulles peux-tu juste me dire si j'ai bien compris tes deux paragraphes ? Tu me dis que si j'ai atteint 4 minutes en hyperventilant je devrais pouvoir à force d'entraînement y arriver sans hyperventiler, mais que cela prendra beaucoup de boulot avant d'y arriver ? Je pensais pourtant qu'hyperventiler permettait réellement d'améliorer sa 'capacité max'. Merci encore pour vos réponses
  9. Laurentbelge

    Bad news : Patrick Musimu

    Merci mais l'article ce contente de dire que la cause n'a pas été communiquée. Personne ne se demande 1) quelle est la cause ? c'est quand même un pro, qui était à basse profondeur dans une piscine, quelle pourrait-être la cause ? 2) pourquoi ne communiquent-ils pas la cause ? Je suis débutant en apnée, je fais de l'apnée statique en piscine et désolé mais c'est le genre de faits-divers qui me découragent de ce sport. Cela veut-il dire qu'il y a un risque même à pratiquer ce sport en piscine et encadré (à moins qu'il ne fut seul, auquel cas la stupidité de l'acte montre à quel point même les pros bien que se disant pros sont surtout des passionnés, passion qui les aveugle...) ?
  10. Bonjour à tous, D'abord je me présente, j'ai 21 ans et j'ai commencé la plongée bouteille en janvier, depuis je suis N1 à la LIFRAS (CMAS). Si je ne me suis inscrit à un club de plongée que maintenant, c'est parce que j'ai toujours dé-te-sté la natation, la piscine, l'apnée et ça ne me donnait pas envie... En fait, j'ai toujours eu des problèmes de respiration, à l'école c'était un calvaire de nager 20 minutes ou de faire de la course d'endurance, j'avais des points de côté après 2 minutes de course... Ne parlons même pas de l'apnée, je n'ai jamais dépassé les 30 secondes avant cette année. D'où mon étonnement lorsque, après avoir passé mon N1 j'ai commencé à participer aux classes d'apnée piscine de mon club et qu'après seulement 5 ou 6 séances d'1 heure j'arrive très vite à 50 mètres de dynamique et 1'50, puis 2'23 puis 2'45 en statique... A la dernière séance, notre moniteur d'apnée nous a appris une méthode de respiration qui consiste à pratiquer l'hyperventilation (que je ne connaissais pas) pendant disons 1 minute puis respirer fortement pendant 1 minute puis respirer normalement pendant 30 secondes avant de commencer la statique. Ca a changé du tout au tout, j'ai fait 4'01". Mais en sortant, mon moniteur me dit d'hyperventiler encore un peu parce que mes lèvres sont un peu bleues-noires... Je n'ai eu aucun spasme (confirmé par mes moniteurs) et suis sorti de l'eau dès que j'ai senti l'envie de respirer... Je ne voudrais pas mettre la parole de mes monos en doute quand ils me disent que c'est tout à fait normal et sans danger d'en arriver à avoir les lèvres bleues mais j'aurais aimé avoir l'avis de cette communauté sur le sujet Autre petite question, parce que l'apnée statique c'est bien mais ça ne sert à rien : une bonne capacité en statique présage-t-elle d'une bonne capacité en dynamique (snorkeling) ? Quelles-sont les équivalences +ou- ? Parce que je suis allé dernièrement passé mon S1 avec mon club mais ça n'a pas été facile, en mer houleuse pour la récupération au tuba etc. parfois après 20 secondes je sens déjà l'envie de remonter... Désolé pour ce sujet fourre-tout mais je sais que dans beaucoup de forums on aime bien que les nouveaux se présentent et puis ces derniers temps quand on pose une question courte on peut être mal compris et taxé de troll
  11. Laurentbelge

    Bad news : Patrick Musimu

    Heu... Tout le monde donne ses condoléances mais y a-t-il des leçons à tirer ? Est-ce normal qu'un professionnel d'apnée fasse un accident mortel lors d'un entraînement à faible profondeur ? J'imagine que c'était de l'apnée statique ? Syncope 'normale' puis réanimation dans les normes de sécurité qui a mal fonctionné ? Ou bien a-t-il simplement fait de l'apnée seul ? C'est fou qu'aucun article ne mentionne la cause et que personne ne s'en étonne ?
  12. Merci cooltrane pour ta réponse. Merci Jenecplu pour le lien vers l'autre post mais je ne vois pas en quoi tu qualifies le mien de "troll". Revois ton "français", un troll est un post destiné à lancer une polémique ou un débat stérile. Je voulais juste avoir des avis...
  13. Bonjour à tous, Petite question (voire débat) très simple : quel est le niveau requis pour être autorisé à plonger (même à une très faible profondeur) seul avec une personne qui n'a jamais plongé, c'est-à-dire lui faire passer son baptême... Je suis belge de la LIFRAS donc éventuellement si quelqu'un a la réponse en terme de prérogatives belges ? Faut-il être 3*, AM ? Et sinon, on peut aussi se poser la question en terme de responsabilité morale et non pas légale... A quel niveau vous sentiriez-vous capable d'endosser la responsabilité de gérer le baptême d'un débutant ? Je parle bien d'être seul disons en mer calme et à une profondeur max de 5 mètres, avec un novice que j'aurais formé moi-même. Merci pour vos réponses
×
×
  • Créer...