Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Matt

Administrateurs
  • Posts

    5,130
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    68
  • Country

    France

Everything posted by Matt

  1. On en a modéré d'autres, ce sont les invectives le problème, pas vraiment le hors sujet qui est un peu inevitable au 1000eme message d'une discussion.
  2. Ils se sont pas donné beaucoup de mal pour le skin. C'est clairement un des meilleurs moteur de forum, par contre ils poussent de plus en plus leur service en SaaS avec des fonctionnalités qu'on n'a pas en auto hébergé et des prix qui montent de plus en plus. Ce n'est pas encore inquiétant a ce stade mais un jour un faudra peut être se poser la question.
  3. La charte est claire, la modération la fait respecter. Les messages supprimés ne parlent en rien du sujet de la discussion et de limitent a des invectives entre membres.
  4. Le pas de pub c'est très compliqué à estimer, idéalement il faudrait que j'arrive a ne vous mettre que les campagnes "premium" qui sont assez rares et toujours liées à la plongée (Martinique, Seychelles, le vieux campeur, Decathlon...) Mais techniquement ce n'est pas évident.
  5. L'autocollant va m'en coûter 2, le timbre 1 et je vais me casser le ... A poster ça plus stocker etc... A la limite je pourrais proposer un abonnement "premium" avec des fonctionnalités en plus (moins de pub, accès a un forum privé, des trucs du genre des PA mises en avant, un badge sur le forum,etc...) Selon ce qui est techniquement réalisable. Après je vous cache pas que l'idée que ça reste gratuit me dégage quand même d'une certaine obligation de résultat sur le fonctionnement du site, les délai de réaction sur la validation des PA, etc...
  6. La P1 du jour c'était de trouver un truc qui face vaguement gâteau d'anniversaire pour la première qui fête son anniv aujourd'hui. La P2 c'est d'aller récupérer la maman et la deuxième a la maternité La P3 c'est de gérer l'application critique au boulot qui a le bon goût de planter aujourd'hui et sur laquelle je n'ai pas eu le temps de faire un transfert de connaissance...
  7. Sur la charge du serveur il y a clairement quelque chose qui se passe depuis quelques jours, a code inchangé. En fait je consacre pas tant tout mon temps au nouveau petit être mais a celui qui a 4 ans et qui doit bien continuer sa petite vie Et la journée j'essaie d'aider la maman a la maternité. Bon elles sortent aujourd'hui donc on va retrouver une organisation un peu plus simple (mono site déjà)
  8. Hello, Tu te doutes que j'y ai pensé mais le site étant édité par une société ce n'est pas évident, le don a une société n'étant pas vraiment prévu comptablement et fiscalement au delà de ça, les lenteurs/coupures depuis quelques jours ne sont pas vraiment du au dimensionnement du serveur mais plutôt à un comportement anormal que j'ai du mal a analyser, de type robot qui scrap le site... ma deuxième fille étant née lundi, je suis assez peu dispo pour m'en occuper pendant quelques jours...
  9. Du coup tu es toujours dans l'idée de remplacer son ordi de plongée ou on parle d'une montre principalement et si elle est utile en plongée c'est un plus ?
  10. Tu as un essai de la garmin MK1 ici : https://www.plongeur.com/essais-materiel/garmin-descent-mk1-coup-dessai-ou-coup-de-maitre Ca date un peu mais a mon avis la conclusion est toujours valide : si ton chéri pratique d'autres sport ou qu'il veut un coté "smartwatch"/"traqueur d'activité" (qualité du sommeil, etc...), c'est sans doute un très bon choix même si le format la rend difficile à porter au quotidien. Si c'est juste pour plonger, tu trouveras sans doute mieux, il faut nous en dire un peu plus sur ta recherche pour qu'on puisse te proposer des alternatives (budget, format (montre ou ordi) sont déjà un bon début.
  11. Il faut les tester sous l'eau, l'ecran MIP Transflectif des MK1 et MK2 etait vraiment bon dans des condition de très forte luminosité. De tous les écrans couleurs que j'ai testé, c'etait le seul qui ne se transformait pas en miroir au palier quand on est horizontal avec le soleil juste au dessus.
  12. J'ai du rater la version corrigée, on a un lien ? Je ne voudrais pas faire un article qui parle d'une étude qui a été amendée depuis.
  13. La SolaFX est une humide même si certains site la vendent à tort comme une semi. La principale différence est que la fermeture eclair est étanche sur une semi, ce qu'elle n'est pas sur une humide. Mais en effet on peut avoir moins d'eau dans une bonne humide bien adaptée que dans une semi qui ne va pas.
  14. Et pourtant je dois pouvoir trouver pas mal de discussions ici même où on conseille un OSTC ou un Shearwater a des petits N1 ou N2 qui viennent demander conseil
  15. Non, l'idée est de se mettre dans la peau du plongeur "loisir" qui maitrise moyennement son ordi et sa théorie des accidents et qui plonge en faisant confiance aveuglément dans son ordi sans se poser de question. Dans ce cas, factuellement le mec qui part faire une "dual tank" avec 1h d'intervalle de surface fera moins de palier avec un OSTC qu'avec un Galileo, et donc théoriquement risque plus facilement l'accident.
  16. Ben.. c'est vous qui avez fait tout le boulot ! (et AF aussi ). Donc merci à vous. Comme lui prend du 90/90 et que la on compare des reglages plus durs j'ai préféré voir large. Je suis d'accord sur le fait que ce point est interessant mais j'ai peur de brouiller le message avec un truc finalement un peu hors sujet. D'autant plus qu'il y a des contres exemples (a minima Suunto Fused 2 vs 1). Pour les autres cas de durcissement j'ai ajouté un paragraphe
  17. En tout cas les commentaires me rassurent sur le fait que sur la vision globale je ne trahis pas le boulot de @bardass et @LGF On ne m'a pas encore accusé d’être vendu à AQL ou à Shearwater
  18. J'ai hésité a faire une petite phrase en conclusion pour ouvrir la dessus, mais sauf a pouvoir répondre (ce qui me semble impossible dans un sens ou dans l'autre) j'ai préféré rester sur des choses a peu prés fiables. J'attaquerais surtout ce point sur le fait que l'environnement aquatique reste fondamentalement dangereux, et que de rester plus que nécessaire comporte une part de risque (hypothermie, ressac et rocher, bateaux qui passent, délai de prise en charge en cas de pépin, etc...). En gros on reduit peut etre le risque d'ADD mais augmente d'autres risques, a un moment ca doit se balancer. Bref, ca mériterait un article entier, voire une thèse
  19. OK, pour le point sur les autres cas de durcissement, je propose un paragraphe en avant dernière position : Compte tenu du peu de documentation des modèles utilisés par les fabricants il est difficile de l’affirmer avec certitude, mais il est très probable que ce durcissement s’applique à d’autres profils ou situations jugés dangereux : yo-yo, profils inversés, froid, essoufflement (via la sonde air), efforts (via la ceinture cardio chez Scubapro), etc…
  20. Tu as raison, je remplace par "il disparait lorsque l’intervalle de surface s'allonge". on peut faire" il revient donc au plongeur d’adapter ses réglages, ou ses plongées, s’il estime avoir un comportement à risque, ce qui ne se limite pas à la plongée successive.".
  21. Tu notes que je ne parle pas du DCIEM puisque globalement personne ne connait ce algo a part lui Je prends le point, je voulais dire qu'on pouvait lui faire confiance sur l’exécution de son protocole, je propose de changer en "rigueur de l’expérience" voire "rigueur de la réalisation de l’expérience" mais c'est un peu lourd.
  22. Bonjour à tous, Ca me trotte depuis quelques semaines et j'ai pris le temps d'essayer de faire un article dans la partie "éditoriale" du site pour faire une synthèse du sujet, avec la problématique soulevée par AF et les travaux publiés ici par @bardass et @LGF principalement. Pour le moment ca donne le texte ci-dessous qui n'a pas encore été relu finement. Je suis plus que preneur de vos commentaires ou corrections vu que le gros du travail vient de la communauté. Les ordinateurs « tech » sont-ils dangereux ? Il y a un peu plus d’un mois, le 13 décembre, Alain Foret présentait dans une webconférence les conclusions d’un travail comparatif entre différents modèles d’ordinateurs et algorithmes de désaturation. Autant le dire tout de suite, les conclusions secouent le petit monde de la plongée depuis plusieurs semaines. Le protocole retenu est le suivant : on immerge les ordinateurs dans un caisson, on leur fait subir une plongée type similaire et on compare le résultat en temps total de palier. Un profil en particulier a retenu l’attention de l’auteur de la célèbre série de livre « plongée plaisir » : le cas d’une première plongée de 30 minute à 30 mètres, suivi 90 minutes plus tard d’une seconde plongée ayant les mêmes caractéristiques. La rigueur de l’étude et la véracité des résultats sont indiscutables, les ordinateurs utilisant l’algorithme ZH-L 16C à Gradient Factors donnent des durées de palier jusqu’à 3 fois plus courtes que ceux utilisant d’autres modèles de désaturations pour la seconde plongée : Mais on ne s’attaque pas impunément aux OSTC et autre Shearwater, marques chéries des plongeurs les plus chevronnés. En l’absence de données statistiques sur le taux d’accident par modèle d’ordinateur, les critiques pleuvent et portent en particulier sur deux points clé : - Le choix d’un réglage des GF à 90/90 dont Alain Foret affirme qu’il correspond au mode par défaut utilisé par la plupart des ordinateurs de plongée. - Le choix du profil qui pour beaucoup est irréaliste (il faudrait 3 blocs pour faire la seconde plongée avec les ordinateurs les plus sécuritaires) Les membres de notre forum ont cherché à vérifier la pertinence de ces différentes critiques et a comprendre d’où pouvait venir cet écart. Concernant le réglage des GF Le réglage 90/90 correspond-il au mode par défaut utilisé par la plupart des ordinateurs de plongée ? Pour faire simple, la réponse est non. - Les ordinateurs OSTC sont livrés réglés par défaut avec un réglage de 30/85, les shearwater avec un réglage de 40/85. - Un de nos membre, bardass, a fait un travail remarquable de comparaison pour identifier la correspondance en gradient factor des principaux algorithmes du marché, il en ressort que dans leur grandes majorité les ordinateurs s’approchent d’un réglage de l’ordre de 80/80 pour des plongées a des profondeurs de 20 à 40m et des réglages plus conservateurs pour des plongées plus profondes. Cela étant dit, cela ne change pas grand-chose car les comparaisons faites par un autre membre, LGF, nous montrent que quels que soient les réglages, l’augmentation de la durée de palier à la seconde plongée est très nettement plus faible en ZHL-16C+GF qu’avec un ordinateur utilisant un autre modèle (l’algorithme Suunto Fused 2 étant pris en référence). On note en revanche que l’augmentation des paliers est du même ordre quelque soit le réglage en ZHL-16C+GF alors que chez Suunto elle augmente sensiblement avec le « durcissement » du modèle. En conclusion, le choix de réglage des GF à 90/90 n’est certainement pas le plus pertinent et il est sans doute de nature à réduire le volume de palier proposé par ces ordinateurs par rapport aux algorithmes des autres fabricants. Cela dit, cela influence peu la conclusion et ces ordinateurs proposent toujours sensiblement moins de palier que les autres sur la seconde plongée du profil. Concernant le profil choisi Concernant le profil, l’analyse est plus intéressante, on s’aperçoit que l’écart constaté est d’autant plus important que l’intervalle de surface est faible, et qu’il devient totalement marginal pour un intervalle de surface de 3h ou plus. Tous ces éléments complémentaires nous permettent de penser que si le phénomène mis en évidence par Alain Foret est indiscutable, il est globalement limité aux plongées successives avec un intervalle de surface court. En conclusion Au final tous ces travaux mettre en évidence une différence fondamentale entre les ordinateurs implémentant l’algo ZHL-16C+GF et ceux des grands fabricants qui implémentent des algorithme « maison ». Les algorithmes « maison » des grands fabricants cherchent à protéger les plongeurs et « durcissent » leur modèle sur les plongées qu’ils estiment « à risque ». Cela est très clairement visible dans le tableau proposé par bardass puisque les « équivalents GF » se durcisse quand le profil de plongée est plus engagé. Les fabricants d’ordinateur « tech » utilisant le ZHL-16C+GF implémentent l’algorithme sans le modifier, et laissent au plongeur le soin de changer ses réglages s’il estime qu’il réalise une plongée à risque. La réponse de Shearwater à ce sujet est limpide : « Les ordinateurs de plongée de Shearwater Research mettent fidèlement en œuvre l'algorithme Buhlmann ZHL-16C avec des facteurs de gradient. Ces facteurs de gradient offrent un niveau supplémentaire de conservatisme par rapport à l'algorithme original de Buhlmann. La charge en gaz inerte est suivie entre les plongées pour s'ajuster aux plongées répétitives. De plus, les plongeurs soigneusement formés et instruits peuvent modifier le conservatisme de l'algorithme pour des scénarios de plongée répétitive. » Nous n’avons aucune confirmation des principaux fabricants mais il est à ce stade quasi certain que les ordinateurs « grand public » durcissent sensiblement leur modèle pour des plongées successive avec un intervalle de surface court, ce qui expliquerait l’écart de comportement mis en évidence par Alain Foret. Le mot de la fin sera sans doute que le plus important est de connaitre son ordinateur et ses limites, et de savoir le régler en fonction de ses plongées. Sans être dangereux les ordinateurs « tech » utilisant le ZHL-16C+GF assument de ne pas modifier le modèle en fonction de la plongée, il revient donc au plongeur d’adapter ses réglages s’il estime avoir un comportement à risque, ce qui ne se limite pas à la plongée successive.
  23. Au dela des salaires dans ce cas il y a aussi les contraintes réglementaires. Pour avoir une base d'entrainement d'IA de quelques centaines de milliers de plaques d'immat en france ca prend des mois. En chine tu as des millions de plaques sans plus de problèmes...
  24. Je ne sais pas si la plongée est un marché assez important, en particulier le marché local chinois pour qu'ils s'y interessent vraiment. J'ai un cas d'école au boulot avec les caméras à lecture de plaques d'immatriculation : - on a un fabricant français qui fait des produits aux petits oignons avec du matériel spécifique, des traitements d'image avancés etc... - on des acteurs chinois qui dopent une caméra toute conne à l'IA entrainée sur des millions de plaques. Le prix du français est 5x plus élevé, dans la vraie vie les performances sont très proches et dépendent bien plus de l’éclairage, l'orientation, et compagnie que de la performance intrinsèque du matériel...
×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.