Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

zerbinette

Membres
  • Posts

    47
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Everything posted by zerbinette

  1. Merci ! j'ai aussi découvert sur ce site un article sur Ibiza. Je n'envisage pas des plongées en eau très froide, mais quand même j'aime n'avoir pas à penser que j'ai froid. Cette combinaison pourrait me convenir Bonnes bulles à la gravière du fort !
  2. Bonjour je suis en train de chercher une combinaison douillette, on devient frileux en vieillissant, et j'ai vu cette nouvelle combinaison Mares flex z therm. Je trouve le système assez astucieux, on peut ajuster à sa hauteur et je suis grande. Seulement voilà, je n'ai pas eu l'occasion de l'essayer, le magasin du coin ne l'a pas en stock. Et qu'est-ce que ça donne dans l'eau ? Est-ce que quelqu'un a eu l'occasion de l'essayer ? Le système télescopique ne crée pas des poches d'air qui font flotter ? Je n'ai jamais eu de combinaison semi-étanche jusqu'à présent et je suis prête à investir. Le hic c'est que pour les femmes grandes beaucoup de marques ne conviennent pas. Je suis preneuse de tous les avis !
  3. Bonjour oui Ustica c'est très chouette mais il faut prendre le ferry depuis Palerme, il y a quand même 70 kms de navigation... il y a deux types de ferries, un lent et un rapide. Donc mieux vaut prévoir de dormir sur place une ou deux nuits. En tous cas, c'est ce qu'il y a de mieux d'après les plongeurs italiens. Malgré la haute saison, ce n'est pas la cohue non plus, l'île est très petite et pas extensible.
  4. oui mais la zone hôtelière de Marsa Alam est très étendue, effectivement ça dépend d'où tu pars et avec quel type de bateau... ma binôme l'avait fait il y a 6 ans, moi je n'avais pas le nombre de plongée exigé et le trajet était long. Après, pour y être passée plusieurs fois depuis, ce n'est pas assuré de voir du gros, loin de là.
  5. en avril et en octobre dernier, des longimanus à chaque sortie, requins marteaux, soyeux, gris et renard ! mais en croisière sur les Brothers et Daedalus. En plus, Elphinstone c'est galère en zodiac depuis la côte, presque deux heures de navigation en plein cagnard... pourquoi ne pas faire une croidière, c'est tellement plus chouette !
  6. Bonjour, finalement qui a été à Tobago ? Quel retour d'expérience ? ça m'intéresse beaucoup.
  7. ce n'est pas ton binôme au moins ? :-o Ma binôme est quelques fois un peu étourdie sur terre mais sous l'eau elle est très attentive et on communique bien. En plus c'est une excellente nageuse :-) Nous avons nos habitudes et c'est sympa de plonger dans ces conditions.
  8. enfin je pense quand même que ton copain est inconscient...
  9. Bonjour à tous, bien contente de te lire Vall, je me demandais si tu avais persévéré ! Il faut que tu t'accroches, la plongée handisport ce n'est malheureusement pas pour nous d'après les textes de la fédé, toutes les formes de scléroses sont exclues... alors on y va ! Depuis plus d'un an je fais tous les mercredis une séance de sport adapté avec un éducateur sportif qui prend en compte les difficultés de chacun pour renforcer les jambes. Ce sont essentiellement des exercices qui utilisent le poids du corps, on apprend aussi à s'étirer correctement ce qui sert aussi à soulager la douleur ou la raideur des jambes. Ta crampe tu peux très bien la gérer sous l'eau. Je me suis acheté un vélo électrique (ça grimpe chez moi) et je fais des longueurs de piscine. Le tout permet de se maintenir à flots ! C'est vraiment très utile : j'ai moins de difficultés à remonter une échelle toute équipée (j'ôte quand même les plombs à la moitié) ou à marcher sur les rochers par exemple (il y a toujours un galant plongeur pour t'offrir son bras, ça sécurise un peu). C'est un peu contraignant de faire du sport mais payant. La difficulté c'est d'arriver sur le dernier barreau avec la mauvaise jambe, là ça se complique pour ramener la palme gauche sur laplateforme, mais il y a toujours quelqu'un pour tirer un peu. Pour les destinations, le mieux est de prévoir des départs bateau depuis une plateforme arrière confortable avec retour par une bonne échelle. On peut trouver ça un peu partout même si c'est souvent plus cher. Une croisière nord en Egypte peut être chouette, en avril on a eu une mer d'huile mais on ne peut pas toujours prévoir. La croisière permet de siester confortablement entre deux ploufs, pour moi c'est le top plonger, manger, dormir... Vers Marsa Alam, il y a des accès directs par les plages, quand il n'y a pas de rouleaux c'est une bonne solution aussi. Bali : effectivement il y a des endroits calmes mais les plages sont souvent en galets et en ressortir avec de bonnes vagues et tout son matériel... bof bof, c'est dur pour tout le monde. Et les départ sont souvent effectués depuis les barques de pêcheurs, il n'y a que pour Nusa Penida et la réserve au nord que nous sommes partis sur de "vrais bateaux". A étudier donc avant de s'aventurer ; les plongées peuvent être bien pépères mais il peut y avoir de belles dérivantes où l'on ne maîtrise plus grand chose. Ce n'est pas fatiguant mais il faut savoir gérer. Un bon centre devrait pouvoir t'organiser ça. Malte (Gozo) : il y a des accès tranquilles avec des rampes parfois mais aussi des échelles assez hautes avec pas mal de rochers. Le mieux c'est de prendre le bateau. Mais je n'ai pas souvenir de courants,comme c'est petit, il y a toujours moyen de s'abriter. La visibilité est bonne. Comme endroit vraiment calme, il y a les gravières... avec un peu de chances tu verras un beau brochet et quelques tanches. C'est un peu frais. La semaine prochaine je pars pour Ustica en Sicile, je te raconterai. Et en octobre... j'ose pas le dire, on dira que j'exagère, mais tu vois on peut faire plein de choses. Et plus on plonge mieux on est ! :-)) Courage et à bientôt
  10. je serai aussi contente de te lire, je pars faire la même croisière début mai. Pour ce qui est du prix des croisières et des vols, ils varient aussi énormément en fonction des vacances scolaires françaises, hélas. Mais en partant de l'est, on peut encore avoir des tarifs pour le vol "raisonnables", aux alentours de 500 euros. Il ne faut pas avoir peur de passer par l'Allemagne ou la Suisse... on dirait toujours qu'il n'y a que Paris. Le problème est juste le départ le samedi. Bonnes plongées alors !
  11. Pour Malte, il vaut mieux aller tout au bout de la grande île vers Melehlia bay ou sur Gozo, à mon avis. Il y a de tout : grottes, tombants, épaves. Seul bémol sur Gozo, les accès des fois un peu sportifs, en particulier les échelles...
  12. oui c'est à peu près ça en partant de Genève je suppose, mais tu dois faire une chouette croisière à ce prix là non ?
  13. Je suis sûre que ton post intéresse plus de monde que tu n'imagines. Avec tout le discours ultra sécuritaire de certains on finit par se sentir coupable de plonger avec un handicap. Un handicap ? tu dis bien que tu n'as pas de séquelles, donc ça ne se voit pas. Hors poussées tu n'as apparemment pas de soucis, donc, à ta place je négocierais avec le médecin pour qu'il n'y ait pas de limitation de profondeur. Tu remplis ton questionnaire, et tu rends avec le certificat, on est pas obligé de raconter à tout le monde ce que l'on a. Mine de rien, dire qu'on fait partie de la tribu des cerveaux tachetés ça fiche la trouille à plus d'un qui n'y connaît rien. J'ai fonctionné comme ça jusqu'au jour où un dp m'a dit "pourquoi tu ne fais pas ton N2 , tu te débrouilles bien maintenant". J'avais tellement peur qu'on me renvoie au panier que j'osais pas affronter la visite chez le toubib de la fédé ! Finalement j'ai eu le précieux sésame sans tricher et je l'ai eu ce N2. Ceci dit, je ne dis pas ce que j'ai quand j'arrive en mer inconnue... y en a déjà assez qui font des chichis et se font porter le matériel, on passe inaperçus. Je comprends bien ce que tu ressens, au début on arrête pas de le ressasser, de le jeter à la tête des autres pour essayer de se rassurer mais aussi de réaliser ce qui t'arrive en voyant l'effet que ça fait. Après on se fait une raison. Et la plongée ça fait vraiment du bien, beaucoup de bien physiquement mais aussi dans la tête. Il y a beaucoup de mers chaudes hors Maldives. Je vais beaucoup en Egypte (vol direct depuis chez moi), toujours avec le même émerveillement et en croisière. J'ai testé Gozo et Malte en été, c'est sympa aussi après selon ton budget... le monde est vaste et avec une bonne combi le froid n'est pas un gros problème. Et comme je pars toujours une semaine, pas de traitement cette semaine là (j'ai demandé quand même) ... on sent la différence. Tu vas y arriver !
  14. Bonjour est-ce que quand on a une sep on est forcément obligé de passer par un médecin fédéral pour le certificat médical ? il me semble que ce n'est pas sur la liste des contre-indications non ?
  15. Bonjour je lis avec intérêt tes propos que je ne comprends que trop bien. Je finis par écrire que tu te sentes moins seule. Je ne sais pas quel âge tu as mais à terme on sait bien que ces fichues maladies finiront par nous laisser sur le quai. Certains médecins effectivement ne se mouillent pas souvent par ignorance le mieux c'est faire confiance à tes médecins traitants et limiter tes ambitions. Et après plonge, plonge... on ne sait pas quand ça s'arrêtera et avec un N2 il y a de quoi faire et de quoi voir. Et c'est un grand bonheur d'être sous l'eau de ne plus sentir sa carcasse... quelle détente ! D'autres sports, il y en a, mais il faut arriver à suivre et ce n'est pas forcément un plaisir. Par contre, je te déconseille de trop parler de tes soucis de santé quand tu arrives quelque part, les plongeurs ne sont pas toujours aussi bienveillants, ils ont besoin d'un binôme en bonne santé, capable de les assister en cas de besoin etc, donc à priori tu es déjà louche (y a des cons partout). Surtout en France, il faut bien le dire, un plongeur avec une maladie, hum... je sais de quoi je parle, même dans mon club certains sont terrifiés et pourtant je plonge plus qu'eux ! en dehors évidemment. Le nitrox est une bonne option, il faut mettre toutes les chances de son côté. Par contre le N3, il y a la partie sauvetage qui me paraît difficile à assumer avec des douleurs ou un handicap. J'y ai aussi pensé d'autant que c'est une sorte de défi à relever mais il faut se faire une raison, plonger longtemps et content. L'AOW avec un Deep ouvre pas mal de possibilités de plongées à l'étranger si tu souhaites un peu d'autonomie. Et surtout plonge, plonge tant que tu le peux.
  16. Quand certains médecins fédéraux voient arriver des quinqua et plus, ils se méfient et au moindre problème c'est niet, ils se couvrent. J'ai cru que je ne passerais jamais mon niveau 2 car il envisageait de convoquer un "conseil de spécialistes", c'était pas plus simple de décrocher le téléphone et d'interroger le spécialiste qui me suit dans la même ville ? Bref, j'ai trouvé un médecin fédéral plus éclairé qui m'a signé mon certificat. Des flexions, à 60 ans on peut déjà avoir du mal à les faire !
  17. Un compétence quand elle est bien acquise, on y pense même plus en l'utilisant... comme en plongée, il y a des "réflexes" que l'on acquiert qu'avec de l'expérience ! Sans compter qu'un laissez-aller dans le langage reflète aussi la personnalité de celui qui écrit. Je préfère que l'on dise "je ne sais pas le faire".
  18. je ne savais pas que c'était le seul à avoir un zodiac mais c'est appréciable, beaucoup de plongées se font en dérivante et c'est bien agréable de ne pas avoir à lutter contre le courant... J'ai eu une semaine agréable chez Fred, je pars toute seule et qu'on s'occupe de tout c'est vraiment rassurant en Egypte.
  19. je vais commencer à y réfléchir alors Je pense qu'il faut aussi des petits bras costauds car ils en manipulent du matériel les divemaster !
  20. J'hésite beaucoup devant ma garde-robe aquatique... je pars pour Malte jeudi prochain et je me pose des questions sur la température de l'eau, oui, certes, forcément plus chaude qu'ici mais... La première fois que je suis allée à Malte il y a deux ans, il faisait drôlement chaud, 29° en surface et à 15m on voyait nettement la différence entre les masses d'eau chaude/froide, et on se retrouvait avec 18° à seulement 15m ! L'an passé, on me dit que la situation était exceptionnelle en 2012, il faisait 29° en surface et à 30m. Tout le monde ou presque était en shorty et moi en 7, ceci dit avec les oursins et les rochers les manches longues ce n'est pas du luxe à mon avis. Qu'est-ce qui produit de tels changements et qu'en est-il cette année ? Je voyage au plus juste question poids, air berlin c'est 20 kgs, et un sac sur le dos. Merci à ceux qui en reviennent ou y sont pour les infos !
  21. Pour avoir fait les deux, les spots dépendent de ceux qui les proposent, donc le choix du centre est vraiment important. Pour Safaga, il y a aussi souvent des problèmes de météo par grand vent quand tu sors de la baie, c'est une vrai machine à laver, pas top pour des débutants, ni les autres d'ailleurs, il est arrivé qu'on fasse demi-tour. Marsa Alam aussi ça brasse pas mal de temps en temps. Sur Hurghada il y a des plongées plus abritées mais tu ne les connais peut-être pas.
  22. A propos de Fred Lombard, non, ce n'est pas plus cher, tout dépend de l'hôtel ou tu descends et il y en a de vraiment bon marché, basiques évidemment, mais si tu pars en groupe ce n'est pas un problème. J'étais à l'hôtel Amira, en ce moment 375 euros en demi pension et 5 jours de plongée...
  23. Pour Hurghada, pas d'accord, il y a de très très belles plongées à faire au départ d'Hurghada, un peu loin des fois et tous les centres ne se cassent pas la tête pour t'y emmener. La dernière plongée de la croisière nord que j'ai faite en avril et une des plus belles, Carless reef est vraiment magnifique, en bordure de faille, est accessible depuis Hughada et il y en a d'autres ! La croisière ne change pas la qualité des plongées, on croise constamment les dailys sur les sites car on n'est jamais très loin de la côte. On en fait seulement plus et c'est agréable de vivre en mer. Une bonne solution est de s'adresser à Alysés et je crois même que Sylvie peut t'organiser tout le voyage. Notre club y a recours et en est très content. Je pars toujours en période scolaire, donc pas avec eux, et j'arrive à ne pas me ruiner. Il y a une différence substantielle entre les tarifs pratiqués pour des prestations absolument identiques par les voyagistes spécialistes de la plongée et les autres... j'en ai fait l'expérience, et je parle de différences de 500-600 euros.
  24. Comme tu auras déjà fait une épave, choisis les grottes de Comino, c'est sympa et à la sortie il y a un beau banc de sars dans une eau cristalline, bon, en octobre elle le sera peut-être un peu moins.
  25. je ne tiens pas particulièrement à avoir des instructeurs francophones, c'est un peu leur manie là-bas de te coller avec d'autres français. Plonger avec des étrangers ça fait partie du voyage et l'ambiance est différente, sinon pourquoi aller à Malte ? et puis sous l'eau on ne parle pas ;-)
×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.