Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

shapeshifter

Membres
  • Compteur de contenus

    1 713
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    10
  • Pays

    France
link1
link2
link3

shapeshifter a gagné pour la dernière fois le 26 octobre

shapeshifter a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

1 307 Excellent

1 abonné

À propos de shapeshifter

  • Rang
    Rang du forum : Requin baleine
  • Date de naissance 4 octobre

Informations personnelles

  • Localisation
    grenoble
  • Profession
    informaticien

La Plongée

  • Niveau en plongée
    I don't have to show you any stinking badges, you god-damned cabrón and chinga tu madre
  • Professionnel de la plongée
    Non

Visiteurs récents du profil

297 visualisations du profil
  1. La CMAS a plus de 100 fédérations membres (sans compter les très grands fédérations non-CMAS comme le BSAC). Il faut vraiment arrêter d'imaginer que "l'associatif" est une spécificité française.
  2. Un touriste qui arrive en vacances dans ton coin et souhaite apprendre à plonger seul avec ses enfants, on va lui proposer le N1, N2, N3, initiateur, N4 et peut-être bien MF1. Je suis loin d'etre sûr que tout de ça va etre jouable pendant ses vacances et il y a quand même des chances que ça déborde un peu sur le budget (puis il faut espérer que le gars est francophone; condition sine qua non pour les formations d'encadrant) Ça n'a vraiment aucun sens de comparer ce qui n'est pas comparable.
  3. Mais rend la balade à 20m seul avec ses enfants largement plus abordable.
  4. Autant demander combien coûte l'équivalence OW : autonome et encadrant pour mineur sans DP. Il n y a pas d'équivalence.
  5. Je ne sais pas ce qu'il faut comme théorie, mais il me semble assez clair que - en ce qui concerne Buhlmann, Archimede et autre Boyle - un N4 en a besoin de moins qu'un N3 ou PA40 (et pas plus en matelotage que n'import quel plongeur autonome ou pas) Peut-être en cherchant pourquoi on imagine (à tort) que les encadrants ou moniteurs doivent s'y connaître - le temps de l'examen au moins - en théorie on va finir par trouver pourquoi on y attache autant d'importance à tous les autres niveaux.
  6. J'ai assisté à des cours de théorie N1 et N2 auxquels j'aurais un avis plutôt négatif sur le fond et la forme mais je pense pas qu'on peut décemment tirer de conclusions sur "l'envisageabilité de plonger sans théorie" à partir du constat de l'inadaption des cours actuels.
  7. Je pars un peu du principe que le nombre d'heures de cours est plus-ou-moins cohérent avec le volume de théorie à assimiler. On pourrait effectivement se poser la question sur la pertinence de la théorie spécifique N4 (qui me semble à priori proche de zéro)
  8. Entre vingt et trente heures de cours plus un nombre très important de heures à réviser et se renseigner tout seul. Et tu penses que c'est trop ou pas assez ?
  9. Il y a combien d'heures de cours, en moyenne, pour le N4 ? Trop ? Pas assez ?
  10. Alors concrètement, c'est quoi le minimum utile pour un PA40 ? Pour un N4, PA60 ou MF1 ? Et un MF2 ?
  11. Certainement. Par contre, ce fil commence avec un plongeur (le DP en occurrence) qui extrapole au-delà de Buhlmann vraisemblablement selon ses propres théories et la question est plutôt est-ce qu'il avait raison dans ses conclusions ou même dans sa façon de procéder.
  12. Hmm. Beaucoup de théories persos et d'extrapolations physiolgiques à partir de modèles mathématiques. La réalité est que les modèles ne permettent pas de prédictions en dehors de leur domaine de validation et qu'ils n'ont été validés pour une respiration anormale. On pourrait supposer qu'un essoufflement augment les risques d'ADD si il n'est pas pris en compte, tout comme on pourrait supposer que ça ne change rien ou même que ça réduit les risques. Sans validation expérimentale ça reste des suppositions.
  13. Il n'y a pas vraiment de chiffres aussi precises pour la France, mais en recoupant plusieurs sources et émettant quelques hypothèses, il faudrait compter entre 0,2 et 0,3 millions de plongeurs en France. Soit effectivement entre deux et trois fois plus de plongeurs per capita aux Etats Unis qu'en France.
  14. Il y a le rapport de 2014 du Sports and Fitness Industry Association qui donne une estimation pour l'année 2013 : 3,174 million d"americains (1,1% de la population) ont plongé au moins une fois, 2,351 millions entre une et sept fois et 0,823 millions huit fois ou plus.
  15. Pour infirmer ton hypothèse "fort tissus associatif => fermeture aux systèmes commerciaux" un seul contre exemple suffit. Si tu penses vraiment que les français sont fermés aux systèmes commerciaux, il faudrait chercher l'explication ailleurs.
×
×
  • Créer...