Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

CléoDeGepetto

Membres
  • Posts

    45
  • Joined

  • Last visited

link1
link2
link3

About CléoDeGepetto

  • Birthday 02/07/1940

Personal Information

  • Localisation
    loin de mon bocal
  • Passions
    les chats et les marionnettes
  • Profession
    star holywoodienne

La plongée

  • Niveau en plongée
    inné
  • Professionnel de la plongée
    No

CléoDeGepetto's Achievements

Contributor

Contributor (5/14)

  • Week One Done
  • One Month Later
  • One Year In
  • Conversation Starter
  • First Post

Recent Badges

10

Reputation

  1. .... jusqu'à son âge .... reportez vous en bas de page avant ce jour minuit ! En attendant les Méditerranéens qui doivent tous faire la fête avec Mare Nostrum, je tiens à être la prem's ici, à souhaiter à cette jeune donzelle un merveilleux anniversaire !
  2. En ces temps où nous fêtons les verseaux de tous poils ou toutes écailles, permettez moi d'honorer aujourd'hui notre MerNotre, l'indispensable et incontournable Mare Nostrum, sans les interventions de laquelle ce forum manquerait de saveur. Très bon anniversaire donc, très chère Mare Nostrum. et un gros bisou à Mister Swing (et que l'occasion me soit aussi donnée de rattraper quelqu'oubli fâcheux : car il n'est guère habituel de délaisser nos modératrices : avec beauauauauaucoup de retard : un bon anniversaire à Manta )
  3. Pour Keskonrix (et si d'autres sont encore intéressés...) j'ai réédité les posts. Chaque photo numérotée a son petit sigle : (LM) pour Maman et (E) pour le Poupa !!
  4. Avouez que vous doutiez de la réalité de la chanson de Sipadan ! N'est-ce pas ? Quand je dis que rien de faux ne sort de ma bouche.... vous devriez finir par me croire !! Allez, une petite preuve en guise d'au-revoir, pour alimenter vos longues soirées d'hiver de Karaoké !! Voici les paroles : there’s an island in celebes sea the name sipadan you must go & see if you are a diver and you want the best come along and we do the rest (chorus) well I’m glad to say the drop off's ok barracuda point’s not far away lobster lair is also there and the hanging gardens are very rare divers down at the waterside looking at the drop off with gaping eyes wondering what’s there down below is it knobby clark or is it jacques cousteau (chorus) there’s a turtle skeleton in the turtle cave you can go to see if you are feeling brave dive right in until it end's but you don’t stay too long or you’ll get the bends (chorus) white tip avenue and turtle patch the coral garden there is no match soft coral, hard coral and sea whips too tropical fish to amaze you (chorus) there are so many places you may have seen the carribbean island, the coral sea the barrier reefs and the maldives too but sipadan island that’s something new (chorus) jacques cousteau and the “calypso” came oh ze…micro paradise he did acclaim divers and silver up and down the reef cameras were clicking there was no relief (chorus) well, sad to say, you’re leaving tomorrow sipadan island will be far away i know that when you leave her shore there’ll be memories in your heart forever more et la vidéo (pas la meilleure, mais des images de Sipadan accompagnent la chanson de Sipadan) : [YOUTUBE]qQcu2kx9sZ0[/YOUTUBE]
  5. ouh là là, ne soyez pas si pressée fillette des images qui ne bougent pas d'abord 70- (E) 71- (LM) 72- (LM) 73- (E) 74- (E) 75A- (E) 75B- (LM) 76- (E) 77- (E) 78- (E) 79- (E) 80- (E) 81- (E) 82- (E) 83- (LM)
  6. Merci jeune fille !! Et pour vous faire plaisir, j'ai mis un nouveau platax chanteur !! On passe aux photos et à la dernière petite surprise en chanson ?
  7. Sipadan !!! En avant, donc ! De l'audace ! Pour ce premier jour, je consacre ma journée entière entre Middle reef et le célèbre Barracuda Point. Mon arrivée sera teintée de déception. Ne suis pas suffisamment réveillée ? Vers 20-30 mètres : rien, en tous cas, rien de bien extraordinaire. Oh, je ne rechigne pas devant quelques faucons à longs nez. Des gorgones de-ci de-là. Mais rien. Rien de l'explosion de vie attendue. Dépitée, je retourne à la surface et là, quelle n'est pas ma surpise. Oh ! J'en avais vu des reportages sur Wide Live Channel sur les profondeurs de Sipadan, ses murs abrupts, ses plongeons dans le bleu abyssal. Et bien non ! Le spectacle est ailleurs. Aujourd'hui, avertis de mon arrivée, mes amis m'ont réservé un accueil fantastique dans les lumières intenses du jour, à quelques mètres seulement de la surface. Les premiers à mettrent le feu sont les barracudas qui filent rapidement pour mieux revenir dans un tournoiement enivrant. Dans leur groupe aux rangs serrés, quelques carangues ignobilis se tapent une incruste festive. Puis arrivent du fond de la scène, les carangues gros yeux, frôlant récif et surface. Le banc ne cesse de grossir et me voilà bien incapable de dénombrer le nombre de participantes à ce défilé incroyable. Une foule qui me happe dans une folle farandole et me donne le tournis. Tout s'arrête subitement, dans un fracas qui déchire les eaux. Un tremblement terrifiant et ravageur, venant de loin mais qui attriste chacun ici. A coups de dynamite, une partie de notre communauté se fait attaquer et rend l'âme. De quoi ternir notre fête, qui en reste là. Faisant une pause, je fais la connaissance de plusieurs requins pointes blanches inoffensifs, à l'heure d'une bonne sieste réparatrice. Plus bas, trois requins gris rôdent de manière plus inquiétante. A marée basse, je retrouve les incontournables tortues, bientôt rejointes par les perroquets à bosse qui arrivent dans un méli-mélo communautaire amusant. Ils sont sympathiques et accueillant en Diable ! Souvent posés en famille sur leur patate de nettoyage, je les croiserai en d'autres occasions, dont une fois, filant droit et sur un train d'enfer, m'encadrant de deux rangées disciplinées et pressées. [YOUTUBE]-WEPt-ICFso[/YOUTUBE] Le lendemain, je privilégie le sud et l'est de l'île. South Point, Hanging Gardens, un coin plus sauvage, plus inattendu. Pas de bancs fous, pas de mouvements de masse, mais une eau plus claire, qui donne l'impression que tout peut arriver du large ou des profondeurs. Que la surprise peut être de taille. Arriver n'importe quand. De fait, j'y vois une raie aigle, qui file le long du tombant, un thon dent de chien énorme. Je tente plus profond, survolant la vallée, hésitant à descendre plus avant que 40 mètres. Après avoir croisé un petit banc de barracudas, je vois, au-dessous de moi, de gros requins posés sur un fond lointain et un groupe de requins gris en maraude. C'est bien décidée que je rejoins à coups de nageoire le récif plus protecteur. En remontant près de la surface, je découvre un récif splendide. C'est Babylone ! Des jardins suspendus, des millefeuilles de tables d'accroporas, des coraux aériens, variés, étendus, intacts... Tout est en suspension dans une eau limpide. Les tortues y demeurent tapies, les gaterins souverains. De la pure magie se dégage de ces lieux paisibles et je savoure l'instant avec bonheur jusqu'aux jours suivants. Car le tour de l'île est loin d'être fini. Dans d'autres endroits, j'assiste à une ronde amoureuse de deux tortues, un show de rivalité de deux pointes blanches attirée par la même femelle, retourne voir les allées et venues des requins gris, me heurte au banc compact des perroquets à bosse, me laisse à nouveau enivrer dans le tumulte de la tornade des carangues, croise deux ou trois gros napoléons, mais des centaines de juvéniles, m'approche toujours plus près des pointes blanches au repos, découvre un spa à tortue, où sept de ces donzelles se font tondre la moquette de leur carapace par des papillons et des chirurgiens... et manque de finir estropiée sous les attaques des balistes titans en pleine défense de leur territoire. Je garde pour la fin Drop off et Cavern Turtle. Habituée pendant des décennies à un fond de dix centimètres, je craignais de ne pas supporter des eaux abyssales, de m'estourbir dans un vertige aquatique. Rien de tel ! Oui, la sensation est bien garantie ! Mais quelle merveille de descendre dans les rayons du soleil qui se perdent dans les fonds ! Le récif est beau, coloré, habité. L'endroit est réservé aux prédateurs : des barracudas jellos, des carangues ignobilis, des requins, et turtle cavern est bien mal nommée ! Des carangues, des carangues et encore des carangues qui tournoient à l'entrée de cette énorme gorge de pierre. Bien-sûr, j'en suis restée là et ne me suis pas laissée happer par les mâchoires béantes de cette étrange caverne. Beaucoup y ont laissé leur vie. Beaucoup trop. Et ce n'était pas un risque à courir. Car malgré les ans, j'ai trop encore à découvrir. Trop de mers à visiter. Mes débuts ici en Mer des Célèbes me galvanise et confirme ce que je ressentais au plus profond : il était bien temps de retrouver les miens et mon élément. Et ce n'est qu'un début.
  8. mé noooonnnn.... Et c'est bien vrai. La meilleure défense, c'est l'attaque ! Autant accuser une pauvre Dory toute déboussolée qu'une copine noyeuse de GoPro! C'est pas très élégant, mais moins Rixé... euh... risqué ! Ah, ben ça s'arrange pas on dirait ! Mais puisqu'on vous dit que non !!! ....
  9. Pour ce CR, trois appareils ont été utilisés (dont un uniquement en terrestre). Je vous propose un petit jeu, comme dans les carnets de vacances. Reliez ces trois propositions par des flèches pour obtenir les bonnes réponses : OLYMPUS _____________ TZ _______________ 350D CANON ______________ XZ _______________ 10 PANASONIC ____________ EOS _______________ 1 Facile ! A vous ensuite de deviner quelle photo a été prise avec quel appareil. Facile !!!! Pour cette série sur Siamil, voici les résultats d'un seul, l'autre ayant été noyé. Lequel ? Facile !!!!!!!!! 61- L'Art du camouflage. Cherchez Bob dans son éponge : (E) 62- Bob beige : (E) 63- Laquelle préférez-vous ? (E) 64- une autre posture : (E) 65- une pause avec un crocodile : (E) 66- un autre Bob : (E) 67- son "portrait" : (E) 68- après l'orang-outang terrestre, l'orang-outang des mers (E) Je m'arrête avant 69... et, au fait, Mare Nostrum, j'espère que vous n'avez pas jeter votre reflex aux orties, ce serait tellement dommage (ou alors, donnez le nom du champ d'orties à Galinette, je crois qu'il en réclamait un il-y-a peu...) .
  10. Nous continuons ? En route vers SIAMIL : Si les fonds n'ont rien d'extraordinaires, la surface, elle, est fort agréable. Les deux îles de Siamil sont bien différentes, l'une couverte d'une dense forêt tropicale, est surveillée par des militaires armés, qui ne quittent guère leur guérite pour sillonner les longues plages de sable fin. L'autre île est bordée de falaises abruptes, plutôt rares ici. Avec sur ses côtes plus douces un village de pêcheurs. Sous l'eau, les éponges sont nombreuses et abritent des antennaires qui excellent dans l'art du mimétisme, dans un ton sur ton tour à tour gris ou beige. Les crabes orang-outangs apprécient les coraux bulles mais prennent parfois la place des crabes porcelaines des éponges magnifiques. Les poissons crocodiles sont aussi là, certains arborant une robe noire et argentée à la Dalida. Des petites murènes ruban affichent la même couleur sombre, tandis que les poissons de récif viennent apporter une touche colorée sur le récif. Une destination agréable, mais qui manquent un brin de piment. De retour à Mabul, je me pose sous la jetée de Bornéo Divers. A la nuit tombée, les bruits se lèvent de l'île avec des airs de guitare, des rires et des chants. Entre deux complets de John Lennon ou d'airs philippins, je capte un refrain alléchant : "I'm glad to say, Drop Off is Okay, Barracuda Point is not far away, Lobster Lair is also there and the Hanging garden are very rare..." .... la chanson de Sipadan ! Sipadan ! Le célèbre caillou et son orgie de bancs et de tortues. Ça fait rêver ! Si seulement je n'étais pas si petite, si vieille ... Et le refrain reprend : "I'm glad to say, Drop Off is Okay, Barracuda Point is not far away, Lobster Lair is also there and the Hanging garden are very rare..." Mais enfin chérie ! Un peu d'audace ! Ne t'es-tu sortie indemne jusqu'ici ? N'a tu rien appris ? Vraiment, ce n'est pas un mandarin névrosé, couche-tout et pantouflard qui t'aurais fait découvrir tout cela ! Cesse donc ces minauderies de vieille folle, le temps est tout ce qu'il te reste. Halte aux coquetteries mal venues et en avant ! C'est vrai. Je suis fin prête à me jeter dans l'aventure suprême de la Mer des Célèbes. Pour les quatre jours prochains, je décide de m'y rendre et de faire le tour de ce Graal sous-marin. Ma visite est planifiée : Hanging Garden, Coral Garden, Turtle Patch, South Point, White tip avenue, Turtle Cavern, Middle Reef, et bien évidemment, le mythique Barracuda Point !
  11. Merci jeune fille, vos compliments me vont droit au coeur ! Et comment ! Et il me reste quelques aventures à vous narrer encore. Que de la tendresse, jeunette, que de la tendresse ! :rougi: :bravo: :bravo: Merveilleux ! Splendide ! Fantastique ! Et bien effectivement cela dévoile quelque peu nos moments tendres, mais voyant ainsi Figaro devenir tigré quelques instants, je suis d'autant plus amener à croire cette chère mare nostrum, l'ange qui a recueilli mon cher et tendre Figaro. Mister Swing ! Ça sonne bien ! Merci chère Skylandbay, merci mille fois !
  12. C'est Dory qui va être contente !! Pinocchio/Monstro - Dory/La Baleine : même combat !! Merci pour cette vidéo qui lui rappellera de bons ( ?!?) souvenirs ! Et qui est plus longue que celle du Jack Sparrow de Seaventures (d'1m26). Encore une fois, désolée pour ce "trou noir", je ne comprends pas ce qui a pu se produire avec ce rajout inutile d'une minute supplémentaire.... Vous en vouliez plus, hein !!!
  13. Merci MareNostrum ! Pourras-tu expliquer à ta binôme que , c'est normal que la viédo soit toute noire après 1m26, vu qu'elle se termine à 1m26 ... à sa décharge, j'ai édité mon message en me rendant compte de cette petite bourde. Pour le reste, cet idiot de Gadget m'aurait-il trompé ? Figaro n'est pas près de vous ? L'auriez-vous abandonné depuis votre départ sur mars ??? J'en suis perplexe et apeurée ... avant de noter "localisation : sur mars", n'était-il pas noté "localisation: chez mon chat"? Et oui, pour tout dire, je pensais que Figaro vous avait adoptée en raison de votre date d'anniversaire, non en hommage à ce vil chirurgien qui vous mît au monde, mais bien en raison de notre jubilé ! Donnez moi de ses nouvelles très Chère, je suis affolée !
  14. Il ne m'a guère été aisé de vous monter cette courte vidéo, avec 5 films uniquement sur Seaventures, mais c'est fait et Jack Sparrow, le mérou de Seaventures a dorénavant son film, version P.Com. Les 10 premières secondes sont toutefois filmées sur les récifs de Mabul. En avant pour les Aventures de Jack et la préparation de la grande bataille platax vs lutjans ! (vous pouvez couper avant la fin, le film ne fait qu'1mn et 26s) [YOUTUBE]S4Xf1UVSrbk[/YOUTUBE]
  15. Oups ! Maman LaMahie, notre secret est-il définitivement éventé ?
×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.