Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

lemecendef

Membres
  • Compteur de contenus

    832
  • Inscription

  • Dernière visite

link1
link2
link3

Réputation sur la communauté

10 Good

À propos de lemecendef

  • Rang
    Rang du forum : Raie Manta
  • Date de naissance 08/01/1969

Informations personnelles

  • Localisation
    montpellier 34 / St François 971
  • Profession
    chef de projet

La Plongée

  • Niveau en plongée
    N3
  • Professionnel de la plongée
    Non
  1. Parce que une très grande partie du refroidissement vient aussi de l'air qu'on respire. il y a un très gros échange thermique au niveau des poumons...
  2. Mon interprétation de l'Octopus: Petits insectes hématophages de 5 à 8 mm de long du nom latin Cimex Lectularius appelés familièrement Puces des lits et qui font régulièrement partis de nos expéditions plongée à l'étranger. Il est assez courant d'en rencontrer dans les literies des hôtels douteux que certains voyagistes nous font passer pour des palaces! L'attaque de l'Octo-Puce est sournoise et intervient généralement la nuit quand les plongeurs récupèrent de leurs heures passées sous l'eau. Comme sur le dessin ci dessous, il faut bien différencier l'octo-puce, micro colonnie composée de 8 individus primaires et grégaires qui attaque simultanément (cercle bleu) d'un individus solitaire qui attaque de façon désordonnée (cercles verts) il n'existe pas encore d'étude sur la mortalité des ces bestioles liée à l'ingestion de sang saturé en azote qu'elles viennent nuitamment prélever. Si des images des moustiques ayant ingérer du sang contaminé existent nous n'avons aucun visuel de la possible hécatombe des octo-puces... Je ne vois pas d'autre explication ! mais avant... Je vous propose : Coralligène
  3. Bonjour et bienvenue sur le forum. N'hésite pas à nous indiquer où tu plonges, ça peut être l'occasion de rencontrer d'autres membres du forum et d'échanger en direct!
  4. lemecendef

    Toute nouvelle ! Bonjour

    Bonjour et Bienvenue sur le forum Marianne
  5. Bonjour, Outre la puissance, il faut aussi regarder le faisceau. Une lampe puissante mais avec un faisceau étroit va créer un point chaud au milieu de l'écran. il faut mieux trouver une lampe avec un faisceau large. voici un exemple de chez Bersub (fabriqué entièrement en France) ici beaucoup plus puissante que celle dont tu parles mais: selon la profondeur à laquelle tu te trouves un phare pas très puissant ne te servira à rien pour rallumer ton image puisque la gopro a son système de réglage automatique de la luminosité... regarde en détail le mode d'emploi. Il faut quand même un minimum de puissance pour faire ressortir les rouges avec une gopro !
  6. lemecendef

    Plongeur SDF

    un peu compliqué... Je travaille en Guadeloupe, je passe régulièrement en Martinique et j'habite en métropole. Ce week-end en Martinique !
  7. lemecendef

    Plongeur SDF

    Ok, moi je suis sur Grande Anse Deep turtle
  8. 300 plongées ça me parait un peu juste quand même! à raison de 2 plongées par jours pour un moniteur, sur 5 jour par semaine... ça fait 30 semaines! avec un Suunto tu changes la pile et c'est reparti pour un tour. Je dis ça...
  9. lemecendef

    Plongeur SDF

    Bienvenue à toi ! ou plonges-tu en Martinique? on aura peut-être l'occasion de se croiser !
  10. lemecendef

    Salut la bulle

    Bonjour et bienvenue à toi sur le forum
  11. lemecendef

    la plongée solo

    Compter sur le moniteur... Oui je suis d'accord sur le principe mais dans les faits: Tous les moniteurs n'ont pas dix ans d'expérience et 4 000 h sous l'eau. La majorité encadre dans la zone des 40m et ne descends très rarement dans la zone des 50-60m, pour ne pas charger en azote. Dans le cas d'une exploration à 50-60m un moniteur BE1 MF1 n'est pas forcément plus aguerri qu'un plongeur N3 habitué a ce genre d'excursion. Il lui appartient donc de prendre soin de son moniteur! Et donc son expérience en solo lui est pleinement profitable.
  12. lemecendef

    la plongée solo

    Si la plongée Solo est généralement interdite par les différentes fédérations ou structures elle a quand même le mérite d'être formatrice pour celui qui la pratique, illégalement ! J'explique: Dans une structure club ou associative vous êtes amenés à plonger avec votre binôme habituel dont vous connaissez les compétences et les limites, et réciproquement. Cependant il arrive un jour ou votre binôme n'est pas là et vous vous retrouvez à plonger avec un parfait inconnu. Le niveau acquis sur le papier, je parle de la carte, n'est pas forcément à la hauteur de ce que vous pouvez imaginé qu'il soit pour ce nouveau partenaire de plongée. Dans ce cas, il est quand même bien confortable de se sentir en sécurité soi-même en étant autonome au sein de la palanquée. La plongée solo n'est pas une fin en soit mais est une expérience intéressante et un excellent moyen de renforcer sa sécurité et celle de son binôme. Il m'arrive de plonger en solo pour faire de la photo mais dans ce cas je limite volontairement la profondeur à 20m. Mais revenons sur l'article... Effectivement, un moniteur avec un N1 en formation plonge en compagnie mais en réalité il est bien seul !! De même lors du mouillage ou du relevage de l'ancre, entre autres.
  13. Bienvenue sur le site Pourras-tu nous faire part des sites que tu fréquentes selon les pays visité?
  14. En tout cas il fait plus froid en sortant de plongée de nuit qu’en plein jour avec le soleil’ qui réchauffe ... Enfin je parle pour les régions ensoleillées !
  15. Je ne connais pas le produit, mais il existait des vêtements à mettre sous une combine étanche qui étaient fait dans une matière comme les sweat-shirts ! C’etait Pour faire avancer le schmilblick
×
×
  • Créer...