Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

LaMissJude

Membres
  • Posts

    138
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France
link1
link2
link3

About LaMissJude

  • Birthday 09/18/1982

Personal Information

  • Localisation
    Maldives
  • Passions
    Plonger, lire, voyager
  • Profession
    PADI OWSI

La plongée

  • Féderation(s)
    FFESSM puis PADI, SSI, ProNRC
  • Niveau en plongée
    PADI OWSI
  • Professionnel de la plongée
    No

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

LaMissJude's Achievements

Enthusiast

Enthusiast (6/14)

  • One Year In
  • Week One Done
  • One Month Later
  • Conversation Starter
  • First Post

Recent Badges

10

Reputation

  1. Là où je bosse (Sulawesi, Indonésie) on a eu aussi une explosion: dès qu'on peut, on injecte du vinaigre blanc dans tout les acanthastères qu'on trouve... Et ça marche. On le mélange à du colorant alimentaire pour être sûr qu'on injecte correctement. On utilise un container relié à un pistolet et on injecte plusieurs fois au centre et si possible dans chaque bras pour les plus gros. On a experimenté avec une caméra qu'on a laissé un bon moment et les acanthastères meurent assez rapidement... Après 45min, des poissons tels que des poissons papillons et des labres commencaient à manger les acanthastères. Containers et pistolets dans ce genre là: http://www.njphillips.com.au/marine.html mais au lieu d'utiliser du bisulfate de sodium, on utilise du vinaigre... http://www.theguardian.com/environment/2015/sep/23/coral-eating-crown-of-thorns-starfish-can-be-killed-with-vinegar-scientists-find Si ça peut aider... :-)
  2. Et bé... Si, n'en déplaise à certains, c'est dramatique de voir ça. Avec certaines réactions par ici, si même des plongeurs se foutent de la destruction des océans, pas étonnant que le reste du monde s'en branle aussi... Et ça va continuer, El Nino, on y arrive en plein dedans: http://www.elnino.noaa.gov/ http://www.cpc.ncep.noaa.gov/products/analysis_monitoring/enso_advisory/ensodisc.pdf Sinon: http://www.notre-planete.info/actualites/4136-carte-acidification-oceans http://www.sciencesetavenir.fr/archeo-paleo/20150409.OBS6809/l-acidification-des-oceans-responsable-de-la-plus-grande-extinction-de-tous-les-temps.html Alors certes, ce scénario à déjà existé, la seule différence étant que ça s'est produit beaucoup plus lentement...
  3. Je remonte ce post... Sachant que mon masque commence à dater un peu, mais est toujours largement utilisable et que je ne voudrais pas faire une connerie, est ce que quelqu'un à une petite idée de comment ce masque se démonte? Même en le rinçant et sechant chaque jour, il commence à être cracra dans les recoins + une sorte de moisissure sur la silicone qui ne part pas... J'ai bien une idée de comment le nettoyer, mais il faudra bien que je le démonte... Le mien c'est le Suggear ProEar 2000 (blue), mais en cherchant sur internet, il ressemble comme 2 goutes d'eau à l'IST ProEar 2000 et à l'Oceanic ProEar 2000. Subgear: http://www.deepbluedive.com/sub-gear-pro-ear-2000-diving-mask.html IST: http://istsports.com/web/product.php?id_product=20080 Oceanic: http://www...com/passion-plongee/cherche-masque-type-oceanic-pro-ear-2000-t10387.html J'ai VRAIMENT cherché sur internet et je ne trouve rien en ce qui concerne le démontage de ce masque, c'est assez frustrant... à moins que je m'y prenne comme une cruche ^_^ J'en ai un de rechange, mais même si je cassais l'autre, il faudra bien que je sache comment le démonter pour y installer mes verres correcteurs... J'ai vu des masques où il faut commencer par la languette au dessus des verres, d'autres par celle sur le nez, d'autres par le cerclage... alors je suis un peu perplexe en ce qui concerne le mien, je ne voudrais vraiment pas faire de betise, sachant que je vis sur une île un peu loin de tout, et que les plongées de part chez moi concernent principalement du tout petit et/ou du très bien camouflé... Donc, sans mon masque pour y voir clair, je vais avoir du mal à trouver mes mini-bestioles. Donc si quelqu'un sait comment on démonte ce masque, je suis plus que preneuse! Merci :-)
  4. Heu... le prix de facturation de n'importe quel cours/plongée/baptême ne va pas directement dans la poche du mono, hein, faut pas rêver La pile, elle, elle est peut-être à 3euros... Les tarifs pratiqués par le magasin qui va changer la pile, ça c'est pas la même chose... Même si c'est pas non plus un bras, hein! (entre US$30 et US$50.) Et puis, ça n'est pas si souvent. Pour ma part, une fois par an, voire un peu plus long. Et non, on ne peut pas toujours le faire soi-même, tutos ou pas. Non, juste qu'on a besoin d'une montre en permanence lorsqu'on bosse pour pouvoir respecter un timing parfois serré. Et que c'est quand même extrêmement pratique d'avoir un outil "2 en 1". Perso, j'aime beaucoup mon Suunto (Stinger). C'est pas de la frime, c'est pas un partenariat, c'est un ordi fiable, conservateur (et lorsqu'on enchaine les plongées, c'est certainement pas plus mal) résistant, que j'ai eu à 25% de réduc il y a 5 ans, dans un centre où je bossais. Pas toujours non... Le mois dernier, mon copain a fait 25 jours sans jours off... (et non, on est pas payé plus.) Yep, diving is fun. C'est bien connu qu'on a pas besoin de gagner sa vie correctement lorsqu'on aime son boulot. Et oui, il y a des endroits (beaucoup trop à mon gout) qui paient extemement mal leurs employés. C'est d'ailleurs bien pour ça que je bosse en resort, où les salaires sont souvent plus élevés, et les dépenses minimes... Pour ce qui est des centres qui fournissent le matos à leurs enployés, ben moi, j'en ai jamais vu... Ca ausi ça doit être une légende urbaine ou bien extrêment rare Sinon, pour répondre au post initial, oui l'équipement en prend un coup, mais personnellement (et des baptêmes, j'en ai eu fait à la pelle) c'est pas l'ordi qui prenait le plus cher (plutôt mon gilet en fait ) Et je ne recommanderais pas de les faire juste avec un profondimètre, suivant le programme de la journée/semaine/mois, il faut quand même que l'ordi (ou tout autre méthode de calcul) en tienne compte, même si c'est pas profond. En periode de rush, je n'ai pas le temps (ni l'envie) de faire ces calculs à la table, mais chacun voit midi à sa porte. Comme ça a déjà été dis, en 2015, on a quand même de super outils pour nous aider, et porter un ordi, même durant des plongées peu profondes, lorsqu'on les enchaine, ça me semble plus raisonnable.
  5. Je confirme aussi Nembrotha Lineolata, y'en a pas mal de par chez moi :-)
  6. Il y a peut être des détails qui m'échappent à propos du fait que 2 blocs de 7L ne soit pas assez pour guider... Je guide quasiment tous les jours et je plonge avec... une 10L (souvent gonflée à 220bar.) Je remonte très rarement avec moins de 100bar dans ma bouteille après 60 à 70 minutes de plongée... C'est vrai qu'on ne descend pas trop, plongées entre 15 et 25m en général, sans déco... La moitié de ma bouteille pour gérer une panne d'air dans ces circonstances me semble largement suffisant...
  7. Bon, allé, quelques unes groupées ^_^ - Une cliente me demande comment reconnaitre un poisson végétarien d'un poisson carnivore. Après avoir expliqué que ça n'était pas si simple, lui avoir montré différent poissons sur des affiches, certains comme les thons, les carangues ou les requins étant évidemment "carnivores", parlé de leur machoires et de comment ils s'en servent (poisson papillon, poisson perroquet etc...) et expliqué que le corail n'est pas une plante, elle me dis: "Oh, je vois: si un poisson a une grande bouche, c'est un végétarien, s'il a une petite bouche, c'est un carnivore." Voilà voila oui... - "Il ne peut rien m'arriver si je remonte d'une traite rapidement à la surface, pas vrai?" C'est une façon de voir les choses... - Excursion de pêche: Le capitaine est allé acheter des appats, et un client en prend un pour le mettre sur son hameçon: en regardant dans la bouche de l'appat, on en trouve un autre poisson un peu plus petit, qui devait s'être fait gober juste avant que cet appat ne soit peché: "Regardez! ce poisson etait prèt à donner naissance!" Je sais bien que certains poissons gardent leurs oeufs dans leur bouche, mais là, comment dire... Pas tout a fait plongée, mais ça m'a fait rire: - Une discussion à propos de Noel aux Madives, sur une ile locale (les Maldives sont un pays 100% musulman): "Oh chouette! on mangera des plats traditionnels de Noel Maldiviens!" (traditional Maldivian Chritsmas food...) Bouge pas, je me renseigne... - Cliente: "Mais c'est normal qu'il pleuve comme ça ici?" Moi: "Bien sur madame, c'est la saison des pluies en ce moment." Cliente: "Je ne pensais pas qu'il pleuvait comme ça dans un pays comme l'Indonésie!" Moi: "... Vous savez, c'est un pays tropical... blablabla... mousson... blablabla... jungle... blablabla..." Cliente: "Je pensais que le niveau d'humidité de l'air suffisait pour les plantes." C'est bien pour ça que Djibouti est un pays très vert... Difficile de garder son serieux parfois... ^_^
  8. Pour être (à peu près) couvert toute l'année avec DAN Europe, il faut rajouter l'option "Travel no-limits" (en gros, 300€ de plus... ouch.) Je la prend depuis 2013 je crois, lorsque je me suis rendue compte qu'ils avaient, sans faire de bruit, changé les conditions de la "Pro Gold", et après avoir cherché des infos sur la CFE et sur des assurances privées. Ca couvre: 1. Frais médicaux à l’étranger et rapatriement L'Assureur convient que, par suite d’un Accident ou d’une Maladie inattendu(e) survenant au cours d’un Voyage réalisé en dehors de votre Pays de résidence et pendant la Période d’assurance, nous payerons à l’Assuré ou en son nom les frais raisonnables suivants: 1. Les frais de transport médical d’urgence vers un hôpital ou un centre médical d’urgence; 2. Les frais liés à un examen médical de premiers soins et engagés avec notre consentement par suite d'une urgence médicale survenant en dehors de votre Pays de résidence, que vous soyez ou non hospitalisé; 3. Les frais médicaux liés à des soins externes en dehors de votre Pays de résidence pour lesquels nous avons donné notre consentement; 4. Les frais médicaux liés à votre admission dans un hôpital ou un centre médical d'urgence en dehors de votre Pays de résidence, y compris les coûts et frais médicaux, chirurgicaux, hospitaliers, cliniques ou infirmiers et les coûts liés à des examens et médicaments raisonnables prescrits par l’hôpital traitant, jusqu’aux limites stipulées dans l'Annexe ou le Certificat joints à la Police. 5. Les frais de rapatriement si, suite à un séjour dans un hôpital ou un centre médical d’urgence, vous nécessitez un rapatriement médical vers votre Pays de résidence par le moyen de transport que nous jugeons le mieux adapté à votre condition médicale. Une assistance médicale sera prévue pendant votre transport si nous le jugeons nécessaire. 6. Les frais de funérailles à l’étranger ou de transport de votre dépouille depuis le lieu du décès jusqu’au lieu de l’enterrement dans votre Pays de résidence, à l’exclusion des frais de funérailles ou d’enterrement dans votre Pays de résidence. [...] 5. Exclusions applicables à l’Article 2 uniquement La couverture en vertu de l'Article 2 prévoit que : 1. La maladie ou la lésion corporelle ne survient pas lorsque l'Assuré participe à des activités telles que: a. le motocyclisme (y compris le Quad) en tant que conducteur ou passager; b. des séjours aériens autrement qu’en tant que passager d’un aéronef piloté par un transporteur aérien commercial agréé; c. des sports professionnels ou à risque quels qu’ils soient autres que des sports sous-marins, ou des excursions ou voyages sportifs organisés pendant la participation de l’Assuré à de tels sports. 2. Cette assurance ne couvre pas les traitements dentaires découlant d’une cause non liée à la plongée, hormis en cas de traitement dentaire d’urgence destiné à soulager la douleur (à des dents naturelles uniquement) suite à un accident assuré, jusqu’à une limite de 500,00 €. 3. En cas d'accouchement et de ses conséquences et en cas de complications de la grossesse pendant les trois derniers mois de gestation C'est mieux que rien, même si ça double les frais d'assurances, c'est toujours moins cher que la CFE ou qu'une assurance privée "spéciale expat"...
  9. Pour ma part, des EFR, j'en fais peu, vraiment très peu. L'année dernière je n'en ai pas fait par exemple. Et je renouvelle chaque année depuis 2009 sans aucun soucis.
  10. Qualité de service médiocre, comportements déplacés, pénibles en règle générale. Te faire venir en t'assurant qu'on a ce que tu veux, de la marque que tu veux, arriver et personne ne sait de quoi tu parles, et la marque en question n'est pas dispo. Essayer des combis en essuyant des regards et remarques graveuleux de la part d'un des employé (5mm, c'est pas non plus la grande classe de la sexy attitude, et quand bien même, ça ne justifie rien.) Essayer de te refourguer ce que tu n'as pas demandé (en étant insistant; je comprend le principe de "la vente complémentaire" mais une fois la question posée et la réponse négative reçue, on peut s'arreter il me semble.) Comme quoi, ce que l'un n'aime pas, l'autre aime bien, les gouts et les couleurs toussa toussa ^_^
  11. Ah non, pas taper sur Plongéquilibre! Taper sur le Vieux Campeur plongée oui, pas sur Plongéquilibre :-p Y sont sympas, pro, à l'écoute et réactifs. La différence de prix entre un magasin en ligne et un magasin "physique" n'est quand même pas une grande nouvelle. Certains produits, si lon les trouve moins chers, on les achète en ligne, surtout si on sait exactement ce qu'on veut ou qu'on connait bien le produit. D'autres, c'est quand même mieux/plus agréable/prudent de les essayer avant. Et le contact humain et le professionalisme, j'irais pas dire que ça n'a pas de prix, mais ça compte et je fais parti de ceux prêts à payer une différence.
  12. Pour moi c'était 2.5mm shorty toute l'année (celle que j'ai sur mon avatar) + souris si la température descend un peu. Eau principalement entre 28 et 29°C toute l'année, certains endroits (passes) peuvent descendre à 27°C, parfois, mais rarement, à 26°C.
  13. Ah, bon, ça me rassure! ^_^ je me disais bien aussi... J'ai trouvé ça par hasard aujourd'hui, et je me suis dis: "Rhoo, quelle quiche, moi qui croyais et disais que ça n'était accessible qu'au PADI pros..." Me sens moins bête du coup ^_^
  14. A marcantoinec: http://apps.padi.com/scuba-diving/pro-chek/Default.aspx Pour je ne sais quelles raisons, je ne pensais pas qu'on pouvait y accéder si on était pas pro, autant pour moi! Member number: rentre le numéro pro (PADI) du moniteur En dessous: rentre les lettres/chiffres ou mot(s) pour vérifier que tu n'es pas un robot Puis "submit". Ca a afficher un tableau, si le numéro est valide, avec son nom, son numéro pro, qui te montre si le moniteur en question est renouvellé dans ces cotisations, autorisé à enseigner, quel niveau il a et quelles spécialités il peut enseigner. Ca te donnera peut-être un début de réponse...
  15. Je comprends qu'on ne comprenne pas toutes les "formalités administratives" relatives à un organisme de plongée. Après tout, c'est pas si transparent. Cependant, un moniteur peut très bien enseigner plusieurs écoles, donc le tiens apparement, il est PADI ET SSI. SSI, on ne peut pas enseigner indépendament d'un centre de plongée. PADI, oui. De plus, comme ça l'a été dit plus haut, vous ariez du recevoir une certification temporaire à la fin du cours. Pas de certification temporaire veut certainement dire pas les papiers correspondants, et aussi que rien n'a été envoyé à PADI! Donc pour eux, eventuellement, vous n'existez même pas dans leurs fichiers, normal que vous n'ayez pas reçu de certification définitive, puisqu'il ne savent même pas que vous existez... Si tu veux nous donner son numéro pro PADI, il y a plusieurs d'entre nous (moi y compris) ayant accès au PADI pro website, et qui peuvent vérifier si ce numéro correspond à quelqu'un, quelqu'un d'à jour dans ces cotisations, avec les bonnes qualifications... Cependant, si j'ai raison et que ce type n'a pas fais ce qu'il aurait du avec les bons papiers et les certif ou que même il n'est pas à jour dans ces cotisations (il ne peut donc pas certifier: pas payer, pas certifier => pas de certifications possibles) peut-être que si vous arrivez à prouver à PADI que vous avez fait le cours en "bonne et due forme" (ce qui peut être difficile SI le gars n'est pas renouvellé ou qualifié pour le cours suivi, puisqu'à ce moment là, ça n'est pas un cours selon les standards PADI que vous avez reçu, mais un cours utilisant seulement leur supports...) ils accepterons de vous délivrer une certification, mais j'ai comme un doute... En tant que moniteurs PADI, nous ne travaillons pas pour PADI, nous représentons certes PADI, mais ne travaillons pas pour eux directement, et donc, PADI ne peut (et ne veut pas) pas être tenu responsable des actes d'un individu. Je ne défend pas, j'explique la réalité. Ensuite, juste pour rebondir la dessus, ce n'est parce que quelqu'un paie pour un cours que ça va forcement déboucher sur une certification... Si quelqu'un paie pour son permis de conduire et le rate, il ne sera pas remboursé... Je ne sais pas ce qu'il s'est passé, peut-être que le cours en lui-même n'a même pas eu lieu... Mais dans l'absolu, si je fais un cours et décide que le niveau de mon élève est trop faible et donc de ne pas le certifier, je m'attend quand même à être payée. A nouveau, on paie pour une école, une formation, pas pour un diplôme ou une certification. Enfin, et ça a aussi été dis plus haut, le titre est quand même un peu racoleur, des moniteurs malhonnêtes , y'en a dans toutes les crèmeries... Dans tout les cas, ça sent le moisi cette histoire, bonne chance pour la suite. Contacte PADI dans tout les cas.
×
×
  • Create New...