Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

LGF

Modérateurs
  • Posts

    2,476
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    22
  • Country

    France

Everything posted by LGF

  1. Nettoyage du fil, même cause, même effets...
  2. Renseigne toi bien sur les procédures pour amener ton animal dans ton pays de destination, il y a parfois loin du rêve à la réalité, par exemple pour la Polynésie: https://www.anivetvoyage.com/formalites-pays/p/149-polynesie.html le parcours pour amener ton chien te prendra plus de 6 mois et coûtera une certaine somme. Le site indiqué ci-dessus te donnera la formalités pour chaque pays.
  3. Bonjour, merci de respecter la charte du forum, nous ne sommes pas sur un chat ou un forum pour adolescents.
  4. Avec plaisir si je suis dispo, fais-moi signe quand tu es dans le coin
  5. Alors c'est d'autant plus dommage d'avoir pris ce profil en exemple en sachant de quoi on parle. Et c'est trompeur pour tous les lecteurs qui n'ont pas idée que les recommandations sont différentes. La plupart des recommandations actuelles indiquent de ne pas dépasser 9m/min en plongée trimix. cette remontée que tu prends en exemple à 7m/min a démarré avec 13 minutes de DTR affichée et s'est terminée 5 minutes plus tard avec 9 minutes de DTR restante, soit un écart d'une minute avec la prédiction initiale de l'algorithme. Chacun l'interprètera à sa manière, personnellement cet écart ne me pose aucun problème. Que veux-tu dire en parlant de DTR que tu souhaites voir diminuer durant la remontée? qu'en partant de 13 minutes au fond elle doit être à moins de 13 en arrivant aux paliers ou qu'elle doit être à moins que ce qui était prévu par l'algorithme, c'est à dire à moins de 8 minutes dans l'exemple ci-dessus?
  6. Tu as pris le mauvais exemple: c'est une plongée trimix en recycleur. On est sages sur les vitesses de remontée avec l'hélium.
  7. Tu nous dis que tu hésites entre une structure associative et une structure commerciale, voici quelques éléments de choix: - Une structure commerciale c'est une entreprise: tu payes, ils te font plonger dans les conditions prévues au "contrat". C'est clair, net et précis normalement. Le prix tient compte du niveau de prestation et du salaire des gens qui travaillent dans cette entreprise (secrétaire, moniteur, etc.) - Une association, c'est un club de gens qui plongent ensemble pour leurs loisirs (même si certaines grosses associations peuvent avoir des salariés, c'est une autre histoire). Le principe de base c'est que chacun participe à la vie de l'association selon ses compétences (gonfler les blocs, entretenir le bateau, former les plongeurs, faire du secrétariat ou de la comptabilité, tenir la buvette, etc.) et paye une cotisation et éventuellement des frais pour couvrir le coût des activités. Le "travail" n'étant pas rémunéré, c'est souvent moins cher. Chacun "paye" par ses heures de participation. Après, il peut y avoir une vie sociale autour de ça (repas, sorties, voyages), souvent plus développée dans les associations mais ça peut exister aussi autour d'une structure commerciale.
  8. MF1 je ne pense pas: à la FFESSM comme à la FSGT ils doivent être PA60
  9. les cursus d'encadrants/enseignants ne donnent aucune prérogatives supplémentaires en tant que plongeur autonome. Ce sont deux choses différentes. S'il est PA40, il reste PA40, ça ne change rien.
  10. Bienvenue parmi nous @ben81 Au delà de l'exemple imaginaire que tu as proposé, je lis ta question sur l'attitude à avoir en cas de problème au fond dans la palanquée. la première réponse de tous ceux qui l'ont réellement vécu est simple: on fait ce qu'on peut sur le moment et on improvise parce que chaque situation est unique. Il n'y a plus aucune notion de règlement ou de bonnes pratiques qui tienne quand tout part en couille. Quelle que soit la situation on peut imaginer plusieurs scénarios avec tout un tas de variantes, aucun n'est à privilégier systématiquement ou à jeter à la poubelle d'office: scénario 1) tout le monde remonte directement en surface à vitesse plus ou moins contrôlée. Solution évidente si l'accès à la surface est libre et sans palier obligatoire. Si la détresse de l'assisté est modérée, ça ne se passe pas trop mal. Si la remontée est rapide avec des débutants, le risque est la surpression pulmonaire. La solution est d'essayer de ralentir la remontée (plutôt à la vitesse recommandée par les ordinateurs) Si la palanquée avait du palier obligatoire, la recommandation va être de mettre tout le monde sous oxygène et de contacter les secours pour qu'ils décident de l'opportunité d'une évacuation vers le caisson le plus proche. Inconvénient: on crée 4 accidentés là où il n'y en avait qu'un au départ et il est rare qu'on bateau soit équipés pour mettre plus d'une personne sous oxygène. si l'assisté est en détresse vitale, c'est la solution qui donnera le plus de chances de le sauver, si c'est encore possible. Les chances de le sauver valent elles la prise de risque des autres? Chacun sa réponse: en secourisme la règle de base est de ne pas générer de sur accident. Scénario 2) Tout le monde remonte à la vitesse des ordinateurs et fait les paliers obligatoires avant de sortir. Moins de risque de sur accident, les plongeurs en bonne santé le restent. L'état de l'assisté peut s'aggraver durant la remontée ou s'il est en arrêt cardio-respiratoire, les chances de réanimation diminuent avec le délai supplémentaire (Note: les chances de survie sont déjà très compromises en cas d'arrêt cardio-respiratoire au cours d'une plongée). Comme dit au-dessus, l'aspect émotionnel peut prendre le pas sur la sécurité, surtout si c'est un proche. Faire des paliers avec une personne en mauvais état ou "morte" dans les bras est difficile à tout point de vue. Autres scénarios: du fond ou en arrivant au palier, envoyer la victime (consciente ou inconsciente) seule en surface (par exemple en gonflant son gilet) et laisser le support de surface le repérer (parachute par exemple) et le prendre en charge pendant que la palanquée fait les paliers (Note: faire ses paliers en imaginant une personne morte ou très mal en point en surface est difficile). une personne remonte en surface avec la victime, alerte le support surface pour qu'il prenne en charge la victime, et redescend faire ses paliers aussitôt que possible (note: les 3 minutes décrites dans le mode d'emploi des tables MN90 ne sont ni une garantie d'absence de problème ni une limite absolue). une personne remontée l'accidenté en surface pendant que l'une ou les autres suivent leurs ordinateurs. Si les personnes qui remontent seules sont peu expérimentées, le risque de panique et de sur accident est loin d'être nul. Sinon on retrouve les avantages et inconvénients des autres scénarios. Réfléchir à ces possibilités au sec et à tête reposée peut être formateur. Pour le reste chacun fera comme il pourra sur le moment.
  11. L'avantage au canal c'est que nous sommes maintenant relativement nombreux dans le coin et dans tous les clubs à être équipés en recycleurs divers et que presque plus personne ne s'étonne ou ne fait de remarque en nous voyant nous mettre à l'eau en recycleur et/ou étanche. Les seuls surpris sont les plongeurs qui ne sont pas du coin. Sinon oui, beaucoup de vie qui arrive toujours à me surprendre et m'émerveiller. Ce dimanche en enseignement, je faisais semblant d'être un stagiaire niveau 4, je prévoyais d'être un mauvais animateur et de ne pas arriver à montrer des choses: je n'ai pas réussi, il y avait tellement de vie qu'on tombait systématiquement sur des animations passionnantes. Sur un profil comme ça, avec une stab club usée, un 12l d'air à pneu sur le dos, et en enseignement, les 3 stagiaires et moi avons adoré la plongée qui nous en a mis plein les yeux Bon, j'avais gardé mon étanche et mes Jetfins, c'était peut-être une plongée tek.
  12. Du coup avec tous vos noeuds au cerveau, je me pose une question: quand je pars avec mon eccr et mon étanche pour une plongée du bord avec une profondeur moyenne de 4m et une maximale de 10m les bons jours, c'est une plongée tec, tek ou rec que je fais?
  13. Un truc comme ça? En rouge en 80/80, en vert en 40/70 par exemple. Suffit de demander
  14. De mémoire il me semble que ça apparaissait dans l'ancienne version du forum. C'est d'une utilité limitée à mon avis, d'autant que c'est purement déclaratif, aucun moyen de vérifier la véracité des prétentions de chacun.
  15. Ah OK, je pensais que c'était une boutade. La formation des N3 est le pendant exact des N2 que l'on peut emmener durant leur formation entre 20 et 40m pour les accoutumer à la profondeur. De même on peut emmener les prépa N3 entre 40 et 60 durant leur formation pour les accoutumer à la profondeur. Bien sur il faut un encadrant qui a les prérogatives d'enseignement entre 40 et 60m (E4: soit MF2, DEJEPS + CC, etc.)
  16. J'ai pas compris la blague le moindre mot est interprété de travers Quand je dis première 50, c'est leur première plongée "au-delà" de 50. En l'occurrence, le haut de ce site est plus ou moins à 52 selon la hauteur de marée, avec ensuite un petit tombant qui descend vers 65-70, on est donc vraiment restés sur le plateau
  17. Et pour recoller un peu au sujet, ce sont des paramètres qui me paraissent plus raisonnables en plongée "loisir" air/déco air: 15 à 20 minutes de minutes de DTR max.
  18. Maintenant je la fais comme ça: ce jour là c'était une première 50 pour des prépa N3, même site mais moins profond et moins longtemps (absence de pilotage manuel de la PPO2 au palier, grosse flemme vue la durée prévue au palier pour les élèves en OC air, pas bien ).
  19. Sauf exception c'est sur la roche entre 52 et 65-70 qu'il y a de la vie. Celle-ci je m'en souviens bien car c'était une sacré exception, voici ce que j'en ai noté: "explo au fond, très jolies roches décollage quand N... annonce 33' de DTR on trouve un énorme banc de sardines sur toute la colonne d'eau, dans lequel nous faisons une bonne partie de la remontée. parachute à 20m puis ses paliers démarrent à 12m et s'enchaînent. chifoumi, pendu, morpion... pour passer le temps. en surface, le bateau nous attend avec des dauphins, le temps de remonter sur le bateau et il y en a partout, il sautent, jouent et chassent, peut-être même quelques thons autour du banc de sardines. nous y passons un bon moment avant de rentrer au port à regrets." Bon c'est pas comme ça à chaque fois mais je t'accueillerai avec plaisir pour la faire à ton retour
  20. chouette c'est ici qu'on peut poster ses plongées à l'air idiotes qu'on referait plus comme ça? trop bien!
  21. C'est là que s'attache le câble métallique du fen stop quand il y en a un.
  22. Merci à tous d'éviter les attaques et critiques personnelles. La modération ne validera pas les messages ciblant directement les personnes.
  23. LGF

    renseignement

    La modération n'est pas là pour donner des bons points ou dire qui a raison sur tel ou tel sujet. Je vous demande collectivement de rester polis et corrects au risque de devoir fermer le sujet si ça dégénère. Merci.
  24. LGF

    renseignement

    merci de rester corrects dans les échanges.
×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.