Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

LGF

Modérateurs
  • Compteur de contenus

    2 240
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    21
  • Country

    France

Tout ce qui a été posté par LGF

  1. Ah! Merci beaucoup pour cette vidéo, c'est mon meilleur souvenir de plongée au Mexique, une merveille ce Dreamgate!
  2. Pour remise à niveau (3), j'aime bien celui-ci: http://aspttlyonplongee.free.fr/formations/niv3/froid/000_n3_cours_general_complet.pdf
  3. Je ne connaissais pas cette asso, merci. C'est un peu loin mais qui sait...
  4. Hélas y'a pas que la formation, il faut aussi trouver du gaz, dispo, à un prix acceptable, un DP trimix, etc. et dans les Landes ça ne court pas les rues.
  5. ah ben merci, j'ai enfin compris pourquoi je n'arrivais pas à lire ces coordonnées!
  6. ah ben justement Christophe, je n'ai jamais compris comment lire les coordonnées de ce site, si tu peux expliquer en détail ça m'intéresse. Exemple le Cruz est donné à Latitude : 43 ° 31 ' 4834 / N Longitude : 001 ° 37 ' 0264 / W donc degrés minutes en sexagésimal si je comprends bien, et puis? c'est pas des secondes, c'est quoi la suite? Merci.
  7. merci pour le lien, le reportage montre bien la complexité des enjeux et la difficulté de la protection des récifs.
  8. en très gros: tu prends de l'air sec - oublions la vapeur d'eau - arrondi à 78% N2, 21% O2, 1% d'argon (+ 0,04% - 400ppm - de CO2 et 20ppm de tous les autres), le concentrateur médical théorique filtre tout l'azote dans une zéolithe et crache à l’extrémité ce qui reste, soit les 21% d'O2 et les 1% d'argon, ce qui te donne un gaz contenant 96% d'O2 et 4% d'argon. Et comme tu le dis plus loin, l'argon étant un gaz neutre non métabolisé tu en fais augmenter le % au fur et à mesure des injections dans la boucle, jusqu'à éventuellement en faire ton gaz directeur ou à tout le moins un gaz dont
  9. c'est pas le calibrage mais le problème de ce gaz résiduel (quasiment que de l'argon) qui s'accumule dans ta boucle. En simplifiant, ça fait 4% d'argon que tu injectes dans ta boucle et qui n'est pas métabolisé, donc qui s'accumule. Si tu injectes en cours de plongée 10 fois le volume de la boucle en "oxy", tu auras 40% d'argon dans ta boucle (moins les quantités purgées) et ton diluant ne sera plus du tout celui que tu crois utiliser, ce qui va sérieusement modifier ta déco. L'utilisation de cette source d'oxygène en circuit fermé nécessiterait de rincer régulièrement la boucle.
  10. l'ordre de grandeur est quand même sensiblement différent, à moins d'avoir beaucoup de pertes. Avec un concentrateur standard ouvert au maximum, tu atteins 5l/minutes d'O2 (enfin, autour de 96% à ce débit), soit 300l/h. Donc un peu moins 5h pour un 7l et un peu plus d'une heure si tu mets 4 concentrateurs, en théorie. Toujours en théorie avec 4 concentrateurs en série avant un compresseur 6m3/h, tu fais du Nitrox 40 au rythme du compresseur.
  11. LGF

    Interface Leonardo Cressi

    il est vrai que le logiciel Cressi est tout sauf ergonomique, m'enfin à l'usage et avec un peu d'habitude il fait le job. La fonction des divers boutons finit par se déduire à l'usage. Pour enregistrer les infos saisies, il faut cliquer 2 fois sur le bouton "sauve", le premier clic semble juste l'éclairer. Donc le vrai conseil: essaie Subsurface en remplacement, il importe très bien les plongées à partir de l'interface du Léonardo et personnellement je le préfère nettement à l'usage.
  12. LGF

    Interface Leonardo Cressi

    Commence par installer le logiciel dans un répertoire en dehors de l'arborescence Windows (donc pas dans "program files") et tu pourras enfin créer un logbook adapté, je parie une cacahuète que c'est là que tu bloques. (Alternative: lancer le programme avec les droits administrateur, ça devrait aussi marcher). Si tu bloques encore après ça, précise l'endroit où tu es coincé.
  13. si c'est juste pour un sondage, moi j'avais ma 3 mm intégrale et j'étais content. Pour élargir un peu, j'ai vu certains sur place plonger en maillot de bain, d'autres en 3 intégrale, plusieurs en shorty et quelques plongeurs en 5mm. Tous avaient l'air satisfaits de leur choix. Donc, entre à poil pour les plus réchauffés et une 5mm pour les plus frileux, à toi de trouver ton bonheur.
  14. Ça me surprend à chaque fois de lire cette remarque que tu fais régulièrement sur le Léonardo car je n'ai pas le même vécu avec: - avec des remontées lentes, le Léonardo me fait régulièrement sauter le palier le plus profond (6 ou 9m) et sans dire qu'il raccourcit rapidement la DTR, il ne me la rallonge pas quand je suis passé dans la zone de dégazage. - avec l'étanche, je fais plutôt le dernier palier à 6m qu'à 3 et même si le Léonardo m'ennuie en me demandant de remonter à 3m, la durée du palier me semble cohérente avec ce que j'attends, il me rajoute 2 à 3 minutes de palier avant de m
  15. Je ne comprends pas vraiment ta phrase "qu’il indiqué par la durée du premier palier" mais je peux te préciser ce que fait le Léonardo: Il affiche en bas à droite d'abord la LND, durée restante sans décompression puis quand il passe en mode avec déco il affiche à la place la DTR, durée totale de remontée, sans les 3 minutes optionnelles qu'il proposera après la fin des paliers. En haut à gauche il affiche d'abord la profondeur maximale atteinte puis quand il rentre en mode déco, il affiche la profondeur et la durée du premier palier prévu, qui pourront varier selon les paramètres de la
  16. LGF

    Mexique au mois de Juin

    Salut, les cénotes sont à mon avis une expérience à ne pas louper, en évitant les plus touristiques qui sont des usines; les jeux de lumières, les haloclines, les stalactites et les moustiques qui pompent un demi litre de sang en font un souvenir inoubliable. Playa del Carmen propose des plongées très classiques, jolies sans plus. Cozumel propose de très beaux spots avec des canyons magnifiques et protégés. Un nettement moins bon souvenir de la prestation fournie par l'énorme usine/club de plongée (rayez la mention inutile) francophone de la région, mais c'est une autre histoi
  17. logiquement ça devrait être le cas de ta purge d'épaule, en appuyant dessus tu purges, y'a un bouton fait pour. Sinon pour purger rapido en urgence, il te reste aussi la solution de tirer sur la collerette pour laisser sortir l'air (et rentrer l'eau...) ou le manchon, comme disait Christophe.
  18. Je ne connais pas cette combi mais la purge de l'étanche n'est pas aussi rapide que de purger une stab, ça nécessite plus d'anticipation. Pour les réglages, je vois autour de moi que chacun a ses préférences qui vont de la purge ouverte en permanence, en passant par la purge demi ouverte voire demi fermée (cherchez l'erreur) ou complètement fermée en dehors des descente-remontée, perso c'est purge ouverte de 7-8 crans en cours de plongée et souvent complètement ouverte à la remontée, quitte à la refermer au palier pour remettre de l'air si j'ai froid. Je dirais surtout qu'en 2 plongées,
  19. ouaip, moi j'étais très content tant que je n'ai rien eu de spécial à demander... beaucoup moins maintenant que je teste le SAV ("Rappelez vendredi", "Je l'aurai la semaine prochaine", "c'est pas moi c'est eux", "c'est la faute à Scubapro" et j'en passe). Bref, les cadeaux plongée de Noël ça a été Innodive et magasin du coin cette année, ça devrait mieux se passer.
  20. Merci pour vos réponses, j'ai envoyé un mail ce matin à assistance@omersub.com, trouvée sur leur site, en espérant qu'ils aient un francophone sous la main car je ne suis pas compétent en italien. La montre avait moins d'un an et un de 4 boutons s'est mis à ne plus fonctionner. Je déduis du lien de 60 millions que je suis dans le cadre de la garantie de conformité. Selon la réponse d'omersub, je pense faire un recommandé à La Palanquée pour leur demander un remboursement du produit et j'en commanderai un autre, ailleurs... Dommage de se fâcher pour ce genre de broutille mai
  21. Merci pour ta réponse, je pense que c'est un cas similaire, La Palanquée à envoyé en réparation. Le problème c'est que c'est mon seul interlocuteur, je n'ai pas les coordonnées du SAV fabriquant. Donc j'attends d'eux qu'ils fassent pression sur le SAV pour trouver une solution, il me semble que c'est le rôle d'un vendeur à qui on peut faire confiance. Je me doute bien que ce n'est pas la priorité d'un magasin en ligne dont l'argument de vente est le prix... ça me servira de leçon pour mes prochains achats, à faire des choix en connaissance de cause. Bonne journée.
  22. Bonjour, je suis en train de me fâcher avec La Palanquée à propos de la garantie de ma montre Sporasub SP1. Ils me baladent depuis 3 mois et demi que je leur ai envoyé la montre en réparation, me soutenant que ce n'est pas leur responsabilité mais celle du fabriquant (Omer, repris par Scubapro si j'ai bien compris). Savez-vous quelle est la responsabilité légale de La Palanquée? Est-ce que je peux exiger un remboursement ou un avoir à défaut de retour de la montre réparée? J'aimerais bien leur faire un recommandé exigeant une solution rapide. C'est la première fois que j'
  23. Un moment hors du temps, c'est superbe! Et un très beau travail sur les haloclines, on s'y croirait. Merci pour ces images.
  24. Enlève la pile ou fais-la enlever...
×
×
  • Créer...