Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

christian110667

Membres
  • Posts

    66
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France
link1
link2
link3

Personal Information

  • Localisation
    GEVREY CHAMBERTIN
  • Profession
    IA

La plongée

  • Professionnel de la plongée
    No

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

christian110667's Achievements

Enthusiast

Enthusiast (6/14)

  • Reacting Well Rare
  • Dedicated Rare
  • Week One Done
  • One Month Later
  • One Year In

Recent Badges

26

Reputation

  1. Je suis incapable de répondre à cette question depuis mon canapé. Entre le laisser filer et le suivre…..je ne sais vraiment pas. Je pense que je devrai négocier ça avec ma conscience et le degré de risque (temps de palier à faire, secours en surface, position % bateau….) Un des MF2 qui était dans le jury lors du passage du MF1 est décédé lors d’une plongée Trimix. A ce que je sais, il a suivi une plongeuse (peut être élève, je ne me souviens plus) en remontée panique. En surface, il a alerté les secours et est redescendu pour tenter de reprendre une procédure « normale ». Il est décédé, cela fait 2 morts. Qu’aurait été préférable de faire ? @Bardass, tu dois connaître l’histoire mieux que moi, mais je ne pense pas avoir trahis le fond.
  2. Je suis d'accord sur le fait que la victime d'OPI ne doivent pas se sentir super à l'aise, mais comme je ne suis pas capable de poser le diag et que je suis pas certain de comprendre la communication de la victime, je préfère ne pas zapper de paliers. Je suis par contre prêt à partager, céder, mon pony. Bonne soirées.
  3. Je vous lis depuis le début et suis, aussi, admiratif, des plongeurs capables d'établir un diagnostic sous l'eau et donc de déterminer s'ils font face à une urgence vitale ou non. Lorsque j'ai eu besoin d'assister un plongeur qui n'allait pas bien, j'ai appliqué les conseils des secouristes pro (et que j'enseigne à nos élèves) : ne pas mettre le sauveteur en danger. Je l'ai maintenu une petite dizaine de minutes à 3 m, je l'ai laissé choisir la position la plus confortable mais nous avons fait nos paliers. Diagnostic établi par les médecin : OPI qui a débouché sur un triple pontage. Bonnes plongées.
  4. Merci beaucoup. Il me fait vraiment de l'œil cet ordi.
  5. Ah OK, effectivement le conférencier a parlé de cet allongement de palier lorsqu'il parlait des remontées qui flirtent avec le No Deco. Merci Laurent.
  6. Oui car j'utilise et enseigne (avec son accord) une méthode de planification et de suivi de l'autonomie restante (3x la DTR toussa toussa) lors de la plongée, élaborée de main de maitre par un certain Laurent B . Je t'accorde que même 10' de palier en + à 3m ne va pas me mettre en panne d'air, mais, par principe , et aussi pour gérer le froid, j'aime bien connaitre ma DTR réelle. En fait sous l'eau je n'aime pas les surprises. Un plongeur de mon club monte au salon demain, et passera les voir. Je lui transmets la question. A bientôt
  7. tu aurais pu demander si le palier additionnel o dive était inclus dans la DTR affichée par l'ordi ou pas. je n'en ai pas l'impression et je trouve étonnant. faudra que je leur pose la question.
  8. oui, ma lyre est en M26 et j'ai un adaptateur O2 mâle, M26 femelle.
  9. Merci beaucoup. J'avais regardé ce type de raccord, mais je n'en trouve pas en M26 et tout mon équipement actuel est en M26 et j'aimerai éviter l'empilage de raccords adaptateurs.
  10. Bonjour à tous, Je gonfle des pony par pression partielle pour obtenir un Nitrox 70. Ma première B50 va bientôt arriver à 120 bars donc je dois commander sa petite sœur afin qu'avec 2 B50 je puisse, presque, vider la première. Mais comme je n'ai pas vraiment envie de démonter ma lyre à chaque gonflage pour la passer de ma B50 N°1 (la plus faible en pression) à ma B50 N° 2 pour atteindre les 120-130 bars d'oxy dont j'ai besoin dans mon pony, connaitriez vous un moyen de relier mes 2 B50 à l'instar d'une rampe de gonflage à l'air via plusieurs blocs tampons ? Merci d'avance.
  11. Chez mon dealer préféré à Dijon. Je lui ai acheté l'Ursuit après avoir vu et essayé le Thermulation. L'Ursuit est aussi conçu pour aller sous une humide (jusqu'à 100 m)
  12. Bonjour, Ursuit % thermulation : à prix égal, l’Ursuit à 2 panneaux chauffants et des batteries de bien plus grande capacité. Pour avoir vu les 2, la qualité de fabrication est incomparable Ursuit % Procean, d’après ce que j’ai compris le Procean ne peut pas se régler ou s’éteindre une fois dans l’eau. Pour moi c’est rédhibitoire. Ursuit : batteries étanches à 100 m donc même en cas de noyade de la combi, aucun souci. Quand on voit comment réagi le lithium au contact de l’eau, c’est rassurant. pour en trouver, il suffit de chercher un revendeur Ursuit. J’en connais 1 à Dijon.
  13. Ursuit vend un gilet chauffant étanche 100 m, développé par Venture Heat, que l’on peut utiliser sous une humide. On la gère depuis une « montre » que l’on porte au poignet : On/Off, 3 vitesses. 2 batteries de 5,2 Ah et panneau chauffant dans le dos et sur la poitrine. je ne peux plus m’en passer.
  14. Bonsoir, Je ne me sers du DS pour gonfler le parachute qu'en surface dans le cas ou j'ai été un peu timide sur le gonflage sous l'eau et que le bateau a du mal à me voir (houle). Je récupère le DS de l'étanche pour gonfler le parachute à bloc. Je suis d'accord que gonfler le parachute sous l'eau avec l'air expiré qui sort de la moustache ne présente aucun risque et qu'utiliser le DS pour gonfler sous l'eau peut (doit) être assez Rock'n Roll. Bonne soirée.
×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.