Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

dodopirate

Membres
  • Compteur de contenus

    1 305
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    1
  • Country

    France
link1
link2
link3

dodopirate a gagné pour la dernière fois le 27 octobre 2020

dodopirate a eu le contenu le plus aimé !

À propos de dodopirate

  • Date de naissance 30/11/1968

Informations personnelles

  • Localisation
    Paris sur mer
  • Passions
    Oui !
  • Profession
    Nain Formaticien

La Plongée

  • Féderation(s)
    Le truc avec le dauphin
  • Niveau en plongée
    N3 / Plongeur Nitrox
  • Professionnel de la plongée
    Non

dodopirate's Achievements

Mentor

Mentor (12/14)

  • First Post
  • Collaborator
  • Posting Machine Rare
  • Conversation Starter
  • Week One Done

Recent Badges

19

Réputation sur la communauté

  1. Bonjour, Je ne sais pas combien ils sont, mais pour avoir eu besoin de refaire mes cartes de niveau en urgence il y a un mois j'ai été agréablement surpris : - personne agréable au téléphone - passage par le service compta pour un paiement par CB par téléphone - envoie des cartes en moins d'une semaine chez moi ... En tout cas je souhaite aux personnes malades de bien se remettre et à ceux qui ont été en contact de ne pas l'avoir attrapé.
  2. Bonjour, dans le manuel de l'émetteur il y a le paragraphe suivant (je pense que c'est autonome des réglages de l'ordinateur sur la mi-bouteille et la réserve). • 2. FONCTIONS EN SURFACE Au moment où l'émetteur de bloc est pressurisé, si une pression de 180 bars ou plus est détectée, la LED clignote 10 fois en VERT avec des intervalles de 4 secondes. • 3. FONCTIONS AU COURS DE LA PLONGÉE De manière à économiser l'énergie de la pile, la LED s'éteint après la vérification de surface et reste éteinte jusqu'à ce qu'une pression de 100 bars soit atteinte (alerte de mi-pression). À ce moment, elle clignote en JAUNE toutes les 4 secondes. Une fois que la pression du bloc atteint 50 bars, la LED clignote en ROUGE une fois par seconde (réserve du bloc).
  3. Cool, quelle cabine si tu sais ? N'hésite pas pour une des deux cabines sur le pont supérieur : loin des machines (pas trop de bruit pendant la nuit avec le groupe électro pour les clims) ou la 10 (pont principal derrière la salle de restauration, avec une grande fenêtre sur la mer).
  4. Cela dit l'émetteur clignotant en rouge quand tu es sur réserve, facile pour ton binôme de savoir où tu en es.
  5. Retour après avoir testé : Mise en service assez simple pour l’appairage. il faut régler correctement la pression de service et le volume des bouteilles pour bénéficier du TTR. Après à quoi ça me sert ? En toute honnêteté, à pas grand chose : je fais de la plongée loisir, sans changement de gaz, et je plonge de manière relativement simple : je prépare ma plongée au départ et je respecte (sauf incident) ce que j'ai prévu avec de confortables marges de sécurité. Après la mesure de pression sur l'ordinateur est précise, parfaitement juste par rapport au mano ce qui me permet de me baser dessus (avec quelques coups d’œil sur la mano pendant la plongée quand même : on ne se refait pas). La sortie des courbes sur un PC via l'interface USB permet de visualiser la consommation en L/min et la baisse de pression au cours du temps ... instructif, mais pas essentiel. Donc plus un gadget pour mon type d'utilisation.
  6. Bonjour, Je reviens juste d'une croisière sur le Nautile Evo, d'Anthias plongée. Céline qui s'occupe de l'administratif chez eux m'a dit qu'ils avaient des places encore disponible pour la fin de l'année. Et c'est francophone. Ils sont revendu si tu passes par une agence de voyage par Aquarev et Nature Plongée. Sinon tu peux aussi les contacter directement (à toi de trouver ensuite un vol). Pour la pratique des tests à fournir : test PCR en français à donner à la sortie de l'avion (sur la passerelle de débarquement pour nous) datant de moins de 72 heures pour le prélèvement initial. Des tests de températures sont aussi fait à l'arrivée et au départ d'Egypte. Questionnaire simple à remplir dans l'avion pour les retours vers la France assurant que nous allons bien, que nous n'avons pas été en contact avec des cas positifs. Pour faire les tests à Paris et surtout avoir les résultats en temps et en heure ça a été très très compliqué. Visiblement en province ça va mieux. Pour en avoir discuté avec des Suisses qui constituaient l'essentiel des gens à bord sur cette croisière, chez eux c'est plus simple : payant et fort cher (une centaine d'euros) pour les gens qui voyagent et résultat dans les 48 heures.
  7. Ok, vu, merci, ça m'avait effectivement échappé et pourtant je l'ai relu un certain nombre de fois. Désolé de la question idiote.
  8. OK, c'est plus clair dans ces conditions : l'ordi fait une prévision en se basant sur la baisse de pression et ne considère pas la consommation L/min d'où l'inutilité du volume de la bouteille dans les infos saisies. Donc pas d'algorithme qui tient compte de l'effort effectué en se basant sur une augmentation de la consommation L/min pour durcir éventuellement tes paliers ... Merci de la réponse, je dormirai moins bête.
  9. Bonjour, J'ai bien lu le manuel avant de poser ma question La page 9 traite des pré-réglage avant plongée : lumière, facteur de sécurité, altitude de début de plongée, eau salée ou au douce et unité de mesure (impériale ou métrique). La Page 10 de la pression de service nominale du bloc (200 bars par défaut), des seuils d'alerte (100 bars, 50 bars par défaut), des alertes de vitesses de remonté, du débrayage des alarmes ... Donc je suis désolé mais je ne comprends pas le sens de ta réponse : rien qui traite du volume de la bouteille ou concernant mes autres questions quant à l'utilité de l'émetteur (à moins que tu parles des alarmes de mi bouteille et de reserve en disant que de toute façon, ça ne sert qu'à ça ?).
  10. Bonjour, Tout d'abord désolé si ce post fait double emploi : avant de poster j'ai fait une petite recherche et je n'ai pas trouvé les informations que je cherche (mais peut-être que je cherche mal ou que j'ai les yeux qui se croisent). J'ai acheté (avant le confinement) un ordinateur quad air de chez Mares et j'ai enfin l'occasion de le tester la semaine prochaine. J'avais acheté un émetteur (il y avait un pack en promo) qui est maintenant monté sur mon détendeur. Je n'ai pas pu les appairer, faute de bouteille (visiblement d'après la doc l'appairage ne peut se faire qu'avec une pression coté émetteur). Je suis en train de fureter un peu sur la doc et quelques vidéos et il y a deux points que je ne comprends pas : - il n'y a rien pour configurer le volume de la bouteille ? Que ce soit une 15l ou une 12l n'a pas d'importance ? - qu'apporte au final la gestion avec cet émetteur ? c'est un simple déport sur l'ordinateur du manomètre ou bien il y a une incidence calculée pour le moment de remonter afin de faire ses paliers, un calcul en fonction de la consommation sur la décompression, un temps restant avec calcul moyen de la consommation ... Bref, qu'apporte en pratique la gestion de pression par l'ordinateur ? Merci de vos réponses : j'ai commencé à plonger avec un profondimètre à aiguille trainante et je n'ai eu depuis que des ordinateurs "simples" sans ce genre de gestion. Aquatiquement votre Fabrice
  11. C'est ce que j'ai fait, c'est Céline qui m'a répondue. Pas de piste particulière, Leurs plongeurs n'ont pas testé le test PCR à l'arrivée à l'aéroport. Visiblement d'autres bateaux l'ont fait, le délai de réponse est de 8 heures (+ ? visiblement il peut y avoir du retard) et ça implique que tu restes enfermer dans ta chambre / ta cabine jusqu'à obtention des résultats et aussi que tu prennes une navette privée avec supplément pour ne pas être mélangé à tes petits amis plongeurs sains.
  12. Bonjour à tous. Même expérience désagréable en début d'année : visite au magasin du vieux campeur à Paris, vu que j'étais dans le coin, à la recherche du renouvellement du matériel (ordi, masque à ma vue, sac, stab ... bref il y en avait pour un peu de sous). Premier vendeur en train de faire ses comptes dans un coin, l'autre en train de discuter avec un gars d'un autre magasin si j'ai bien entendu. Je suis resté 10 minutes environ sans qu'il n'y ait aucun autre client dans le magasin, bloqué devant les ordi ... sans que personne ne me dise bonjour ou me demande si on pouvait m'aider. Du coup j'ai fini par sortir et je suis aller ailleurs, où j'ai eu des conseils, des promos et chez qui en plus j'ai fait réviser mon détendeur. Effectivement pas commerçant du tout.
  13. Bonjour, Merci de la réponse, mais visiblement pour les tests à l'aéroport c'est limité aux dom-tom (en fonction des compagnies) et ça marche de manière un poil bancale : https://la1ere.francetvinfo.fr/coronavirus-orly-tente-installee-permettre-aux-passagers-outre-mer-realiser-test-pcr-867558.html quelqu'un a d'autres pistes ? Merci d'avance
  14. Bonjour à tous, à ceux que je connais (les vieux briscards) et ce que je ne connais pas (encore), nous sommes normalement programmés mes amis et moi (groupe de 4) pour une croisière nord Egypte via le voyagiste Nature Plongée le 10 Octobre 2020 sur Anthias. Nous avons reporté notre croisière normalement prévue en Avril pour cause de confinement. Actuellement nous galérons pour trouver un laboratoire sur Paris qui pour nous fournir en temps et en heure les tests PCR pour un départ le samedi à une heure restant pour l'instant à déterminer. J'ai bien lu qu'il semble que le délai de validité du test soit maintenant porté à 96 heures et qu'il y aurait possibilité de réaliser ces tests à notre arrivée à Hurgada pour 30 dollars. Quelqu'un a-t-il confirmation de ces derniers éléments ? Sinon quelqu'un a-t-il une piste pour effectuer en temps et en heure le test PCR sur Paris de manière certaine, pour ne pas se retrouver au dernier moment dépourvu lors notre vol ? Merci par avance pour vos réponses. Aquatiquement votre : Fabrice
  15. Ok, merci à tous pour votre aide, je transmets vos sages conseils à mon ami. Bonnes bulles et à bientôt. Fabrice
×
×
  • Créer...