Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

fiduce

Membres
  • Posts

    771
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by fiduce

  1. Accorder des prérogatives d'encadrement c'est pas anodin. La sécurité ne se conçoit que comme un tout. Soit tu délègues l'aspect "config" (autre cursus), soit tu t'en charges toi-même. Mais passer ça sous le tapis en vertu d'une technicité apparente, je ne trouve ça pas acceptable. Sinon, pour ton stagiaire, met lui une claque. Je m'engage à crier "fiduce" si c'est moi. Si c'est pas moi, mais un adepte du SM, tu te seras quand même fait un nouvel ami.
  2. J'ai pas eu ma réponse. Et comment tu sais qu'ils sont nettement plus compétents que toi ? A leur façon de marcher ? Quand tu certifies un GP, tu certifies un plongeur dans son ensemble.
  3. Rassure-toi, il ne parle pas de toi, mais de ceux qui refusent une config au déficit du doute (tu sais, le principe de précaution, l'apprentissage nécessaire, etc) ... Toi t'es toujours d'accord pour toutes les configs dont on parle ici. Toi t'es un bon moniteur. D'ailleurs, passer pour un grokon semble te faire plus peur que donner une certif à un plongeur/encadrant qui ne maitrise pas sa config (éventualité dont tu ne peux juger). Et bien non Patoux01. La charge de l'argumentaire béton, elle est du coté de l'élève. Et le moniteur n'est pas forcé être imbu de lui-même au point de se dire qu'il vaut, à lui tout seul, une CTN. bardass avait des moniteurs en LH dans son jury ? Et alors ? S'il y en avait un seul qui ne connaissait pas, celui-là devait être écouté (ou alors il faut attribuer les élèves aux moniteurs en fonction de leur config).
  4. @foxdiver : Tu vas me répondre par Oui ou Non, et je vais m'arrêter là. Ça ne te parait pas contradictoire de devoir, toi-même, certifier GP quelqu'un en config bi-SM alors que tu prétends ne rien y connaitre ? Sachant qu'on ne nous a pas parlé de certification d'aucune sorte (ni coté élève, ni coté moniteur), qui va se charger de vérifier qu'il ne met pas en danger sa palanquée ? Pourquoi critiquer les moniteurs qui refusent de certifier des gens dans des config qu'ils ne maitrisent pas eux-même ou qu'ils considèrent inadaptées à l'enseignement (c'est leur droit ou pas ?) ? N'y a-t-il pas une contradiction entre le fait de chercher à voir une technique enseignée (correctement, parce que le bi-SM, c'est pas trivial), et certifier des gens utilisant cette technique sans qu'ils l'aient apprise dans une formation ?
  5. On m'a encore supprimé un message sans explication, alors qu'il n'enfreignait pas la charte. Je peux le reconstituer, mais j'aimerais bien savoir pourquoi on me censure.
  6. Peut-être, mais je voudrais être reconnu. Dans mon setup, j'ai un VLH de 9m. Aux paliers, je commence par prendre l'octo. Puis je détache le VLH (grâce à un raccord MP type DS) et j'envoie cette extrémité en surface, attachée au parachute. Ça devient ma ficelle de parachute en quelque sorte. Le reste est classique en plongée dans les highlands : compresseur à manivelle sur sac type bagpipe (je comprime l'air de surface à ma pression ambiante, pour pouvoir l'inspirer par une autre sortie). Je peux venir passer un niveau avec bardass dans cette config ? (on gagne quand même vachement en temps fond avec ça)
  7. Oui, j'ai complété ma réponse dans l'intervalle ... (mais ce qui m'étonne, c'est que tu refuses de le dire explicitement ... comme si t'avais peur de dire un truc qui aille dans mon sens) T'es d'accord avec mes inepties ... mais tu veux pas le dire ?
  8. Je ne vois pas le rapport entre tes réponses, qui ratissent au plus large, et mon affirmation, au conditionnel interrogatif, sur l'impossibilité d'assister sans LH. Je croyais qu'on parlait de SM loisir ici, pas de sout. Le LH et le casque sont deux éléments de config qui vont bien ensemble. Mais quand je vois l'un sans l'autre, je me pose des questions. On n'assiste pas tous les jours un plongeur en panne d'air ... normalement. Pourquoi s'embêter avec un LH quand, en plus, on sait qu'on pourra s'en sortir sans ? Ma question est donc : est-ce OBLIGATOIRE d'avoir un LH en bi-SM ? Et fait pas semblant de croire que je pose une vraie question ... j'ai fini par aller les regarder tes photos. Ce qui m'énerve, c'est que, très souvent, pas mal de gens se taisent au lieu d'argumenter en ma faveur (et je découvre, dans d'autres sujets, 3 jours après, des arguments qui vont dans mon sens mais qu'on s'est bien gardé de sortir au moment opportun) ... et il y en a même d'autres qui vont même jusqu'à se renier pour les mêmes raisons ... juste pour ne pas dire "le LH n'est pas obligatoire en SM loisir". Mais bon, difficile de prétendre qu'il est obligatoire, tout en s'affichant sans sur pas mal de photos.
  9. Je ne savais pas qu'on ne pouvait pas assister avec un tuyau court. Ni que le LH était obligatoire en bi-SM. Je croyais que celui qui voulait de l'air était prêt à se pencher pour en avoir ... à se mettre face à l'autre, ou à coté ... assez près.
  10. De quoi tu parles ? Tu penses que Elie (c'est bien Elie qui s'exclame, non ?), dans un spectacle de Elie et Dieudonné, c'est maintenant devenu Dieudonné ? Rien ne t'arrête en fait ... insultes ... amalgame entre un sketch et des idées récemment exprimée par l'un seulement des deux comédiens, etc ...
  11. dans ce cas, tu conviendras qu'à la question : "que représente ton avatar ?" la réponse : "un phallus" n'est pas une insulte, mais une possibilité.
  12. J'avais cru comprendre qu'en bi-SM, on ne gréait généralement aucun bloc avec deux embouts.
  13. Le fait que je sois content d'avoir lu tes deux derniers messages, me rassure sur le fait que je m'intéresse toujours aux arguments, pas aux pseudos.
  14. Comme TOUJOURS, je dis qu'il ne faut pas faire un truc (attendre la réserve) en évoquant un autre truc minimaliste (la limite de remontée à ne pas dépasser) ... là dessus on me tombe dessus en vertu de ma formidable incompétence (c'est pas la pression de remontée qui importe mais un équilibrage permanent) ... et la question de départ est passée à l'as ... tout le monde se gargarise. Je n'ai changé le sens d'aucun message. On m'a insulté et on a soutenu les insultes. Et dans 3 ou 4 jours, je m'attends à découvrir (ce dont je me contrefous) que peu de monde en bi séparé (SM ou pas) ne change d'embout avec cette fréquence. On me dit même que "j'envoie du lourd" ... ;-) Chacun voit le lourd à sa porte. Où ai-je donné une leçon de SM pour commencer ? Où ai-je prétendu autre chose que "je n'en ai jamais fait" ? Cette ultra-susceptibilité me parait quand même bien suspecte. Arrêtez vos sketchs ... vous êtes malpolis, assumez-le. Et pour finir, le comble ... à la question "qui vérifie que le plongeur maitrise sa config SM" (quand on parle de la formation des MF en SM, quand même), il me répond : Patoux01, franchement ... tu devrais t'appliquer tes conseils ... (cf. le message #488)
  15. Ça pouvait se régler en 2 lignes si on évitait le qui ne changeait pas la question. T'as pas remarqué que t'étais le seul malpoli ici ? Une config, même qui, en apparence, correspond à celle d'un GP, ne peut être considérée comme telle si le plongeur n'a pas fait la preuve qu'il maitrisait ses spécificités. C'est tout ce que je disais (et c'est puéril et amusant de constater que le simple fait que ce soit moi qui le dise, fasse réagir contre moi des gens qui devraient défendre le même point de vue ...) Sur ces sujets, on constate que les gens ne font que "se situer" ... et oublient tout logique. Par exemple là, ceux qui "plaident pour le SM", ne conçoivent pas d'être opposés à l'idée qu'on puisse passer un niveau en config SM sans avoir démontré une maitrise spécifique du SM. Par contre ils plaident pour une "vraie formation SM" ... Mais les gars, si elle est optionnelle dans votre tête, au point de ne servir à rien même quand il s'agit de certifier un GP, à quoi elle sert votre formation ? Elle est où votre logique ? Je sais pas si t'as remarqué, mais ça fait quelques message que je parle à un plongeur qui a été certifié comme sachant faire le GP en SM par des MF. Au lieu de parler dans le vide, je m'adresse à lui pour comprendre.
  16. Voilà qui est clair au moins. Et qui vérifie ça quand un plongeur présente un N4 en SM ? Entre parenthèses, le faible intérêt que je pouvais avoir pour le SM, exclusivement en config bi, vient de partir en fumée ...
  17. Ça t'arracherait l'embout d'être plus explicite sur cette formidable connerie que j'aurais écrite ? Dans le dos tes deux blocs peuvent parfaitement être reliés (manifold ouvert)
  18. Le plus simple, c'est peut-être que vous nous disiez ce qu'il faut faire ... non ? Je suspecte une nouvelle levée de bouclier qui va encore se dégonfler ... Pour deux blocs 7L à 200 bars, et une plongée à 40 m ... on change d'embout quand ? A quelle pression ? Après combien de temps ? Sachant, par exemple, qu'en 15 minutes, on est à 50 bars si on est resté sur le bloc 1. On change toutes les minutes ? Toutes les 5 minutes ? Tous les 20b ? 30b ? 50b ? Arrivé à une pression donnée ? Peu importe ... puisque la question reste la même : qui vérifie ? (évidemment que le fait d'avoir exactement le même volume d'air restant dans les deux blocs est un avantage ... mais tu changes pas d'embout 15 fois par plongée, si ?).
  19. Blague à part ... le type qui apprend le SM en sauvage, on est sûr qu'il gère correctement ses deux blocs ? Y a pas que l'histoire du double détendeur complet ... Par exemple : Qui lui a dit qu'il fallait qu'il siffle seulement le premier bloc jusqu'à la pression de remontée avant de changer (et pas jusqu'à la réserve, pour éviter d'avoir un restant d'air mal réparti derrière ses deux embouts) ? Qui l'a vérifié en plongée ? Gérer une DTR de 15 minutes avec un embout qui mène à 50 bars dans un 7L, ça peut être assez délicat ... surtout quand c'est en fait 45 ou 40 bars qu'il reste. Alors oui, on peut faire de l'échange d'embout ... mais on n'avait pas dit qu'on cherchait à éviter ça ? Un plongeur qui utiliserait un truc aussi exotique que le SM, sans avoir été formé pour (y compris ailleurs qu'à la 2F), ça me gênerait en tant que buddy ou encadré. En tout cas si c'est juste lui et moi.
  20. Qui a validé ta config (matos, montage et réglages) ? Tes examinateurs pratiquaient le SM eux aussi ? (ou alors t'as suivi une formation ailleurs et tu l'as mise en avant pour qu'on ne t’embête pas là dessus ?) De mon temps, même en N4, le jury avait son mot à dire sur la façon de gréer des élèves, le routage des flexibles, etc.
  21. J'essaie juste de faire la part des choses entre un marc_wl qui vient fanfaronner avec sa carte de P5, et un plongeur qui présente un exemple qu'on peut qualifier de "à suivre".
  22. Il n'a pas demandé d'avocat, que je sache. J'ai évoqué cette question hier dans mon message #435, auquel il répondait (désolé d'avoir de la suite dans les idées). Je me renseigne. Je voudrais aussi savoir qui l'a initié au SM si ça ne te dérange pas. Son harnais, sa wing, ses détendeurs, longueurs de flexibles, coudes, rotules, fixation haute ... et tout le toutim. Je peux comprendre (ou pas) que tu n'aies pas les mêmes interrogations que moi sur la question ...
  23. Ok, je croyais que tu faisais du SM en bi S40 (cf. tes messages précédents dans les forums), soit moins de 12L d'air. Je ne connais aucun N4 qui ait passé l'épreuve avec moins de 12L sur le dos. D'où ma question. Donc tu as fait l'épreuve de capelé avec deux bouteilles de 7L en SM ? En fait, tu l'as passé à la FSGT ?
  24. En fait je me demandais s'il y avait une contenance minimum à emporter aux épreuves capelées. Pour savoir si passer un capelé de N4 avec une S40 était envisageable ... voire avec un spare air (mais double sortie, on déconne pas avec la sécu)
×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.