Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

DocTroll

Membres
  • Compteur de contenus

    1 023
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    3
  • Pays

    Réunion
link1
link2
link3

DocTroll a gagné pour la dernière fois le 26 novembre 2019

DocTroll a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

152 Excellent

À propos de DocTroll

  • Rang
    Coconut Photodiver
  • Date de naissance 05/02/1984

Informations personnelles

  • Localisation
    Etang Salé, Ile de la Réunion
  • Profession
    Vétérinaire

La Plongée

  • Niveau en plongée
    ANMP N3 / GUIDE 3* + Nitrox Confirmé
  • Professionnel de la plongée
    Non

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. J’ai acheté aussi quand j’ai acheté ma wing... et j’ai ensuite racheté des sangles « normales » plastiques. Pas qu’elles ne font pas le boulot, mais si tu ne plonges pas tout le temps avec le même bloc, tu passes ton temps à régler la longueur et au final ça n’a de rapide que le nom et pas d’avantage réel. Ça plus le poids en plus qui n’était pas nécessaire.
  2. Certaines wing (donuts) sont prévues pour monobloc et intègrent les passages de sangles et des "petits boudins" qui empêchent le roulis du bloc et donc dispensent de sta. Ce n'est pas forcément le cas des wings prévues pour bi où la fixation des blocs se fait par les tiges + cerclages. En l'absence des passages et des boudins, il faut un sta (adaptateur) pour y fixer un monobloc. Si tu as pris une wing prévue pour monobloc, tu as probablement les petits boudins qui vont bien en plus des passages de sangle Au prix du mètre de sangle et de 5 D-rings + stoppeurs, en effet, ce serait dommage de se priver... Tu emportes ta stab actuelle et lourde d'habitude. Ok. Donc, si tu gagnes 1,5 ou 2kg c'est tout bénéf. Après est-ce que ça vaut le coup (coût ?) de gagner 2kg plutôt qu'1,5kg, y a que toi qui peut y répondre... En gardant à l'esprit que plus ton ensemble est léger (plaque plastique ou carbone plutôt qu'alu par exemple), plus tu devras te plomber (et donc les fixer...) Si tu veux gagner du poids, tu peux aussi trier sur tout ce que tu emportes en plus (accroché sur ton harnais ou dans tes poches et qui ne sert à rien, ou pas à grand chose)
  3. Je viens de vérifier dans mes notices et effectivement la seule info qui y est écrite c'est "soit 2x 1min, soit 2min". J'ai le souvenir d'avoir lu (et il me semblait dans un document officiel de Mares) que les paliers profonds se déclenchaient lorsque la plongée était plus profonde que 16m pendant un certain temps et que la profondeur correspondait à la mi-profondeur maximale, sauf si c'était plus profond que ? m et que dans ce cas il pouvait y en avoir deux de 1min... Mais je ne retrouve plus ce document...
  4. +1 Et fixé comme ça, ça ne bouge pas, ne traîne pas, ne se balade pas et tu sais toujours où c'est. Le spool est fixé au para et sur le D-ring de fesses de la sous-cutale et il ne se balade pas non plus. J'ai lu en diagonale, mais si si j'ai compris c'est pour de l'eau chaude, en monobloc, et pour essayer. Ben t'embêtes pas, prends une plaque alu, un harnais simple type DIR (tu veux du rouge, prends le harnais rouge), une vessie simple donut 17L avec les petits boudins qui vont bien pour éviter le sta et t'es parti... Et +1 pour je sais plus qui qui disait de changer de sac : tu gagneras bien plus facilement 2 ou 3kg en changeant de sac de voyage qu'en cherchant à gagner 500g par-ci par-là sur ta wing. Et si t'as besoin de 2 ou 3 kg de plomb ? Tu les mets sur les sangles de bloc (y'en a 2, ça te fais 2x 1kg) et si y a besoin d'un 3ème tu le mets sur la ceinture du côté où c'est facile (pas le côté où y a la fermeture...). Si tu as besoin de plus, il existe des poches à plombs à visser sur la plaque. Et si tu ne peux plus te passer de ton nouveau moyen de flotta et que tu veux en profiter en étanche en eau froide et en bi... ben tu achètes une plaque inox et une vessie plus grande et t'as même pas besoin de changer de harnais
  5. C’est le principe du harnais de la wing : tu le règles à ta taille et tu n’y touches plus. Le fait d’avoir une deuxième sangle parce que c’est un harnais dit « réglable » change un peu le principe, en facilitant le passage des bras, mais c’est moins simple (au sens complexité de l’ensemble, pas facilité d’utilisation). (Et que dans mon cas puisque tu me cites, ne change rien parce que je ne l’utilise finalement pas : je l’ai réglé une fois et je n’y touche plus, le « réglable » ne me sers à rien, je pourrai aussi bien le remplacer par une sangle unique). Il existe aussi des glisseurs à mettre au niveau de la ceinture pour faciliter le glissement de la sangle et donc son réajustement (mais leur nom m’échappe)
  6. C’est ce qui est préconisé par le Dr Alex Mustard. Une config à l’équilibre parfait.
  7. Toi : positif (tu as dit ailleurs que quand tu le lâchais il remontait) Jeff : neutre (il dit que ça ne bouge pas). C’est aussi l’avis du docteur moutarde Moi : négatif (ça coule franchement)
  8. Si les mousses sont de bonne qualité (Stix), oui. J’avais des bras flotteurs sur mon ancienne config (Sony RX100 + caisson alu + 2 z240), mais ils sont trop flotteurs pour ma config actuelle (Nikon D500 + caisson alu + 2z240) car les reflex sont plus gros, donc les caissons plus volumineux et ont donc une meilleure flottabilité. J’ai ressorti les mousses stix que j’avais achetées pour tester et j’en mets 1 sur chaque bras court que j’ai entre caisson et flash (+1 sur le cul de la lampe en config macro) et ça aide. C’est encore négatif mais ça me convient. Mousses ou bras flotteurs, peut importe au final tant que tu atteins une flottabilité qui te convient (et tu peux voir en 3 interventions que tu as 3 choix différents pour ça )
  9. Je suis en humide (je précise parce qu’en étanche c’est peut-être différent) mais je mets mon ordi avant d’enfiler les bretelles de ma wing... Il suffit de passer d’abord le bras avec l’ordi (ou les ordis quand j’en ai 2, comme ça j’arrache pas tout), puis le deuxième avec la petite génuflexion qui va bien pour bien caler le barda dans le dos. Le dit barda étant le plus souvent sur un petit muret ou le banc du bateau ou même par terre (mais là c’est moins gracieux qu’une génuflexion, ça tient plus du crapaud...)
  10. En fait on était 3... et j'étais le seul à emmener du matos de plongée et de photo... Les maillots de bain et les petites robes légères ça ne prend pas beaucoup de poids, ni de place. Cela dit, sur mon dernier voyage solo, vu que de toute façon le supplément de poids est forfaitaire et que je n'étais pas au taquet, j'aurai aussi pu l'emmener... Après quand je ne l'ai pas, je mets 1kg sur la sangle de ceinture côté droit il n'y a que l'anneau du mano à retirer/remettre et je mets 1kg sur chaque sangle de la bouteille. C'est un poil moins confortable, mais ça va toujours mieux que la ceinture de plombs.
  11. Tiens puisqu'une photo vaut mieux qu'un long discours, voilà ce que ça donne au sec : Et sous l'eau : Le flexible (bleu) alimentant le DS est un peu long, mais tant qu'il fonctionne je le garde. Le jour où je le change j'en prendrai un à la bonne taille. Et même dans des positions acrobatiques, le DS reste près de moi : Et tant que j'y suis : Au sec : J'ai acheté un modèle "confort" avec des renforts de sangle et ajustable. Au final, les renforts de sangle je les apprécie quand je dois descendre le Cap Lahoussaye, même si je ne suis pas certain que sans ce serait beaucoup moins bien. Le côté ajustable... Je ne recommencerais pas : je l'ai ajusté.... une seule fois et depuis j'ai coincé les sangles qui coulissent avec de la chambre à air pour bien les plaquer sur la sangle principale et éviter que ça ne traîne. Et du coup j'ai deux anneaux qui ne servent à rien et pourraient très facilement être retirés. Les deux du milieu pourraient aussi être retirés, mais ça ferait plus de bordel sur les anneaux d'épaule et je me suis habitué comme ça... Le jour où ma sangle sera naze, j'en prendrait une continue, simple et je limiterai les anneaux... et si j'ai mal aux épaules en descendant au Cap Lahoussaye, je remettrai les renforts d'épaule.
  12. Ben tu passes un bras, puis l'autre (comme un sac à dos de rando bien chargé), tu passes la sangle de la sous-cutale dans la ceinture, tu boucles la ceinture et ça te tient. Tu n'as pas besoin de resserrer si c'est la à bonne taille et même si tu as un peu de jeu, il n'y a pas de raison que ça se ballade dans ton dos Ou alors j'ai pas compris ce que tu dis... Tiens j'en profite je suis retombé dessus il n'y a pas longtemps : Sa première mise à l'eau : Le plomb est bien calé le long de mon dos. Tellement agréable pour moi que lors de mes dernières vacances plongées, comme j'étais large en poids bagage, je l'ai emmené
  13. Je suis passé au flexible court quand je suis passé à la wing... je ne reviendrai pas en arrière. Ça demande ... 2-3 plongées pour se faire au changement et après c’est comme tout, ça devient automatique... Je ne cherche jamais mon inflateur, il est toujours à hauteur de mon épaule gauche. Je n’ai pas besoin de le voir, je sais où il est. Et autre avantage : il ne traîne jamais par terre, puisqu’il n’est pas long, même quand je suis bien horizontal ou légèrement penché en avant, au ras du sol pour prendre des photos.
×
×
  • Créer...