Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

sunfish

Membres
  • Posts

    13
  • Joined

  • Last visited

link1
link2
link3

Personal Information

  • Localisation
    paris
  • Profession
    Plongeur photographe

La plongée

  • Professionnel de la plongée
    No

sunfish's Achievements

Rookie

Rookie (2/14)

  • Week One Done
  • One Month Later
  • One Year In
  • Conversation Starter
  • First Post

Recent Badges

10

Reputation

  1. Hello Charley, Pour y avoir vécu 4 ans il y a une dizaine d'années, je peux confirmer que Singapour est bien un endroit pour facilement apprendre et faire beaucoup de plongée. Il faut juste avoir à l'esprit qu'on ne le fait jamais à Singapour, sauf pour l'entrainement à la piscine ou alors vraiment si on est courageux sur une petite île au sud (Pulau Hantu = l'île hantée), mais l'eau est verte, la visi minimale et on est en face d'une raffinerie (http://visualdiving.com/gallery.php?id=vd_gb06). Par contre depuis Singapour on peut aller plonger pour le weekend sur l'île de Tioman (c'est plutôt bien à l'époque, mais ça a sûrement changé). Photos ici (http://visualdiving.com/search.php?start=0&keyword=tioman&sort=date), un peu d'indulgence c'étaient mes premières . Et pour les plus longues vacances on a le choix d'un coup d'avion d'aller en Malaisie, en Thaïlande, aux Philippines et surtout (le top à mon sens) en Indonésie (Manado, Bali, Komodo, Raja Ampat : pour les photos voir le reste du site ci-dessus). Niveau idéal : l'advanced open water PADI (2e niveau), qui te laisse complètement autonome jusqu'à 40 m, de jour comme de nuit. Après pour l'Indonésie il faut travailler son coup de palme pour gérer le courant, sinon c'est facile, tout se trouve dans les 30 m. Il faut acheter son matos, c'est mieux, comme ça on sait ce qu'on a et dans quel état c'est : aller au Lucky Plaza sur Orchard road, au sous-sol, bien marchander le lot complet avec un sac en maille. Si on loue le matos à chaque voyage, il faut au minimum avoir son ordinateur de plongée : les guides locaux sont parfois fantaisistes et il faut savoir gérer sa plongée soi même s'ils se mettent à sonder d'un coup en fin de plongée (ne pas les suivre ). La combinaison full 3 mm suffit (pas de combi étanche là-bas , + une petite souris si on est frileux. Le matériel prend de la place mais tient dans un gros sac à dos, on s'y fait. Pour les clubs, il y avait les www.fishermenscuba.com qui sont basés à Singapour avec une antenne à Tioman, au nord dans le charmant village de Kampung Salang (cours SSI seulement), c'est avec eux que je faisais tous mes trips là bas. Ou alors il y avait Vincent Dive Centre qui était sérieux (vincediv@pacific.net.sg - http://www.whitemanta.com). On dirait qu'il s'est upgradé avec un bateau qui part directement de Singapour (peut-être un bon plan). Passer son diplôme là-bas coutera bien moins cher et ira bien plus vite. Dans le choix du club il faut essayer d'éviter ceux qui font des prix trop bas et du coup jettent à l'eau des hordes de chinois qui ont leur Open Water mais qui ne savent pas nager (oui j'en ai vu plein comme ça), et du coup on est obligés de les sortir du corail où ils se sont encastrés, c'est pitoyable. Une autre adresse était Dive Asia directement sur Kampung Salang à Tioman, c'est là où j'avais passé mon Divemaster PADI en 4 weekends car les Fishermen ne faisaient que du SSI. Voilà, je crois que c'est tout Bertie
  2. Oui c'est vrai que les R4 sont un véritable paradis, et l'Ambai très confortable. C'était qui le chef de bord ? On attend le CR avec impatience !
  3. Pour Bangka il faut se dépécher d'y aller tout de même : http://news.mongabay.com/2014/0219-lbell-bangka-island-mine-protest.html En effet un projet de mine de fer à ciel ouvert se concrétise sur cette île, malgré le déboutage de ce projet en instances judiciaires à Manado, les lobbies sont allés se plaindre à Jakarta et voilà la résultat : les premiers bateaux avec matériel lourd sont arrivés hier, et la contestation bat son plein... de la part des petits villageois... mais qui va gagner Quelques liens : - Plusieurs vidéos : http://www.youtube.com/user/savebangka - Le groupe Google+ : https://plus.google.com/101213413255923489828/posts - Le groupe FB : http://www.facebook.com/groups/SaveBangkaIsland
  4. Tout à fait juste : apparemment à cause des échanges inter-océaniques et de la plus grande "force" relative du Pacifique, on peut avoir des marées descendantes de 3h et montantes de 6h, trop fort !
  5. C'est certainement une bonne idée, à combiner après une croisière par ex. Une fois qu'on est arrivés là bas autant en profiter si on a du temps... et de l'argent... car à ma connaissance niveau tarifs ces resorts sont un peu salés, non ?
  6. Nudis suite Beaucoup de flabellinas (exoptata surtout, d'autres aussi), souvent très petites.
  7. Pas mal pour les nudis également même si pour en voir de plus variés il vaut mieux aller au nord Sulawesi (Bunaken & Lembeh notamment)
  8. Du gros aussi Requins pointes blanches & wobbegong (requin tapis, autre spécialité de la région), une petite manta pour la forme et la tortue, assez fréquente
  9. Phycocaris simulans Crevette poilue, 4 mm de haut.
  10. Hippocampus denise La grande spécialité des R4, au sud plutôt.
  11. Bonjour à tous, Je suis de retour des Raja Ampat, et ce pour la deuxième fois là-bas sur le bateau Paisubatu II des « Wallacea Dive Cruise » de Jérôme Doucet. Je commence à bien connaître ce bateau pour l’avoir « testé » en 2006 sur les Togian (centre Sulawesi) et en 2011 au nord Sulawesi, avant de faire les Raja en 2013 et cette année. Je tenais à faire ce petit post car je trouve que Jérôme et son équipe progressent d’année en année, et que cette fois-ci on a été très près du « sans faute », donc du « très bien » et que cela mérite un petit coup de pouce. Pour résumer une croisière sur les Raja Ampat, il faut tenir compte du fait que les sites de plongée s’étendent sur une zone géographique très étendue, ce qui implique pas mal de navigation, tout ayant à composer avec la météo lors des traversées nord-sud ou vice-versa. Ensuite une fois sur les sites il faut également savoir tenir compte des marées si l’on veut éviter des séances de plongées « machine à laver » façon Komodo, sachant que ces marées sont relativement irrégulières et qu’en ce bout du monde les tables manquent bien évidemment de précision. Tout cela pour dire qu’il est important que le chef de bord ait une bonne connaissance de tous ces aspects avant de pouvoir vous offrir l’exceptionnelle beauté de ces sites de plongée sans vous faire regretter d’y être venu. Un très bon point sur ce sujet à Gérard qui s’est très bien occupé de nous autres plongeurs et ne nous a pas fait plonger dans des conditions dangereuses. Il me semble que Jérôme s’occupe plutôt bien de ses bateaux, le Paisubatu II accuse quelques années mais tout fonctionne bien et il semble correctement entretenu (cela sent les séances régulières de cale sèche). La combinaison du Paisubatu II pour vivre et le Bobara pour plonger (à la maldivienne) est à mon sens tout à fait idéale. Ainsi le Paisubatu II est le « monde du silence », les blocs étant gonflés loin sur la Bobara et de nuit le générateur est coupé, ce que je trouve personnellement d’un luxe inestimable quand on est dans une crique au milieu de la nature vierge et sous les étoiles. Pour le reste les guides de plongée locaux sont OK (1 quide pour 3 en moyenne), la cuisine est variée et savoureuse, les cabines sont propres et en rapport avec le prix raisonnable des croisières, l’équipage est tout simplement charmant (ce qui est souvent le cas en Indonésie), donc que du bon et j’y retourne l’année prochaine sans faute. Ah j’oubliais : la plongée ? La réputation de la région n’est pas surfaite, c’est tellement beau et vivant qu’on a peur de casser quelque chose tellement il y en a partout. Je suis impatient d’y retourner pour j’espère juste cette fois pouvoir passer plus de temps sur le détroit de Dampier (et la région autour de Sorong), sachant que mes deux premières fois nous n’y avons passé qu’une demi-journée : 1e croisière pas mal de temps passé au nord (Wayag ça déchire question paysage terrestre) donc peu de temps pour rester au centre et 2e croisière seulement 9 jours (au lieu de 11). Voilà, pour toute question n’hésitez pas. http://www.wallacea-divecruise.com
  12. Manado = Bunaken + Lembeh (+ Bangka si on peut) Pour avoir passé 5 jours fin janvier 2014 chez Froggies Lembeh (www.froggieslembeh.com) j'aurais tendance à approuver la suggestion lue plus haut d'atterrir à Manado, passer quelques jours chez Froggies Bunaken (www.divefroggies.com) et ensuite sur Lembeh (c'est la même boite). Même si Christiane n'en est plus propriétaire depuis 4 ans, je dois avouer que son esprit est bien resté, avec la touche de confort qui manquait en plus. Prix raisonnables (+/- 100 € /jour et par personne pour 3 plongées en moyenne par jour). Bons guides. Bangka est bien pour deux sites assez "océaniques" (dont Sahaung notamment) et le petit, mais je trouve que le corail est un peu cassé. Pour y avoir trempé mes palmes et mes appareils photo depuis 1998, je tiens à dire que Bunaken reste un très bon spot pour qui sait profiter du paradoxe des petites choses le long des murs et les passages épisodiques de plus gros dans le bleu.
×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.