Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

sacha.r

Membres
  • Compteur de contenus

    150
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    1
  • Pays

    Suisse
link1
link2
link3

sacha.r a gagné pour la dernière fois le 9 octobre 2017

sacha.r a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

152 Excellent

À propos de sacha.r

  • Rang
    Rang du forum : Requin pointe blanche

Informations personnelles

  • Localisation
    Lôzane
  • Profession
    Technicien

La Plongée

  • Féderation(s)
    cmas.ch
  • Niveau en plongée
    P***
  • Professionnel de la plongée
    Non

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Pouvez vous m'expliquer comment un joint peut s'extruder/peter sur un détendeur din même quand il est pas serer?
  2. Le soucis avec l'effet narcotique de l oxygene. C'est qu il est très difficile de le démontrer car il y a les problème d hyperoixie qui arrive avant d'avoir une belle narcose du uniqueme a l'oxygène. Mais il est scientificement incorrecte d'affirmer qu il n existe pas car on ne peut pas le démontrer. Vu que les etude existante tente a supposer qu il est bien relle. Dans le doute il est résonnable de le considéré comme narcotique.
  3. sacha.r

    Choix combi

    @Jeff__06 remonte bien la combis sur les bras avant d essayer de placer la petite collerette. Regade si la partie de la collerette qui sort de la manche n a pas de plié. Si il n y a pas de plis et que la combi est déjà bien remonter sur les bras et le torse la petite Colette se place tout seul correctement derrière tes épaule.
  4. P@nanobulle et @Youdivemecrazy C'est dommage de vous chamailler pour des maladresse de vulgarisation. Car sur le fond vos explications correct. OK, le gaz "inerte" peut porter à confusion. Gaz sans interaction électrostatique serrait peut être plus claire. Dire que un gaz parfait est un gaz à une P=0. C est pas correct. Pour avoir une pression nul, il faut une absence de matière. Donc il n'aura pas de gaz. Mais pour le reste c est une vulgarisation pas mal du tout.
  5. Pas de problème il y a la bouteille d'air de secours au pendeur. (c est une blague) Oui la prise de risque peut sembler exagérer pour un loisir. Mais l'évaluation du risque acceptable est une chose très lié à la culture, au milieu et au système sociale. Ces différences culturels et sociétals expliquent les différences de pratique de la plongée.
  6. Non cela ne vaut pas le coup. Car ce faux sentiment de sécurité, entraîne des prise de risques exesive qui amène à des accidents mortels.
  7. Ce que j'aime en lisant robby92. C est que l'effet placebo de l'enseignement de RA à bien fonctionné. Il a donc trouvé la recette miracle d'intervention sur un plongeur en difficulté depuis le fond. C est un peu comme aller à la chasse au canard avec stinger. Les formations de type PADI enseignent des leur premier niveau des techniques d'assistance adapter au problème que les plongeur peuvent rencontrer dans les plongees adaptees à leur niveau. Quand je lis encore robby dire Moi je sais remettre un detenendeur en bouche à un syncopee et grâce à cela je vais le sauvé. Cela me fait encore plus sourire sur son manque réalisme ! @robby92 la literature fait état que d'un seul cas où un plongeur à réussi à remettre le détendeur en bouche d'une personne sans connaissance sans que cette personne se noye. Le plongeur qui a réussi cette exploit est un plongeur militaire avec une très fort expérience et entraînement Je vous vois venir "C est la literature anglo-saxonne, en France on y arrive" alors merci de partager avec la communauté international vos exemple. Ils ne recherche que cela.
  8. Val74700 si tu fais la demande d'une carte GP à la ffessm avec un cmas*** suisse , tu reçois un carte guide de palanquée conventionné. Bien que sur l'accord d'équivalence signé entre la cmas.ch et la ffessm, il est fait explicitement référence que le cmas*** suisse équivaut à un guide de palanquée associé. Va savoir pour quoi.... Mais ici on s'en fou royalement temps que nous avons une carte qui permet au DP de nous laisser plongé tranquillement sur le France. (bien oui, il nous faut un club avec un bateau). Pour les emmerdes du GP, si je plonge avec un binôme français la justice française (droit français) va s'en mêler en cas de pépin. Mais si mon binôme est suisse, il y a de forte chance que la justice française, donné l'affaire à la justice suisse (et le droit suisse sera appliqué). Et quand on traverse le léman, c est du HS, vu que les club suisse ne sont pas des association au sens du droit français. @val le p2+ n'existe plus. @merci nics je savais qu il avait été créé pour pouvoir pouvoir plongé en France tranquillement mais pas pourquoi il avait été supprimé.
  9. sacha.r

    niveau 4

    De mon point de vu je trouve que l'examen pour être "guide de palanquée..." de la FFESSM est trop facile. Il a moins de question que le QCM du DM de PADI. Il a que 6 questions et on a le droit à toute la documentation nécessaire pour l'examen en ligne de la FFESSM Les 6 questions: 1) nom et prénom Ouf je l'avais bien appris à l'école 2) numéro de brevet Facile il est écrit sur mon cmas*** 3) adresse La c'est plus compliqué, il y a plein de chose a ne pas oublier 4) numéro de carte de crédit Facil il faut juste recopier 5) date La j'ai hésité mais c'était facile il fallait aussi copier sur la carte de crédit. 6) code de sécurité La il faut juste retourner la carte de crédit Il m a fallu attendre 2 semaines pour savoir si j'avais réussi l'examen. Mais je l'ai réussi, la FFESSM m'a remis leur carte de "guide de palanquée..." et maintenant le DP me laisse plongée avec un AOW + deep sans soucis sur le France. @modération: OK j'ai un peu trollé mais ce n'est pas juste si il y a qu'une personne qui a le droit de le faire. Car dans mon message tout est factuel et vérifiable.
  10. Après le débat transatlantique il resort que la vision de la prise de risque est très culturel et que chaque un place le curseur acceptable suivant sa culture. Pour en revenir à la veuleur que tu donnes elle est tout à fais plausible. Que ce soit une valeur ancienne jamais changé ou une valeur actuel pour une plongée plus éloigné de notre culture de plongé plus ou moins récréatif (je fais une moyen entre la plongée sportive à la française et la plongée récréative nord américaine au sens large) . Il faut vraiment savoir que la Russie a une forte acceptation du risque. L exemple le plus connu est les programmes spatial. Pendant que les USA restaient les systèmes sous systèmes de leur fusée individuelement pour minimisé les accident grave. URSS préférait assemblé complètement leur fusé les bardé de capteur et réalise un décollage et de regarder ce qui se passe même si cela pouvais entraîner de très grave accident.
  11. Interrsse toi a la stratégie de Laurent ballesta pour ça plongé de 24h. Il a passé 22h à 20m- 25m. Il a réussi comprier la déco à 2h. (en utilisatiant du diluant trimix et du diluant air)
  12. La in veut pas savoir si le owd vaut un N2 ou pas. On discute du fait si un owd répond au qualification d'un pa-20 ou si un aowd répond au qualification d un pa-20 suivant votre code du sport.
  13. Je peux comprendre que nous somme pas d'accord sur le savoir faire d'un owd à apporter son assistance à son binôme ou a évoluer sous l'eau sans nounou. Mais l'argument de savoir gère ses paliers. C'est complètement un argument bidon pour une plongée loisir d'un owd ou d'un n1. Ou les paramètres de temps : prof max, temps de fond, autonomie en gaz, ne permette pas d arriver dans la zone de palier.
  14. Merci pour ce message, vous avez éclairé ma journée.
  15. @robby et caolia Vous faite un amalgame entre votre vision fédéral du baptême qui est identique à celui de la cmas.ch Une immersion de découverte du milieu après un briefing. Cela sur une duré généralement de 1h tout compris. Le baptême chez padi cela resemble plus à la première leçon d'un p1 ou openwater. Il y a des la théorie au sec et puis une partie dans l'eau avec une progression pédagogique qui fini par une rencontre avec les poissons. Ici on s'approche plus d'une duré de 3 heures. Voilà la pour quoi le nombre encadrant / plongeur est différent. Sans oublier que Padi donne la limite haute et n'interdit pas de la baissé.
×
×
  • Créer...