Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

sacha.r

Membres
  • Posts

    275
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1
  • Country

    Switzerland

Everything posted by sacha.r

  1. Notre amis parle peut-être de l'autre 2F. Celle qui va sous terre principalement à pied. LA FFS avec son approche de la plongée comme un moyen de progression sous terre au même type que le rappel ou l escalade sur corde ou échelle. ​​ ​​
  2. Vous faites l'amalgame entre un plongeur niveau 1 et un plongeur cmas une étoile. ​​​​​​ Cela est du a votre carcan réglementaire franco-français. C'est pas le même niveau. Le second serra autonome dans la limite de ce qu on lui a enseigné. Par exemple un P1 de la cmas.ch serra autonome dans 15m mais un 1 estrella de la fedas serra lui autonome dans 25m. Ces 2 brevets fédération CMAS local ont une double face cmas.org. La même face cmas.org que votre n1. Voila pourquoi Nics precise dans la limite de leur enseignement. Et je rajouterai de l environment réglementaire local. ​​​
  3. Hello, Tu peux essayer l astuce de Tom (dérivé du sidemount) Ou la version1 Bonne bulle dans le mauvais côté du lac (quoique la visi est sûrement meilleur en se moment)
  4. Bonjour, Pour la longévité, j investirai sur des 1e étage à tourelle. C'est flexible et s'adaptera à tout type de pratique. Cordialement
  5. Je le redis. Il dit exactement la même chose que Dubois. C est juste la forme qui change et quelque détail technique. Notre amis canadien et sa mentalité plus anglosaxone préfère évite les malentendu et permettre à toute la palanquée d être claire sur la déco la plus contrainte et donnant à tout les membre un moyen de la suivre sur leur poignet. Dubois et ça façon de faire plus française préféra la communication. Mais je le redis dans les 2 cas là déco la plus pénalisant serra réalisé.
  6. Il dit pas tout et son contraire sur le font vous êtes tous d accord " on réalise la déco la plus penalida te du membre du groupe" Mais c est sous la forme que cela diffère. Dans un cas on réalise la plongée et puis on communique sous l eau à la remontée pour réaliser la déco la plus pénalisant. Dans l autre cas. On prévoit avant de s'immerger quel serra la déco la plus pénalisant du groupe et tout les autre membres réglé le plan de déco dessus (setting ordi ou plan papier) Au final le résultat serra le même. Il y a juste l'approche qui serra différente.
  7. Cela existe. Mais c est pas très diffusé. Nous avons plus tendance à voir du tillytec ou du grall marine.
  8. La marque Subgear n'existe plus. Johnson outdoor n'a gardé que scubapro au portefeuille. Un revendeur scubapro doit pouvoir t'aider avec le SAV de la gamme de subgear.
  9. C est un liberty version sidemount. Le problème de cette machine. C est de trouver un formateur qui a assez d expérience pour t aider à arrivé à ce résultat.
  10. @nics reste calme, il ne sait plus ce qu il écrit. PS: il faut vraiment qu'un jour je lâche le leman pour venir essayer votre aassenceur.
  11. @robby92 vous avez eu un sacré endoctrinement! Vous arrivez vraiment pas à sortir du dogme de la plongée sportive. Vous devez regardez tout cela de œil de la plongée loisir puis de la plongée technique (2 approches différentes pour 2 objectif fortement différent) pour comprendre le système RSTC.
  12. Ici dans l article que tu lis. L analyse de risque est fait sur les information disponible dans la littérature. Pour la question de remettre le détendeur en bouche d une personne inconsciente qui recommence tout seul à respirer. Il y a que 1 seul cas qui a été décrit dans la literature où l accidenté n'as pas bu la tasse lors de la remise en bouche du détendeur. Pour information le plongeur était un plongeur militaire avec un très grande expérience. Donc partant de la. Il est donc envisageable que cette apprentissage n'est pas utile car les chance de réussit sont très faible. Donc comme il n a pas de solution avec une bon taux de réussite pour éviter les dégâts sous l'eau. Il faut donc regarder les autres possibilité de résoudre le problème. Et comme les secours sont en surface et que hors de l eau pas de noyade. Il est donc préférable de remonter au plus vite. La remonter d un personne inconsciente est un bon placebo pour ce rassurer. Mais on est loin d une solution efficace. Il y a donc beaucoup d autre forme d assistance à apprendre en priorité pour être autonome.
  13. Pour votre culture général la CMAS recommande une ppO2 max de 1.4. Puis laisse la possibilité au fédération d'adapter cette recommendation ou loi local. Merci de pas faire l'amalgame suivant FFESSM = CMAS et vise versa. La CMAS donne un cadre général à ces fédérations membre et puis leur laisse le soin d'organiser leur école en fonction des lois local, de la culture local, et des particularité du milieux aquatique local. ​​
  14. Un code du quoi ? Des brevet de quoi ? Vous devriez sortir du model franco-français. Car se model est plus une exception que une généralité au niveau de la plongée. Dans la plus part des pays les écoles offrent une formation à leur plongeur pour plongée en sécurité dans un environnement définie. Puis libre à lui de suivre ses recommendations ou pas. La plus part des écoles de plongée dans le monde partent du principe que le plongeur est une personne responsable et qu il demendera une formation complémentaire pour pouvoir évoluer dans un milieux différent de ça formation initial. Et que les plongeurs n'ont pas besoin que l état ediqute des loi, directive, ect pour pouvoir réaliser sont activité en sécurité.
  15. Comme dit nics. Cela peut se discuter devant un tribunal. Mais faut comprendre cela comme un classement du risque de l'activité et comment l assurance standard rembourse. Mais sur tout pas comme une interdiction. Car tu peux faire un contrat complementaire qui assure tes activités téméraires (comme la plongée sous les 40m). Et il n y a pas que la profondeur qui peut faire passé la plongée en activité téméraire. Si tu décide de plongée dans 20 mettre en hiver dans une eau à 6°C avec 1 seul détendeur non eau froide et en 3mm. Et que tu as un add suit à une remonter panique lors d' un givrage et qu'au final tu es handicapé. L'assurance pourrait décidée la aussi de réduire ses prestation. Car tu as réalisé une activité téméraire.
  16. @la philoche, je suis bien d'accord avec toi la marque peu bien tenir privé le non de son fournisseur. Mais le soucis ici, le marquage du bloc est réglementé et doit être lisible. Autrement le produit n est pas confome. Ici aqualung à 2 choix: Fournir le nom du fabriquant a ces clients si il est juste revendeur. Compléter le gravage avec sa marque sur le bloc fabrique par un sous-traitant. Il deviendra donc le fabriquant du bloc. (coltri sub fonctionne comme cela) si ils veulent pas fournir le nom du sous traitant.
  17. Salut, Il y a clairement une différence culturel entre les personne qui ton déjà répondu et le milieux où tu vie. Par chez nous la plongé est très peu réglementé et la philosophie d'autonomie est très présente depuis les premier niveau. On te prépare, dès le P* ou OW, a aller plonger en autononomie avec un autre plongeur de ton niveau ou plus dans les condition de ta formation. ​​​​​On t apprendra à gérer ton matériel (la fiche du BPA est une bonne indication du matériel minium à avoir), à choisir un site facile et adapté, à prévoir l oxytherapie et à savoir appeler les secour, à planifier une plongée sans décompression et à connaître ce milieux. Après si tu n as jamais plongée dans la région et appris à plongé dans ces condition. Tu pourra toujours trouvé facilement un plongeur plus expérimenté qui pourra te guidé. Il y a pas mal de club associatif ou commercial ou tu pourras trouvé de bon conseil.
  18. Vous ne pourrez pas payer le prix sans tva en poste restante en France. Tu devras faire la detax à la douane et demander un remboursement. @nics alors maintenant tu comprend ma remarque sur le choix de ce type de bloc spécifique ?
  19. Si les bloc sont CE le premier contrôle ASIT c'est 2 ans et demi après la date de fabrication. ​​​​​​ Pour les bloc marquer dot, c est plus compliqué.
  20. Les le bi 7l 300bar acier? Cela fait dans les 23kg.... J aurai compris direct l idée pour la version carbon qui est vraiment intéressant pour son poid très réduit.
  21. Cela ce calcul. Mais je suis intéresser par le taux de change que vous appliqué....il me semble peux reprentatif de taux de chance réelle d une carte de crédit. Après pour importer en Suisse légalement. Vous aller payer le bi au prix sans taxe + le prix de la livraison + 7.7% du prix bloc et livraison + frais de dédouanement pour la poste(11. 5 frs + 3% du prix bloc et livraison (avec un maximum de frais à 70frs) De manière froduleuse. vous faite livré à un point relais en France. Vous payer le bi au prix tout tax comprise (tva française) + le prix de la livraison au relais. Puis vous passez la frontière sans rien déclaré .... Un choix personnel à prendre. Et il faut pas oublier vos frais pour aller récupér votre bi au points relais. Tout cela ce calcul. Il aura une différence de prix après faut voir si le service d acheter un bloc clé en main prêt à plongé vaut la différence. Et je fait l'impasse sur le choix de ce type de bloc pour un bi. C'est comme même un type de bloc optimisé pour des plongée très spécifique.
×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.