Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Alain Foret

Membres
  • Compteur de contenus

    292
  • Inscription

  • Dernière visite

link1
link2
link3

Réputation sur la communauté

26 Excellent

À propos de Alain Foret

  • Rang
    Plongeur

Informations personnelles

  • Localisation
    Europe
  • Profession
    Moniteur de plongée

La Plongée

  • Professionnel de la plongée
    Oui

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Bonjour, Nous sommes bien d'accord. Je n'avais cité ton message que pour rappeler les difficultés d'un raisonnement intuitif que tu soulignais. Concernant la prise d'air, je ne pense pas que le problème vienne des postillons (lourds, qui tombent vite) mais plutôt des aérosols (expiration contenant du virus) qui peuvent être transportés sur 10 m (d'où la mesure de distanciation en ças de sport) et rester en suspension plusieurs minutes (3, 4, 5 minutes). En gros, il faut éviter de mettre la prise d'air proche d'une zone où des gens se regroupent pour dis
  2. Bonjour, La difficulté, c'est qu'on ne sait pas grand-chose. De plus, comme indiqué sur ce post, les raisonnements intuitifs ne s'appliquent pas forcément aux virus, dont nous n'avons pas, quand nous ne sommes pas spécialistes, de représentation mentale fiable. Par exemple, certains disent ici que la pression suffirait à les tuer ? Ah oui ? En quoi des couches lipidiques dans système gazeux emprisonné seraient sensibles à la pression ? Quelle étude scientifique sur le sujet ? Un virus c'est un truc de 0,5 micron, sans cellule (il doit parasite u
  3. Un produit qui tue les virus, les bactéries et les champignons ... par définition il n'est pas neutre sur le milieu. D'où l'évacuation demandé dans les eaux, correspondant à l’article L1331-10 du code de la Santé publique et à l’article R214-5 du code de l’Environnement. Ne pas croire non plus ce qu'il y a sur les étiquettes des produits ménagers que tout le monde utilise. Ce n'est pas parce qu'il est écrit "vert" sur l'emballage que ça n'a pas d'impact... D'ailleurs, le simple de déféquer ou de mettre trop d'urine au même endroit est nocif pour le milieu quand c'est en
  4. Bonsoir, Le peroxyde d'hydrogène respecte la norme EN 14476, comme je l'indique dans la Fiche Info Plongée Plaisir. En revanche, son mode d'application en spray soulève des avis contradictoires, car il faut une application avec une grande minutie, dans toutes les parties du 2e étage. Pour cette raison, certains médecins préconisent plutôt une solution par trempage (particulièrement pour le matériel de location), qui offre de meilleures garanties mais qui ne peut pas utiliser le même produit : il faut alors soit de l'eau de Javel soit de l'ammonium quaternaire. A l'international,
  5. Bonjour, Concernant la fermeture des établissements d'APS (et donc des clubs et centres de plongée), il n'y a aucune échéance d'indiqué (art. 8 point V du décret n° 2020-293). Au-delà des aspects réglementaires, la question sanitaire de la pratique de la plongée soulève de nombreuses questions. En particulier, l’EUBS (European and Underwater Baromedical Society) en accord avec l’ECHM (European Committee for Hyperbaric Medicine) recommande : De suspendre toute activité de plongée de loisir (…) pendant la pandémie de COVID-19. De reporter tous les
  6. Le rendez-vous syncopal des 7 m est sans rapport avec une syncope hypoxique (voir mon post précédent)
  7. Alain Foret

    Nouveau texte

    La plongée (en scaphandre, en apnée) est concernée par les mesures de confinement relatives à la lutte contre la propagation du virus covid-19. Tous les établissements doivent être fermés au moins jusqu’au 15 avril, dans l’Hexagone comme dans les départements et régions d’Outre-mer (Guadeloupe, Guyane, Martinique, Réunion, Mayotte) , à Saint-Martin-Saint Barthélémy et à Saint Pierre et Miquelon. Les territoires du Pacifique (Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Wallis et Futuna) ne sont pas mentionnés pour l’instant. Vous devez prendre cette situation très au sérieux. Rappel du contex
  8. Bonjour, La polémique évoquée entre Sciarli et Corriol remonte aux années 1960 : ils ne se supportaient pas Le "rendez-vous syncopal des 7 mètres" doit être vu comme un danger à l'approche de la surface d'une autre origine que l'hypoxie (et pas forcément à 7 mètres 00 et pas forcément un "rendez-vous", c'est un titre imagé). Aujourd'hui, ce n'est plus vraiment enseigné. Voici ce que j'avais écrit dans la1re édition de Plongée Plaisir 4 en 2002, il y a donc 18 ans !!! (après avoir interviewé Raylmond Sciarli) à ce propos : « Rendez-vous sy
  9. La plongée (en scaphandre, en apnée) est concernée par les mesures de confinement relatives à la lutte contre la propagation du virus covid-19. Tous les établissements doivent être fermés au moins jusqu’au 15 avril, dans l’Hexagone comme dans les départements et régions d’Outre-mer (Guadeloupe, Guyane, Martinique, Réunion, Mayotte) , à Saint-Martin-Saint Barthélémy et à Saint Pierre et Miquelon. Les territoires du Pacifique (Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Wallis et Futuna) ne sont pas mentionnés pour l’instant. Vous devez prendre cette situation très au sérieux. Rappel du contex
  10. Ce doit être une plaisanterie .... Les accidents étaient tellement nombreux dans les années 70/80 que cela a conduit à révision des tables MN en 1990.
  11. Un peu la hache les réponses. Voir le schéma envoyé.
  12. Bonjour, La question principale est de ne pas penser qu'un ordinateur détient la vérité. 70% à 80% des ADD (statistiques FFESSM quand elles étaient disponibles et DAN) se produisent en exploration avec respect du protocole (vitesse de remontée, temps et profondeur des paliers). Voir précédemment sur ce même sujet sur ce forum. Donc le vrai sujet c'est celui-là. Quatre recommandations pour prévenir les risques d'ADD : 1. Respect du protocole ; 2. Prise en compte des facteurs favorisants ; 3. Eviter les profils à risque ; 4. Evi
  13. https://www.plongee-plaisir.com/fr/visite-medicale-moniteur-salarie/ Cliquer sur les recommandations médicales
  14. Bonsoir, Nous n'avons que les tristes fils d'actualité sur le web ... plus de stats FFESSM -:( Nous avons également le rapport du Dr Jean-Louis Méliet au ministère du Travail de 2015. Bien cordialement, Alain Foret
  15. Bonsoir, Il n'y a quasiment plus de SP chez les débutants (c'était vrai dans les années 70/80). Cela ne veut pas dire qu'il ne faut plus enseigner la prévention de la SP aux débutants, bien au contraire. En revanche, lorsque l'enseignement est mal fait en faisant croire "qu'il suffit de ne pas bloquer sa ventilation", ça marche pour les débutants mais pas pour les plongeurs expérimentés (N2 et +). Pour ces plongeurs (et pour tous les autres), il faut expliquer qu'il faut d'autant plus insister sur l'expriration que la vitesse de remontée est rapide (ce
×
×
  • Créer...