Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Alain Foret

Membres
  • Posts

    355
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2
  • Country

    France
link1
link2
link3

Alain Foret last won the day on July 8

Alain Foret had the most liked content!

Personal Information

  • Localisation
    Europe
  • Profession
    Moniteur de plongée

La plongée

  • Professionnel de la plongée
    Yes

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

Alain Foret's Achievements

Rising Star

Rising Star (9/14)

  • Very Popular Rare
  • Dedicated Rare
  • Conversation Starter
  • First Post
  • Collaborator

Recent Badges

112

Reputation

  1. Tu parles dans le vide. Ce n'est pas la question. Voir ta précédente bafouille, hors propos par rapport aux contrôles. Visiblement, tu n'as aucun vécu sur le sujet.
  2. Bien sûr, mais par un texte réglementaire, pas par un illustre anonyme sur un forum. Visiblement, tu n'as aucune expérience des contrôles en mer, Monsieur Anonyme dit "Lyreco".
  3. Il ne s'agit pas de la Fenzy mais de la bouée collerette, actuellement en vente, différente du SGS. Concernant spécifiquement la Fenzy, si elle est fonctionnelle, elle peut continuer à être utilisée car fabriquée avant la publication de la réglementation concernant les normes (globalement 1992). Ce point est également inscrit dans la réglementation et concerne, généralement, tout le matériel historique. Pour le coup, c'est un mauvais exemple car la Fenzy était un instrument exclusivement réservé à la remontée d'urgence, donc parfaitement dans l'axe du texte actuel ...
  4. C'était tout l'objectif de la rédaction du texte afin de ne pas nommer un instrument particulier : "système gonflable permettant de rejoindre la surface et de s'y maintenir". Un système gonflable avec harnais doit obtenir une certification CE avec les mêmes normes que les gilets. Il s'agit bien d'un équipement de stabilisation et pas d'un instrument de protection contre le froid.
  5. Ce n'est pas le législateur, puisque ce ne sont ni les députés ni les sénateurs qui sont intervenus. C'est de la réglementation et, effectivement, le texte de la division 240 l'indique. Mais ce n'est pas l'avis d'un contributeur du forum. Ce qui fait toute la différence . En ce qui concerne un "système gonflable permettant de rejoindre la surface et de s'y maintenir", je ne crois pas avoir lu de texte concernant la combinaison étanche. Si tu en as, envoie les références ... Tu peux refaire le monde à ta guise. Je te propose que tu écrives cela en signant de ton vrai nom (à vérifier) avec ton adresse (à vérifier également) et je publie le tout ... en indiquant que tu indiques que c'est "la vérité vraie". Mon adresse e-mail pour recevoir ton texte : info@plongee-plaisir.com.
  6. La question de la preuve est évidemment pertinente. En France, les fédérations sportives doivent proposer une formation certifiante. À défaut, l'inspecteur peut effectivement exiger un parcours de nage en sa présence. Je pense qu'il faut être capable d'accepter des avis contradictoires sans chercher à les disqualifier. C'est un peu la différence entre les totalitarismes et la démocratie :-). AF
  7. Bonjour, Malheureusement, ce n'est pas comme cela que ça se passe. Quand le texte réglementaire a été écrit, il fallait trouver une formulation suffisamment générale pour ne pas écrire "gilet", car il y a aussi des bouées collerettes et autres dispositifs. Tous ces dispositifs, pour être distribués, vendus, prêtés ou loués au sein de l'UE doivent obtenir un marquage "CE" au titre de "Bouée d’équilibrage (EPI de catégorie II) – norme NF EN 1809 « Accessoires de plongée – Bouées d’équilibrage »". Une combinaison étanche obtient la certification "CE" au titre des EPI concernant la protection thermique. Et il n'est possible, en droit, de changer la destination d'un EPI fabrication. De même pour ce nouveau dispositif. S'il a du succès, pour être diffusé en Union européenne, il devra être certifié "CE". Il sera alors intéressant de savoir sur la base de quelle norme ce sera effectué. En conséquence, la question se pose (et je n'ai vraiment pas de réponse). Bulles cordiales, Alain Foret Bonjour, Ne frime pas trop . Pour ce qui est de couper les cheveux en quatre, nous avons encore beaucoup de choses à apprendre des Suisses. AF Ce n'est pas la loi mais la réglementation. Et dans tous les cas, la question de l'interprétation de la loi et des règlements se pose. C'est même un métier : juge (avec les avocats, etc.). Oui bien sûr. À la condition que ces combinaisons: - aient une certaine flottabilité selon la zone de navigation (navigation < 2 milles : toute combinaison) - Entre 2 milles et 6 milles d'un abri, il faut que : * la flottabilité minimale soit de 50 N ; * en plus que les personnes sachent nager ; * et que la combinaison ait des couleurs vives autour du cou et des épaules ou qu'un dispositif lumineux étanche d'une autonomie d'au moins 6h y soit fixé en permanence. articles 204.02.03 et 04 Si la personne ne sait pas nager = EIF (pas de combinaison = gilet) ; Si la combi a une flottabilité < 50 N = EIF (pas de combinaison =gilet) ; Si pas de couleurs vives au niveau du cou et des épaules, pas de combinaison, EIF obligatoire (=gilet). --> voilà ce qui peut remplacer un équipement individuel de flottabilité (EIF), ce n'est pas simplement d'avoir une combinaison. Et surtout, c'est possible parce que c'est écrit dans la réglementation. Pas parce qu'un contributeur de plongeur.com en aura fait cette interprétation ... ce qui change tout ! On pourrait aussi dire, à la simple logique de terrain, que si j'ai un bidon de flottabilité de 50 N avec moi, c'est ok ! (= certaines réactions ici). Mais non, mauvaise pioche. Ce n'est pas comme cela en droit. Pour revenir au sujet de départ : dire qu'une combinaison étanche vaut "moyen gonflable pour rejoindre la surface et s'y maintenir" n'est pas si simple juridiquement car : - ce n'est écrit dans aucun texte (contrairement à la division 240) ; - ce n'était pas l'esprit de rédaction du code sport (à laquelle j'ai participé jusqu'en mars 2009, en tant que SG) qui voulait juste ne pas parler exclusivement de gilet (pour laisser la place à d'autres systèmes comme la bouée collerette). Bulles cordiales, AF
  8. ??? Un vêtement étanche est-il considéré comme un "système gonflable permettant de rejoindre la surface et de s'y maintenir" ? Dans les faits, oui. Mais cela concerne des EPI fabrication qui obtiennent leur certification CE (obligatoire au sein de l'UE pour être distribués, prêtés, loués) dans le cadre d'un certain usage (et pas pour un autre). En conséquence de quoi, la question se pose. Je n'ai pas la réponse en droit (la seule qui intéresse les inspecteurs) ...
  9. Hors polémique, le sujet est toutefois très intéressant. Si on regarde du côté de la certification : Un gilet doit répondre à la norme : norme NF EN 1809. "Équipement de plongée - Bouée d'équilibrage - Exigences fonctionnelles et de sécurité, méthodes d'essai. Le présent document spécifie des exigences fonctionnelles, des exigences de sécurité et des méthodes d'essai applicables aux bouées d'équilibrage de type gonflable destinées à permettre aux plongeurs de contrôler la flottabilité et, le cas échéant, de transporter l'équipement respiratoire et/ou de transporter le lest." Un vêtement étanche : norme NF EN 14225-2. "Vêtements de plongée - Partie 2 : Vêtements étanches - Exigences et méthodes d'essai Le présent document spécifie la construction et la performance des vêtements étanches destinés à être portés par les plongeurs dans le cadre d'activités subaquatiques, au cours desquelles l'utilisateur respire sous l'eau. Le marquage, l'étiquetage, les informations destinées à être fournies sur le point de vente et la notice d'instructions sont également spécifiés. Des essais en laboratoire et des essais de performance pratique sont spécifiés." Donc, dire qu'un vêtement étanche est "un système gonflable permettant de rejoindre la surface et de s'y maintenir" ... pas si simple au regard de la certification ! La question est intéressante. Bulles cordiales, Alain Foret
  10. C'est vrai (quoi que le système doit être fait pour rejoindre la surface) Et donc ... un ballast est-il un système gonflable ?
  11. Bonjour, C'est tout simplement le système des ballasts des sous-marins (réservoirs que l'on rempli d'eau ou d'air selon le niveau de flottabilité souhaité) ... appliqué à un plongeur. Et quand le fabricant dit : “There is no BCD. The BCD is what causes the uncontrolled ascents, it’s what every few feet expands and contracts, and every few feet you have to hit the inflator/deflator. With this, you don’t — you just dive.” ... donc pas de gilet. Mais comme le gilet est obligatoire en France ... Et ce n'est pas un nouveau scaphandre puisque que l'on reste avec une bouteille et un détendeur. En fait, comme l'annonce le fabricant, c'est un substitut au gilet pour gérer sa flottabilité, particulièrement dans des zones où l'utilisation du gilet est (1) pas du tout (2) peu (3) mal [plusieurs réponses possibles] enseigné. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? Bulles cordiales, Alain Foret
  12. Bonsoir, Justement non. Et le "large panel" n'est pas la question. Il ne s'agit ni d'un sondage ni d'un avis ni d'une opinion (la maladie des réseaux sociaux). Pour qu'une publication scientifique soit valable, il faut d'abord un comité de lecture (les revues "scientifiques" sans comité de lecteur sont sans intérêt). Et si possible, il faut 1 ou 2 publications scientifiques avec comité lecture ayant un avis concordant (sans autres publications avec comité de lecture ayant un avis contradictoire). Le cas d'école dans le domaine est l'invalidation des paliers profonds par la Marine nationale (2005) puis par l'US-Navy (2011) : au final, même PADi a invalidé les paliers profonds. Donc comme personne ne connait rien sur les GF, comme disait Coluche, "De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus intéressants sont ceux qui se taisent". Les GF ne sont pas une étude méthodologique mais une simple astuce mathématique, visant à prendre un pourcentage des M-Values, livrée sans mode d'emploi par Baker dans les années 1990. En conséquence, personne n'y connait quoi que ce soit, pas même Baker. Et Shearwater (réponde de Tyler, responsable de la recherche) pas davantage : "The default of 30/70 for our technical modes was based on the recommendation of a prominent decompression researcher, although I won’t provide his name without consulting with him first which I have not done. In the recreational diving modes (Air, Nitrox, and 3-Gas Nitrox) the default is 40/85." = pas d'avis contradictoire, pas de publications scientifiques ... mais une personne éminente dont on doit taire le nom !!! Quant à la réponse du Pr Mitchell il y a quelques jours, elle est édifiante : "Whatever discussion Tyler had with a decompression expert when shearwater chose their defaults, it is now substantially out of date." Donc la vision de Shearwater (30/70) est dépassée. Ne mélangeons pas tout. Sur le plan de l'écran, de la mécanique et de l'ergonomie (navigation à 2 boutons), ils sont au top. Ils devraient juste arrêter de se prendre pour des formateurs en plongée, ce qu'ils ne sont pas et proposer en standard un Bühlmann 100/100, charge à l'utilisateur de modifier le paramétrage sous sa seule responsabilité. Au passage : Pourquoi les développeurs de soft ne proposent pas 100/100 en standard ... ? Parce qu'il n'ont jamais lu Bühlmann qui prend, systématiquement, 0,2 bar (2 m) de marge de sécurité pour les plongées à l'air (1 m, 0,1 bar pour les plongées à l'hélium). Sans cela, ils ne retrouvent pas la table avec leur soft .... mais avec 95/95 ou 90/90 ils la retrouvent, laissant croire qu'il faut prendre une marge de sécurité par rapport à Bühlmann... qui ne serait pas fiable avec les ordis... alors même qu'ils n'ont pas pris en considération sa marge de sécurité. C'est consternant d'incompétence ! Ce message a été envoyé à Shearwater ... la réponse (consternante) est citée plus haut ! Moralité : Comme dit depuis le début, on ne connait rien sur le paramétrage des GF parce que c'est juste un outil sans mode d'emploi. Bien cordialement, Alain FORET
  13. Bonjour, Il faudrait mettre un peu de méthode dans tout cela et faire référence à de vraies publications avec comité de lecture. Cordialement, Alain Foret
  14. Bonjour, C'est une partie de l'histoire de la plongée qui s'en va. J'ai passé mon niveau 4 au CIP Bendor ... accrochez-vous, 1500 m chrono le premier jour (le tour de l'île) pour savoir si nous serions dans les temps, 3 semaines plus tard (le stage avant examen durait 3 semaines !), pour réussir le 800 m !!!! Ci-joint photos de : - 1961 à Bendor avec des journalistes et le "boss" : Ricard ; - 2008 : Hommage à Claude Arzilliers, à Bendor, avec une plaque officielle qui va être dévoilée (Photo : Alain Foret) ... Bulles cordiales, Alain Foret
×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.