Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Molo molo

Membres
  • Posts

    188
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2
  • Country

    France
link1
link2
link3

Molo molo last won the day on November 17 2017

Molo molo had the most liked content!

Personal Information

  • Localisation
    Rhône-Alpes
  • Profession
    Professionnel

La plongée

  • Professionnel de la plongée
    No

Recent Profile Visitors

1,133 profile views

Molo molo's Achievements

Collaborator

Collaborator (7/14)

  • Dedicated Rare
  • Week One Done
  • One Month Later
  • One Year In
  • First Post

Recent Badges

66

Reputation

  1. Vous ne voulez pas comprendre hein. Un texte publié sur legifrance, c'est pas "un fonctionnaire qui a fait une faute", déjà. L'académie Française n'a pas ni de pouvoir, ni de légitimité à normer la langue Française. C'est comme ça, c'est de notoriété publique, ni la loi ni l'usage ne lui donne ce titre, ni la loi ni l'usage ne respecte ce titre. je recite ce court passage: "L'utilité de l'Académie française, qui n'a plus d'autorité normative mais seulement morale aujourd'hui, est parfois contestée." Oui, le seul fait qu'elle soit contestée n'est pas une preuve. ce qui est important c'est qu'elle "n'a plus d'autorité normative". Si vous pensez le contraire, vous avez le droit, mais c'est un fantasme. Il est un fait que l'académie Française n'a aucune autorité. Elle est sous tutelle du président, elle SE donne ce rôle, mais peut, au mieux, être consultée. Elle ne décide pas de l'orthographe, elle ne peut rien faire abroger, elle ne peut poursuivre personne qui n’emploierait pas le Français comme langue officielle en France, pas plus que n'importe autre citoyen. " Près de 400 ans après sa création, la vieille dame du Quai Conti demeure l’une des institutions les plus prestigieuses du pays. Pour autant, si sa mission initiale était d’imposer des règles, la réalité est toute autre. Aujourd’hui, malgré le prestige et la formalité qui lui sont associés, son rôle est uniquement consultatif. Et ce, même si les feuillets de son dictionnaire paraissent au Journal officiel. Ce paradoxe affaiblit quelque peu l’autorité de l’Académie française, au point que sa légitimité et son utilité sont fréquemment remises en question, y compris par ses membres. Lors d’une interview donnée en juin 2022 pour l’émission Quotidien, François Sureau, membre de l’Académie française depuis mars 2022, répondait ainsi à la question « À quoi sert l’Académie française ? » : « Elle ne sert à rien. […]. L’Académie n’est pas là pour servir. Elle est. Et c’est merveilleux, une institution qui ne sert à rien et qui regroupe des gens qui viennent d’à peu près partout, et dont le seul lien est l’amour de la langue française et de la littérature. »" Quand au fait qu'elle soit à la base de tout... c'est risible. A sa création la langue Française a plusieurs siècles d'existence et des "lettres de noblesse" tout à fait installée. Corneille ou Descartes pour n'en citer que deux ont publié avant sa naissance et ce n'étaient pas de dangereux wokistes tentant de déstabiliser la société. Si j'avais l'esprit mal placé, je dirais que votre problème est ailleurs. La norme de la langue ne vous intéresse pas. Quand quelqu'un parle de recycleur, d'email ou brise telle ou telle règle parmi toutes celles qui n'ont pas la faveur de l'académie, on a jamais le droit à une levée de bouclier. ça plus le fait d'éructer sur Sandrine Rousseau sans qu'on y voit un lien, ça dessine un tableau différent. Ya des gens qui selon vous sont validés, d'autres non. La langue, c'est un bon moyen de repérer et laisser les gens dans une classe sociale. Les plus jeunes, les plus d'ailleurs, les pas comme nous... A eux on peut se mettre à plusieurs pour faire des remarques moqueuses, qui oblitèrent toute tentative de discussion de fond. Les caricaturer en écrivant des suites de caractères débiles sur le clavier, leur prêter toutes sortes d'intentions ou d'idéologies dangereuses ou débilitantes. Mais nous, on parle de recycleur mais c'est pas pareil. Pasque nous on accorde avec le complément quand il est placé avant avec le verbe avoir. Quand on a le temps. Et si c'est entre gens de bonne compagnie, bon, on supporte, on est pas des bêtes. Heureusement que je n'ai pas l'esprit mal placé du coup... Bon, sur ce je vous laisse, sûrs de votre connaissance, j'ai autre chose à foutre. Donc pour finir: vous avez raison. Faites comme ça, changez rien, pour ce que ça aura comme impact de toute façon...
  2. Codification qui ne doit rien à l'académie puisqu'elle n'en a ni le pouvoir ni même plus la mission, et qui évolue beaucoup contrairement à ce que tu dis, puisque chaque année des tas de mots entrent dans le dico chaque année sauf dans celui de l'académie d'ailleurs. Et les dictionnaires n'ont en effet pas non plus le pouvoir ni la mission officielle de codifier, ils répertorient. Quand à la grammaire et à l'orthographe elle évolue, si, sinon pourquoi des réformes ? Les réformes suivent l'usage, souvent en retard, elles sont la preuve de l'évolution. Donc oui il y a une codification, mais elle bouge, tout le temps. Les accents sur les majuscules par exemple, ça évolue avec la technologie. Et heureusement, les seules langues qui ne changent pas sont les langues mortes. Je vous renvoie encore à la chaine de lingusticae (qui lui est linguiste, contrairement aux familles de politiciens qui se cooptent à l'académie) et qui montre bien que même dans les cercles du pouvoir ou dans les parutions officielles, les entorses à la langue que prône l'académie sont légion. Alors si vous utilisez "courriel", c'est super, mais l'Etat Français quand il écrit un texte de loi, lui il écrit "e-mail". Il se fout donc comme de sa première chemise de la codification selon l'académie. ça fait une bonne raison de plus de se demander ce qui fait qu'ils la financent toujours, si ce n'est pas pour la langue... Ah oui, et juste sur ta dernière provocation, outre le fait que ma fille en CE1 est capable de pique plus incisives et que ça ne m'a pas empêché de dormir cette nuit, ce genre "d'attaques" ça montre juste que tu ne t’intéresses pas aux arguments et tente de discréditer l’interlocuteur avec un procédé aussi connu qu'il est malhabile. A mon avis, ça dessert ton propos mais tu es en droit de penser qu'on contraire ça lui donne du poids et te grandit hein, on est libres...
  3. Voilà que tu deviens insultant. A mon avis ça en dit long sur tes arguments, mais si tu penses que ça te donnes plus raison... Mais si tu veux être un peu technique et avoir raison, non, l'académie n'est pas techniquement missionnée pour normaliser la langue Française. Au départ oui, mais tu admettras que l'autorité de Richelieu sur nous reste faible... Aujourd'hui l'académie n'a AUCUNE autorité, pas plus normative que législative, et ne décide de rien d'autre que son dictionnaire (quand elle arrive à le sortir et quand elle l'écrit elle-même, ce qui n'est plus le cas). C'est aussi dit dans les articles sur le net à son sujet: " L'utilité de l'Académie française, qui n'a plus d'autorité normative mais seulement morale aujourd'hui, est parfois contestée2. Les critiques concernent également l'éthique de l'institution, qui offre de nombreux avantages à ses membres3. " wikipedia, et là pile sur la page de l'académie. Elle a l'oreille des ministres, présidents, sénateurs, comme les grands groupes lobbyistes d'un peu tout, et contrairement à eux elle est payée par nos impôts. Quant à être utile à quoi que ce soit... Et je ne confond pas la norme et l'usage, je dis que l'usage est plus la langue que la norme. Et le fait que tu trouves des mots dans le Larousse qui n'existent pas dans le dico de l'académie prouve bien cela. Je le répète, pour l'académie le mot "recycleur" n'existe pas. Pourtant je suis à peu près certain qu'on peut trouver des texte officiels ou il est présent. C'est encore une preuve de l'inutilité de l'académie. Si son Français normalisé faisait "foi" en France, on ne pourrait pas rédiger de lois qui ne soient rédigées de manière non conforme puisque le Français est la langue officielle en France. Et le Larousse n'a pas plus de pouvoir de normaliser la langue. En fait, aucun dictionnaire n'a ce pouvoir. Des mots y entrent chaque année. Mail est autant un mot de la langue Française que Recycleur. Qu'il vienne de l'anglais n'y change rien. Tiens, un truc officiel, de l'Etat Français ou ils parlent de mail, à aucun moment de courriel, exemple trouvé en 3 secondes: https://www.legifrance.gouv.fr/cnil/id/CNILTEXT000025364679?isAdvancedResult=&page=2&pageSize=10&query=mail&searchField=ALL&searchProximity=&searchType=ALL&tab_selection=all&typePagination=DEFAULT Si l'académie avait un pouvoir normatif autre que d'influence, ce ne serait pas possible. Tu peux ne pas être d'accord, et tout le monde se fout que tu penses que le Français de l'académie est le vrai, c'est ton droit le plus strict que de l'utiliser (ce que tu ne fais probablement pas d'ailleurs, comme nous tous, dans le privé ou "officiellement". Mais sur un point tu as raison, concernant tes insinuations me concernant, on voit vite à qui on a à faire. Je ne mets pas le petit smiley comme toi, je trouve qu'en l'espèce ça fait vachement hypocrite par rapport aux propos, et puis inclure des petits dessins dans des textes ou on cause normalisation de la langue en reprochant aux autres de mal écrire, comment dire...
  4. Ah mais qu'elle en ai la mission, ptet, encore qu'il faudrait voir si on nous a demandé notre avis, perso j'ai jamais voté pour un gars pour qu'il me dise comment parler. Ce que je dis c'est qu'elle n'en a pas le pouvoir. Une langue ne se décrète pas. l'exemple du recycleur est parlant. Selon l'académie, ce mot n'existe pas. En 10 secondes sur internet on lui trouve au moins deux usages attestés dont celui qui est régulièrement discuté ici. En Français, je crois... Et la réforme orthographique que tu cites n'a pas été voulue ou promue par l'académie comme c'est d'ailleurs dit plus bas. Elle a d'ailleurs par la suite bien pas décidé, en disant que les deux orthographes, d'avant et d'après la réforme étaient valables. Et tout le monde s'en fout. Et comme c'est encore dit, le Français ne se limite pas à la France métropolitaine. et même les divers conseils des divers pays Francophones ensembles n'ont pas ce pouvoir. Personne ne parle le Français de l'académie, tout le Français de l'académie, nulle part. Tu utilises "courriel" toi ? l'académie ne reconnait pas "mail" pour "message électronique. En France métropolitaine, combien l'utilisent ?
  5. L'académie Française n'a JAMAIS eu le pouvoir d'édicter la langue. d'ailleurs si on attendait après ses dicos, qu'elle dispense au compte goutte genre un par siècle, on devrait parfois attendre des dizaines d'années pour employer des mots qui commencent par une lettre qu'ils n'ont pas encore traité. et c'est pas nouveau: " Colbert se plaint de la lenteur des Immortels, qui, après vingt-trois ans de travail, en étaient à la lettre T. En 1694, le préfacier de la première édition se justifiera d’ailleurs d’une attente de près de soixante ans6. Le poète et dramaturge François Le Métel de Boisrobert lui-même raille cette lenteur : Depuis six mois dessus F on travaille, Et le destin m'auroit fort obligé, S'il m'avait dit : Tu vivras jusqu'au G." source wikipedia. Si l'académie vous intéresse, je vous conseille de vous renseigner à fond dessus: [edit: je voulais mettre un lien youtube mais j'ai du m'y prendre comme un pied, je conseille donc la vidéo de lingusticae sur l'académie] Si par contre ce qui vous intéresse c'est de caricaturer en pensant détenir une vérité et avoir seuls le bon usage, ben postulez, l'académie c'est une bonne gâche (et arrêtez par la même occasion de plonger en recycleur, je n'ai pas trouvé ce mot dans la dernière version du dico de l'académie en ligne, ça n'existe donc pas, et plonger à ces profondeurs avec du matériel qui n'existe pas, ce n'est pas prudent).
  6. Il n'y a pas de façon "officielle". Il y a une orthographe, mais personne ne peut te faire quoi que ce soit si tu ne la respecte pas à la lettre. D'ailleurs on peut trouver de nombreuses fautes de grammaire et d'orthographe dans des textes émanant de divers ministères. Le seul truc c'est si ton texte n'est pas suffisamment compréhensible comme du Français et se rapproche clairement d'une autre langue alors dans certains cas il ne peut pas faire foi. genre pour une loi qui serait rédigée en Anglais ou des conditions générales de vente en Hindi. Mais aucune chance que tu te retournes contre un gars qui a écrit un règlement intérieur dans un Français que tu juges fantaisiste ou qui ne respecte pas la dernière réforme orthographique si tu n'as pas respecté ledit règlement. J'ai personnellement validé plusieurs diplômes avec des mémoires dans lesquels je dis explicitement en introduction que j'accorderais le genre en fonction du nombre (plus de femmes que d'hommes = j'accorde au féminin). Je travaille dans un milieu ou l'immense majorité des salariées sont des femmes et je trouve débile d' accorder 60 pages au masculin parce qu'une fois j'ai croisé un gars. Et personne ne peut invalider mon travail a ce motif ou au motif que j'ai pu faire ici et là des fautes ou imprécisions. Donc manière officielle... je ne vois pas en quoi. Et je ne parle ici que de la France métropolitaine, la Belgique, le Québec, plein de pays Francophones ont des tournures officielles en langues Française dont on a jamais entendu parler à Paris.
  7. Bon alors moi j'ai répondu au questionnaire. Les commentaires que j'aurais à rajouter seraient que l'écriture, si on m'demande, on s'en tape. T'façon personne ne choisit la langue, elle évolue toute seule et se fout bien de savoir si on est d'accord ou pas, si on trouve ça beau ou pas, si la société telle qu'on se la représente va s'effondrer pasqu'on féminise un truc sans accent circonflexe ou même si la société telle qu'on se la représente existe. A titre personnel je suis plutôt satisfait de ne pas devoir m'exprimer en latin pasque j'aime pas les déclinaisons. J'ajouterais que mon expérience personnelle est que si on souhaite améliorer ou faire changer un projet ou une pratique, aller frontalement au carton avec quelqu'un est en général le plus contreproductif qui existe, dans 99% des cas ça ne fait que raffermir la croyance, la pratique que l'on voudrait voir amender. Il y a des exceptions, et parfois on a pas le choix, mais bon. Ceci ne s'adresse d'ailleurs pas forcément aux membres du forum qui ont répondu, les "réponses aux réponses" entrent aussi dans cette catégorie. Et moi aussi je manie parfois le sarcasme, et le rentre dedans, et suis super fort en mauvaise foi, je ne suis meilleur que personne, c'est juste une observation Pour ce qui relève purement du projet, de ma maigre expérience je dirais que les masques "novateurs" c'est un truc voué à l'échec. Des millions de gadget ont vu le jour, et on en revient toujours au fait que si un masque est fait comme il est fait alors que ça existe depuis longtemps et que toutes sortes d'évolutions ont été apportées ou réfléchies, c'est que c'est la meilleur forme qu'on ai trouvé, le meilleur compromis pour cet outil. A mon sens c'est comme vouloir révolutionner le couteau ou le marteau. ça fait un paquet de temps que ça existe, on sait ce qui marche ou pas et ça a trouvé à mon avis sa forme et ça n'en bougera plus, ou alors très marginalement. A moins de s’appeler Decathlon et de pouvoir matraquer de pub pour faire croire à une partie des acheteurs potentiels qu'ils en ont besoin, je ne vois pas comment faire pour en vendre. Mais encore une fois, chuis pas spécialiste, sisastrouve ça va cartonner...
  8. J'ajouterais, en tant que N1, que personnellement je n'aurais pas aimé le passer que en piscine. J'ai passé mon N1 en Corse, en milieu naturel. Alors oui, tout le monde ne peux pas le faire, mais je suis très très content de l'avoir fait. Pour moi ça a été important de voir les "à côté" en plus de la technique plongée "pure". S'équiper sur un bateau, se mettre à l'eau, les trajets parfois mouvementés en mer, le froid ou le cagnard après a plongée sur le bateau ou en plongée, l'organisation de tes affaires pour ne rien paumer et pouvoir être attentif au briefing, vérifier du matos, mettre un coup de palme dans du sédiment qui bloque la visi, se cogner ou raper sur un rocher avec un mini ressac... Tout ça se passe de manière très différente sur une margelle tranquille à la piscine et en milieu naturel, et en ce qui me concerne vu mon état d'esprit et ma façon d'apprendre, ça a été une bonne chose que j'y sois confronté rapidement et régulièrement. Attention, je ne dis pas qu'on ne peut pas apprendre en piscine, je n'ai de toute manière aucune légitimité à dire comment apprendre et il ya très probablement des centaines de plongeurs formés en piscine bien meilleurs que moi, donc mon conseil est à prendre pour ce qu'il est, pas plus. mais clairement je conseille également d'avoir une expérience en milieu naturel le plus régulièrement possible, surtout au début.
  9. Personne n'a dit que tu n'y comprenais rien. Ou alors j'ai mal lu. Par contre toi tu as directement traduit la méfiance envers cet outil par des peurs sans fondement. Personnellement c'est sur ce point je pense que ton expérience à le plus joué.
  10. Pour le coup, peur justifiée. On SAIT que les IA de chat peuvent dire de grosses conneries, et on SAIT que les moteurs de recherches trouvent aussi de grosses conneries. Après, je dis pas que c'est pire que les gens hein, mais se méfier d'un truc qui sort de google ou de chat gpt et ne pas baser sa sécurité directement sur la première ligne de résultat, ça ne me semble pas synonyme d'être un paranoïaque réfractaire...
  11. Je comprends bien et partage ton constat sur les voyages au bout du monde. Seulement, je ne sais pas pour toi, mais perso je me sens pas de "faire la morale" ici sachant que moi même je participe à ça. Mon idée c'est que si Karine a un voyage de prévu, ce qui semble être le cas, vouloir au moins "bien faire" pendant ce voyage est "mieux" que de ne pas le vouloir. Et sur le sujet des voyages, ya au moins un sujet par jour d'un membre qui en prépare un/en revient. Donc bon... Après oui, ce sont des sujets complexes, et on a tous une part. Perso je n'ai pas et n'ai jamais eu de bagnole et ça ne me rend pas meilleur. Mais on ne m’ôtera pas de l'idée que les plus grosses avancées ne seront pas une somme de petits pas individuels mais de pousser au changement massif dans la gouvernance. Quand un ministre ou un président prolonge une autorisation pour déverser des boues rouges dans les calanques, décide de la construction d'un nouvel aéroport ou démantèle les structures de protection de la forêt primaire sous la pression de lobbys ça a un impact 100 000 fois pire que tout ce qu'on pourrait faire ou non à notre échelle. C'est plus sur ce point qu'on peut agir, à mon avis.
  12. Pour peut être apporter une pierre à l'édifice, je sais que ma compagne, qui n'aime pas la plongée, a essayé et a eu peur, s'est senti mal à l'aise, me dit souvent que le fait de tester en piscine avait exacerbé pour elle l'angoisse: le fait de se sentir "coincée" à faible profondeur entre le sol, la surface et 4 murs ça l'avait oppressée. Après, c'est certain qu'avoir un milieu plus ouvert avec toute l'année bonne température, bonne visi et tout ça à portée de main c'est pas fréquent.
  13. Ben du coup, ptet que tu peux aller planter des mangroves ? La demande ne me paraît pas si fantaisiste. Je reviens de Polynésie et là bas pas mal d'assoss locales soucieuses de la dégradation de leur lieu de vie (pas des grosses vilaines assoss qui profitent de la crise comme celles que tu sembles dénoncer) bouturent des coraux, arrachent des algues envahissantes... Il n'y a pas que le réchauffement qui nuit au corail. Algues envahissantes, prolifération d'Acanthaster, pollution chimique, non connaissance des touristes... Alors on peut estimer que c'est foutu d'avance, mais ce qui est certain c'est qu'en essayant pas personne n'y arrivera. Et puis je connais moins, mais de ce que je sais de l'état des zones humides et des mangroves à travers le monde, je ne suis pas convaincu que leur sauvegarde soit quelque chose de plus facile ou garanti... Bref, je te trouve un peu décourageant envers quelqu'un qui fait visiblement preuve de bonne volonté. Si Karine va voyager, et veux lier ça à quelque chose qui ne peut pas faire de mal, et potentiellement du bien, je ne vois pas pourquoi il faudrait l'en dissuader.
  14. Dis donc, ça chôme pas pendant les vacances chez vous... ça fait envie, même si ce rythme serait un peu effréné pour moi. La 5ème photo de ton dernier post là, l'alevin, c'est un bébé poisson lune ?
  15. Il paraît que les Maldives sont cool pour plonger, bon, en Polynésie j'ai de la famille, ça ne rend pas le billet d'avion moins cher, mais ça rajoute de l'attrait à la destination... Pour le niveau 2 c'était prévu avant le voyage. Plus pour le côté "PA40" que pour l'autonomie d'ailleurs. Mais je me suis retrouvé avec des gars avec qui ça ne le faisait pas du tout pour moi, que ce soit au niveau communication, sérieux ou même convergence d'opinions, j'ai préféré arrêter plutôt que de me faire "violence" et raquer pour un bout de papier, c'est important la formation je trouve. Ce n'est que partie remise.
×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.