Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

rbt83

Membres
  • Compteur de contenus

    98
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Country

    France
link1
link2
link3

Informations personnelles

  • Localisation
    Bouches du Rhône
  • Profession
    Ingénieur

La Plongée

  • Féderation(s)
    FFESSM, CMAS, PADI
  • Niveau en plongée
    MF2, CMAS 3*, DEJEPS & OWSI
  • Professionnel de la plongée
    Non

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

rbt83's Achievements

Enthusiast

Enthusiast (6/14)

  • First Post
  • Collaborator
  • Week One Done
  • One Month Later
  • One Year In

Recent Badges

53

Réputation sur la communauté

  1. Prends au moins une semi-étanche alors. Et je te conseille de rajouter un top (souris néoprène ou autre) car avec ce type de combinaison tu n'as qu'une seule épaisseur (typiquement 7 mm) sur le torse. Et ds de l'eau à 10 / 12 °C ça peut être limite (conduction thermique).
  2. rbt83

    egypte mois d' aout situation?

    Pour ma part j'y étais fin juin, à Safaga. Départ Marseille via Istanbul avec Pegasus. J'avais fait deux posts, un pour l'aller et un pour le retour pour expliquer comment ça s'est passé. Tu devrais les retrouver facilement. En résumé aucun pb pour aller là-bas. Pdt que j'y étais l'Egypte avait même levé l'obligation de test pcr pour les personnes vaccinées. Seul un test à faire pour rentrer en France (organisé par le club à Safaga un matin avant la plongée).
  3. Ben pourquoi "pas en France" ? Je ne vois pas pourquoi tu ne serais pas classifié PA40. Jusqu'à 40 m le DP te classifie suivant tes qualifications, expérience... quelle que soit ta chapelle. C'est juste pour l'espace 40-60 m qu'il te faut avoir un brevet PA 60 Français ou Cmas. Après qu'il ne le fasse pas c'est une autre histoire (expérience vécue ?). Mais réglementairement aucune limite. Les choses évoluent et les moniteurs multi-cursus sont légion. Tu ne devrais pas avoir de mal à trouver qq'un qui intègre ton expérience pour cibler la formation sur les compétences qui te manquent pour répondre au CDC des cursus français. Mais même si le n3 peut se passer en restant à 40 m max (j'ouvre la boite de Pandore ! ), je t'inviterais à le passer avec un E4 qui pourra t'amener progressivement plus profond. Vu ton vécu ce serait pertinent si tu as déjà bcp plongé à 40 m.
  4. J'ai tjs un peu de réticence à trop utiliser de technique en plongée (ou ailleurs) au risque de perdre son "gros bon sens". Et surtout si on l'utilise mal. Pour l'anecdote il y a 20 / 25 ans Scubapro avait organisé une journée de démonstration de leur système de navigation sous-marine (le NeverLost de mémoire, ne doit plus exister depuis longtemps) : un émetteur sous le bateau et des récepteurs emportés par les palanquées. C'était au club de plongée de Cannes, plongée ds la baie, excellente visibilité. Au retour de la plongée avec ma palanquée (moi je n'en n'étais pas équipé), j'arrive proche du bateau et je vois un plongeur s'agiter ds tous les sens avec son récepteur car visiblement il ne savait plus ds quelle direction était le bateau. Bateau qui était.... au-dessus de sa tête ! En fait j'ai déjà donné en lac et carrière et, comme le métro ou le rer à Paris, ça ne me manque pas !
  5. @iove qd je dis que je ne l'utilise qu'en cap unique, c'est pour le même usage que toi. Je prends le cap surface pour rejoindre le tombant, de l'orientation de la plongée ou de la côte pour m'en servir éventuellement sous l'eau. Et même si je l'ai tjs accroché à la stab, je ne l'utilise que très peu. Mais comme je le précisais initialement, je me doutais des réactions de ceux qui plongent ds les trous d'eau sale , suivant où on plonge le compas peut avoir tt son sens.
  6. @Zebulon31 en fait ta question porte-t-elle sur l'orientation ou sur l'utilisation d'un compas ? Je suis volontairement provocateur car pour l'immense majorité des plongées tu n'auras pas besoin de compas. Vu où tu es basé plonges tu en Méditerranée ou ailleurs ? Bien sûr pour ceux qui plongent en eaux de visibilité nulle ou presque l'utilité d'un compas peut peut se poser mais sinon ce n'est que très rarement indispensable. Je plonge pour l'essentiel en Méditerranée, voire en eaux plus chaudes, et j'ai acheté mon premier compas pour... les épreuves d'orientation du mf2 ! C'est très bien pour faire des carrés et des triangles sous l'eau qd il n'y a pas de courant mais sinon ça ne me sert quasiment jamais en situation réelle. Et quand ça sert c'est juste sur un cap unique. Donc pas compliqué. Pour s'orienter il faut surtout être observateur. En plus de ce qui a été dit, pense à bien visualiser la zone de mouillage telle que tu la verras au retour, i.e. en te retournant au départ. Bon maintenant si tu veux vraiment utiliser un compas, ne serait-ce que pour te rassurer sur ta connaissance de l'outil tu peux t'entrainer à faire un trajet A / R sous l'eau : cap initial, palmage x min, inversion de cap (+180), palmage x min, retour au point de départ (normalement) . Pour suivre un cap il faut tenir le compas bien devant soi (je préfère le compas qu'on tient à la main et même plutôt des deux mains pour être dans le même axe plutôt que de devoir plier le bras pour mettre le compas devant, pas très pratique en combinaison - le mien est sur mousqueton et je le raccroche au gilet qd je ne m'en sers plus), palmer plutôt rapidement car c'est plus facile pour garder le cap, éviter de se retourner, prendre des repères de cap visuels intermédiaires (alignement de rochers...) pour ne pas regarder le compas en permanence, ... et faire confiance à l'instrument (le doute s'installe vite qd on palme sur du sable ou un herbier). Et ne t'inquiète pas sur tes aptitudes à l'orientation si tu viens juste de passer le n2, la quasi totalité des n2 appréhendent cela. Avec l'expérience ça deviendra automatique. La seule chose importante est de ne pas s'obstiner à rechercher le bateau au risque de tomber en panne d'air. Si tu es perdu, parachute, paliers éventuels (peu probable en autonomie n2) et surface. Mais on t'a sûrement déjà dit tt ça pdt ta formation
  7. Un projet de modification du CDS , attendu pour l'été 2018 de mémoire, prévoyait entre autres nouveautés d'imposer une sécurité surface. Les fédérations et syndicats professionnels avaient fait une réponse conjointe au Ministère sur ce projet qui a visiblement été enterré puisqu'on n'en a plus jamais entendu parler. Pour ce qui est de l'obligation de sécurité surface il est vrai que ça condamnait d'emblée les moniteurs travaillant seul. Au-delà de l'aide aux plongeurs qui remontent, la remarque de départ, le fait de garder quelqu un à bord peut aussi éviter de remonter et... que le bateau ne soit plus là. Expérience vécue il y a qqs années par un moniteur pro suite à une plongée sur le P38 (baie de La Ciotat). Certains ici se rappellent sûrement de l'histoire...
  8. Et pour boucler ce que j'avais écrit précédemment, aucune difficulté pour le retour d'Egypte via Istanbul. Pegasus distribue même les formulaires (attestation de déplacement et engagement sur l'honneur) pdt le segment Istanbul - France (Marseille ds mon cas). Mais ce qui est un peu gros c'est qu'au passage frontière à Marseille on ne m'a rien demandé : pas de résultat pcr négatif < 72 h, pas de formulaires, pas de justificatif de vaccination. Rien de rien. Enfin pas tt à fait : j'étais ds les 4/5 premiers à la PAF et là un pompier m'invite à le suivre pour faire un test aléatoire. Ce à quoi je lui fait remarquer que je n'étais qu'en transit en Turquie, venant en fait d'Égypte. Donc pas concerné par cette mesure de test aléatoire a priori. Là j'ai bien senti qu'ils n'avaient pas du tout envisagé les correspondances ()... il m'explique qu'ils se basent sur la seule provenance du vol... il va demander à un collègue "ben il vient pas de Turquie mais d'Egypte... correspondance...comment on fait pour savoir alors ?... je sais plus moi". Gêne du collègue aussi et puis...ben non effectivement je suis pas concerné donc pas de pcr. Je sors direct. Ça me laisse qd même un gros sentiment d'amateurisme et de manque de rigueur tout ça...
  9. rbt83

    Meilleure période pour BDE

    Petite astuce comme tu vas finalement au Breakers : qd tu plonges du ponton il y a une taxe, et une qd tu plonges ds la baie depuis la marina une autre. C'est une taxe journalière. Si tu fais une plongée en bateau ds la baie le matin et une du ponton l'a.m., tu paieras chaque taxe. Alors que si tu ne mixes pas tu ne paies que la taxe correspondante. On me parle pas de sommes énormes mais j'avais trouvé ça un peu abusif (pratique du club Orca en tt cas). Faut juste le savoir
  10. Safaga. Fort peu probable du coup... même sur les sites les plus au large en partant d'ici.
  11. L'acide oxalique (ou éthanedioïque ) c'est surtout utilisé pour réduire les oxydes de fer (la rouille quoi). Je ne suis pas sûr que ça apporte quoi que ce soit ici. Du coup, par curiosité, je viens d'essayer de démonter l'adaptateur boule de mon phare BigBlue monté il y a 3 ou 4 ans, avec de la graisse silicone. Ben il a l'air aussi bien gripé. Bon comme je ne l'utilise qu'avec l'appareil photo c'est pas un pb. Peut-être qu'avec un vrai tournevis j'aurais plus de chance...
  12. Super vidéo ! Merci, ça donne envie. Un des tigres a la gueule sacrément abîmée, comme s'il avait été pêché. Je suis en Egypte actuellement mais je doute de voir la queue d'un seul requin...
  13. Donc petit retour sur le trajet aller. Aucun contrôle motif / vaccin au départ de Marseille, juste le test pcr à l'enregistrement Pegasus. Re-contrôle du test pcr à l'embarquement à Istanbul et au débarquement, dès la sortie de l'avion, à Hurghada. Ceux qui n'avaient pas leur test étaient invités à rester ds l'avion pour le prélèvement (ds l'avion même si j'ai bien compris). Aussi formulaire sanitaire distribué ds l'avion à donner avec le test pcr à la sortie. Idem pour le reste, carte immigration et visa (#25 €). Donc en résumé , aucun pb pour venir en Egypte si on est vacciné (mais pas vérifié...), même via la Turquie. Je posterai pour le retour pour ceux que ça intéresse. Et pour info je vais plonger ici avec Dimensions Bleues (Nathalie Seguin) à Safaga. Centre français très bien organisé et très accueillant. Pour ceux qui envisagent un séjour mer rouge... PS : avis sincère, j ai pas de billes ds l'affaire
  14. rbt83

    Problème tympan à la remontée

    Et dans le Broussolle (super bouquin au passage), pas d'erreur c'est bien de Valsalva dont il est question. Et pas de Vasalva comme trop souvent, ici encore. Même ds le MFT n1 de notre cher fédération (fffessm, peut-être corrigé depuis...) Mis à part ce petit rappel de puriste, et pour revenir au sujet de base, j'ai eu aussi un baro de l'oreille lors d'une remontée à l'époque où je passais le n2 (je n'ose dire en quelle année...). Vertige alternobarique dans l'eau, celui où on ne sait plys du tout ds quel sens on va, et saignements en sortie. Le tout dû à un bouchon d'oreille qui s'était colmaté pdt la plongée. Comme quoi ça arrive bien aussi à la remontée. Qqs jours sans plongée et après un bon nettoyage chez l'orl plus de soucis. Mais dans le cas présent il semblerait qu'une obstruction du conduit externe soit à exclure puisqu'on ne lui a rien dit à l'examen.
  15. Pour ma part je n'ai pas eu d'échos négatifs sur le Quad. Ma compagne en a un et en est contente (après un Puck pro). Pas d'avis sur la sonde du Quad (modèle Air) par contre et pas vu bcp avec. Si je devais changer d'ordi aujourd'hui (j'ai un Galileo Luna avec sonde), je prendrais peut-être un Quad qui est super lisible. Pour le budget c'est une très bonne option. Mares a fait de gros progrès sur les ordinateurs. J'avais eu leur tout premier modèle, le Guardian, il y a plus de 20 ans et c'était une vrai catastrophe. Mais c'est loin maintenant... PS: je n'ai pas d'actions chez Mares
×
×
  • Créer...