Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

rbt83

Membres
  • Compteur de contenus

    53
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Pays

    France
link1
link2
link3

Réputation sur la communauté

33 Excellent

À propos de rbt83

  • Rang
    Plongeur humide

Informations personnelles

  • Localisation
    Vaucluse
  • Profession
    Ingénieur & moniteur

La Plongée

  • Féderation(s)
    FFESSM, CMAS, PADI
  • Niveau en plongée
    MF2, CMAS 3*, DEJEPS & OWSI
  • Professionnel de la plongée
    Oui

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. @Humuhumu La réédition de la réponse que tu m'avait faite a fait disparaître la première partie. Et c'est dommage car il semblerait bien que tu avais raison ! Cmas CH a bien l'air de délivrer un brevet de Moniteur 1 qui est le M2* Cmas et pas le M* Cmas (ou M1F comme on le retrouve sur nos cartes double face françaises). On peut trouver les français compliqués mais là... comment dire ... c'est sournois de délivrer des brevets sous un référentiel sans en garder la terminologie. [ Et je n'ai rien contre les Suisses, je travaille pour eux ] Reste à savoir de quel niveau "M2" parlait notre ami qui a initié le thread. Vu qu'il n'est encore que P2, la finalité vers un monitorat *** Cmas (pour prendre un référentiel commun) paraît lointaine. Après pour ceux qui crient au protectionnisme, l'exigence de DE (ou BP a minima) s'applique aussi aux Français. Mais je partage pleinement les questionnements quant à la pertinence des uc1 et 2. Tout comme on pouvait questionner celle de certains contenus du tronc commun de l'ancien BEES. Et encore le cursus DE est revenu un cran en arrière avec la différenciation DE E3 / DE E4 avec l'apparition de 2 mentions. La première mouture n'avait aucun sens tant la marche depuis le niveau d'entrée (technique et expérience) était grande. Comme beaucoup je pense qu'une immense majorité de ceux qui passent ces brevets n'envisagent pas de monter leur structure.
  2. @HumuhumuPuisqu'il ne faut pas dire n'importe quoi : M* Cmas = E2, pas E3 si, si ! MF1 Ffesssm <=> M** Cmas MF2 Ffessm <=> M*** Cmas Pourtant clair aussi dans les documents auxquels tu renvoies oy CDS...
  3. @MomZo"...faire 2/3/4/5 plongées par jour, dans la courbe de sécurité,..." Les ordinateurs, pas plus que les tables, ne sont prévus pour gérer autant de plongées par 24h et le spécifient bien dans leurs manuels. Qu'après ils continuent les calculs est une autre affaire... Mais parler dans ce cas de courbe de "sécurité" est qq peu hasardeux. Même si je comprends le sens de la remarque.
  4. Moi c'est surtout le compas au poignet qui me choque. Sauf à vouloir aller de travers !
  5. rbt83

    Mer rouge en février?

    +1 pour Dimensions Bleues mais pas sûr que Nathalie soit déjà ouverte . Cette année elle n'ouvrait que mi-février et nous sommes allés sur Soma Bay (The Breakers pour l'hôtel et Orca pour la plongée - gestion allemande dans les deux cas, ras c'est carré). Sinon effectivement c'est une periode idéale pour aller à Louxor.
  6. Et pourquoi pas des chinchards que l'on rencontre effectivement en bancs de temps en temps dans la baie de La Ciotat. Mais 60/70 cm ça ferait qd même des gros chinchards...
  7. Salut @surcouff, J'ai plongé 20 ans avec des Dessault ayant fait de la chasse avant la plongée. Effectivement c'est plus fragile mais les voilures n'étaient pas hors de prix (pas en carbone ou autre) et j'en ai cassées plusieurs. La solution c'est de se mettre à l'eau en arrière. J'ai changé pour des Mares Avanti Quattro chaussantes qui sont bien plus puissantes. C'est vrai en immersion et encore plus en surface. J'ai changé chrono à l'appui qd j'ai passé le MF2. Les palmes de chasse sont efficaces en palmage ample, en immersion complète, à condition de ne pas être trop lourd. Pour la bouteille, c'est pas le mieux.
  8. @nicsCe que j'ai écrit précédemment s'entend bien sûr hors PA. Pour un 1er étage compensé simple, la moyenne pression est supérieure à la pression ambiante d'une valeur fixe (e.g. 8/10 bar) alors que pour un surcompensé ce n'est pas constant (cf. ce que j'écrivais précédemment pour les évolutions).
  9. La surcompensation c'est seulement au 1er étage, en association avec un 2ème étage compensé. Deux approches : 1) chez Aqualung, surcompensation par la pression ambiante : la MP augmente qd la PA augmente. Autrement dit plus on est profond plus la MP est élevée. 2) chez Scubapro, surcompensation par la haute pression : la MP augmente qd la HP diminue. En d'autres termes, la MP augmente qd le bloc se vide.
  10. Non, juste de respect de norme. C est l'ensemble 1er + 2ème étage qui est normé (testé), c'est tout. Après il y aura des incompatibilités techniques suivant les combinaisons.
  11. Comme le 2ème étage Legend est compensé, ça ne posera techniquement aucun problème quelle que soit la MP de ce 1er étage. Le pb qu'on peut avoir c'est qd on met un deuxième étage non compensé sur un premier étage qui a une MP pour laquelle il n'est pas prévu ou sur un surcompensé. Effectivement aucun professionnel ne te proposerait un tel montage mais si tu le fais toi-même, pour ton usage personnel, pas de soucis. Et tu peux tester à sec de toute façon.
  12. rbt83

    réservation enfin faite...

    Bonsoir @gege4545 Vu ton gabarit il est bien probable qu'il te faille plus de 9/10 kg en mer Rouge, je ne reviens pas dessus. Mais dans ce que tu écris on devine surtout un problème de ventilation qui ne doit pas etre dissocié du lestage. Gonfler ton gilet à la bouche n'arrange rien à ton stress de début de plongée. Oublie donc d'autant que ce volume est négligeable par rapport à la respiration. Le test de l'eau au niveau du masque est un classique effectivement pour dépister un gros pb de lestage (bien trop lourd ou bien trop léger) . Mais il faut affiner en immersion et surtout en fin de plongée, bloc presque vide. Par contre je te déconseille de faire un canard (ce que tu appelles se retourner) pour t'immerger. Il vaut mieux en effet s'immerger verticalement, d'autant plus que tu as aussi une oreille qui passe moins bien. Comment faire pour s'immerger verticalement quand on est correctement lesté ? C'est là qu'on en vient à la ventilation. Gilet vide, sur une expiration normale tu as donc l'eau au niveau du masque mais tu ne descends pas pour autant. Il faut utiliser la technique du "plein / vide en 1 s" : tu expires lentement et profondément au maximum pour bien vider tes poumons, quand tu as tout vidé ne cherche pas à tenir l'expiration mais inspire rapidement et amplement et aussitôt (d'où le nom de la technique) tu reprends ton expiration... tu fais cela sur plusieurs cycles ce qui va te permettre de descendre verticalement tête en haut sur 2/3 m tout en équilibrant tes oreilles. Pourquoi ça marche ? Car tu es presque tout le temps poumons vides, donc lourd, et que tu n'as pas de sensation de manque d'air du fait que tu ventiles rapidement donc tu peux enchaîner ces cycles sans effort. Ca devrait t'aider à mieux gérer tes immersions. Tu peux aussi utiliser cette technique de poumon ballast si en fin de plongée tu te retrouves trop léger. Mais pense à ajuster finement ton lestage en fonction de ta flottabilité de fin de plongée.
  13. rbt83

    réservation enfin faite...

    @LGF je parle par experience des plongeurs peu expérimentés ce qui semble etre le cas de notre ami qui pose la question. Relis bien je ne dis pas que 12 ou 14 kg soit la norme mais c'est pour illustrer qu'on a souvent tendance a être sous lesté, parfois largement, quand on se base sur ses repères Méditerranée/ Atlantique et bloc acier. Le principal est de faire ces vérifications en début de plongée.
  14. @alofi Je me doute que ce n'est pas la norme. Mais comme je le disais c'est la seule "session" que j'ai vue.
×
×
  • Créer...