Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

rbt83

Membres
  • Compteur de contenus

    49
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Pays

    France
link1
link2
link3

Réputation sur la communauté

33 Excellent

À propos de rbt83

  • Rang
    Plongeur humide

Informations personnelles

  • Localisation
    Vaucluse
  • Profession
    Ingénieur & moniteur

La Plongée

  • Féderation(s)
    FFESSM, CMAS, PADI
  • Niveau en plongée
    MF2, CMAS 3*, DEJEPS & OWSI
  • Professionnel de la plongée
    Oui

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. rbt83

    Mer rouge en février?

    +1 pour Dimensions Bleues mais pas sûr que Nathalie soit déjà ouverte . Cette année elle n'ouvrait que mi-février et nous sommes allés sur Soma Bay (The Breakers pour l'hôtel et Orca pour la plongée - gestion allemande dans les deux cas, ras c'est carré). Sinon effectivement c'est une periode idéale pour aller à Louxor.
  2. Et pourquoi pas des chinchards que l'on rencontre effectivement en bancs de temps en temps dans la baie de La Ciotat. Mais 60/70 cm ça ferait qd même des gros chinchards...
  3. Salut @surcouff, J'ai plongé 20 ans avec des Dessault ayant fait de la chasse avant la plongée. Effectivement c'est plus fragile mais les voilures n'étaient pas hors de prix (pas en carbone ou autre) et j'en ai cassées plusieurs. La solution c'est de se mettre à l'eau en arrière. J'ai changé pour des Mares Avanti Quattro chaussantes qui sont bien plus puissantes. C'est vrai en immersion et encore plus en surface. J'ai changé chrono à l'appui qd j'ai passé le MF2. Les palmes de chasse sont efficaces en palmage ample, en immersion complète, à condition de ne pas être trop lourd. Pour la bouteille, c'est pas le mieux.
  4. @nicsCe que j'ai écrit précédemment s'entend bien sûr hors PA. Pour un 1er étage compensé simple, la moyenne pression est supérieure à la pression ambiante d'une valeur fixe (e.g. 8/10 bar) alors que pour un surcompensé ce n'est pas constant (cf. ce que j'écrivais précédemment pour les évolutions).
  5. La surcompensation c'est seulement au 1er étage, en association avec un 2ème étage compensé. Deux approches : 1) chez Aqualung, surcompensation par la pression ambiante : la MP augmente qd la PA augmente. Autrement dit plus on est profond plus la MP est élevée. 2) chez Scubapro, surcompensation par la haute pression : la MP augmente qd la HP diminue. En d'autres termes, la MP augmente qd le bloc se vide.
  6. Non, juste de respect de norme. C est l'ensemble 1er + 2ème étage qui est normé (testé), c'est tout. Après il y aura des incompatibilités techniques suivant les combinaisons.
  7. Comme le 2ème étage Legend est compensé, ça ne posera techniquement aucun problème quelle que soit la MP de ce 1er étage. Le pb qu'on peut avoir c'est qd on met un deuxième étage non compensé sur un premier étage qui a une MP pour laquelle il n'est pas prévu ou sur un surcompensé. Effectivement aucun professionnel ne te proposerait un tel montage mais si tu le fais toi-même, pour ton usage personnel, pas de soucis. Et tu peux tester à sec de toute façon.
  8. rbt83

    réservation enfin faite...

    Bonsoir @gege4545 Vu ton gabarit il est bien probable qu'il te faille plus de 9/10 kg en mer Rouge, je ne reviens pas dessus. Mais dans ce que tu écris on devine surtout un problème de ventilation qui ne doit pas etre dissocié du lestage. Gonfler ton gilet à la bouche n'arrange rien à ton stress de début de plongée. Oublie donc d'autant que ce volume est négligeable par rapport à la respiration. Le test de l'eau au niveau du masque est un classique effectivement pour dépister un gros pb de lestage (bien trop lourd ou bien trop léger) . Mais il faut affiner en immersion et surtout en fin de plongée, bloc presque vide. Par contre je te déconseille de faire un canard (ce que tu appelles se retourner) pour t'immerger. Il vaut mieux en effet s'immerger verticalement, d'autant plus que tu as aussi une oreille qui passe moins bien. Comment faire pour s'immerger verticalement quand on est correctement lesté ? C'est là qu'on en vient à la ventilation. Gilet vide, sur une expiration normale tu as donc l'eau au niveau du masque mais tu ne descends pas pour autant. Il faut utiliser la technique du "plein / vide en 1 s" : tu expires lentement et profondément au maximum pour bien vider tes poumons, quand tu as tout vidé ne cherche pas à tenir l'expiration mais inspire rapidement et amplement et aussitôt (d'où le nom de la technique) tu reprends ton expiration... tu fais cela sur plusieurs cycles ce qui va te permettre de descendre verticalement tête en haut sur 2/3 m tout en équilibrant tes oreilles. Pourquoi ça marche ? Car tu es presque tout le temps poumons vides, donc lourd, et que tu n'as pas de sensation de manque d'air du fait que tu ventiles rapidement donc tu peux enchaîner ces cycles sans effort. Ca devrait t'aider à mieux gérer tes immersions. Tu peux aussi utiliser cette technique de poumon ballast si en fin de plongée tu te retrouves trop léger. Mais pense à ajuster finement ton lestage en fonction de ta flottabilité de fin de plongée.
  9. Excellent ! Ça va mettre tout le monde d'accord ça...
  10. rbt83

    réservation enfin faite...

    @LGF je parle par experience des plongeurs peu expérimentés ce qui semble etre le cas de notre ami qui pose la question. Relis bien je ne dis pas que 12 ou 14 kg soit la norme mais c'est pour illustrer qu'on a souvent tendance a être sous lesté, parfois largement, quand on se base sur ses repères Méditerranée/ Atlantique et bloc acier. Le principal est de faire ces vérifications en début de plongée.
  11. @alofi Je me doute que ce n'est pas la norme. Mais comme je le disais c'est la seule "session" que j'ai vue.
  12. rbt83

    réservation enfin faite...

    Salut @gege4545, @MomZo a raison, tu es sous-lesté et c'est un problème courant en mer rouge. Même en shorty il faut souvent mettre au moins 4 kg de lest. Comme tu y vas en décembre tu plongeras au moins en 5 mm. Ton lestage dépend bien sûr de ton gabarit mais il est peu courant de mettre moins de 10kg dans une telle configuration. J'y étais encore mi-septembre et j'ai dû relester certains plongeurs jusqu'à 12 ou 14 kg. Ça parait énorme par rapport à ce qu'on met en eau moins salée et surtout bloc acier mais c'est vraiment courant là-bas. Maintenant il faut aussi penser à mettre une bonne partie de ton lestage sur le bloc si ton gilet a des poches sur la sangle. Ça permet de rétablir l'assiette. Ton sous-lestage se manifeste à 80/90 bar (à quelle profondeur ?). En général on vise un lestage pour être gilet vide vers 3/5 m, bloc à 50 bar pour tenir le palier éventuel. Mais en Egypte on finit souvent les plongées un grand moment sous le bateau dans 3 m d'eau sans craindre d'entamer la réserve pour sortir à 30 bar (voire moins...). Donc pour bien profiter de ta fin de plongée considère que tu vas encore consommer 50 bar soit près de 1 kg d'air. Donc au vu de ce que tu décris, rajouter 2 ou 3 kg à ton lestage de ton précédent séjour serait raisonnable. Pense aussi qu'il est préférable d'avoir un lestage pair pour le répartir symétriquement. Je te conseillerais donc de prendre ces 2 / 3 kg de plus d'emblée et de vérifier à la mise a l'eau que tu n'es pas manifestement trop lesté (reduire au besoin) puis, en toute fin de plongée, si tu en as un peu trop ou pas. J'aime mieux cette approche plutôt que de compter sur les autres pour te fournir le lest qui te manque en fin de plongée . Il faut prendre le temps de faire ces réglages en début de séjour pour bien profiter de plongées de plus d'une heure après.
  13. N'étant pas dans les instances dirigeantes de la Ffessm je ne saurait dire pourquoi officiellement seul le N4 Anmp est reconnu équivalent pour pousuivre un cursus Ffessm. Ayant participé à des jurys N4 Ffessm et Anmp, je peux attester que c'est équivalent en termes d'épreuves, de durée d'examen et de jury. Donc la reconnaissance me paraît complètement justifiée. Quant au N4 Fsgt, la seule session à laquelle j'ai assisté s'est déroulée dans une structure pro où je travaillais. Un moniteur indépendant (E4) a fait passer seul des épreuves sur la semaine et a juste fait cosigner le bordereau par le gérant du club (E3). Rien vu par contre des épreuves théoriques. On est donc loin de l'examen condensé sur 2 jours avec un jury composé d'au minimum deux E4 comme à la Ffessm ou à la Fsgt... Le cds parle pourtant bien de conditions similaires à celle de la Ffessm (en tant que fédération délégataire). C'était en 2013 ou 2014, les choses ont peut-être évolué depuis, ou peut-être est-ce un cas isolé... Bien entendu on pourra toujours parler de complaisance de jury quand il y en a un, mais l'exigence de jury minimise quand même ces risques. Et avant d'être suspecté de corporatisme, j'ai aussi passé l'Owsi Padi. Pas de défense acharnée donc de la Ffessm ou de l'Anmp.
  14. Pas de doute à avoir quant à la reconnaissance ou au sérieux du N4 ANMP, il est complètement similaire dans les épreuves et les conditions d'examen à un N4 Ffessm. Les différences sont vraiment marginales. Ce n'est pas pour rien qu'il est reconnu par la Ffessm pour devenir E2 en passant l'initiateur ou rentrer en formation Mf1. Donc pour ta question 3, oui sans pb. Je n'en dirais pas autant du N4 Fsgt... mais c'est un autre débat.
  15. A Zanzibar ils plongent tous avec une bouée de surface...
×
×
  • Créer...