Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

rbt83

Membres
  • Posts

    143
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Everything posted by rbt83

  1. Pas sûr que ce soit la plus sûre source pour une information exacte au sens de la loi ! Cf. Interprétations abusives récurrentes des textes par ces mêmes services de l'Etat. On en a encore eu de très récents exemples...
  2. Salut, Ton budget paraît réaliste. Je vais souvent à Safaga où il y a plusieurs clubs tenus par des français ou francophones : dimensions bleues, fred lombard (repris mais tjs même nom je crois), Dune, three turtle Des hébergements très corrects et de belles plongées ds les 20 m (ds la baie), parfait pour Madame et de quoi se régaler quel que soit son nombre de plongées. Mais... en août il ca faire CHAUD ! En mer ça va, mais pas question de marcher sur le sable en pleine journée. J'ai déjà fait fin juillet, depuis j essaie plutôt d'y aller au printemps ou à l'automne Mais c'est une très bonne idée pour faire de belles plongées ds des conditions faciles pour débuter.
  3. Ah ben on devait être ensemble !
  4. Avec Turkish pourquoi pas (c'est pas Tunisair ), a fortiori sur leur propre hub. Compagnie sérieuse et très ponctuelle, encore expérimenté cette semaine. Sinon tu peux regarder via Pegasus ( le low cost de Turkish justement), tu auras peut-être une correspondance plus large, d'autant plus que l'aéroport qu'ils utilisent est bcp plus petit. Par contre 20 kg de bagage vs 30 kg pour Turkish
  5. Et tant qu'on y est @Scubaphil tu pourrais nous dire les différences entre ces trois "qualifications" ? Dans les grandes lignes seulement Je me suis tjs demandé si elles correspondaient à des compétences différentes, au type de diplôme (DU vs ?), ... Merci d'avance pour tes éclaircissements.
  6. Tiens ça me fait penser à un référentiel de correction de l'épreuve de réglementation de la session MF2 FFESSM d'octobre 2021 à Niolon dans lequel on trouve : A la question : Rôle du directeur de plongée (1 points) : En tant que MF2, vous êtes très régulièrement le Directeur de Plongée de votre club et à ce titre êtes soumis à une obligation de moyens. Définissez l’obligation de moyen. Réponse proposée dans le corrigé : "L’obligation de moyens représente le fait que dans une relation entre un débiteur (ici le DP) et un créditeur (ici le plongeur), le débiteur se doit de mettre en œuvre tous les moyens dont il dispose pour accomplir la prestation promise." C'est tout de suite plus clair quand c'est bien expliqué !
  7. Merci, je ne connaissais pas cette version. Mais c'était probable que ça existe
  8. Je ne serais pas si catégorique ! Et le risque ne se limite pas à l'ouverture d'un FOP d'ailleurs. Pour rappeler la base physique, pour gonfler il faut souffler à une pression supérieure à la pression ambiante. Les échanges gazeux au niveau alvéolaire se font par différences de pressions partielles (ou tension vs pression partielle). En cas de pression alvéolaire élevée, notamment dans cette phase de gonflage à la bouche, la ddp (différence de pression) peut se retrouver défavorable. Ce qui ne passe pas côté alvéolaire repart alors pour un tour dans la circulation sanguine... Non, gonfler à la bouche un parachute, a fortiori en zone de paliers, n'est pas anodin. Chacun fait ce qu'il veut et heureusement que cette pratique n'engendre pas d'accident de façon systématique, pas plus que l'existence d'un FOP.
  9. Pour compléter le tableau de ces parachutes avec embout de gonflage, voilà le type dont je parlais et qui, à l'inverse, ne sont prévus que pour un gonflage à la bouche (ou par l'ouverture basse comme tous bien sûr). Sur ceux-là aucune difficulté pour gonfler en soufflant, pas d'embout DS à repousser... C'est un modèle Scubapro.
  10. Donc, non. Effort seulement lié à la force du clapet qu'il faut repousser. Cf. aussi réponse de @caolila. Petite surface d'appui => forte pression à appliquer. Logiquement dur à la bouche.
  11. Il faudrait voir l'embout de son parachute. Certains ne sont vraiment pas faits pour être utilisés à la bouche. D'autres au contraire ont des embouts type gilet de sauvetage qui se gonflent à la bouche. Mais sur le fait que ce soit dur à la bouche (si c'est le modèle auquel je pense), rien d'étonnant : il faut de la pression pour repousser un clapet si la surface est petite F = P x S)
  12. Ca se gonfle avec un tuyau de direct system, pas à la bouche
  13. Sur l'Anse Mitan (Les Trois Ilets) tu as ABC dive (https://abcdive972.com) qui propose des 2-tank, Nx au besoin. Mais ce n'est pas comme en Egypte, pas de repas à bord, les 2 plongées sont sur la matinée avec un IS d'une heure environ. J'ai plongé un jour en août chez eux, bonne ambiance, belle installation et bateau nickel. Prix un peu élevé mais en rapport avec les installations clairement mieux que d'autres clubs. Mais j'imagine qu'il y en a d'autres qui le proposent. Je ne suis pas fan de ces plongées rapprochées, même au Nx, mais si c'est ce que tu cherches...
  14. Salut Paulo, Au dernier recyclage "pro", en décembre 2020 pour moi, on a qd même fait des exercices de tractage surface, remontée à bord et assistance 25 m en binôme, puis manip oxy à terre. Plus pertinent que ce qu'on avait 5 ans plus tôt, surtout si on ne doit faire qu'une seule plongée. Après les CREPS font en fonction du cadre réglementaire qui est très vague quant au contenu de ce recyclage et peu contraignant. Après c'est plutôt sérieux et bien géré (Antibes pour le moins). Pour le prix en revanche c'est vrai que c'est cher, surtout pour une session entièrement en distanciel (sauf la plongée). En résumé, non ce n'est pas parfait mais ça a le mérite d'exister et je trouve que ça commence à se roder. Après il ne faut pas en demander plus / trop ; l'activité est déjà suffisamment réglementée pour ne pas en rajouter. Que chacun fasse en fonction de ses besoins, en responsabilité. Quant à l'imposer aussi au niveau fédéral, je ne le vois pas arriver de si tôt. Pas très vendeur comme programme électoral. C'est bientôt d'ailleurs...
  15. Tu soulèves le couvervle de la boite de Pandore là... Mais je suis de ton avis, et pas que pour les pros (cf. recyclage tous les 5 ans pour les DE et BE, pour renouveler la carte pro - même si ça reste très léger). En l'absence d'obligation réglementaire s'entraîner sur les gestes techniques a minima une fois l'an relève du bon sens, pour les autonomes et a fortiori les encadrants.
  16. Inquiétant... mais pas surprenant ! Quand on voit le niveau, en théorie notamment, de certains candidats au DEJEPS
  17. @PlongeurSDF, fais une recherche avec "toxicité pulmonaire de l'oxygène" et "effet Lorrain-Smith". Tu trouveras des éléments sûrement à la base de ce conseil.
  18. De toute façon il vaut mieux accrocher le secours sur la poitrine pour être bien visible (et évite accessoirement que le tuyau de l'octopus ne fasse une grande boucle sur le côté). C'est mon cas depuis près de 15 ans. Ne pose aucun pb. Mais ma sonde, Uwatec, est montée sur un port HP tourné vers la gauche du coup elle se retrouve un peu plus protégée qu'en position externe. Pour faire ton montage il faut regarder de quels ports MP et HP tu disposes ainsi que l'écartement entre tes détendeurs quand ils sont montés sur les robinets, ce qui peut avoir un impact suivant le type de robinet (mono bloc).
  19. Bonne question... Tu as déjà créé ta micro-entreprise ? Car quand tu le fais on te demande de déclarer l'activité (ce serait moniteur de plongée normalement dans ton cas) et on te précise à un moment que pour les activités réglementées tu dois posséder les diplômes professionnels adéquats (...). Cela dit on ne te demande pas de les fournir et comme la déclaration d'établissement APS n'existe plus, je ne pense pas qu'il y ait de problème si tu travailles hors France. Après si c'est une activité ponctuelle, as-tu intérêt à créer une entité juridique en France...
  20. Et pour la plongée l'Arabie Saoudite c'est top côté mer rouge ! J'ai eu l'occasion d'y aller pour le travail, avant l'existence des visas touristiques, et c'etait bluffant. @Etmutt tu es basé où ?
  21. Bonjour @Etmutt, Je te conseillerais de contacter directement une structure dans le même cas que la tienne. Par exemple le Gersma basé à Abidjan (http://www.gersma.org/contacts/coordonnees.html). Peut-être se sont ils aussi posé la question... et peut-être ont-ils une réponse claire. Sinon as-tu contacté à la FF les personnes en charge du Club France International ? C'est à mon avis les plus qualifiés pour gérer ta problématique côté fédération. Bon courage !
  22. @McLean Ben, si quand même.... C'est le seul niveau pour lequel on certifie un plongeur pour un espace où il peut n'avoir jamais mis les palmes. La logique voudrait qu'un N3 soit formé dans l'espace 40-60 m mais comme je le disais il n'y a pas assez de E4 pour cela. La formation possible à 40 m max relève d'un choix politique, pas d'une logique pédagogique. Après, faire cet accompagnement post-certification c'est mieux que de lâcher ces nouveaux N3 ds la nature, on est bien d'accord. Pour ma part je ne validerai jamais un N3 que je n'aurais pas amené au moins à 50 m.
  23. Oui, faute de E4 en nombre suffisant... D'où aussi la pirouette consistant à former les élèves par un E3 à 40 m max puis de les emmener au-delà une fois certifiés, en tant que N3 autonomes, pour les familiariser à l'espace 40-60 m. Possible seulement en milieu associatif car en structure pro le moniteur salarié E3 ne peut emmener des clients au-delà de ses prérogatives de travail. Ça c'est la théorie, en pratique ça reste courant...
  24. Si c'est possible : Article A 322-86 Sinon ce serait problématique pour la formation à cet espace...
×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.